Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

Le roi mort deux fois (serie Necron)


Recommended Posts

Le roi mort deux fois : ruine (tome 1) de Nate Crowley

 

Révélation

 

0 : Avant-Propos

Nate Crowley est un contributeur assez récent de la blacklibrary, sa première contribution a été un roman court : « Amputée » sur les Nécrons.

Ce petit récit était de bonne facture et j’espère que sa serie de romans sera de la même veine.

 

1 : L’histoire du livre

Le seigneur Nécron Oltyx, deuxième sur la liste de succession de la dynastie Ithakas a été exilé sur le monde périphérique de Sedh. Depuis, il rumine sa vengeance entre deux périodes de déprime…

Mais l’arrivée d’une flotte d’invasion Orque va tout changer.

 

2 : L’histoire avec un grand H

Révélation

 

Oltyx avait toujours été plus rebelle que son grand frère et, à force d’aller à l’encontre de son roi, il a fini par être banni et envoyé sur la planète reculée de Sedh.

Il est vrai que le roi était devenu de plus en plus irritable et qu’Oltyx n’a jamais rien fait pour se faire oublier…

 

Sur Sedh, Oltyx a commencé à se laisser aller à la déprime, l’exil c’est long surtout quand on est immortel. Et Sedh était un monde à l’abandon où il n’y avait que le rebut de la dynastie d’Ithakas qui y avait été exilé.

Seules deux personnes sortaient vraiment du lot : Yenekh le haut amiral de la flotte avec qui Oltyx va nouer une franche amitié et Mentep, un cryptek mystérieux qui a fait dont à Oltyx des partitions mentales. (Ce qui permet à Oltyx d’avoir l’avis de plusieurs « parties » de sa propre conscience).

 

La vie sur Sedh suivait son cours depuis bientôt trois cents ans quand les Orques entament leur invasion.

Malgré la faiblesse des troupes à sa disposition, Oltyx réussit à contrôler les différentes vagues d’Orques mais il en arrivetoujours plus et les demandes d’aide envoyées au monde capital restent sans réponse…

L’invasion Orque était un problème en soi mais Mentep, de retour d’une expédition dans les mondes en bordure du territoire Nécron, rapporte de bien plus inquiétantes nouvelles.

Ce n’est pas vraiment à une invasion Orque qu’Oltyx a à faire mais à une débâcle, quelque chose à chasser les Orques et les a forcés à fuir… Qu’est ce qui pourrait faire fuir des millions d’Orques ?

Après quelques recherches, Mentep réussit à trouver.

L’imperium de l’humanité a lancé une croisade et une immense flotte a commencé à ravager le secteur… Plusieurs centaines de vaisseaux de lignes avec des milliers de vaisseaux de support…

Les avant-postes Nécrons sur son passage ont été «éparpillés » comme des fétus de paille… Le plus résistant a tenu trente-deux minutes et, pour les plus faibles, la flotte impérial ne s’est même pas arrêtée et s’est contentée de détruire la planète depuis l’orbite.

 

Devant le danger que représente cette flotte de croisade, Oltyx décide de rentrer sur Ithakas pour parler à son père et à son frère même si cela doit marquer son arrêt de mort.

 

De retour sur le monde capital de sa dynastie, Oltyx rencontre en premier son frère Djoseras qui, à la grande surprise d’Oltyx est très content de le revoir et un peu déçu de ne pas avoir eu de des nouvelles pendant trois cents ans.

Mais le bonheur de leurs retrouvailles est de courte durée. Oltyx part rencontrer son père. Une fois arrivé a la capitale il comprend enfin pourquoi il n’a jamais eu de réponse à des requêtes. La dynastie Ithakas est tombée, le roi et toute la noblesse sont tombés sous la malédiction du dévoreur et sont devenu fous. Sauf Hemiun le Vizir qui a profité de la situation pour s’arroger les pleins pouvoirs.

