Jump to content
Warhammer Forum

La guerre de la barbe:enquete


Akenarion

Recommended Posts

La guerre de la barbe : enquête.

C'est mon premier récit soyez donc indulgent mais n'hésitez pas a critiquer et a commenter.

Bon je plante le décor : ce récit va se dérouler peu avant la terrible guerre de la vengeance ou guerre de la barbe et raconteras l’enquête d’un elfe et d’un nain pour essayer d’éviter le pire : La guerre !

Vieux monde : plaine d’hitlraimir :

Haration éperonna une nouvelle fois son cheval épuisé par des heures de course effrénée :

Derrière lui Godrim doigts d’argent resserra ses mains autour de la taille de l’elfe et pesta une nouvelle fois contre les chevaux, les elfes, et les druuchis !

Finalement l‘étrange équipage déboucha sur une falaise qui surplombait une immense plaine.

Cette plaine n’était pas vide : bien au contraire ! Deux magnifiques et terribles armée se faisaient face. Elfe contre nain. Haute silhouette contre forme trapue, menton glabre contre longues barbes, technologie contre raffinement des armes, lourdes haches runiques contre fines épées magiques. Des milliers de soldats a pieds, des centaines de cavaliers, des dizaines de machines de guerre.

Haration mit pied a terre et aida son camarade nain a descendre de cheval.

Tout deux regardèrent avec tristesse les deux armées qui se faisait face.

Haration prit la parole la voix empli d’une tristesse infini:

-Je crois que nous arrivons trop tard !

Le nain répondit par un grognement qui pouvait passer pour des pleurs refoulé :

-Peut être pouvons nous encore porter nos preuves aux généraux des deux camps…

-Allons mon ami tu le sais très bien : ma race est trop orgueilleuse et la tienne trop obstiné, non il est trop tard la…,la guerre est inévitable.

-Tous ce que nous avons fait n’a donc servi a rien : nous n’éviterons pas la bain de sang ?

-Non répondit l’elfe et ce sont les peaux-vertes et les druchii qui se repaîtront des restes de nos empires.

Les deux compagnons reportèrent leurs regards sur les deux armées. Les trompettes des elfes retentirent et en face les nains entamèrent un chant de guerre ancestral.

Des deux cotés les servants bandèrent les balistes et les nains chargèrent les catapultes.

Le général haut-elfe sortit son épée et la leva. En face un tueur couturé de cicatrices brandit sa lourde hache et poussa un hurlement de défi.

Tout les acteurs était en place,la tragédie allait commencer et rien de pourrait plus arreter la vague de violence et de haine qui résulterait de cette première bataille.

Voilà pour cette intro dites moi ce que vous en pensez.

La suite peut être cette après midi !

Link to comment
Share on other sites

Tu t'attaque à la guerre de la barbe!! Vachement courageux dis donc... Reste que si tu continue ton texte avec le même style et en écrivant toujours aussi bien, alors je crois que tu peux relever le défis! Pour ce qui est des critiques constructives, y en a pas! Si tu réussi encore à t'améliorer, ce sera en écrivant encore et toujours, parce que je crois que t'as pigé le truc... Si c'est ton premier texte, alors je pense que tu as de beaux jours devant toi! La description des deux armées, bien que brève, est éfficace! Je m'imaginais déjà les deux troupes l'une en face de l'autre, les armures luisant au soleil, prêtes à faire couler le sang dans une plaine verte comme l'espoir... C'est beau, et en plus, tu ne donne le beau rôle à personne! Tous sur un pied d'égalité! Vraiment bien... Je crois que tu devrais te mettre au long récit! ( Quoique ici, l'on ne voit que le style!)

Pour le scénar, c'est réussi aussi! Cette introduction permet une foule de scénarios différents et l'idée d'un elfe et d'un nain alliés (comme dans le seigneur des anneaux...) en pleine guerre de la barbe, c'est extra! Si tu réussi à nous donner un scénar intéressant et complet, alors c'est que tu es prêt à jouer dans la cour des grands... (Gotrek, Feurnard, Patatovich,Aeldarion,Zara,...)

Encore bravo! :whistling::P ! Vraiment, je pense que t'es doué! L'intro est super!

