Jump to content
Warhammer Forum

Les Dunlendings


Xev74

Recommended Posts

Salut,

Vous avez certainement vu dans les News d'Avril la photo des Dunlendings.

J'ai donc quelques petites questions sur eux. :wink:

Cela nous permettra d'en savoir un peu plus sur eux en attendant leur sortie.

--> Qui sont leurs ancêtres ?

--> Quel langue parle-t-il ?

--> Pourquoi détestent-ils les Rohirrims ? A qui la faute ?

--> Connait-on des personnages nommés du Pays de Dun ?

--> Ont-ils des points communs avec Les Hommes de Bree ?

--> Comment sont-ils physiquement ?

Allez les fluffeurs, au boulot ! :wink:

Link to comment
Share on other sites

Le Pays de Dun

Géographie

Le Pays de Dun s’appuie à l’ouest sur les Monts Brumeux ; il est traditionnellement délimité au nord par le Glanduin, au sud par l’Isen et au nord-ouest par le Gwathló. Les terres au sud-est sont disputées entre Pays de Dun et Rohan.

Les terres occidentales de l’Enedwaith, entre la Vieille Route du Sud et la côte, furent administrées de loin par le Gondor. Lorsque les communications avec le Nord s’interrompirent, cette région fut abandonnée par l’administration et l’armée gondorienne et les Dunlendings s’établirent à l’ouest de la Vieille Route du Sud.

Les voisins des Dunlendings sont Isengard et le Rohan honni au sud-est, les terres "inhabitées" de Drúwaith Iaur au sud et enfin Bree et la Comté au nord, bien que de vastes terres inoccupées s’étendent entre les deux.

Le Pays de Dun (ou Dunland) tient son nom de l’apparence de ses résidents aux cheveux bruns et à la peau basanée ; Dun signifiant ‘brun’.

Population

Au Troisième Age, trois peuples vécurent au Pays de Dun :

- En 1150-3A, l’ethnie Hobbit des Forts demeura quelque temps au nord, entre la lisière du pays et Tharbad. Ils partirent vers 1630.

- Les Hommes de la région sont appelés "Ceux du Pays de Dun" (ou Dunlendings).

- La partie nord du pays fut enfin habitée par des nains dirigés par Thrór, puis Thráin entre 2770 et 2799.

Les Dunlendings, malgré leur aspect frustre, sont des Haladins, descendants du Peuple de Haleth, au même titre que les hommes de Bree ou ceux qui créèrent Dunharrow. Ils ont préservé leur ancienne langue et leur culture primitive, n’étant, à l’époque de la Guerre de l’Anneau, ni civilisés et prospères, ni organisés en une seule nation, mais vivant surtout en groupes tribaux épars, bien que le pays fut très fertile.

Leur langue particulière, le Dunlendais (angl. dunlendish), est complètement perdue. Il n’en reste qu’un seul mot, ‘forgoil', qui signifie littéralement ‘têtes de paille’. Il s’agit d’une insulte appliquée à leurs ennemis mortels, les Rohirrim, en référence à leurs cheveux blonds.

Histoire

Au Premier Age, de nombreux hommes du peuple de Haleth ne franchirent pas les Montagnes Bleues et restèrent en Eriador. Parmi eux, certains s’installèrent dans les vallées des Montagnes Blanches, ils furent nommés les Hommes des Collines.

Durant la seconde moitié du Deuxième Age, les Númenoréens revenant en Terre du Milieu s’imaginèrent avoir affaire à des Orientaux. Ils traitèrent donc les Hommes des Collines en conséquence, les chassant et dévastant leurs abris.

Bien avant la création du Gondor, ces peuples fuirent vers le nord et s’installèrent dans une région déserte assez semblable à leurs pays, au pied des Monts Brumeux. Ils y fondèrent ce qui s’appellera ensuite le Pays de Dun. Durant quelques décennies, ils continuèrent à avoir des rapports avec ceux de leur peuple qui étaient restés tapis au nord des Montagnes Blanches.

Au Troisième Age, les Dunlendings apprirent à détester les Rohirrim, qui les avaient chassés définitivement des vallées du nord des Montagnes Blanches et des plaines occidentales du Rohan , et c’est pourquoi ils les ont fréquemment attaqués par la suite.