Hemiun va essayer de soumettre Oltyx mais n’y parviendra malgré plusieurs semaines de tortures et d’expériences. C’est l’intervention de Djoseras qui va finalement sauver Oltyx.

Mais un mois s’est écoulé depuis le départ de Sedh et la flotte de croisade humaine est en train de donner l’assaut à Ithakas.

 

Djoseras décide de se sacrifier pour retenir les humains le plus longtemps possible et laisser le temps à son frère de prendre la fuite avec tout ce qui reste de la dynastie Ithakas.

En effet, apres la visite d’Oltyx, Djoseras n’est pas resté passif et a organisé la grande migration des survivants de la dynastie pour fuir l’invasion de l’imperium.

 

Oltyx réussit à s’échapper mais la flotte de croisade est à ses trousses.

 

 

3 : Personnages :

Révélation

 

La Maison d’Ithakas

Unnas, Dynaste et roi d’Ithakas, d’un rang équivalent à un Phaeron. C’est lui qui dirigeait la dynastie avant le bio-transfert et c’est lui qui a continué à la diriger après. Il a toujours eu la réputation d’être un roi juste et de bonne humeur mais cela a commencé à changer pendant la guerre des cieux. Et, à la fin de celle-ci, il est parti pour une mission spéciale avec plusieurs autres généraux nécrons et une énorme flotte. Il est le seul membre du contingent d’Ithakas à revenir de cette mission et il n’a plus jamais été le même.

Il est devenu violent, tyrannique et paranoïaque. Il va finir par exiler Oltyx et va ensuite se renfermer sur lui-même avant de tomber sous la malédiction du dépeceur. Devenu complètement fou et sous la coupe de son Vizir Hemiun, il sera tué par Oltyx quand ce dernier évacuera la planète.

Djoseras, Kynazh et fils aîné d’Ithakas, premier dans la ligne de succession. Il a toujours pris soin de son petit frère, et même si Oltyx ne l’a jamais compris c’est Djoseras qui lui a sauvé la vie en proposant à son père de l’exiler plutôt que de le tuer. Il est toujours resté fidèle à Unnas même a la fin. Il va mourir en défendant Ithakas le temps que son frère se sauve avec les derniers survivants de la dynastie Ithakas.

 

Oltyx, Plus jeune fils de la dynastie d’Ithakas, autrefois Kynazh et second dans l’ordre de succession, désormais exilé en tant que Nomarque de Sedh depuis trois siècles.

Il a toujours été en rébellion contre les traditions des nécronthyr puis des nécrons. Il n’a jamais pensé qu’à force de tirer sur la corde, son père allait finir par se lasser et vouloir s’en débarrasser.

Pendant les trois cents ans de son exil sur Sedh, il n’a jamais repris contact avec son frère et est resté muré dans sa colère et son envie de vengeance, qu’il ne pourra jamais assouvir…

Sur Sedh, il fait la connaissance de Mentep, un cryptek qui lui fait don de la partition mentale et de la possibilité de revivre des événements du passé en rapport avec les problèmes qu’il rencontre dans le présent. (Par exemple quand il combat les Orcs, il a une vision du passé qui lui apporte une solution pour les vaincre).

Partitions mentales d’Oltyx :

Doctrinal : dérivée de sa connaissance des cultures royales ithakienne et nécrontyrs.

Stratégie : dérivée de ses capacités en tant que général et logicien.

Combat : dérivée de son agressivité, de ses prouesses martiales et de son instinct au corps à corps.

Analytique:dérivée de sa capacité innée à analyser et synthétiser les données.

Xénologie : dérivée de son intérêt réticent, et de son profond mépris, pour les espèces xénos.

 

C’est en grande partie grâce à ces deux dons de Mentep qu’Oltyx parvient à survivre aussi longtemps et trouve le courage d’aller affronter sa destinée en rentrant pour affronter son père.

Quand il arrive sur Ithakas, il trouve un monde dévasté qui ne pourra pas résister à l’avancée de l’imperium de l’humanité et il est obligé de fuir devant la flotte ennemie en laissant son frère se sacrifier.