Link to comment
Share on other sites

Je suis tout ému, merci beaucoup.

Bon la suite arrive bientot et sera sous la forme d'un grand flash-back et va donc raconter bien sur l'enquete de nos deux héros pour empecher la guerre.

Il l'empecheront pas mais bon...

A+

-Akenarion elfe tueur de suspens-

Link to comment
Share on other sites

Suite de mon texte et donc de la bataille tout ceci n'étant qu'une vaste intro. Bonne lecture!

Les princes dragons entamèrent leurs chant de guerre et chargèrent le régiment face a eux. Les tueurs à crête orange ne bougèrent pas d’un pouce et abattirent leurs haches. La mêlée se poursuivit dans un tourbillon de fureur et de sang. Les deux camps s’égorgeant avec force et rage.

Au cœur du massacre le tueur de démon abattait les elfes comme un enfant en colère renverse ses jouets.

De l’autre coté de la plaine les archers bandèrent leurs arcs et une pluie de flèche obscurcit le ciel.

De l’autre coté les lourdes arbalètes des nains ripostèrent envoyant les elfes voler sous l’impact des carreaux.

La charge des heaumes d’argent failli se disloquer lorsque leurs innombrables rangs furent fauché par les dizaines de traits provenant des balistes naines.

Heureusement leurs chefs les rassemblèrent et la charge fini par s’écraser sur les rangs des guerriers nains. Des dizaines de combattant tombèrent de chaque coté.

Et la bataille se poursuivit chaque camp attaquant et contre attaquant. Les nains semblaient être des falaises de rage et de revanche pure assailli par les vagues innombrables d’une mer orgueilleuse.

Des larmes coulaient sans bruit sur les joues pales d’Haration.

-Comment avons nous pu en arriver là ? murmura t’il

-Je ne sais mon ami, je ne sais…répondit le nain en hochant tristement la tête.

En contrebas le massacre continuait. Le soleil lui même semblait vouloir se bander les yeux pour ne pas avoir a observer les fils d’Asuryan et de Grimnir s’étriper et il laissa les nuages le recouvrir.

Sans tenir compte du temps qu’il faisait le tueur de démon continua son avance tout en cherchant des yeux un adversaire a sa valeur.

Soudain un hurlement terrible lui fit lever la tête. Une ombre immense obscucit un peu plus le ciel et un terrible dragon elfique apparu.

Hurlant sa rage il ouvrit une gueule immense et carbonisa un régiment de guerrier a sa droite.

Les nains périrent dans d’atroce souffrance brûlés vif.

Le tueur ferma une seconde les yeux…son frère se trouvait dans ce régiment et ce geste failli lui couter la vie ! La lame acéré d’un prince dragon lui transperca l’épaule. Il se retourna et regarda son adversaire, un tout jeune elfe au regard plein de tristesse et de fureur.

L’elfe leva son arme et chargea le tueur en hurlant :tu a tué mon père, tu va payer ordure !

Le nain comprit a la seconde même ou son adversaire levait son arme qu ‘il allait mourir. Une seconde la tentation de s’abandonner le saisi mais il était un tueur et s’il recherchait la mort il ne pouvait pas l’accepter de plein gré.

Alors au nom d’un serment imbécile il leva sa hache et contre-chargea l’elfe.

Le choc fut terrible la lance pénétra dans la poitrine du tueur qui eut le souffle coupé. En retour la lourde hache défonca la poitrine du jeune prince dragon.

Les deux adversaires tombèrent ensembles, sur la terre meuble et dans une ultime seconde le tueur et l’elfe comprirent l’inutilité de la tuerie et dans un dernière souffle leurs mains se touchèrent, symbole de l’amitié perdu entre les deux peuples. Puis ils moururent ensembles, apaisé, leur sang melé abreuvant la terre a tout jamais.

Commentaires? Critiques? Louanges? je suis ouvert a toute remarques!

Link to comment
Share on other sites

Louanges, sans hésitations!

J'ai vraiment dévoré ce texte! L'utilisation des synonimes et l'incroyable mélancolie qui ressort de la fureur du texte m'ébahit! Franchement, t'es doué!

Bon, histoire de rester terre à terre, je vais tenter de trouver des défauts...

