Jump to content
Warhammer Forum

Ortimore

Membres
  • Content Count

    176
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Et voila comme prévu ma première escouade de cultistes ( que je joue comme Infrantry squad de l'Astra Militarum ) : Et on ne s'arrête pas en si bon chemin, j'ai un nouveau gus qui n'attend plus qu'à rejoindre une escouade : La figurine est issue d'un kit de Blackstone fortress ... donc esay to build Pas facile à convertir et à personnaliser, mais au final, le résultat me plait assez bien !
  2. Hop voila pour moi ^^' "Pile à temps", comme on dit xD Je mettrais la figurine de la prochaine semaine dans les jours qui viennent
  3. Certes certes certes ... Eh bien nous voila bien embêtés, alors ^^' Autant moi et mes 4 détachements que lui et ses triplettes de Strike squad ... Étant donné notre cadre de jeu, nous allons certainement en discuter pour arriver à un compromis qui limite les abus mais qui nous permet quand même de jouer nos listes ^^' En tout cas, merci, ces limitations m'étaient complétement sorti de la tête oO'
  4. @piernov Oh ? Eh bien, oui, nous jouons en jeu égal mais ... je ne connaissais pas cette limitation ! Tu parles de ça ? Il me semblait que c'était réservé aux "événements organisés" genre tournois etc ... Mais j'ai peut-être manqué un truc ! Si c'est le cas, j'ai des excuses à présenter à mon adversaire :x @Miles Je trouve aussi que les noms sont mieux comme ça Et concernant le discours, c'est une très bonne remarque ! Merci de pointer du doigt les lacunes du fluff de la campagne Pour essayer de justifier : A vrai dire, je pense que les Prêtres misent sur l'ignorance et la misère des habitants d'Eleusium : leur monde entier est en ruines, ils n'ont plus de forces de l'ordre, plus de gouvernements, plus d'industrie, ... Sans compter les maladies, la pollution, etc ... La vie du citoyen moyen revient à chercher de la nourriture ou à se mettre au service d'un gang ou d'un trafiquant qui pourra lui en fournir. Dans un tel contexte, j'ai bien peu que le premier leader un peu charismatique qui pointe le bout de son nez ne parvienne à rassembler un paquet de monde autour de lui. Surtout si ce leader se pointe avec de la médecine, de la greffe, de la chirurgie, des remèdes, et ce genre de trucs ! Encore une fois, le citoyen moyen d'Eleusium qui se voit greffer une prothèse de jambe ne va pas forcément y voir les détails philosophiques transhumanistes du remplacement de l'humain par l'outil et le dépassement de sa condition et blablabla .... Je pense qu'il va juste y voir la chance de pouvoir remarcher, et donc de vivre, qu'on lui offre. De là, au fil du temps, il a du en découler une immense gratitude envers la médecine/les prothèses/la technologie que peuvent apporter les Prêtres. La gratitude devient une communauté. La communauté devient une secte. A bien y réfléchir, ça ne parait pas aberrant. Beaucoup de communautés se retrouvent soudées par des valeurs fausses, erronées ou juste remodelées selon ce qui les arrangent. Pour finir, un contexte de survie + une communauté forte et des valeurs pour les souder + des êtres qui font des miracles et qui les dirigent ... pas étonnant que ça évolue vers une sorte de religion avec une adoration de la technologie et de la machine. Surtout si les Prêtres savent dire aux habitants d'Eleusium ce qu'ils veulent entendre, de jouer sur leurs émotions ou ce qu'ils ont en commun. Et c'est sûr que (même si ça n'a pas été forcément raconté ici vu qu'on se concentre surtout sur les batailles d'Eleusium) qu'il y a du y avoir des tensions à l’intérieur même de la communauté, ou avec les gangs ou populations voisines. Tensions qui ont certainement été réglées par le dialogue (si possible ?) ou par les armes et la violence (si nécessaire ?). Mais je suis d'accord que ça n'apparaissait nul part dans le fluff ... C'était l'occasion d'en parler ? ^^' Désolé pour la réponse de type "pavé" XD En tout merci à tous les deux de suivre ce qu'il se passe, sur Eleusium Je met un peu de temps à écrire ces passages de fluff ... donc nous avons déjà quelques parties d'avance avec le joueur GK ^^ Et le joueur Tyranide n'est pas trop dispo en ce moment, malheureusement Ou heureusement, pour le Chaos ? ^^'
  5. On enchaîne avec un trio de nouveaux cultistes qui viennent terminer la première escouade d'infanterie Je prendrais des photos de l'escouade au complet, incessamment sous peu. J'avais montré la conversion du premier, il y a déjà quelques temps. J'aime bien l'esprit qui s'en dégage. Les deux suivants sont moins poussés, niveau modélisme ... Je trouve encore une fois, et ça vaut pour les trois, que les salissures masquent un peu trop les figurines Au passage, je suis de moins en moins convaincu par mes socles. J'essaye de leur donner un peu de vie avec un caillou ou un bout de métal rouillé par ci par là ... Mais ça fait plus artificiel qu'autre chose, j'ai l'impression. Si certains parmi vous ont des idées ? ^^' A bientôt pour les prochaines photos !