Au final, il a réussi à devenir roi de sa dynastie, mais à quel prix…

 

Hemiun, Vizir royal d’Ithakas, nommé à ce poste malgré des origines modestes : c’est le traître par qui tous les malheurs sont arrivés. Il a commencé par prendre la place d’Oltyx puis, petit à petit, à comploter pour le faire exécuter. Il a ensuite poussé Djoseras à l’exil loin de la capitale avant d’aider Unnas à sombrer. Quand Oltyx revient sur Ithakas il va essayer de s’emparer de son pouvoir (la partition mentale) mais il est trop faible pour résister et il va se faire détruire.

 

Le Conseil de Sedh

Mentep, Un Cryptek d’une dynastie inconnue, venu sur Sedh pour étudier la malédiction de l’Écorcheur. Engrammancien. Mentep de Carnotite comme le nomme Djoseras et Hemiun, c’est un cryptek qui passe son temps à voyager, Oltyx ne connaît pas son histoire mais au vu de la réaction d‘autres personnes il a l’air d’être plutôt puissant et de bien cacher son jeu.

C’est lui qui va doter Oltyx de ea partition mentale. Pour Mentep, c’est avant tout une expérience mais il espère faire d’Oltyx quelqu’un de meilleur et de plus puissant.

 

Yenekh, Haut Amiral de Sedh, surnommé le Rasoir pour ses prouesses lors de la guerre de Szarekh, et un des rares nobles de haut rang survivants de la planète. C’est le seul ami d’Oltyx mais ce dernier est consterné d’apprendre qu’il est atteint de la maladie des dépeceurs même si, contre toute attente, Yenekh arrive la plupart du temps à se contrôler.

C’est Yenekh qui va sauver Oltyx en pilotant le vaisseau qui va permettre au reste de la dynastie de se sauver.

 

C’tan :

Llandu’gor : Alors que les C’Than se sont faits pulvériser en milliers de fragments, Llandu’gor s’est fait pulvérisrt et anéantir à la fin de la guerre céleste. Mais, avant de mourir, il a eu le temps de maudire les nécrons et de leur infliger la maladie du dépeceur.

Au vu de l’histoire de ce livre, on peut penser que Unnas a participé au raid qui a abouti à tuer Llandu’gor.

 

 

4 : Conclusion :

Alors je vais être honnête je ne m’attendais pas du tout à ça. Nate Crowley nous livre une histoire de Nécrons totalement indépendante de l’imperium (ou presque^^). En général, quand un livre sort à la blacklibrary, même s’il est écrit du point de vue d’une autre race que l’imperium, bien souvent ils ont le mauvais rôle et se battent contre lui.

Là, on se retrouve avec une vraie histoire qui donne de la profondeur aux Nécrons et des personnages à qui on peut s’identifier.

C’était déjà un peu le cas avec « l’infini et le divin » et si c’est une nouvelle tendance à la blacklibrary alors c’est une bonne nouvelle.

Pour en revenir à l’histoire à proprement parler, elle est assez bien construite. Il y a juste deux petites choses qui auraient pu être différentes.

La grande menace qui fait fuir les Orcs et qui met en danger les Nécrons aurait pu être cachée plus longtemps. Et dans le même temps, si Crawley n’avait pas parlé de religion, on aurait pu avoir un doute sur la croisade : la croisade Indomitus ou la grande croisade…

Mais sinon c’est un bon livre, vivement la suite.

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
il y a une heure, Aeneas a dit :

Le second volume est disponible en epub :)

 

Et il est déjà préco^^ c'est frustrant la préco sur les epub :

Citation

This is a pre-order title, available to download from 23 Jul 2022.

 

@Aeneas tu as pensé quoi du premier?