Alors... euh... ben...

Allez, dois bien y en avoir un ?

Relecture... Ah, j'ai trouvé! la répétition de: de l'autre côté! Je le savais!!! J'ai réussi! Bon, remarque, au niveau gravité, on est à 0 sur l'échelle d'Alseimer, alors...

Faut vraiment que t'envoies la suite... ( au passage je suis étonné d'être le seul à réagir, mais bon, ils ont pas encore eut le temps...)

re-encore bravo :whistling::P !

Link to comment
Share on other sites

Merci beaucoup de réagir a mon texte.

En plus pour des louanges c'est super!

Mais c'est vrai j'attends l'avis d'autres pros comme zara par exemple.

En tout cas un grand merci a toi d'avoir pris la peine de lire et aux autres aussi!

Allez je m'y remet!

Link to comment
Share on other sites

Guest Feurnard

Au départ, j'étais pas chaud : l'histoire ne collait pas à une simple enquête. La description du combat a par la suite semblé entièrement se diriger sur les mouvements stratégiques. Finalement, arrivé au bas de la lecture, l'impression d'un beau carnage ressort plus.

Non, désolé, tu n'arriveras pas à me faire croire à l'inutilité de cette bataille. Malgré tous les indices que tu as posé pour le dire, mon esprit restera intouchable à cette question. A part donc cette morale rébarbatrice, il s'agit ici d'une introduction romancée et agréable. Je suppose qu'à présent, un long Flashback s'impose ?

Euh... ouais, je lirais si tu écris. J'ai d'autres chats à fouetter (celui de Yugo, je demanderais à Sharku (chercher très loin la blague)). Mais continues, c'est très bien.

- Pfff... regardes ces gaillards : eux s'amusent !

- Faut dire aussi que c'est nous qui avons décidé de rester là.

- Oh toi ! Vade Retro !

Link to comment
Share on other sites

Hem c'est un peu moins enthousiaste...

La bataille est inutile comme toute bataille mais pour chacun des acteurs elle n'est pas inutile.

Je l'ai appelé enquete et là ce n'est que l'intro l'enquete proprement dite viendra plus tard!

Bon ben maintenant j'ai plus qu'a commencer le flashback!

A+ et merci pour ta critique Feurnard.

PS que faudrait t'il améliorer pour montrer que la bataille est un massacre inutile?

Link to comment
Share on other sites

tu vois quand je te disais qu'il est dur de s'attaquer à la guerre de la barbe..

Ah, Feunard, toujours à râler... (mais il fait plus de remarques sur l'orthographe...)

Peut-être que mon adulation pour ce texte vient du fait que je suis elfe? Faudrait avoir plusieurs avis extérieur pour le savoir... Quoiqu'il en soit, moi je dis et répète qu'il est très très bien ce texte!!!

Link to comment
Share on other sites

Guest Feurnard

Je ne fais pas de remarque sur l'orthographe parce que c'est inutile : dès le moment où je peux lire le texte sans être arrêté par une erreur, ça me convient.

Maintenant, il te sera impossible de faire paraître cette bataille comme inutile pour trois raisons :

- car par définition toute bataille est inutile. Aussi, on ne peut pas démontrer l'inutile dans l'inutile. (tu me suis ?)

- car si cette bataille ne se déroule pas, nombre d'événements ne seront pas les mêmes, comme la création de la Bretonnie, l'alliance hommes-elfes, l'ennemi commun, etc... qui sait ce qu'il serait advenu du monde sans elle ?

- parce que je suis fondamentalement pour les combats, et pour la volonté du prochain. Parce que je suis confiant dans les entreprises de chacun.

Sinon, le mieux resterait d'en rappeler les raisons, de parler de ce qui aurait pu être entrepris à la place, du tempérament de chaque camp qui la causa (ah non, ça tu l'as fait).

J'ajoute que les raisons de se battre ne s'arrêtent jamais à un simple : "ils sont dans l'erreur". Chaque combattant sait pourquoi il est là, et ne s'arrête pas aux stéréotypes. Les généraux non plus, d'ailleurs. Si réellement chacun voyait l'inutilité du combat, soyez sûrs que JAMAIS cette bataille n'aurait eu lieu. Voilà, prenez-le comme vous voulez, et cessez d'attenter à ma conscience !