  6. Salut tout le monde ! J'ai fini mon "mini possédé" qui n'est rien d'autre qu'un familier du Chaos sur lequel j'ai collé un servo-crâne ... Oui, je me suis pas foulé ^^' Mais il a tout de même son propre fluff Alors, oui, je lui ai mis un fusil sur son servo-crâne pour qu'il puisse se défendre ... et pour pouvoir le jouer comme cultiste, aussi ^^' Pour assurer sa sécurité, on va aussi l'escorter avec un ranger (la prochain escouade de Rangers est bientôt terminée) et un autre cultiste (la première escouade d’infanterie est bientôt terminée aussi !). Je pense me calmer sur les effets de salissure des prochains. Je pense en avoir un peu abusé sur mes dernières figurines et je trouve qu'on perd pas mal en lisibilité sur la peinture ^^' Dites-moi ce que vous en pensez La suite est en route ...
  7. Bonne idée, la peinture texturée ! Je me rappelle avoir fais des jacks de Warmachine avec du Technical Astrogranite + différentes couches de brossages ... et ça donne un effet "pierre" ou "statue" plutôt pas mal ! Essaye peut-être sur un SM de base ou sur un bitz de char, avant de te lancer dans un tel truc ? ^^' Trés curieux de voir ce que ça rendrait sur un Knight !
  8. A ce format-là, pour des parties amicales, tu peux exclure le Questoris (les gros chevaliers endu 8, 28 PV et compagnie). Ils sont pas du tout adaptés à ce format de jeu ^^ Par contre, je ne serais pas aussi catégoriques concernant les Armingers. Ce ne sont "que" des chassis à endu 7, 12 PV. Finalement pas beaucoup plus costaud qu'une chimère ou qu'un rhino, donc ... Et leur puissance de feu reste correcte (c'est pas de la merde m'enfin c'est pas fumé non plus pour le prix qu'il coute). Je pense qu'une limitation à 2 ou 3 Armingers est pas mal, pour un format de 1000 points. Sachant que l'avantage d'en jouer 3 c'est de pouvoir avoir un vrai détachement donc les traits de warlord, les reliques, les stratagèmes, etc ... Et avec les points qu'il te reste, tu peux aller chercher un allié qui te servira de soutien, de cordons, ... et qui donnera de la diversité de jeu et de cibles à vos parties ^^' Le principal, selon moi, c'est d'en discuter avec ton adversaire. Si ça se passe bien avec 2 Armingers, passer à 3, puis pourquoi pas à 4, etc ... Personnellement, je joue en 1000 points en format plutôt mou, avec 3 Armingers + des alliés imperiaux (assassins, AdMech, Astra, ...) et nos parties sont toujours équilibrées/tendues/interessantes.
  9. @Miles Totalement d'accord avec toi, sur les noms ! Pour la peine, petit test, je vais essayer de faire au maximum avec les nom français pour cette fois - CHAPITRE 5 - On va pas s'arrêter sur notre lancée et cette fois c'est le Chaos qui va s'attaquer aux forces des Chevaliers Gris. De mon côté, pour représenter la foule de nouveaux cultistes qui s'amassent sur Eleusium et qui convergent vers les Chevaliers Gris, j'ai économisé quelques points pour jouer un allié Astra Militarum en plus de mon allié AdMech ... Et j'ai quand même trouvé quelques points pour ressortir mon Eversor auquel je me suis pas mal attaché ^^ Pour le fluff, on va un peu changer d'habitude et on va mettre un discours prononcé avant la bataille par l'un des Prêtres du culte de la communauté Introduction (fluff) « Mes frères ! L'Imperium nous a envoyé aujourd'hui ses meilleurs guerriers. Ne les avez-vous pas vu ? Avec leurs belles armures brillantes, toutes d'or et d'argent ? Leurs lames étincelantes ? Les flammes et les éclairs qu'ils crachent ? Les ailes de lumière qui les portent sur le champs de bataille ?! Ces guerriers nous sont bien supérieurs, pour sûr ... Ils n'ont jamais connu la difficulté. Ils n'ont jamais connu la misère, la maladie, la peur ou même la douleur. Mais pourtant, savez-vous ce qui leur fait défaut ? Ce qui leur manque ? Leur humanité ... Oui, leur humanité ! Ces guerriers ont sacrifié tout ce qu'ils avaient d'humain et d'ordinaire. Ils en ont fait l’offrande à ce monstre vorace qu'est l'Imperium. Gargantuesque, insatiable, destructeur ... Afin de devenir plus forts, plus imposants, plus brutaux, ... Ils se parent de couleurs chatoyantes, de dorures, de babioles brillantes et d'enluminures pour nous faire croire qu'ils sont purs ... Mais ils ne dupent personne, ici, car nous savons à quel point ils sont monstrueux et corrompus. Ainsi sont ceux qui servent l'Imperium .... Ils nous sont supérieurs, oui ... Et pourtant, aujourd'hui, ensemble, nous les avons vaincu ! Pour