De nombreuses escarmouches eurent lieu entre Rohirrim et Dunlendings, mais les deux plus grandes attaques sur le Rohan ont eu lieu en 2758-3A et pendant la Guerre de l’Anneau.

Wulf, l’envahisseur du Rohan

"Et Ceux du Pays de Dun, saisissant l’occasion, traversèrent l’Isen et il en vint aussi d’Isengard. Bientôt on apprit que Wulf était leur chef. Ils étaient en force ayant reçu les renforts d’ennemis du Gondor, qui avaient pris pied aux embouchures de la Lefnui et de l’Isen." - Le Seigneur des Anneaux

Freca était un seigneur des Rohirrim, conseiller du roi Helm et descendant du roi Fréawine. Il était très puissant et possédait beaucoup de terres des deux côtés de la rivière Adorn, frontière occidentale du Rohan avec le Pays de Dun. On racontait d’ailleurs qu’il avait du sang dunlending dans les veines.

Mais Freca n’avait pas la confiance du roi Helm. En 2754-3A, afin de renforcer son influence, il demanda pour son fils Wulf la main de sa fille au roi Helm. Celui-ci refusa en se moquant. Freca chevaucha vers Edoras avec ses hommes pour pousser le roi à accepter et, selon la légende, Helm le tua d’un seul coup de poing puis déclara Wulf "ennemi du roi".

A la mort de son père, Wulf s’enfuit au Pays de Dun et, durant quatre années, il y renforça son influence. A la tête d’une armée de Dunlendings, il envahit le Rohan et l’Isengard en 2758-3A, profitant de l’attaque des Orientaux à l’est et des Haradrim au sud. Il occupa facilement tout le pays et prit Edoras, tuant le prince Haleth, fils aîné du roi Helm. Wulf s’installa à Meduseld et de déclara roi de Rohan.

Pendant le Long Hiver qui suivit, les Dunledings, menés par Wulf, ont assiégé Helm réfugié au Hornburg et Fréaláf, le neveu de Helm, à Dunharrow. Helm fit de nombreuses sorties durant lesquelles il tuait ses ennemis à mains nues et, avant de partir, il faisait résonner son cor dans le gouffre (lequel s’appelle depuis Gouffre de Helm).

Helm valait à lui seul beaucoup d’hommes dans la défense du fort par la seule épouvante qu’il inspirait. On racontait que tant qu’il n’était pas armé, nulle arme ne pouvait l’atteindre. Une nuit, Helm ne revint pas. On le trouva le matin, debout dans la mort, dur comme le rocher, et nul ennemi n’osait s’en approcher. Il fut enterré sous le neuvième tertre funéraire, et dessus poussent tant de symbelmynë qu’il paraît enneigé.

Fréaláf, le neveu de Helm, surprit Wulf à Edoras au printemps et le tua et, avec l’aide des forces du Gondor, il repoussa les Dunlendings hors du Rohan. Fréaláf succéda alors à son oncle sur le trône du Rohan.

Ceci n'est qu'un extrait d'un "supplément" que j'ai depuis quelques temps en préparation. J'spère qu'il vous donnera matière à réflexion :wink: .

Mehapito

Edited by mehapito
Link to comment
Share on other sites

Guest Massacreur de Gobelins

Salut mon Xev!

Les Homme du pays de dun ont toujours vecu la, mais ils sont cousins des ancetre des Orientaux et autres mauvais homme de l'est(je le sais grace au fait qu'il ait dit "qu'ils utilisent" des chars comme les orientaux.

Ils furent chassé de Rohan par Eorl le jeune, le territoire changea de main et les Rohirrims chasserent les anciens habitants.

Il sont légèrement trapus, grand tout de même, cheveux brun/noir, ils s'arment de hache, de bouclier en bois et d'armure en cuir, tres résistant physiquement, ils sont également très courageux.

Ils non pas de rois connus, mais ils sont tous unis et solidaires dans leurs guerre contre les Rohirims.