Link to comment
Share on other sites

Wouaaaaaaaa, alors là je suis fan :D . C'est clair que j'attend la suite avec impatience.

En tout cas merci pour ce récit et pour le plaisir qu'il procure à la lecture, franchement rien à redire :P:wink::P

Damrodil, Haut Elfe concerné par cette guerre (sans blague :whistling: )

Link to comment
Share on other sites

Guest Asurear

J'aimes vraiment beaucoup, la bataille est bien retranscrite... Peut être que plus de points de vue des deux observateurs auraient été bienvenus ?

SInon, cette bataille a l'air d'être une des premières de la guerre, je te rappelles donc que les elfes avaient pour ordre de ne se battre que si ils étaient eux même attaqués...

Il est vrai que je voit mal un elfe se laisser embrocher par des flèches sans rien dire...

Oublie (ou Asurear se rend colmpte de sa remarque inutile ^^)

Bravo encore !

Link to comment
Share on other sites

J'apprécie bien le style. Une suite s'impose maintenant.

Continue à nous pondre des trucs comme ça et on va t'aimer :whistling:

Oni, elfe qui se rappel de cette époque béni ou tous nous vivions en harmonie.

Link to comment
Share on other sites

Le titre était à la fois un peu repoussoir (la guerre de la barbe) et intéressant de promesse (contreenquête), et donc , finalement, sucite la curiosité: donc unbon point déjà.

Le premier texte: très bonne idée de commencer par la fin car comme on connaît l'issu de l'histoire autant la mettre au début: bien vu et très habile. En plus, ça remet en valeur le côté "fatalité" de l'issu.

Les 2 perso principaux sont fidèles à leur race mais on les sent déjà proche l'un de l'autre. Mais difficile de faire très original avec cette base : un elfe et un nain. Mais leur personalité pourra être développé par la suite, je suppose.

Le2eme texte: bon, c'est du classique et je suis jamais trop fan des batailles, mais là, l'arrivée du dragon m'a, je ne sais pas pourquoi, surpris agréablement. Mais bon, vu la structure de ton histoire, c'était une étape obligatoire que tu as su traiter comme il se doit.

Je ne vois pas trop de critique pour l'instant. Tu engages une intrigue qui est ouverte mais dont on connaît l'issu, c'est le genre de structure que j'aime beaucoup car on se projète plus dans l'histoire que dans une "quête". Le seul écueilqui te guette, c'est la présence de race qui sont les plus traités dans les histoires. Pour un premier récit, c'est une vraie réussite. :P

Zarathoustra

PS pour tous: je m'apprête à poster mon premier récit de bataille dans "la voix du maitre Tao Lin" (certainement Lundi), ce serait sympa de me faire un plus de retour que d'habitue... :wink: Bon, j'vous explique pas mon angoisse moi qui les critique quasi systématiquement :P

PS 2: j'ai beaucoup de retard dans mes lectures. Je tache de m'y plonger cette semaine. Le travail de modération, la vie hors forum et la dernière mise à jour de "Chroniques des jours anciens" m'ont un peu plus accaparé que prévu... :whistling:

Edited by Zarathoustra
Link to comment
Share on other sites

Bon vous ne croyiiez pas que j'allais vous laisser mariner comme ca?

Voila donc la suite avec une phase descriptive mais necessaire!

Bonne lecture!

En haut de la falaise Haration détourna le regard pour ne pas continuer a voir le carnage, pour ne pas voir cet elfe qui hurlait debout couvert de sang entouré de monceaux de cadavres, pour ne pas voir les guerriers fantomes ,surgit de nulle part, massacrer les servants des machines de guerre, pour ne pas voir ce tueur et ce commandeur s’entretuer et tomber dans les bras l’un de l’autre, pour ne pas voir le dragon, des flèches de balistes plantée dans le corps, hurler sa douleur, juché sur une pile de cadavre.

A coté de lui le nain triturait nerveusement sa barbe refoulant des sanglots interdits.

Haration ferma les yeux pour ne plus voir, pour oublier

Comment avait-il pu en arriver là ?

