Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

Rippounet

Membres
  • Content Count

    2,482
  • Joined

  • Last visited

About Rippounet

  • Birthday 06/09/1983

Contact Methods

  • Yahoo
    rippounet

Recent Profile Visitors

11,438 profile views
  1. Euh... quand t'es en télétravail avec des enfants, je peux dire que t'as pas le temps de peindre. Ton quotidien ressemble plutôt à ça: https://www.lemonde.fr/blog/xaviergorce/2020/03/24/garde-alternee-confinee/ Je pense que pas mal de gens ont moins de temps pour peindre au contraire... Pas la majorité, certes, mais tout de même.
  2. En v8, vue la létalité des listes, c'est devenu un peu plus difficile de faire une partie marrante pour les deux joueurs. Bien souvent gagner, ou même juste dominer, c'est frustrer l'autre. Je regrette vraiment des versions où les unités survivaient plus longtemps.
  3. Je pense qu'il faut tout reporter. Nous ne savons pas combien de temps le confinement va durer et PA6 va sortir entretemps. Quant à la salle j'ai parlé trop vite car si je comprends bien elle est plus dure à avoir en mai-juin qu'en mars-avril... En gros on est dans le flou total. Mais on peut peindre.
  4. Obtenir la salle n'est pas trop compliqué, on pourra envisager de reprogrammer le qualif' dès que l'on quitte le stade 3.
  5. Attention, je pense qu'il vaut mieux prévenir dès maintenant... Notre salle est dans une MJC... et à cause du Corona les MJC ferment à partir de lundi prochain. Nous croisons évidemment les doigts pour qu'elles rouvrent d'ici un mois mais nous ne pouvons hélas plus à ce jour garantir l'organisation du qualif.
  6. Hello LamaR et d'avance merci pour ta participation! Quel chemin parcouru en 20 ans tout de même, lorsqu'on arrive à ce point où on a un arbitre de la fédération pour une phase qualificative d'un inter-région 40k... J'en suis sincèrement ému.
  7. La triplette de shadowswords a été un temps une liste très compétitive en V8. Pour le forgeworld, en général je me tiens à distance du débat. Mais c'est bien un problème psychologique... Disons que face à une situation difficile donnée, les gens peuvent soit se dire qu'augmenter encore la difficulté n'est pas bien grave, soit au contraire se dire qu'il faut en rester là. C'est un problème qu'on retrouve pour plein de choses dans nos sociétés quand on y réfléchit (mais je préfère éviter les exemples, tous sont sujets à controverse ^^). Pour 40k le jeu est déjà très complexe et très coûteux (plus encore pour faire du compétitif). Le Forgeworld, c'est juste en rajouter une couche. Donc niveau psychologique (ou rhétorique), soit on dit qu'au point où on en est ça ne changera rien, soit au contraire on dit que le jeu "de base" est déjà assez cauchemardesque.
  8. Tu donnes pourtant toi-même la raison. Les personnages spéciaux ont trouvé leur place parce qu'ils donnent désormais une orientation à une liste d'armée. A contrario, ce qui était "mal vu" avant c'était surtout le fait de jouer un personnage spécial pour "booster" la liste, sans que la liste autour ne justifie sa présence. Rappelons que la note de "composition" visait, historiquement, à juger la "crédibilité" de la liste au regard de l'historique du jeu. En d'autres termes, elle encourageait ce que j'appelle la visée "simulationniste": il s'agit de recréer un affrontement probable de l'univers de warhammer 40,000 plus que de voir un quelconque affrontement "cérébral". Ce n'est pas que les deux soient mutuellement exclusifs, mais la haine des personnages spéciaux visait bien initialement à combattre les listes d'armées "absurdes", et donc à "cadrer" la dimension compétitive ; dès lors que les listes ont commencé à être créées autour des personnages spéciaux (par exemple la ravenwing, de mémoire) ils ont commencé à être acceptés en tournoi. D'où cette situation d' "hypocrisie": Bah ça dépend de quelle version on parle. Certains spams étaient mieux vus que d'autres si "crédibles" sur le plan "historique". Typiquement un spam de chimère c'est très fluff, un spam de shadowsword beaucoup moins. Après on note qu'on a aussi eu une évolution de la visée "historique/simulationniste" (oui, quel bordel toussa): alors que dans les vieilles versions (V2-V3) on avait tendance à voir certaines unités comme "rares" (typiquement, le terminator), par la suite (à partir de la V4 je dirais), on a commencé à accepter l'idée qu'on pouvait aussi faire des batailles plus... "exceptionnelles", par exemple voir le déploiement de la 1ère compagnie d'un chapitre. Faut voir aussi qu'aucune "vision" n'a jamais été "figée". Dès la V3 on discutait âprement de ce qui était "crédible" ou pas. Je me rappelle toujours cette observations fort juste d'un "régulier" de la