la première fois, mes frères, ils ont connu la défaite ! Nous leur avons montré ce qu'est la peur, ce qu'est la douleur, ... ce qu'est la mort, ... Car, nous, mes frères, nous savons encore ce que veut dire être humain ! Nous sommes humains !! Ils essayent de faire de nous des esclaves décérébrés en nous retirant nos désirs, nos émotions, nos forces et nos faiblesses ... et en nous massacrant tel du bétail si nous refusons de courber l'échine ... mais nous voyons clair en eux et ne voulons pas devenir leurs semblables ! Nous sommes unis, nous avons connu le pire, nous avons survécu et désormais nous voulons nous dresser et nous battre pour un monde meilleur ! Alors, mes frères, ne nous arrêtons pas en si bon chemin. Continuons notre route ! Ensemble, marchons ! Marchons contre cet Imperium et montrons-leur ce que valent les vrais hommes !! Mes frères, avec moi !! » Les armées La mise en place Le déroulé de la partie Résultat : Victoire du Chaos ! Une nouvelle victoire, qui vient me prouver que l'Astra Militarum est également un excellent allié pour des Chevaliers Impériaux ! Les Scions permettent d'avoir un peu de projection et de puissance de feu à courte distance tandis que l’infanterie forme une très bonne ligne de front, avec les bons ordres et les bons stratagèmes, etc ... on a quelque chose de très polyvalent qui peut à la fois faire pas mal de dégâts tout en encaissant ce qu'il faut. Vraiment satisfait ! Avoir une abjuration grâce au Psyker était également très très appréciable XD On ne parle même pas de l'AdMech qui fait toujours un aussi bon gardien de but, confortablement installé en fond de cours pour garder des objectifs, réparer les Chevaliers, etc ... Et l'assassin ... Quelle machine à tuer ! Et quelle machine impossible à tuer, surtout ! XD Pour 1 PC, il prend son insensible à 4+ et il encaisse 2 fois plus. Un vrai bonheur. Je suis conscient que tout ça n'est valable que pour notre cadre de jeu amical, mais c'est tout de même un vrai plaisir d'avoir accès à autant d'unités différentes, de polyvalence, ... et de points de commandement !! ^^' Allez, pour conclure : Conclusion (fluff) Les ruines de ce vaste complexe industriel avaient longtemps servi de refuge aux populations locales. Des malades, des vieillards, des fous, ... qui s'efforçaient de survivre à la famine et au climat, à l'ombre de ces gigantesques cheminées éteintes. La zone avait cependant pratiquement été désertée depuis la récente arrivée des forces de l'Imperium ... Peut-être offrait-elle une position stratégique, au beau milieu des steppes désolées d'Eleusium, tout en restant à proximité de la cité la plus proche. Constamment enveloppée dans une épaisse brume aux teintes jaunâtres, se dessinaient d'ailleurs à l'horizon ses murs effondrés et ses tours brisées. Discrets et taciturnes, les guerriers de l'Imperium n’avaient accordés que peu d'importance aux habitants du complexe et s'étaient contenté d'établir leurs positions. Certains ici voyaient en ces imposantes armures le douloureux souvenir des massacres commis autrefois par l'Imperium, tandis que d'autres les considéraient comme des messagers venu porter sur leur monde la Lumière de l'Empereur, ... mais la majorité d'entre eux se montrèrent simplement méfiants et restèrent à distance, sentant la tempête approcher. Car, en effet, une grande tempête était sur eux. Aussi redoutables fussent-ils, ces guerriers ne firent pas le poids face au raz-de-marée qui déferla. Un véritable armée avait marché depuis la cité. Menée par les immenses machines de légendes qui combattirent autrefois pour Eleusium avant de tombé dans l'oubli ou le déshonneur, elle avait rassemblé dans son sillage tous ceux qui acceptaient de les rejoindre et de se battre avec eux. Des hommes, des femmes, et même des enfants, ... tous n'étaient que d'ordinaires habitants de quartiers miteux ou de districts abandonnées. Mais pourtant, ils étaient organisés et obéissaient à une solide hiérarchie, ils portaient sur eux des armes et des technologies que la plupart des habitants d'Eleusium n'avait jamais vu auparavant, et ils semblaient infatigables. Les positions de l'Imperium furent brutalement prises d'assaut, et ne tardèrent pas à être débordées puis submergées. Les habitants du complexe s'étaient abrités là où ils le pouvaient, préférant garder leurs distances et observer. Mais maintenant que le complexe avait changé de mains, certains d'entre eux commençaient