Pourquoi leur mission avait-elle échoué ?

Haration, oubliant le massacre en contrebas, se laissa glisser dans les flots de sa mémoire et il se souvint :

Grande mer occidentale quelque part entre ulthuan et le vieux monde.

Haration accoudé au bastingage contemplait l’immense étendu bleuté qui lui faisait face :

Derrière lui les jeunes gardes maritimes de Lothern fourbissaient nerveusement leurs armes.

Il se retourna et regarda les jeunes soldats en souriant tristement, la situation dans le vieux monde exigeait-elle que le roi Phœnix envoie se battre des elfes si jeunes ?

Il continua a marcher sur le pont, passant devant d’énormes balistes pretes à l’action.

Soudain il entendit une voix qui l’appelait. Il se retourna et vit s’avancer vers lui un homme pour qui il éprouvait beaucoup d’admiration : Le lord Amiral Akenarion.

Celui ci était un elfe grand et longiligne au cheveux fin et sombre. Ses yeux exprimaient toujours une tristesse mais aussi une haine infini.

Comme tout un chacun Haration connaissait l’histoire de l’amiral et savait la signification de la lueur dans son regard. Akenarion était originaire de Nagarythe patrie des guerriers-fantomes. Sa santé précaire l’empêchant de servir dans cette patrie d’éclaireurs, ses dons de stratégie furent remarqués et il fut envoyé à Lothern ou il gravit les échelons jusqu'à arriver à ce grade qui en faisait l’un des soldats les plus titré d’Uthuan. Mais aussi l’un des plus craint.

Chacun connaissait son surnom mais peu de personne osait le lui dire en face : Akenarion le boucher d’Hilthirmar !

Lord d’une bataille contre ses cousins honnis les elfes noirs il y a une dizaines d’année il n’avait fait aucun prisonniers exécutant même les femmes et les enfants après s’être emparé de la ville, et les soldats elfiques massacrant avec une certaine joie les elfes noirs, avait rappelé à Ulthuan que le chemin entre paradis et enfer était dur a suivre. Difficile il est de ne pas combattre le mal avec ses propres armes ! Désavoué par ses supérieurs Akenarion n’avait du son maintien qu’a ses états de services et à son amitié avec le frère du roi phoenix. Mais depuis il semblait que les voix de ses victimes le hantait, faisait a jamais briller la lueur dans ses yeux…

Haration le savait d’autant mieux qu’il avait servi sous les ordres d’Akenarion à cette bataille et depuis les voix ne cessait de le hanter lui aussi. Depuis il avait tenté d’arrêter de tuer. Cela faisait longtemps que son épée n’avait pas été tirée et il espérait que cela durerait encore longtemps.

Akenarion s’approcha de lui, sans doute allait il enfin lui expliquer le but de sa mission…

J'attends vos réactions!

Link to comment
Share on other sites

Ja première partie me semble un peu inutile car on attendais direcement le flash back. A mon avis elle est peu redondante avec ton premier texte.

La seconde partie est plus classique: présenation des protagonistes et leur histoire. C'est vrai que la personalité du Lord dans le contexte de la guerre de la barbe est intriguante, un bon point pour toi!

Cela dit ton texte se termine en nous laissant un peu sur la faim car on attendait que l'histoire commence vraiment, mais c'est normale car il s'agit finalement de la véritable intro. Je pense de manière général qu'il est plus intéressant d'insérer le descriptif dans le coeur de l'histoire, de même leur passé. C'est d'autant plus vrai que tu as réussi à faire démarrer ton histoire très fort et que du coup, ça retombe un peu, tu vois ce que je veux dire?

Tu vois, tu aurais pu juste évoquer la crainte qu'inspirait ton lord sans expliquer immédiatement le pourquoi. Cela permet d'augmenter le lystère et de mieux équilibrer les creux d'une histoire. Tu insérais les raisons juste un peu plus tard de manière plus dynamique.

Ces remarques touchent plus la structure que le fond ou la forme de ton récit qui s'annonce très intéressant.

Link to comment
Share on other sites

Bon, ça va bien...

Je venais de rédiger une réponse, mais y a eut un léger problème (j'ai pas appuyé sur la bonne touche) et ça c'est effacé... Dommage, j'avais développé...

