Jump to content
Warhammer Forum

Rippounet

Membres
  • Content Count

    2,738
  • Joined

  • Last visited

About Rippounet

  • Birthday 06/09/1983

Contact Methods

  • Yahoo
    rippounet

Recent Profile Visitors

12,773 profile views
  1. Aïe, aïe, aïe, je commence à être inquiet aussi du coup. Pas de totors, ce serait incompréhensible. On a quand même un strata pour jouer les bouchers rouges depuis le Psychic awakening de la V8... Pareil pour le spawn "seule unité en attaque rapide". Euh, what the fuck? Au grand minimum, on devrait pouvoir récupérer des rapaces et/ou des warp talons de Khorne. Et pourquoi pas un venomcrawler d'ailleurs (y'a des bandes de WE partout, donc y'a pas de raison... ). J'espère qu'on aura au moins le maulerfiend/forgefiend en soutien, sinon ce sera vraiment l'arnaque. Je ne comprends pas l'intérêt d'interdire des unités longtemps présentes dans le lore aux légions "dédiées" (DG-TS-WE-EC). Il reste forcément un minimum de matos de l'hérésie... Terminators, unités d'assaut avec réacteurs, tanks (vindicators/predators/land raiders... etc)... etc. Oui, je sais que l'entretien peut être un problème, mais c'est le psy que n'aime pas Khorne, il n'a jamais rien eu contre les Techmarines/techmanciens, bien au contraire (au pire, on "démonise" un peu toussa). Donc, pas de raison que le World Eaters n'ait pas les unités QG déjà disponibles: lord discordant, techmancien, lieutenant, apôtre noir... Toutes ces unités devraient pouvoir être marquées en Khorne. Alors que là, si je comprends bien on aurait: Angron, Khârn, seigneur, seigneur sur Jugger, et nouveau QG ("lord invocatus"). C'est très con. D'un autre côté, je ne vois que moyennement l'intérêt d'avoir des unités vraiment propres aux World Eaters. Par exemple: pourquoi des possédés spéciaux? Les possédés génériques (qu'on attend toujours) sont très beaux. Une grappe de bitz khorneux au pire pour justifier des règles un peu spéciales, et ça suffit. Mais pourquoi une boîte différente? Il y a là une décision que je ne comprends pas. J'ai l'impression qu'on retrouve encore un mélange de direction artistique et de marketing qui ne me plaît pas du tout. On dirait que tout est fait pour bien distinguer le SMC de Khorne (codex:SMC), le World Eaters pré-hérésie (HH V2), et le World Eaters 40k (nouveau codex). Donc mes totors peints bleu et blanc, je peux les jouer en HH, mais pas en 40k (absents du codex?), et faudra ignorer les couleurs en SMC. Si je veux jouer des Warp Talons, c'est en SMC, mais pas en WE (et pas en HH, oeuf corse). Si je veux jouer un lord discordant, c'est en SMC uniquement. Quant aux possédés, on m'encourage à ne pas jouer les mêmes en SMC et en WE. Même l'apôtre noir de Khorne, pourtant bien là en SMC (avec sa prière à lui) ne serait pas en WE... Même ma gurine de Zhufor ne serait pas jouable en seigneur totor générique (?). Mais what. the. fuck. quoi. J'avoue franchement, j'ai monté ma collection en espérant justement passer d'un set de règles à l'autre. Ces leaks semblent faites exprès pour faire un doigt aux gens comme moi. Alors les leaks sont-elles fausses (fake news!) pour faire râler les vieux cons joueurs SMC? (possible). Ou GeuWeu développe-t-il vraiment une stratégie visant à ce que figurines et règles sont tellement en "phase" qu'il va être de moins en moins possible d'utiliser la même figurine avec plusieurs sets de règles (codex ou époques) différents? Si c'est le second cas, franchement, y'a de quoi être dégoûté de ce jeu. S'ils croient pousser à la conso, ils se gourrent.
  2. +1 Le World Eaters était simple à jouer en V3, oui da, mais pas vraiment plus que beaucoup d'autres armées de l'époque. C'est surtout le "style" de l'armée (tape, cogne, greuh!) qui est simpliste. Pas sûr que ça en fasse une armée pour "débutants" pour autant (le corps à corps peut être très dur à jouer). Peut-être pour les jeunes, et encore, ce serait caricatural (au-dessus de 12 ans, même les jeunes développent des finesses de goût). J'ajoute que le fluff/lore World Eaters a quand même évolué, et les bouquins HH en font une légion plus "tragique" qu'elle n'a pu l'être. A voir si le codex développe encore cet aspect la, ou d'autres (je suis curieux de savoir si on aura une machine-démon propre à Khorne dans le codex).
  3. Je ne crois pas. Il n'est pas présenté comme tel, et le pistolet à plasma est une option pour les berkos de base désormais. On peut donc s'attendre à des champions moins lisses, voire même à des pièces pour monter une unité d'élite. Je suis personnellement assez content justement que le berkos de base soit plutôt "fade", précisément parce que je m'attends à des personnages bien plus chargés.