 

Petit édite: en soil au cas ou:
 

Révélation

 

L'idée de faire de l'imperium une menace hostile et totalement désincarné est vraiment bien. Pour une fois on est totalement dans la peau d'un xenos en fait... En esperant que ça ouvre la voix a plus de livre de ce genre

Révélation

À ses trousses, une armada hostile de taille incalculable, envoyée par un culte de la guerre barbare connu sous le sobriquet d'Imperium de l'Humanité.


 

 

Edited by gilian
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Le 16/07/2022 à 19:36, Aeneas a dit :

Je ne l'ai pas lu mais c'est une de mes prochaines lectures :)

 

Je viens de le finir, alors un conseil révise tes nécrons ^^. J'avais adoré "l'infini et le Devin". J'ai aimé "Ruin" mais alors la avec "Règne" même si il y'a parfois quelque longueur c'est du lourd.

C'est vraiment bien de voir un livre comme ça ou les héros ne sont pas des humains et ou on voit évoluer une race extra terrestre avec un autre but que de faire la guerre a l'humanité.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Lu le premier tome, c'est en effet très bon. J'aime particulièrement le côté tragi comique de la faction que l'auteur lui a donné et l'argument selon lequel, les Necrons ne peuvent que régresser et finalement disparaître à très long terme. Je n'avait jamais rien lu sur les Necrons et là je dois dire que je recommande le bouquin.

 

@gilianConcernant la Croisade, je ne sais pas si on peut l'identifier, d'ailleurs on ne sait pas si l'histoire se déroule avant ou après l'ouverture de la Cicatrice mais au fond ce n'est pas bien grave, des croisades, il y en a eu des tas en 10000 ans.

 

Pour ma part, le seul truc qui m'a un peu dérangé, c'est que les Necrontyrs (les Necrons quand ils étaient vivants) sont un peu trop humains à mon goût dans leur description.

 

PS: Je vient de terminer le tome 2, en effet, très bon diptyque avec une très bonne fin, à suivre peut-être ?

Edited by Aeneas
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Le Roi Mort Deux Fois : Règne de Nate Crowley

Révélation

0 : Avant-Propos

Deuxième tome des aventures d’Oltyx. Après un bon premier livre, j’espère que Nate Crowley va poursuivre sur sa lancée.

 

1 : L’histoire du livre

En fait, la flotte d’exode de la dynastie Ithakas n’a pas vraiment réussit à s’échapper et la flotte de croisade est toujours à leurs trousses… Oltyx se demande comment ils arrivent à les suivre…

 

2 : L’histoire avec un grand H

Révélation

Crépuscule :

La fuite depuis Antikef ne se passait pas bien. Le vaisseaux amiral de la flotte, l’Akrops, était presque incapable d’avancer et la flotte de croisade des impurs était à leur trousses.

 

Mais alors que tout semblait perdu, un vaisseau de la dynastie Ogdobekh, commandé par le prince héritier Zultanekh en personne, arrive à leur secours.

Avant le bio-transfert, Zultanekh avait été le meilleur ennemi de Djoseras dans la guerre civile nécron, mais après la fin de la guerre, le respect qui s’était forgé entre eux pendant la guerre avait été la base d’un début d’amitié (si tant est que deux Nécrons de dynastie opposée puissent être amis).

Devant l’ampleur de la tâche qu’il allait imposer à son frère, Djoseras avait contacté son vieil ennemi pour qu’il vienne en aide à son peuple après sa mort.

 

Zultanekh se met au service d’Oltyx et avec l’aide des Cryptek d'Ogdobekh, ils parviennent à redémarrer l’Akrops et lui permettent de faire des translations sans inertie de courte distance.

 

Mais malgré cela, après chaque translation, la flotte de croisade parvient à les retrouver.

Oltyx devient de plus en plus suspicieux et cherche qui est le traître parmi sa cour.

 

Mais deux autres problèmes plus pressants se posent à lui : où aller ? et comment distancer la flotte ennemie ?