à sortir de leurs cachettes, arpentant les ruines jonchées de cadavres. Ils allèrent à la rencontre de ces hommes, et de ces femmes, qui semblaient être les membre d'une importante communauté qui avait décidé de se rassembler pour se battre pour leur liberté, pour leurs vies, et pour faire payer à l'Imperium le prix de ce qu'il avait infligé par le passé à Eleusium. Et puis il vint. Et tous s'écartèrent pour lui faire place. Il était l'un des Premiers Prêtres, l'un des premiers à avoir reçu le don de s'adresser aux machines, de modeler et de partager cette technologie qu'ils vénéraient tous. Il s'avança vers le corps inerte de l'un de ces guerriers étincelants de l'Imperium, et tous l'observaient. Il retroussa l'une de ses manches pour dévoiler un bras intégralement de métal, et posa délicatement sa main sur le torse de cette imposante armure. Des câbles et des tuyaux s'animent alors soudainement comme un millier de serpents, émergeant de sous ses robes en enchevêtrant l'armure de toute part. Ces serpents s’insèrent dans ses articulations, percent les visière de son casque et la grille de son respirateur dans un vacarme de grincements et d'étincelles. L'armure, pourtant immobile, se met à se contorsionner et à trembler ... comme si elle résistait. Ses doigts se crispent, ses jambes se débattent, ... et les sceaux de puretés qui la recouvrent s'illuminent d'une lumière aveuglante tandis que leurs inscriptions s'effacent et que le parchemin se consume. Le Prêtre semble un instant tressaillir. Il pose un genoux à genoux à terre et baisse la tête, conservant tant bien que mal sa main posée sur le plastron de l'armure Sa tête se relève alors soudain et laisse échapper un hurlement inhumain tandis que ses câbles s'agitent violemment pour s'extirper de l'armure, fouetter l'air et rentrer finalement brutalement dans le corps de leur propriétaire ... et tout s'arrête. L'armure retombe lourdement sur le sol, inerte et percée de part en part. Lentement, le Prêtre se redressa. Il réajusta sa capuche, sa manche et ses robes, puis s'adressa à l'assemblée d'une voix forte mais calme que tous purent parfaitement entendre. « Je sais où ils se terrent. Suivez-moi, mes frères. » Allez, merci à tous ceux lisent et encore plus à ceux qui prennent le temps de laisser un petit commentaire ! Pour teaser : pour la prochaine partie, vu la tournure de nos parties, on a décidé de jouer l'attaque du QG des Chevaliers Gris par le Chaos ... et pour l'occasion on a décidé de jouer en jeu narratif Ah, un dernier truc : j'ai essayé d'utiliser au maximum les noms français des unités ... Mais je dois bien avouer qu'il y a certains dont je ne me souviens plus et qui m'échappent. Si jamais vous repérez un nom anglophone et que vous en connaissez l'équivalent francophone, n'hésitez pas à partager A bientôt !
  10. Très bien, ça, qu'ils refassent le domaine psy ! Le wording était plus très cohérent ... et puis mental fortitude faisait un peu doublon avec l'Astra. J'ai eu un peu peur, vu leurs dernières publi, qu'ils ne refassent des règles que pour les persos nommés ... Mais la présence de reliques me rassure pour les inquisiteurs génériques
  11. Très belles figurines ! Schéma simple, propre et efficace. Tes socles collent à la perfection aux Words Bearers, je trouve Globalement d'accord avec les conseils énoncés plus hauts. J'avoue qu'une masse de cultistes collerait bien avec ton armée en terme de modélisme, de règles et de fluff. Aprés tout, si ta bande arrive sur un nouveau monde pour y bâtir des temples ... pourquoi pas envoyer quelques uns de ces esclaves au combat, en premières lignes ^^' Ah et pour le Knight ... Peut-être le couvrir de runes, de bannières, etc ? Ou alors convertir son dos/ses épaules avec des morceaux de bâtiments ou de cathédrale pour en faire un genre de temple ambulant ? Hâte de voir la suite
  12. Ok je retire ce que j'ai dis : les mouches rendent mille fois mieux que les portepestes sur des chenilles de Kataphrons !! Sans déconner, les figurines sont magnifiques. Le raccord en "tuyaux" entre les mouches et les chenilles est super bien aussi. Bien joué
  13. La suite est toute aussi sympa ! Les corps des portepestes se marient suuuper bien avec les kataphrons, bien joué !
  14. Effectivement, un sacré paquet de marines ^^' Hâte de voir leurs retouches ! J'aime bien tes bannières et les bougies que tu leur as fais
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.