Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

n-ième haiku


Bloodyfol

Recommended Posts

En parlant purement du fond, je dois dire que je ne parviens pas à adhérer à la vision de la fleur de cerisier comme corps tendu par l'effort. Même au moment de la grande chute, elle reste éminemment passive (ou alors ça ne concerne que celles de mon cerisier ?), tout au plus accorde t-elle son bon vouloir et/ou se laisse t-elle chuter.

D'un point de vue plus formel, j'ai du mal à retrouver le balancement ternaire que j'apprécie dans le haiku. Le premier vers est trop coupé des autres, de tout point de vue, à part une vague analogie avec le troisième vers, qui par ailleurs donne une impression de retour en arrière fort peu fluide et mal adapté au propos. D'ailleurs à propos de fluidité, même si on peut se passer de règle stricte en 5/7/5, un deuxième vers aussi long que le premier me dérange un peu dans ma lecture.

Voilà, désolé de commenter uniquement un des tes haikus que je n'apprécie guère, mais il se trouvait que je passais par là. Au n+1ème, donc :o

EDIT : Je viens de relire, et là je dois dire qu'une fulgurance transcendante a transité par mes petits neurones. J'ai simplement mentalement inversé la comparaison, et là j'accroche vraiment. Reste quelques petits points formels, mais il n'empêche que j'aime bien.

Edited by SonOfKhaine
Link to comment
Share on other sites

Euh... A moins que je ne sache plus compter les syllabes, le découpage c'est 6/7/4

Alors je ne sais pas, à prononcer je n'ai pas eu de mal, au contraire...

Ensuite pour la comparaison, c'était plus sur le coté "prêt à l'envol" que je m'attardais

Pour info j'ai été inspirée par une photo d'une amie gymnaste, et je dois dire que c'est vraiment cette image qui m'a frappée. (je passais à coté d'un cerisier quand j'ai reçu la photo.. d'où le lien de cause à effet...)

Et c'est aussi la blancheur rosée, douce du de la fleur qui m'a fait faire tilt :)

Link to comment
Share on other sites

Je t'avouerai que le corps tendu par l'effort m'évoquait naturellement une image masculine, étant donné que j'ai pas mal tendance à me battre. D'où la difficulté de tisser les mêmes liens que toi, vu qu'une gymnaste et un type que tu es en train d'étrangler avec un genou sur sa poitrine ont quand même pas mal de divergences.

Quant aux syllabes, en fait c'est la diérèse sur "cerisier" qui ne m'a même pas semblé possible. Ensuite, licence poétique, et on peut considérer que ça met un effet d'attente... pourquoi pas, après tout.

Edited by SonOfKhaine
Link to comment
Share on other sites

C'est marrant parce qu'en fait, à en lire, je rapproche les Haïkus à la poésie marchombre dont parle Bottero (oui, la référence vaut ce qu'elle vaut). Ou plutôt l'inverse: Bottero semble s'être inspiré de ce genre particulier.

Exemple:

Neige sur flamme

Roseau dans le vent

Marchombre

Les Frontières de Glace, P. Bottero.

Alors bien sûr, le nombre de syllabes n'y est pas, mais je trouve l'organisation en 3 "vers" assez proche, et la forme que prennent les images aussi.

Pour le tien précisément, je t'avoue que la première ligne me dérange un peu, même si c'est en référence à une gymnaste. Trop détaché du reste peut être, par une tournure très... Euh... tactile, charnelle, je ne sais pas, mais y'a un truc.

Edited by Silverthorns
Link to comment
Share on other sites

Si, si, j'ai bien et distinctement réussi à lire trois fois en deux jours "Est fleur de cerisier", sans le "elle". D'où le fait que je sois dans l'impossibilité la plus totale d'imaginer une gymnaste.

Sinon, sur le haiku et la "poésie marchombre", le lien de l'un à l'autre est assez clair. Cependant, il reste pour moi une différence majeure, à savoir que le haiku est un art ancestral hérité d'une longue tradition poétique, tandis que la poésie marchombre, bien que ce puisse parfois être joli, reste pour moi dénuée de fondements réels.

Link to comment
Share on other sites

Ok SoK Je tiens d'abord à dire que les gymnates, féminine, font partie des plus belles femmes du monde d'un point de vue purement physique... Essaie d'en rencontrer, et tu comprendra XD

Sinon, je tiens à préciser que Pierre Bottero, qui est un de mes écrivains préféré, et qui est pour beaucoup dans mon goût pour la lecture, s'est très clairement inspiré des haïku japonais, et ce me semble revendiquait la filiation.

Et sa poésie marchombre n'est en fait que des haïkus, mis dans son texte... Et ça le sert très bien :D

Et pour te répondre Silverthorns, ça fait un peu décallé du reste ce premier vers... En même temps c'est l'impression que j'ai eu, et que j'ai essayé de transmettre... Essaie de t'imaginer la nana en question, en train de faire le poirier sur la poutre, et prête à enchaîner sur la roulade... Hésitante, prête à partir, mais le corps droit tendu... C'est là que j'ai pensé à une fleur, prête à se détacher de l'arbre, tendant à tomber, mais retenue encore...

Et pour le coté tactile, charnel, c'est un peu recherché, je voulais faire ressentir toute la tension, chaque muscle, chaque nerf, sollicité au maximum... Moi je trouve cela beau... mais après ce n'est qu'un goût personnel ^_^

Voila vilou !

Edited by Bloodyfol
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.