French Waaagh soulignant que l'affrontement le plus "crédible" était en fait GI vs Orks, et que tout le reste était en fait rarissime. Quand des armées par essence "rares" comme les eldars noirs, les necrons, ou les chevaliers gris, ont été développées par GeuWeu, ç'a finalement enterré la vision "initiale" de l'aspect "historique". Pour quelqu'un qui évoque l'histoire des tournois en France je trouve que tu as une drôle de façon de l'évoquer sans en tenir compte. ^^ Tout ce que tu dis reflètes aussi une évolution -considérable- du jeu. Quand les tournois ont commencé en France bien peu de gens, même parmi les tournoyeurs, auraient osé présenter Wh40k comme un "jeu de stratégie". Encore maintenant, alors que l'expression est devenue -relativement- crédible, une telle affirmation me fait quand même sourire car j'ai tendance à penser que d'aucuns aiment bien surestimer la part de "stratégie", cad de réflexion, dans une partie lambda (je dis bien lambda ^^). Mais surtout c'était pire avant. Pour avoir été tournoyeur dès la V3 je peux dire que niveau réflexion c'était assez limité... Le gros de la victoire venait de la liste elle-même (avec une partie aussi de chance aux dés), d'ailleurs on a longtemps parlé d'armée "clé dans le dos". Tout ça pour dire que la vision de Wh40k comme d'un "jeu de stratégie", voire pire, comme d'un sport, c'est une évolution récente, pas toujours facile à accepter pour certains vétérans. Et bien sûr, à l'inverse, les "sportifs" ayant commencé 40k depuis peu ne peuvent pas comprendre d'où partent certains vétérans. L'incompréhension entre les deux visions "simulationnistes" et "sportives" est presque totale. Et c'est ironique car en V8 les deux n'ont jamais été aussi compatibles... Dans le sens ou les listes d'armées compétitives n'ont jamais été aussi "historiques" et vice-versa. En gros on cause, on cause, mais on dit pas grand chose de pertinent. Par contre, l'argument de la thune, là oui je suis d'accord, c'est bien plus important qu'on ne le dit, et bien des règlements de tournoi visent en fait -mais sans qu'on le dise trop- à combattre le "pay-to-win". Mais là aussi, vaste débat qui nécessite d'être hyper carré sur la définition des termes... Bon, par contre: Alors clairement j'aurais choisi l'autre sujet, même si je suis pas sûr que @Master Avoghai craindrait que la discussion parte sur un énième débat "dur/mou" ou whatever...
  9. Je me suis posé la même question! Il me semble (je peux me tromper) que l'interdiction de choisir deux fois le même trait de seigneur de guerre n'existe effectivement pas pour les As.
  10. Il est toujours possible qu'il y ait une forme d'hallucination collective... Mais j'en doute encore. Par exemple, j'ai souvenir que déjà en V4 Priestley n'était plus guère impliqué dans le 40k et que c'étaient déjà Chambers et Johnson qui étaient aux commandes. Quant à Thorpe, son "style" était associé aux codex BA et eldars, assez différent du codex SMC. Je continue à penser que c'est dans un article WD que Johnson a révélé être à l'origine des changements pour les SMC, et même que Johnson est devenu "chef concepteur" durant la V4. Mais il est à craindre que ce puisse être aussi une "info" qu'on a eu à l'époque. Autrement dit, un mélange de rumeurs et de légende urbaine... Il faudrait creuser je suppose, mais je ne suis pas sûr que ça m'importe vraiment... Le résultat ayant été le même. Je dirais tout l'inverse. Même si être soi-même sur internet était une forme de privilège, tout le monde a rapidement su qu'il y avait des choses dessus. De mémoire les premières FAQ apparaissent bien courant V3-V4 (Pete Haines répondait aux questions sur le codex:SMC par exemple), et elles sont assez rapidement utilisées dans certains tournois (les bons ^^). De toute façon la question n'est même pas là: personne n'avait besoin d'internet pour voir que certains codex étaient au-dessus d'autres. Le concept de codex ou de listes "top-tier" est bien apparu en V3, avant d'exploser en V4. Et le concept s'est répandu comme une traînée de poudre ; c'est plutôt toi qui est passé à côté. Exemple perso, mais qui en dit long à mes yeux. Un tournoi nantais organisé autour de... 2000-2001 je dirais, avait été gagné par un débutant à qui un gars de mon club avait prêté son armée eldars "type" pour l'époque: 3 seigneurs fantômes, un avatar, et (de mémoire) un peu de scorpions. C'était certes un des premiers "cas" du genre, mais c'est de là qu'est venue la mauvaise réputation de Gav' Thorpe. En tout cas, en 2004 l'idée de codex "top-tier" est bien ancrée dans le paysage, quand bien même on n'utilise pas encore l'expression elle-même. Edit: je viens de retrouver sur mon pc le règlement d'un tournoi de 2003, je ne résiste pas... car cela montre que le chemin parcouru en 17 ans est moins important qu'on pourrait le croire sur certains aspects... mais considérable sur d'autres (fin du tournoi à 22h45, lol).