  4. J'aime beaucoup. J'aime beaucoup la hache, la tête (même si j'ai cru voir Khârn), la pose et le mouvement qui s'en dégage (on pourra facilement améliorer toussa en plus). C'est à la fois une continuité du vieux avec un peu de fraîcheur, c'est chaotique sans être surchargé... C'est de la gurine qui s'intégrera à tout, qui se convertira et se kitbashera facilement, qu'on pourra peindre en rouge, mais aussi en blanc et bleu (si on veut). Tout bon pour moi, je suis curieux de voir les autres.
  5. Tiens, je rebondis là-dessus, parce que ça confirme une idée que j'avais... Je me disais que les joueurs SMC vétérans étaient plus exigeants sur leur codex, car l'identité des sous-factions est plus marquée (développée depuis plus longtemps). Indirectement, tu confirmes ça. Un vieux joueur Night Lords ne se mettra pas du jour au lendemain à jouer Black Legion, il est donc normal qu'il soit plus exigeant sur "ses" règles, parce qu'il ne voit pas le codex SMC comme un tout qui lui est entièrement accessible (il peut donc légitimement râler sur un truc ou deux ). Par contre, oui, on est d'accord que pour tout un tas de factions plus récemment développées que le SMC (tyranides, SdB, AdMech, necrons... etc, etc), on ne sera pas choqué qu'un joueur utilise la sous-faction qui l'intéresse. De toute façon, pour être psycho-rigide, encore faudrait-il connaître le schéma de couleurs de sous-factions des factions récemment développées... Bref, je veux dire qu'il y a une différence entre les armées dont les sous-factions ont des caractères bien développés depuis longtemps, genre Evil Sunz en ork, Blood Angels en SM, ou Iron Warriors en SMC (par exemple), et les sous-factions qui n'ont en fait que quelques années. Y'a quand même des trucs plus choquants que d'autres amha...
  6. Ah tiens, c'est marrant ça, de mon expérience, c'est plutôt l'inverse: un wysiwyg mal appliqué provoque facilement les critiques. De manière générale, j'ai plutôt le sentiment d'un public demandeur de restrictions strictes appliquées avec rigueur que l'inverse. On attend des orgas de tournoi qu'ils soient carrés, pointus, rigoureux, toussa... Après bon, je n'ai jamais été dans la situation de demander à quelqu'un de ne pas jouer une gurine pour cause de wysiwyg pas respecté. La fois où ça devait arriver j'ai loupé le cas (j'ai mal fait le contrôle quoi), et du coup j'en ai entendu parler derrière (ce qui est normal). Et un petit hors-sujet (non, je rouvre pas de sujet ) Il est assez facile de l'ignorer ou d'en tenir compte selon l'envie et l'environnement. J'ai vu plusieurs "victoires morales" à le peinture. Je regrette par contre que ce soit un peu binaire (0/10), c'est-à-dire que techniquement c'est 0 pour le moindre gurine pas peinte (un pourcentage serait plus juste), mais bon... Par contre, je dois dire que la règle a poussé à boucler les gurines en tabletop, alors que les notes de peinture à l'ancienne pouvaient être décourageantes (il fallait passer du temps pour obtenir le meilleur résultat possible, et la note pouvait être cinglante).
  7. Bon, c'est con d'ouvrir un nouveau sujet, rien que pour ça, mais j'ai envie de répondre... Oui pour la couleur, non pour le wysiwyg. C'est au contraire en tournoi que tu n'as pas le temps de constamment redemander à ton adversaire quelles armes ont vraiment ses figurines, et où tu n'as pas envie d'être induit en erreur par un wysiwig non respecté (par exemple une unité qui est full fuseur en visuel, et s'avère être full lance-flammes une fois que tu as mis en place ta charge). C'est vraiment l'inverse: en amical, le wysiwyg on peut s'en cogner pas mal (les gros abus restent fort rares), surtout qu'on a le temps, mais en tournoi, ouskon a des "clocks" de nos jours, c'est à chacun d'avoir une armée "lisible" par ses adversaires pour ne pas gratter d'avantage sournois. Ah ok, je comprends mieux. Ceci dit, je maintiens que le wysiwyg est important dès lors qu'on parle de compétition. D'ailleurs, historiquement le principe lui-même vient de la sphère compétitive.
  8. Ce serait bien de pas pousser la mauvaise foi quand même.
