Jump to content
Warhammer Forum

Miles

Membres
  • Content Count

    603
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

Recent Profile Visitors

636 profile views
  1. Ben justement, c'est la question: Peut on penser que le colon à les moyens de reconnaitre un inquisiteur qui se présente? Ben non, comme le prouve l'annecdote d'Aeneas, on obéis à "sa hiérarchie" pas à des inconnus et on y obéis quand la demande à l'air de s'inscrire dans le cadre normal du service. Donc si un garde vois débarouler un clochard qui agite un bâtonnet marqué "I" en brayant qu'il veut partir avec la chimère dont le garde à la garde, je pense que le garde se sentira plus menacé par la réaction de son Capitaine, son Commissaire et son Colonel s'il se fait voler une chimère que par la possibilité que le mec en face de lui soit véritablement un "Envoyé du Throne". Dans le doute, il appellera sa hiérarchie à lui pour qu'elle gère l'affaire et potentiellement du renfort si le mec se montre menaçant. Miles "Pourtant, tout le monde sais que Cléopâtre ne sort jamais sans son singe et ses deux faucon!" (une bise à qui trouve la référence)
  2. @Le Tatanausore Masqué Je suis d'accord, mais ça ramène au problème du "comment se faire reconnaitre". Je pense que ce qui ressort de la discution est bien que seul le haut de la hiérarchie est capable d'authentifier un inquisiteur et de lui faire obtenir l'autorité sur les rangs inférieur au local. Ca signifie donc qu'un inquisiteur "undercover" peu être facilement isolé et qu'il doit prendre garde à ses actions, puisqu'il n'as pas la certitude de pouvoir expliquer "de quel droit as il tué tel citoyen innocent (Magus de Culte)", "Volé la navette du Fabricator (pour rattraper un infiltrateur Xenos)" où "occis la fille du Sire Coldsteel lors de son mariage(une possédé en plein rituel!)"sur le moment... J'imagine donc que le nécessaire d'identification est détenu par les gouverneurs, potentiellement leur suite. Ensuite, les autorités navales et portuaire doivent avoir ça aussi (un inquisiteur ne devrais jamais être bloqué à la douane...) Les Généraux de la Garde (puisque ils ne sont pas sous la responsabilité des gouverneurs) et les spaces marines à l'échelles de la compagnie (je ne pense pas qu'on est sensé les rencontrer à l'échellon en dessous) et les dirigeants de l'Arbites local. Pensez vous que les colonels de la garde peuvent être aussi considéré? Après tout, un colonel de la garde dirige une force autonome qui n'est pas lié à un gouverneur local, ce peu parfois être vital de pouvoir faire appel à un régiment déjà sur place... Et jusqu'à quel niveau de l'Arbites peut on penser que la capa d'authentification déscend?
  3. Ahaha l'armée elfe vas embusquer les rescapé orques se retirant de la ville? Baston sympa en tout cas! A part le gros poulet en feu dont j'aime pas la figurine, on se sent impliqué coté elfe! Le Glorieux Leader des Lion Blanc à été impérial et même la chute tragique du chef des Heaumes d'argent ne manquait pas de panache! Bon, Eltharion en personne, c'est de la tête d'affiche ça! Mais du coup, ça confirme ce que je disait, on doit bien être en Yvresse. C'est terrible Yvresse, dès qu'il y'a une invasion peaux verte, c'est pour eux! C'est comme Los Angeles aux états unis, dès qu'il y'a une invasion extraterrestre c'est pour leur mouille... Ca explique aussi la présence des Chraciens. Ce sont des voisins, pas étonnant qu'ils aient envoyé des renforts! Par contre, pour ce pauvre capitaine des lanciers, tu ne voulait pas dire "échauffé" plutôt que "échaudé"? Il aurait été échaudé, il aurait pas provoqué la brute en duel le pauvre...