Mais ils sont cousins des homme de bree, comme de ceux de l'est, ils ont tous le même ancetre commun, idem pour les Rohirims, bien que ce soit de tres lointain cousins.

Ahhhhhhhhhhhhhh! Grillée...tu est long massa...

Edited by Massacreur de Gobelins
Link to comment
Share on other sites

tiré de Tolkiendil

Les Dunlendings sont originaires des vallées des Montagnes Blanches [note de moi: comme les Hommes Morts de Dunharrow] et, au Second Age, ont migré vers le nord pour s'installer dans, ce qui s'appellera par la suite, le Pays de Dun, bien avant la création du Gondor. Ils y ont préservé leur ancienne langue et leur culture primitive, n'étant, à l'époque de la Guerre de l'Anneau, ni civilisés et prospères ni organisés en une seule nation, mais vivant surtout en groupes tribaux éparses, bien que le pays fut très fertile.

Au Troisième Age, les Dunlendings détestaient les Rohirrim, qui les ont chassés définitivement des vallées du nord des Montagnes Blanches et des plaines de l'ouest du Rohan, et c'est pourquoi ils les ont fréquemment attaqués par la suite. Les deux plus grandes attaques des Dunlendings sur le Rohan ont eu lieu en 2758 3A et pendant la Guerre de l'Anneau.

Tout comme les Dunlendings, les Hommes de Bree sont restés en Terres du Milieu après la fin du Premier Age. Je ne sais pas s'ils sont parents, mais voilà la description de ces derniers:

tiré de Tolkienfrance sur Bree:

Les habitants du village sont décrits comme bruns, de large carrure et plutôt courts, gais et indépendants. Ils se disent descendants des Edain, les premiers Humains à peupler Arda, la terre.
Link to comment
Share on other sites

Guest Massacreur de Gobelins

Il en est question dans "contes et légende de la terre du milieux III em age".

Dans le SDA, pas une seul trace de chars ou de cavalerie dunlending, par contre en grattant un peu...

Link to comment
Share on other sites

Tu es sûr que tu ne confonds pas avec les chars des Balchoths qui vivent du côté de Rhûn et Khand? Car en dehors du chapitre sur la bataille des Gués de l'Isen, je ne vois pas où tu peux lire des trucs sur les Dunlendings dans les CLI III...

Link to comment
Share on other sites

Une petite phrase promenant du forum de GW UK sur un topic en flammé concernant les Hommes de Duns :

Steve is actually completely right. I've read Unfinished Tales and not only does it describe them as having armor, and axes but it also describes them as having horses as well.

Donc d'après les Contes et Légendes Inachevés, les Dunlendings ont des armures, des haches et des chevaux !

Plus de précisions dans les CLI, chapitre "The Battles of the Fords of the Isen".

Alors où est l'erreur ?

--> La représentation de PJ dans les films (notamment les Deux Tours) ?

--> La représentation de GW ?

Link to comment
Share on other sites

Les 2 mon Colonel!

PJ s'est inspiré de Tolkien qui les décrit comme arriérés, au point que c'est Saruman qui les équipe. On lit même qu'ils sont très pauvres dans une région avec pourtant un bon potentiel. Je pense que la vision de PJ est bonne, et celle de GW aussi si les nouvelles figurines représentent une élite de guerriers parmi une masse de paysans. Il ne faudrait pas que leurs troupes de base soient mieux armées que les Rohirrims quand même.

Link to comment
Share on other sites

Guest Massacreur de Gobelins

Sache mon petit Lucius que en ayant relu 5 fois les 3 livre du seigneurs des anneaux, je n'est jamais rien vu d'indiquer sur le fait que les hommes du pays de dun était telement pauvre que saruman du les armés.

Les seuls passage ou on en entant parler c'est dans les combats pour le guée de l'isen, ou l'on peut lire "les cavaliers Dunlendings" et "était cependant moins bien équipée que les Rohirims..." sur les deux tours " sur leurs grand bouclier noir était représenter une mains blanches".