  9. Le wysiwyg, comme plein d'autres trucs, est une question de degré: on ne peut pas facilement décréter qu'un truc ou un autre est du foutage de gueule, parce que tout dépend du cadre et des circonstances. Dans un cadre plutôt hobby, avec des gens portés sur la gurine et/ou le fluff, on fait l'effort épicétou. Dans un cadre plutôt jeu, avec des gens portés sur la compèt' on s'autorise généralement des entorses de part et d'autre. C'est plutôt le lien à "l'escalade de la violence" qui est intéressant. Clairement, si chacun joue ce qu'il a déjà (de monté et peint), ça met un sérieux frein à l'escalade, puisqu'on ne peut plus s'adapter à la "méta" tous les 3 mois. D'un autre côté, ça avantage mécaniquement ceux qui ont beaucoup d'argent et/ou de temps, donc ça donne un effet "pay-to-win" dans le cadre compétitif. De ça on déduit que dans le fond, il faut savoir si l'on privilégie le hobby ou le jeu dans un groupe donné, car peu de gens pourront vraiment faire les deux à la fois. Perso je n'ai guère de problème à passer de l'un à l'autre selon les groupes de jeu ou les années, et je comprends qu'on puisse ignorer le wysiwyg de manière temporaire (le temps de tester, de monter et/ou de peindre une unité), d'ailleurs je le fais aussi à l'occasion (sortie de codex ou de version). Mais à l'échelle de la "commu" dans son ensemble, je préfère qu'on respecte et qu'on défende le hobby, sinon tôt ou tard on finit avec des trucs vraiment dégueulasses sur les tables. Bref, je suis bien content que certains soient plus psychorigides que moi, parce que ça limite les horreurs et les hérésies.
  10. J'aurais plutôt tendance à penser que compo, poules, CPM... etc, ont répondu à une même aspiration: pouvoir éviter les parties à sens unique le plus facilement possible, ne pas avoir à faire un boulot de "rééquilibrage" que devrait faire l'éditeur (quitte à utiliser un orga pour ça)... etc. En gros, je suis pas sûr qu'il y avait un facteur en particulier, je dirais plutôt que c'est juste de la paresse (ou de la lassitude ^^)... mais une paresse saine et normale, puisque quand tu achètes un jeu (n'importe quel jeu), il est tout à fait normal de penser qu'il est utilisable tel quel, sans avoir besoin d'échanger sur l'optique qu'on va adopter pour jouer... Si j'allais chercher un facteur "extérieur", je dirais que beaucoup d'orgas "historiques" (et beaucoup de vétérans) ont pris leur "retraite" (ou ont au moins fait une pause) autour de la V7. Le jeu et l'organisation étaient devenus cauchemardesques à gérer. J'ai souvenir d'un "creux" dans les tournois (mais j'ai plus l'année en tête). Quand les tournois sont "revenus", ç'a été soit sur le modèle WTC ("no-limit" ou presque) soit avec des limitations simples (le fameux pas de doublette ou 169) ; mais les systèmes de compos ou de poules ne sont jamais revenus. Pourquoi "cavalier" ? Il serait totalement possible et bien plus simple d'équilibrer les codex entre eux en n'utilisant que les seules datasheets et les coûts en pts. Si GeuWeu n'a jamais réussi à le faire par le passé, c'est qu'ils n'essayaient pas. Et maintenant qu'ils essayent, ils se tirent une balle dans le pied avec un jeu excessivement complexe... c'est quand même con! C'est exactement l'inverse: ça marche excessivement bien, pour peu qu'on ait conscience des limites de la démarche. Bien sûr, ce ne peut être parfait et il peut y avoir des loupés, mais plus tu communiques avec tes partenaires de jeu, et plus tu te garantis une partie sympa. Il faut simplement avoir conscience des biais et des limites de chacun, en particulier les joueurs manquant de recul sur le jeu (ceux qui ne jouent qu'une armée ou un seul style de jeu, ceux qui manquent d'expérience, ceux qui restent très compèt' ou au contraire qui ne s'y sont jamais essayés... etc). J'enfoncerais même franchement le clou: à moins de vouloir jouer "tryhard"/"ultra-compèt", l'absence totale de communication est une recette fort dangereuse. On peut vite découvrir qu'on ne joue en fait pas au même jeu, et ce pour plein de raisons: pas la même catégorie (jeu égal, narratif... etc), pas les mêmes scénarios (basiques, maëlstrom... etc), pas les mêmes tables (WTC, GW, à l'arrache... ), pas le même état d'esprit (compèt'/pas compèt'), perspectives différentes ("jeu d'intention" contre "gotcha"), niveau de hobbyisme (count-as, wysiwyg)... etc, etc. Franchement, sans communication, le jeu aujourd'hui (la V9 fin juillet 2022) est bien naze: ça se réduit à une "roulette russe" avec au moins une chance sur six de faire une partie pliée T1 sans intérêt ou plaisir.