Pas le courage de recommencer, donc je résume:

- La coupure présent-passé est trop brutal à mon goût, mais ça n'implique que moi...

- La présentation d'Akénarion est très bien réussie (faut que je m'inspire...) Et vu que tout le texte ne sert qu'à ça, il est donc très bien réussi... (s'il a une autre utilité, je te conseille de vite me la dire, parce qu'elle m'a échappé...)

- Tu ne replaces que trop rapidement le contexte du passé, et l'on se trouve propulsé sur le pont d'un bâteau sans savoir pourquoi... Mais ça rejoint un peu le point un... (si tu veux que je m'explique, ben faudra le demander...)

Donc, j'aime ce texte, et je crois qu'Akénarion va devenir un personnage très important du récit (non, ton pseudo n'y est pour rien...quoique...)

Link to comment
Share on other sites

Effectivement le texte ne sert qu'a ca car j'adore presenter des persos "torturés"

Sinon Zara t'a tout a fait raison il aurait été mieux de presentez en plusieurs temps mais si j'ai procedé comme ca c'est que je vais quittez Akenarion pour un petit moment et que j'avais besoin de le présenter avant sa prochaine apparition.

Au pire (ou au mieux) je pourrais l'évoquer au travers des reves de mon héros.

Sinon Imperator t'a un peu tort, Akenarion n'est ici qu'un perso secondaire, bien que je puisse le réintroduire dans des récits futurs.

Coupure passé/ présent trop brutale peut etre mais je ne vois pas trop comment faire mieux. On comprends je crois que c'est le principal.

Sinon j'espere bien mener ce projet a terme vu que j'ai déja dans ma tete l'histoire dans ses grandes lignes avec le devellopement et la conclusion (que nous connaisons tous). Ca sera sans doute un peu moins long que prévu mais je prefère faire court pour ne pas trop m'enliser.

a+ et encore merci a tout ce qui prennent le temps de me lire et aussi du plaisir j'espère.

La suite arrive normalement demain avec la présentation de la mission par Akenarion.

Vous allez encore pouvoir un peu raler vu qu'il s'agit d'un gros morceau de dialogue que je trouve en plus avoir assez mal réussit mais il s'agit d'un moment que je ne peux pas zapper c'est un passage obligé.

Mais j'anticipe là si j'ai le temps j'essayerais de le retravailler mais je prefère passer a la suite (la plus interresant)

Bon allez rendez-vous demain pour la suite. Pour l'instant j'ai un controle de maths a réviser

@+ très cher lecteurs!

Link to comment
Share on other sites

Personellement,je te conseillerai qqch comme ça pour la transition:

Pendant qu'il fermait les yeux pour détourner son regard de tant d'atrocités, Haration plongea dans ses souvenirs... La première image qui lui parvint fut la sienne, alors qu'il voguait avec d'autres Hauts-elfes vers une mission qui lui était encore inconnue... Tous étaient plus jeunes que lui et il se désolait de...

J'arrête là, parce que ça n'est pas mon texte, mais comme tu le vois, on peux faire qqch... Bon, remarque, ça va quand même de le faire brutal... Après tout, y a que moi que ça choque...

Dommage pour Akénarion... Je le voyais bien dans un bon gros rôle à sa mesure!!! À propos, sois pas trop pressé de faire se jouer l'intrigue... t'es fort pour les paysages et les explications (je retrouve plus le mot exact), donc prends ton temps! Ce texte me semble merveilleux et a un avenir très prometteur! Donc surtout ne gâches pas une si belle occasion en enlevant tout le côté description! (j'ai retrouvé le mot).

Alors bon courage pour la suite ( que tu as l'obligation d'écrire, ça va de soi...)

Link to comment
Share on other sites

Ce texte me laisse perplexe et un peu sur ma faim. Il est vrai qu'ainsi que mes collègues l'ont déjà fait remarquer, le sujet est plus que délicat à traiter. A côté des faits tels que le fluff classique nous le présente, il va falloir que tu jongles entre ton histoire et la psychologie des personnages. Déjà que faire se cotoyer des nains et des humains n'est pas aisé (j'en sais quelque chose), je me demande ce que cela donnera entre l'elfe et le nain. Je te souhaite bien du courage, car il va falloir éviter un gros écueil : faire de la relation entre ces deux personnages qui j'imagine, seront les personnages centraux de l'histoire, autre chose qu'une copie de ce qu'un grand auteur au nom imprononçable (correctement avec l'accent) a fait dans une trilogie inoubliable.

