Jump to content
Warhammer Forum

Hola!

Membres
  • Content Count

    507
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

Previous Fields

  • Jeux
    Seigneur des Anneaux

Recent Profile Visitors

2,499 profile views
  1. Merci à tous pour vos retours, c'est encourageant. Je vais essayer d'apporter de nouveaux éléments à se mettre sous la dent sans trop tarder
  2. Oui, c'est impressionnant. Comme mes collègues, je me suis demandé si ce n'était pas un modèle acheté. Tu as sous le coude une petite suite à tout ça?
  3. Salut, intéressé par tes deux bannières UH ainsi que par le second shaman si dispo (avec la cape, pas celui qui brandit le crâne)
  4. De petits décors modulaires sacrément efficaces. C'est très soigné, bravo. T'as utilisé la flamme de la bougie initiale? Ou t'as complété avec du silicone/colle chaude ? Je vois que t'as peint un peu dessus, ce qui donne un ton impeccable à l'allumage. C'est bluffant
  5. J'imagine que cette superbe table permet énormément de stratégie spécialisées, avec ses recoins, ses accès, pour qui connaît le terrain. Du coup tu deviendras un expert imbattable des lieux
  6. C'est un pot de cancoillotte ! Le dégradé mauve est vraiment joli. J'imagine que tu peux rendre un réel effet lumineux. Par exemple, tu places une led blanche (genre bougie électrique de noël mais en blanc) sous une pastille plastique semi opaque mauve (comme le plastique des classeurs souples, avec une surface sablée la rendant diffusante), et le tout à la place du disque blanc entre les 4 dents de la structure
  7. Je te le redis, ça mérite un fond pour l'arrière plan de tes photos, ou même du coton pour faire un brouillard de fond. Car le rendu est incroyable, vraiment! Est-ce qu'on pourrait aussi imaginer une ou deux lanternes blafardes, à LED, pour donner une ambiance à la Mordheim? Et là, une photo dans la pénombre avec un fond noir et ça donne le trailer pour le Witcher 2
  8. Salut et bienvenue sur ce jeu. J'imagine que la réponse dépendra de plusieurs paramètres: - tu souhaites jouer et/ou collectionner? - tu souhaites te spécialiser sur une faction, ou avoir un panel varié?
  9. Yep, vraiment inspiré et bien réalisé. Vous formez à présent la Bloodbowl Team avec @Jamel018
  10. Je suis d'accord, en effet. Il y a ensuite toujours des subtilités dont on aimerait débattre pour avancer, mûrir ou corriger sa réflexion mais je pense qu'on sortirait du cadre initial de la discussion. Ca n'en reste pas moins très intéressant, merci pour cette réponse bien argumentée @Ser Eddard
  11. Je me permets de donner un avis personnel sur cette question qui, au vu des réflexions qu'elle suscite, témoigne de notre sensibilité à l'univers Tolkien. Je trouve en particulier intéressantes les remarques de @Tiki et @Lucius Cornelius, qui sont de tous les débats SdA, toujours avec des des avis réfléchis mais divergents, approfondissant ainsi la réflexion. Si l'on souhaite une reconstitution historique, on se base sur les faits historiques. Et les faits se fichent de nos sensibilités. Faire un film historique sur Jeanne d'Arc avec une actrice noire n'a donc aucun sens. En revanche, si ce n'est pas une reconstitution (création inspirée qui ne se prétend pas être fidèle au déroulement précis des faits, ou même par exemple cérémonie symbolique républicaine comme on sait), alors la question de la couleur de peau ne doit même pas exister (dans le cas de la cérémonie, on prend une citoyenne française, point