Moi je les imaginait avec:

-Casque de Rohirims

-Armure en cuir

-Grand bouclier rond noir avec une mains blanche

-lance ou épée

En faite...entre ceux de games et ceux de Pj!!! B)

Link to comment
Share on other sites

CLI III:

"Mais s'ils haïssaient, les Rohirrims, ils les craignaient encore dans le corps à corps, et ils étaient aussi moins habiles guerriers et moins bien armés 11"

11: Ils ne portaient pas de cottes de mailles, sauf quelques hauberts qu'ils s'étaient procurés soit en les volant, soit comme butin. Les Rohirrims avaient l'avantage de pouvoir se fournir chez les armuriers dun Gondor. A Isengard, on ne fabriquait encore que les rudes chemises maillées que les Orcs forgeaient malhabilement eux-même."

En effet, ça ne dit pas qu'il les ait équipé, ça dit juste qu'ils sont un peu à la rue...

Le fait qu'ils portent la marque de Saruman sur casques et boucliers peut laisser penser qu'il les a équipé.

Link to comment
Share on other sites

Il en est question dans "contes et légende de la terre du milieux III em age".

Dans le SDA, pas une seul trace de chars ou de cavalerie dunlending, par contre en grattant un peu...

En grattant tu trouves bien des cavaliers Dunlendings dans les CLI III mais même en grattant avec un bulldozer tu ne trouves aucun char dunlending, aucune mention (viens de relire le chapitre consacré aux gués de l'Isen). Les seuls chars concernent soit les Wainriders, soit les Balchoths qui attaquèrent le Gondor par l'Est (ils ne venaient donc pas de Dun)...

Link to comment
Share on other sites

  • 18 years later...

Je ressuscite pour éviter un doublon.

 

Je repense à la haine des Dunlending envers les Rohrrim, qui les ont chassé du nouveau Rohan.

 

Mais quels étaient leurs droits sur ce pays?

 

Dans les appendices et les CLI 23, on apprend certaines choses.

Il sont apparentés au peuple de Haleth et vivianrt dans l'Enedwaith, et en furent chassés par les Numénoréens à la recherche de bois. Une partie s'installa dans le nord des montagnes  Blanches puis migra dans l'ouest des Montagnes grises, durant les Années sombres, et ceux qui y restèrent devinrent les Dunlendings

 

Et ont dit qu'à l'époque du serment d'Eorl, la population du Calénardhon était très amenuisée par les maladie et la migration vers sa partie orientale pour défendre l'Anduin.

Et que les derniers habitants numéoréens ("de race gondorienne) se mêlèrent aux Dunlendings qui s'infiltrèrent depuis l'ouest.

Ensuite, à l'époque de Brego et Aldor, , les Dunlendings durent "de nouveau" débusqués et chassés au loin, au-delà de l'Isen.

 

Ce qui est curieux, c'est qu'on dit qu'ils ne portent guère le Gondor dans leur cœur, mais que le Gondor était trop puissant pour les inquiéter, mais haïssent les Rohirim.

Si on résume, ils ont quitté le nord des Montagnes blanches bien avant la création du Gondor. Donc ils n'en ont pas été chassés, et ils ne faisaient pas partie de la population du Calenardhon. 

 

Pourquoi cherchent-ils à y revenir lorsque les Dunedain du Calenardhon déclinent, puis ensuite à l'époque du Rohan?

Pourquoi dit-on qu'ils sont "à nouveau " chassés, par le Rohan, , alors qu'on n'en a pas trace avant la création du Rohan?

 

 

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est pas une question de droit, c'est plus une question de confort de vie. Les terres du Dunland sont assez pauvres, contrairement au Calenardhon. Quand la puissance du Gondor s'amenuise, des Dunlendings viennent s'y installer car la vie y est meilleure que dans leurs collines. Ils sont chassés par les premiers Rohirrims de ces riches terres.

La population de l'Ouestfold est d'ailleurs proche des Dunlendings, avec des alliances matrimoniales et des familles mixtes (preuve en est que le langage est connu de Gamelin, et que les gens situés entre Adorn et Isen sont décrits comme des populations métis). Pas étonnant que Wulf se réfugie au Pays de Dun quand Helm assassine son père et met sa tête à prix.

 

Si tu comprends l'anglais, je te conseille cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=05nLCwyv_DA

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.