C'est pour cela que j'attends avec impatience mais aussi avec inquiétude, la suite de ton histoire.

Link to comment
Share on other sites

Vous croyiiez pas que j'allais vous laissez tomber voila suite, un dialogue fort instructif bien qu'un peu indigeste.

Bonjour a vous entama Akenarion, ça fait plaisir de vous revoir.

Malgré son haut grade, l’amiral avait toujours su rester proche de ses hommes.

-Merci amiral, je suis honoré également.

Tout deux savait très bien ce que cachait ce jeu de politesse, il exprimait la volonté de maintenir le respect dans un monde traumatisé par une vie qui semblait s’écrouler, miné par la trahison des druchii…

-Mais je ne suis pas là pour échanger des politesses, rompant rapidement le jeu, je vais donc vous exposer le but de votre mission.

Comme vous le savez, la situation dans le vieux monde s’est aggravée depuis quelques mois. De nombreuses frictions, voire des affrontements ont eu lieu un peu partout, de simples bagarres de tavernes à de véritables affrontements entres postes frontaliers.

Nous ne savons trop que pensez de ces tensions, d’autant plus que l’ambassade naine envoyé sur Ulthuan a misérablement échoué, la situation est donc confuse !

-En fait il me suffit simplement d’éclaircir la situation…

-Non c’est plus que cela vous devez aussi tenter de savoir si d’autres forces ne se cachent pas derrière les attaques !

-Vous pensez a quelqu’un ? demanda intrigué Haration.

-Hé bien… plusieurs facteurs ont pu être combiné, les druchii sont peut être dans le coup. Mais il n’y a pas qu’eux, dans nos deux peuples des personnes cherchent la guerre, la veulent, la désire ! Il s’est constitué sur Ulthuan un puissant parti en faveur d’une solution guerrière. Nous même oeuvrons dans le sens contraire, j’ai trop connu les malheurs de la guerre pour vouloir encore la désirer !

-Nous ?

-Oui un groupe de haut dignitaires, de militaires regroupés autour du frère du roi.

-Et le roi justement que pense t’il ?

-Le roi a la tête creuse ! Son frère lui même le dit, c’est lui qui aurait du être choisi pour régner. Pas ce va-en-guerre de Caledor dit l’amiral avec un accès de colère dans la voix.

En tout cas votre mission sera très difficile, je ne peux pas vous accompagnez pour le moment mais soyez sur que j’essayerais de vous apporter toute l’aide necessaire !

Tenez ! prenez ce cristal, grâce a lui vous pourrez enregistrer toute information ou preuve nécessaire, il vous sera très utile !

Quand a moi je resterais non loin de la cote et je vous attendrais ici, dit il en sortant une carte de sa poche. Une fois la situation clarifié rejoignez moi le plus vite possible afin que nous apportions les preuves au roi Phœnix.

Pour terminer je vous dirais qu’une escorte de nain vous attendra a Tor Alessi et vous accompagnera vers un avant poste nain.

Avez vous des questions capitaine ? dit il en redonnant son ancien grade à Haration.

-Tout me parais clair, amiral, j’essayerais de me montrer digne de cet honneur !

-Songez que des milliers de vie sont entre vos main ! dit Akenarion pour terminer.

Dans un geste Haration mit un genou à terre et salua l’amiral.

Gildeas le premier lieutenant du vaisseau s’approcha, et annonca :

-Messires, Tor Alessi est en vue, nous accosterons dans une heure.

-Bien je vous remercie… bonne chance Haration dit encore l’amiral avant de se diriger vers le pont inférieur pour diriger la manœuvre d’accostage.

La suite demain avec un changement de décor pour une scene sur naggaroth!

@+ et bonne lecture.

PS: j'ai peur que vous n'aimiez pas...on verra bien...

Si c'est un peu confus n'hésitez pas posez des questions..

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.