barre, qu'elle soit intersexe, asiatique, etc. ne regarde personne). Pareil pour Thomas Sankara ou Chiang Kai Shek. Pour en revenir au débat Tolkien, le même raisonnement s'applique. Je pense en effet comme Lucius que le film doit assumer ce qu'il est et ne pas prétendre être autre chose, auquel cas c'est raccord. S'il prétend être la mise en image du livre, alors il se doit d'en respecter, au moins en bonne partie, les codes et descriptions. Ajouter une Tauriel mielleuse pour respecter des quotas et toucher un nouveau public est navrant, mais ne dézingue pas totalement l'objectif. Faire d'Aragorn une femme explose littéralement l'histoire, qu'on le veuille ou non. En revanche si le film se veut une réinterprétation libre ou inspirée, il fait ce qu'il veut (tant, comme dit Tiki, qu'il ne propage pas de fausses idées sur le support initial), et les spectateurs jugeront par eux-mêmes en fonction de leurs goûts. Il sera alors plus ou moins agréable ou décevant de s'approprier le film comme un projection visuelle du livre qu'on a lu, et c'est justement ce point qui dépendra de la sensibilité de chacun. Autre point: voir un Aragorn noir me surprendrait également. Ce constat n'est pas anodin d'ailleurs, car il soulève certaines questions. Objectivement, cela ne devrait être un problème que si ça impacte la cohérence du scénario. Et comme dit plus haut, il s'agit de peuples relativement homogènes se confrontant les uns aux autres, donc avoir un métissage uniformisé fait perdre en cohérence. Ainsi, un Aragorn noir, avec un cousin blanc et deux capitaines asiatiques serait incohérent en terme d'homogénéité d'une part, et de respect de l'œuvre (il est décrit comme blanc, c'est un fait) d'autre part. Mais cela rend les choses éventuellement plus délicates pour le spectateur non blanc qui voudrait se projeter dans cet univers. Ainsi, une première généralisation pourrait être la suivante. Sachant que l'important est la structure et non les valeurs "scalaires", nous ne perdrions pas énormément à inverser les "couleurs", et à donner au peuples de l'ouest des traits asiatiques, rendre les elfes noirs, et faire des Haradrims caucasiens, tant qu'on respecte l'homogénéité qui donne la cohérence. Mais alors, on retombe dans le problème inverse et cette fois ce sont les blancs qui auront du mal à s'identifier aux perso principaux (qui sont, pour le coup chez les "gentils", pratiquement tous blancs et donc dans notre inversion pratiquement tous noirs et asiatiques). Après, me dira-t-on, c'est comme ça. Si je vois un film d'une mythologie chinoise, dont les héros sont asiatiques et combattant d'odieux envahisseurs blancs, je ne polémiquerait pas pour obtenir une réinterprétation politisée, métissé, lissée, ou inversée. Si j'aime l'histoire, ça s'arrête là. Soit j'ai l'intelligence de ne pas me définir par ma nuance de peau, soit je m'illusionne en m'identifiant à une catégorie distincte, et subit une éventuelle frustration. Ceci ramène finalement au constat qu'il devient, me semble-t-il, de plus en plus ardu de se projeter et de se laisser emporter par les récits car ils se basent, pour la majorité d'entre eux, sur une structure essentialiste qui, et c'est un fait, est fausse et non réaliste. Je rappelle que les catégories ne sont jamais parfaitement définie ni distincte (espèces vivantes, séparation homme/femme, couleur de peau: c'est quoi un "noir"? c'est quoi un "blanc"?, etc.). Ah voici une bonne pêche, ça soulage.
  12. Hola!