  4. Objection! Si le Colonel apprend qu'une chimère à disparue, où pire à été utilisé pour rouler sur le Seigneur Général de la croisade en visite où comme char bélier pour forcer la prison militaire, je donne pas cher de la peau du garde sensé garder la chimère... Tout ça ne sert pas à grand chose, si l'on as pas l'habitude de voir des inquisiteurs tout les quatre matin. Si des tas de dispositifs de disponibilité extrèmement courante existent pour authentifier un inquisiteur et que moult grouillot sont introduit de "à quoi ça doit ressembler", alors il est extrêmement facile de salsifier... Euh falsifier, la chose non? Si on vous dit "un mec qui arrive avec une rosette qui ressemble à ça et qui affiche un holo de sa tête, c'est un inquisiteur faites TOUT ce qu'il vous dit". Vous soldat des FDP de second ordre, criblé de dette de jeu avec votre fille malade, vous devenez quand même une sacré faille dans le système. Vous pourriez revendre l'info à n'importe qui. Quand au cryptage de la mort, je ne suis convaincu qu'as moitié: un ID reste un ID, il est copiable, et potentiellement même par rétroingénieurie à partir du lecteur d'ID. A la rigueur on pourra invoquer le mysticisme technologique de 40k pour expliquer qu'ils n'en sont pas capable, mais quand même... Je pense que le matos pour authentifier un inqui doit être quand même réservé à l'élite et pas au moindre patrouilleur... Objection votre honneur! Le soldat du 27ème Mordian n'obéira pas à un sergent du 3ème catachan, sauf 1) Si sa propre hiérarchie le lui as présenté d'abord et l'as investit d'une forme d'autorité ("Voilà le gars qui vas vous former au combat de Jungle Perkins") 2) Si la situation est urgente, imprévue et que la demande ne contreviens pas aux ordres/semble très légitime ("Ton chef est mort, la tranché est envahie de Gaunt et j'ai l'air de savoir ce que je fais, alors chope ce putain de lance flamme et couvre moi soldat!") et encore ça nécessitera un peu de Charisme de la part du sergent. Le soucis de l'inquisiteur, c'est qu'il as très peu de chance d'être connu personnellement en amont, que ses demandent vont être souvent importante (où alors ça paraitra suspect ^^) et que ça vas être dur de faire un retour de plainte (on peu pas vraiment demander des comptes à sa hiérarchie, alors que le sergent catachan de tout à l'heure, au pire le colonel peu appeler son régiment pour demander pourquoi il avait temps besoins de réquisitionner une caisse de cellule laser chez les mordians et faire retomber le blâme sur les gardes des jungles si quelqu'un se promène avec un de leurs uniformes... et pourtant, je doute que la sentinelle Mordianne ai ouvert l'armurerie à un sergent catachan. La je rejoins: Le copinage et le résaux "personnel" sont à mon avis des outils fait justement pour pallier à ce genre de problème...
  5. Merci pour vos avis! En fait, c'est plus complexe que ça: Si tu sais ce qu'est un inquisiteur, tu peut craindre pour ta vie si tu n'obtempère pas, mais d'un autre coté, si tu obtempère mais que ce n'était pas un vrai Inquisiteur, ta vie risque de ne pas valoir très cher non plus. Je ne pense pas que "Non mais, y'as un gars qui est arrivé, il avait une armure énergétique et as dit -Inquisition dégagez" alors, on l'as fait" soit une excuse à "Comment vous dites que vous avez laissé Fabius Bile s'emparer de la réserve de Crux Terminatus?" Confondre un Agent du Throne et un Hérétique (se faire passer pour un inquisiteur c'est interdit, donc Hérétique) est à mon avis aussi passible de la peine de mort. Ben justement. Y'as suffisament de cas d'usurpation d'identité policière pour se poser la question. Je me demande s'il y as une jurisprudence sur le thème: à quel moment un agent de la force publique est considéré comme ayant suffisamment prouvé sa qualité face à un civil. Parce qu'après tout, un type en caleçon à fleur qui court dans la rue et qui me dit "Police, j'ai besoins de votre voiture" s'il faut c'est effectivement un flic qui vient de se faire braquer par des malfrats qu'il essaye désespérément de ne pas perdre et qui l'ont abandonné en caleçon espérant qu'il les lâchera... @ledecharne Je rejoins pas mal ton annalyse, mais j'aimerai affiner: jusqu'ou en moyenne vas descendre le niveau d'autorité planétaire qui vas être nécessaire pour identifier l'inqui: imaginons que ce dernier ne veut pas se manifester auprès du gouverneur car ce dernier est suspect, où bien juste pour pas l'emmerder avec une histoire de contrebandier à la noix.
  6. (A la tête d'un régiment, c'est un colonel dans la garde). Toute la question porte justement sur cette rosette, où tout sceau de l'inquisition. Si demain, un mec habillé en civil débarque, nous montre une carte et nous dit "je suis d'interpol, j'ai besoins de votre voiture", la plupart d'entre nous seront incapable de déterminer si le mec est bien ce qu'il prétend. Donc, même avec une rosette, de qui peut on se faire reconnaitre?