  11. Ha ha, je crois bien avoir déjà eu cette discussion quelque part dans le temps, et la manière la plus simple de le dire est que tu te trompes. Thorpe et Cavatore ont "signé" le codex, mais Jervis a expliqué dans le White Dwarf que c'était "sa" vision du Chaos, et donc avoir été aux commandes. Connaissant par ailleurs l'oeuvre de Thorpe et Cavatore, la communauté lui a donc logiquement attribué la paternité du codex. Enfin il me semble, je peux me planter, mais je pense pas qu'on ait eu une hallucination collective sur la question, d'autant que Jervis avait plutôt bonne réput' jusqu'à cette période là. Je veux pas me la péter hein (bon, ok, un peu quand même ^^), mais à cette époque il y avait tellement "personne" qui n'avait internet que l'on pouvait parfois échanger avec Pete Haines lui-même sur le newsgroup "Chaos". Newsgroup(s) sur le(s)quel(s) le concept de "top-tier" était tout ce qu'il y a de plus vivant je peux te l'assurer.
  12. En tout cas, on touche à une raison clé de l'hérésie: c'est précisément parce que bien des primarques avaient une "vision" que l'idée de remettre les clés de la boutique aux administrateurs "civils" a coincé. Dommage que la vision d'Horus n'ait jamais été développée par les auteurs, c'était sans nul doute la plus poussée.
  13. Oh, je ne nierais certes pas l'existence du phénomène ; il y a plus de joueurs que jamais et aujourd'hui on voit de tout. J'ai juste beaucoup de mal à croire que ce soit la norme. Pour lier au sujet... Dans les versions précédentes on pouvait investir dans une armée de compèt' et être relativement sûr que l'armée resterait efficace pendant plusieurs années (le temps que suffisamment de codex sortent pour bousculer la méta, ou que le codex phare soit refait). Par exemple, quand les IW sont devenus "top-tier" avec le Haines-codex SMC ils sont restés particulièrement forts jusqu'à ce que Jervis refasse le codex SMC... Foutu Jervis, qui a jeté le bébé avec l'eau (certes croupie) du bain. Du coup, chaque nouvelle version (et codex) créait son lot de déçus ; et aussi -par ricochet- son lot de schadenfreude. Le cycle était bien connu des vétérans, certains s'en amusaient ouvertement. Personne n'a pleuré pour les IW à l'époque. Aujourd'hui une armée de compèt' a une durée de vie encore plus limitée, donc déceptions et schadenfreude sont multipliées. Et si les compétiteurs "durs" en ont certainement conscience et le prennent avec philosophie, j'ai du mal à croire que ce soit le cas de tous. A un certain niveau je dirais au contraire que les joueurs ayant des armées de coeur sont ceux qui s'adaptent le mieux à la méta en constante évolution de la V8. Tout simplement parce qu'en fait, par définition, ils s'en cognent un peu de la méta. Donc sauf cas extrêmes (armées vraiment enfoncées par la méta) ils auront tendance à être discrets. Même si les contre-exemples sont d'autant plus visibles (et vocaux ^^). Après on trouve des contre-exemples à tout, pour des raisons diverses et variées. A l'époque du Haines-codex mon pote qui jouait IW était un pur hobbyiste qui an mis des mois à être convaincu de jouer 4 soutiens et ne voulait pas inclure de prince-démon par exemple... Je te dis pas le contraste que ça donnait de jouer contre lui un samedi, puis contre un IW optimisé en tournoi le samedi suivant. J'ai encore le souvenir d'un excellent joueur bien connu à l'époque qui avait fait podium (2nd je crois) en jouant 1250pts d'IW à un tournoi en 1500pts... Quand Jervis a refait le codex, les IW ont rapidement disparu des tables. Là encore, il y avait des contre-exemples, mais il était clair que leur popularité était liée à leurs règles. De manière générale, c'est bien à cela qu'on a vu qui avait vraiment une légion SMC comme armée de coeur. J'en rigole aujourd'hui d'ailleurs, car pendant des années (deux versions complètes au moins), le "vrai" joueur SMC était à l'image de son armée: un vétéran plein d'amertume, nostalgique d'une ère passée, luttant vainement pour arracher quelques miettes aux autres.
  14. J'ai encore jamais croisé un type qui claquait des sous pour se monter une armée de tournoi (genre spam stormraven), mais sans faire de tournoi. Par contre des joes qui se sont montés leur armée de tournoi et qui chouinent quand elle se prend le nerf-bat à la version suivante, ah ça oui. De nos jours, on n'a même pas besoin d'attendre la version suivante pour le coup de nerf-bat, du coup le couinage on l'a souvent en supra-accéléré. ?
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.