    Village abandonné

    C'est franchement joli, dérangé mais féerique comme il faut. D'ailleurs c'est je pense ce qui justifie la réaction de ta fille: les couleurs reflètent une belle ambiance onirique. En revanche si tu veux du warhammer urbain abandonné, il faudra griser le tout et le rendre plus sinistre. Bien ouej!
  13. Une étape décisive vient d'être franchie dans la reconstitution, manifestement complexe, du site dont nous avons retrouvé les premières archives dans la bibliothèque de Minas Tirith. En effet deux documents particulièrement intéressants ont pu être réunis. Le premier, gracieusement mis à disposition par l'archiviste de Dol Amroth, relate la reconstruction puis la réoccupation d'une place forte située sur l'ile rocheuse de Tolfalas au large de l'Ethir Anduin, sur l'initiative du prince Imrahil en l'an 52 Q.A., un demi siècle après la chute de Sauron. On y trouve notamment des plans de restauration, et en particulier un descriptif assez précis des ruines maçonnées présentes à cette époque et sur lesquelles a été rebâtie l'ancienne forteresse dite de Lond Tolfalas. Le second, issu d'un don anonyme destiné à la bibliothèque de Minas Tirith, a pu être authentifié et est de presque 1600 ans plus ancien. Il constitue un rapport du déroulement du siège puis de la chute de Lond Tolfalas en 1437 T.A. Cette victoire est d'ailleurs connue pour avoir été déterminante dans le cadre de la campagne menée par Castamyr l'usurpateur, qui parviendra quelques semaines plus tard à marcher sur Osgiliath puis à s'emparer du trône Gondorien. Les deux documents, particulièrement bien conservés et détaillés, corroborent assez largement l'hypothèse selon laquelle les plans - sur lesquels se base la reconstitution ici présentée - sont effectivement ceux de la citadelle de Lond Tolfalas. En effet, l'île correspond actuellement à une plaine allongée d'une trentaine de km de longueur, traversée d'est en ouest par un massif montagneux et bordée au sud et au nord est par des baies et quelques plages. Au sud est un estuaire étroit s'enfonce dans les terres et sert de mouillage aux navires. Des fouilles ont montré que le village de Caras Tolfalas était installé sur ses rives. C'est également là que s'achève une rivière praticable avec de petites embarcations, prenant sa source sur le glacier qui domine l'île, à l'est de la barre rocheuse. Encore aujourd'hui, ce glacier abrite sur son versant nord un lac d'environ 300 de diamètre, dont l'eau est restée particulièrement claire. Cette partie émergée correspondait jadis au haut plateau nord est de l'antique île de Tolfalas, avant que celle-ci ne soit en grande partie recouverte par les eaux lors de la chute de Numenor. Une route principale et pavée s'étend du nord au sud de l'île, et franchit la barre rocheuse sur son seul col praticable, où est justement située Lond Tolfalas. Au nord, elle contourne deux principales aires marécageuses de quelques 200 hectares de superficie. Cette dernière permettait manifestement de verrouiller le passage entre les deux parties de l'île, et en particulier entre les aires d'accostage sud et nord. Son emplacement est donc clairement stratégique tant au niveau militaire que commercial car la forteresse garantissait ainsi le contrôle de la principale route maritime entre le Harondor et la Baie de Belfalas, en protégeant de fait Pelargir. De récents tests ont d''ailleurs mis en évidence que le feu d'alarme, situé sur l'éperon rocheux surplombant Lond Tolfalas, était visible depuis la pointe sud du Belfalas et le delta de l'Anduin à quelques dizaines de kilomètres de l'île, et pouvait ainsi donner l'alerte si nécessaire. Enfin, l'architecture Gondorienne métissée témoigne de la construction par étape du site et de l'influence des différentes cultures présentes dans la région. Voici un plan qualitatif de l'île, et de sa position relative dans la Baie de Belfalas. Lond Tolfalas correspond au point rouge, la route est illustrée en jaune. Le sommet est représenté par le triangle noir et les ancres indiquent les points de mouillage possibles des navires. Ci-dessous, 1cm <=> 800m. Ci-dessous, 1cm <=> 30km.
  14. En effet le niveau de décors devient intermédiaire vers les num 50 il me semble (forteresse Rohan) et permettent un ensemble jouable et sérieux. Puis vers la fin (80?) on a une forteresse Dol Amroth très sympathique, où l'aspect modulaire laisse place à l'ensemble détaillé et intégré à la montagne. Puis le niveau augmente et devient - je dirais - expérimenté à la toute fin vers 96, avec l'usine implantée dans la Comté. Une introduction progressive, complète et très intéressante au modélisme, qui a mis le pieds à l'étrier à bon nombre d'entre nous, je pense.
  15. Salut, c'est plaisant de voir que l'intérêt pour cet univers perdure. Au vu des prix, l'alternative au neuf peut passer par l'occasion (ibé, bonkoin...). C'est d'ailleurs mon vecteur principal depuis pas mal de temps. Cependant pour les refs bien précises, il faudra probablement passer par le neuf. Dans ce cas, n'oublie pas qu'il y a également le shop Forge World, qui fait également partie de GW et qui propose de nombreuses refs non vendues sur le site de base GW. Comme le dit @Ex0rcisT, les proxy sont vraiment intéressants également. Il y a un topic là dessus, mais succinctement on trouve: Davale miniatures, Ridgeback, Hammerin, Parallel universe, Unreleased miniatures (de chouettes elfes chez eux), ... Ils font des variations sur le SdA, mais qui appartiennent explicitement au visuel des films.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.