Pour la première question, la réponse est assez vite trouvée. Avec son peuple soumis à la malédiction de Llandu’gor et sur les conseils de Mentep, il décide que leur destination serait Carnotite, là où tout avait vraisemblablement commencé. Mais comme Mentep a effacé la plus grande partie de sa mémoire rien n’est vraiment sûr.

 

Pour la deuxième question, la solution se présente un peu à l’improviste. La fuite de la flotte les avaient amenés à proximité d’une arme de siège Mephrit : un trébuchet gravitationnel qui servait à envoyer des météorites à des milliers d’années lumière. Ils allaient s’en servir pour propulser l’Akrops vers Carnotite.

 

Minuit :

Après une bataille acharnée autour du trébuchet le temps que l’appareil puisse être activé, l’Akrops est enfin propulsé vers Carnotite.

 

Une fois arrivé sur Carnotite, Oltyx est un peu déçu, au premier abord il ne reste plus rien de la planète qu’un immense océan de lave. Mais alors qu’ils s’apprêtent à repartir, Am-Heht fait son apparition et après une longue discussion où il essaye tour à tour de rallier Mentep et ensuite de dissuader Oltyx de poursuivre son périple, il finit par accepter d’aider Oltyx en débloquant une partie de la mémoire de Mentep pour que ce dernier se souvienne du « vent fantôme ».

 

De retour sur l’Akrops, Mentep explique ce qu’est le « vent fantôme » à Oltyx, c’est une sorte de sous dimension parallèle qui permet de se rendre d’un point à un autre de notre dimension bien plus vite.

Alors qu’il cherche vers qu’elle destination il va aller, Mentep annonce à Oltyx que la destination a déjà été choisie par le vaisseau et qu’ils vont faire route vers Drazak dans la région connue sous le nom « d’ Étoiles Goules » pour y rencontrer le Rois des Os : Valgul….

 

Encore une fois, Oltyx se sentait trahi et comme depuis le début du voyage sa paranoïa grandit, il fini par retourner sa colère contre Mentep et Yenekh… Après avoir tué Mentep, il ordonne que tous les Nécrons victimes de la malédiction de l’écorcheur soient envoyés sur un vieux cargo qui serait privé de propulsion et laissé à la dérive dans le vent Fantôme.

 

Mais encore une fois la flotte de croisade finit par les retrouver…

 

Aube :

Mais pour une fois la flotte d’Oltyx a de la chance. Dans le Vent Fantôme, rien ne marche ou presque, tout juste l’armement et la propulsion la plus basique, ce qui fait que la flotte ennemie ne parvient pas vraiment à gagner du terrain.

 

Malheureusement, après plus de cinquante jours passés à se traîner dans le Vent Fantôme, la flotte de croisade finit par commencer à rattraper les vaisseaux nécrons et le combat est inévitable.

Pendant les combats, Oltyx, après que son maître espion ait interrogé des humains capturés finit par comprendre comment les humains les ont suivis.

Lors du premier combat, en fuyant Antikef, les Nécrons ont détruit l’avant du vaisseau amiral ennemi et ont récupéré sa proue couverte d’or. Dans cet or se trouvent les fragments de la sainte qui est à l’origine de la croisade et les psykers impériaux se servent de ça pour retrouver les Nécrons.

 

Oltyx voyant qu’il avait tout faux depuis le début et qu’il est allé d’erreur en erreur finit par se laisser aller au désespoir et décide de foncer tête baissée dans les combats.

Il s’en sort miraculeusement mais il a lui aussi finit par succomber à la malédiction du dépeceur.

 

Plutôt que d’affronter la déchéance, il décide de réunir tous les fragments de la Sainte encore sur le vaisseau et d’aller affronter seul la flotte ennemie en espérant que cela laisse le temps à la flotte nécron de partir.

 

Mais même ça il le rate… Alors qu’il croyait trouver la mort en affrontant la flotte ennemie, il finit par se réveiller dans les cales du Polyphème où son corps s’est trouvé enseveli sous les corps de ses ennemies tués.