  11. Les règles de certaines sous-factions... et/ou un système de traits customisables (comme pour les régiments GI, vers la... V4 (?)). Mais là on dépasse même les demandes les plus folles. Par exemple, je plaide coupable d'avoir toujours voulu des règles spécifiques aux World Eaters... Mais je n'ai jamais voulu un codex (qui aura sans doute 6 à 8 sous-factions), qui sera totalement superflu! Trois pages, c'est très bien, et peut-être même trop, puisqu'elles se rajoutent aux règles SMC. La demande a existé... Mais GeuWeu a utilisé cette demande pour pondre des règles au kilomètre, y compris pour des factions qui étaient déjà des "sous-factions". Je veux dire par là que s'il est "normal" que des sous-factions "historiques" telles que la Death Guard (pour le SMC), le chevalier gris ou le custodes (pour l'Imperium), ou encore les Evil sunz (pour les orks) soient représentées, il est absurde que ces sous-factions ont à leur tour des sous-factions et/ou des suppléments. Voilà. C'est un faux raisonnement, car la "méta" serait bien moins exigeante s'il n'y avait pas autant de sous-factions en premier lieu. Surtout qu'avec les MàJ régulières, GW a déjà trouvé un moyen de s'assurer qu'aucune faction ne "transpire" très longtemps, et que les corrections seraient plus simples à effectuer sans le millefeuilles de règles.. Sachant que cette notion de "transpirer" m'interroge de plus en plus. Pendant fort longtemps, on a vécu le déséquilibre du jeu en communiquant avec ses partenaires de jeu: est-ce qu'on joue dur, mi-dur, fun? On a même développé tout un vocabulaire pour le faire. En fonction du codex de chacun, on adaptait, et le joueur qui avait un codex "top" faisait une liste plus "gentille". C'est peut-être juste mon expérience personnelle, mais avec la V8 et ses index, puis avec la V9, l'habitude s'est un peu perdue... il y a eu des moments où le jeu était étonnamment équilibré en fait (au regard de l' "histoire"), et on a flirté avec l'idée qu'on pouvait utiliser le jeu "tel quel". Au final, ç'a été une grave erreur. Le jeu compèt' est plus foireux que jamais (juste que la "méta" tourne beaucoup plus vite qu'avant, donc le changement constant donne l'illusion que c'est mieux, parce que les problèmes ne sont jamais les mêmes à un instant T). Le fond du problème (et ça me fait un peu mal de le dire), c'est l'esprit compétitif lui-même, amplifié par des sites et des chaînes youtube nous donnant cette impression que Wh40k serait un jeu hyper "stratégique" ouske le vainqueur peut se prendre pour Kasparov on Sun-Tzu. Alors qu'en fait, du propre aveu des meilleurs, c'est surtout un jeu tellement bordélique que 75% du boulot de "compétiteur", c'est avoir bouquiné/pratiqué pour savoir ce qu'il y a en face, et donc pouvoir anticiper et réagir. En gros, le souci profond du jeu en tant que jeu, c'est qu'un coup d'oeil à une table ne permet plus de "lire" la situation... Pour ça il faut connaître. Parce que si tu sais pas que l'unité x, avec une règle spé bien choisie et un strata bien placé, elle peut faire 20 pas, charger, prendre l'objo au fond, et marquer +10pts en un tour, bah tu comprends rien en fait. Certains aiment et y voient de la profondeur, mais c'est un "jeu dans le jeu" qui est en train de tuer le jeu...
  12. Il faut tenter du psy je pense. En construisant de la liste avec 1 MoP, 1 PD, et au moins 1 unité de légionnaires avec le tome, le psy devient fort accessible (surtout avec d ela marque de Tzeentch, of course). Mais les secondaires restent problématiques, car certaines armées contrent le psy. Et le fait de devoir y penser autant lors de la construction de la liste limite drastiquement les choix. Je sais que perso, une fois que je pense aux secondaires, aux PC, et aux gurines que j'ai, je me retrouve à faire toujours un peu les mêmes listes.
  13. Parce que ça coûte 3PC pour en jouer une unité, alors qu'en Nephilim on manque déjà de PC.
  14. Ah non, pas de force diabolique pour le prince, c'est <infanterie> ou <spawn> uniquement. Ceci étant dit, je préfère aussi le prince, dont je trouve la figurine plus facile à manier sur la table (socle plus facile à placer), et plus utile à l'armée (par le psy).
  15. Il me semble que le WB est la seule légion à avoir une bonne pompe à PC dans un codex qui pousse à en utiliser beaucoup avant la partie. Sans parler d'efficacité, pour s'amuser avec le codex (prendre des reliques sympas, utiliser un peu de variété de stratas), on se dirige déjà plutôt vers le WB. Quand on ajoute que c'est une légion qui a un objectif potable, il ne faut pas être surpris si tout le monde va étudier très attentivement ce qu'elle offre par ailleurs...
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.