  7. Bonjour tout le monde! Dans le cadre d'une campagne de Dark Hérésy, je me pose la question de l'identification des inquisiteurs et de leurs agents ainsi que de ses limites. Dans les faits, un inquisiteur peut réquisitionner un tas de chose, se substituer à la justice locale etc etc. Mais comment procède il pour s'identifier? Et à quel niveau cela peut il opérer? Au niveau de la haute administration d'une planète, il est très probable que les agents soit capable de reconnaitre un sceau/code de l'Inquisition, pareil au sein des autorités de la flotte, avec des moyens d'authentifications suffisant pour se prémunir des faussaires commun... (A moins que les inquisiteurs soit connu/coopté?) Maintenant, si on déscent à l'échelon de pouvoir local, dans une simple ville, une administration, un régiment de la garde? A on le moyen de reconnaitre un inquisiteur pour ce qu'il est? Et encore plus bas? Un chef de peloton, un poste de police local, un village, un gang? Ca pause des questions intéressante: Si un inqui veut réquisitionner une escouade de garde, débarquer devant un sergent inconnu et dire "salut je suis inquisiteur, venez avec moi" me semble invraisemblable. De même pour un chef de peloton. Un chef de compagnie pourra il s'assurer de à qui il as affaire par ses propres moyen? Faut il remonter jusqu'au colonel? Ou carrément adresser sa demande au Munitorum? Plus les individu bas dans la hiérarchie sont susceptible de reconnaitre un inquisiteur/des accolytes et savent qu'ils leur doivent obéissance, plus les risques d'usurpation d'identité sont important... Peut être qu'une réflection par "niveau de contact" pourrais être un bon outil. Si on prend un chef reconnu par l'impérium et Isolé dans l'espace (donc soit un commandant de vaisseau capital, soit un gouverneur planétaire en gros, ainsi que les dirigeants de bases isolés), on peut partir du principe qu'on lui as donné de quoi authentifier un inquisiteur. Partant de là, à combien de "poignée de main" de cet individu s'étendrait cette capacité à reconnaitre un inquisiteur? 1 (ses proches collaborateurs/ministres) 2 (en incluant les lieutenant de ces ministres?) 3 (Les chefs des grands services locaux dépendant des dis ministres?) etc etc... Quelles sont vos propres réflection sur le sujet, où éventuellement vos connaissances et sources?
  8. Boarf, après, ça le d20, si on le vois comme un jeu d'ambiance et narratif, ça vas hein. Le fait que le combat ça soit pas une science exacte, c'est très bien ^^ D'ailleurs, le jeu préviens "si vous achetez des gros soldats, pas dit qu'ils soit rentable" C'est une décision. Après étant en narratif, j'aurais bien aimé un peu plus de variété dans les pleupleu c'est tout. Parce que j'aime le wysiwig. Et c'est dommage que le casting ne comprenne pas quelques combattant sans armure armés différament...
  9. Ben non, même pas arg... En attendant, j'ai télécharger Frostgrave: effectivement c'est dépouillé! Et je suis un peu triste du manque de choix pour les soldats, notamment pas moyen d'avoir bouclier-mais-pas-d'armure, ce qui correspond à mes figs. Mais les sorciers ont l'air fun et c'est le principe du jeu si je pige bien...
  10. "Haha, tu me traite comme un nouveau mais j'était dans la Ravenguard avant toi!" "A bon?" "Oui, je suis partit me faire primariser il y'as pfiou, dix mille ans, à peu de chose prêt. On était en partance pour un bled à la con... Istvan IV je crois, pour mater une rébellion à deux contre un avec d'autres légions du gâteau, les rebelles ont du se faire défoncer. Bref je me suis barré à ce moment là. Quoi? J'ai dit un truc qu'il fallait pas?"
  11. Je suis un peu comme Alethia, je dénie dans mon usage de 40k le reboot de la 13 croisade noire et ce qui suit. Mais je dois avouer que si y'as un élément fluff que j'aime chez les primaris, c'est cette histoire comme quoi ce sont de gros bill mal dégrossis qui meurent comme des cons en opé réelle faute d'expérience et d'entrainement correct! "Donnez moi cent space marines, ou milles hommes ordinaires, mais si vous me filez les primaris, euh, mêttez du rab..."
  12. SPECIALwww.Gala.frParodie - Fait avec Inkscape et GIMP
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.