 

C’est à se moment là que surgit de nulle part Yenekh, son vieil ami qu’il a injustement banni, la discussion qui suit finit par ouvrir les yeux (ou plutôt l’œil, il ne lui en reste plus qu’un) d’Oltyx. Il comprend enfin qu’il a été touché par la malédiction il y a très longtemps, peut être même avant son arrivée sur Sedh, mais que son ambition et sa haine dévorante lui ont permis de résister pendant des centaines d’années. La discussion se poursuit encore un moment et les deux compères décident qu’il est temps d’en finir avec les humains et tous les dépeceurs répondent à l’appel d’Oltyx et de Yenekh.

 

La bataille tourne vite court. Les Space Marines ayant été exterminés au cours du combat précèdent il ne reste plus que des gardes impériaux et des cultistes impériaux qui ne représentent aucune véritable menace pour les Dépeceurs.

 

La fin de la bataille correspond à l’arrivée de la flotte vers Drazak. Après avoir trouvé comment détruire la barrière qui empêche de descendre sur Drazak, Oltyx y amène son peuple qui est a présent presque exclusivement constitué de Dépeceurs.

 

Drazak est une planète totalement plate et vide avec une unique ville à son pole nord. Au milieu de cette ville se trouve un palais avec en son centre un trône avec une couronne d’ivoire attendant que quelqu’un vienne revendiquer la royauté de cette planète.

 

3 : Personnages :
 

Révélation

La Maison Royale d’Ithakas

 

Unnas : Ancien dynaste et roi d’Ithakas, équivalent en rang à un phaëron. Honoré par Szarekh en personne pour ses exploits à la Porte de Sokar durant la guerre contre les C’tan. Maintenant affligé par la malédiction de l’Écorcheur. Mort dans les ruines d’Antikef, sa capitale, où il s’était autoproclamé le Dévoreur des Dieux.

 

Djoseras : Kynazh d’Ithakas et fils aîné d’Unnas. Héritier du trône dynastique. Tué par un capitaine des Angels Encarmine lors de la chute d’Ithakas.

 

Duamehht – Dirigeante de la Maison d’Erebur, branche cadette de la dynastie d’Ithakas. Elle remettra en doute les capacités de commandement d’Oltyx et ce dernier décidera de la tuer pour l’exemple en pensant qu’elle l’avait trahi. Mais elle est toujours resté fidèle jusqu’au dernier instant.

 

Pakhet – Garde Royal et capitaine des factionnaires du roi. Liée précédemment à Unnas et désormais à Oltyx. Une plébéienne dotée d’un sens de l’honneur et de talents rares. Elle a connu Oltyx avant le bio-transfert et a toujours pensé qu’il était « bon » dans le sens premier du terme, et c’est pour ça qu’elle s’est rangé de son côté quand il a tué Unnas. Et c’est pour ça qu’elle a donné sa vie pour sauver la sienne quand il a décidé de mourir en affrontant la flotte de croisade seul. C’est aussi grâce à elle qu’Oltyx reprend courage et décide d’affronter finalement son destin.

 

Le scarabée – Créature canoptek d’un rang incertain, le scarabée abrite la personnalité gestalt composée de cinq copies partielles de la propre conscience d’Oltyx, autrefois conçues pour améliorer son esprit, mais désormais émancipées. Il est beaucoup moins présent dans ce livre et passe la plus grande partie de son temps avec Mentep et ensuite avec Xott. Il les aide à remettre en marche l’arme que Mentep avait créée pour l’Akrops quand il est parti pour son ultime mission.

C’est cette arme qui va permettre de détruire la barrière qui empêche d’aller sur Drazak. Une fois Oltyx et son peuple installés, le Scarabée part avec Xott pour de nouvelles aventures sur les traces du passé perdu de Mentep.

 

Oltyx : Benjamin de la dynastie d’Ithakas et second dans la ligne de succession. Anciennement exilé comme monarque sur le monde frontière Sedh, mais récemment élevé jusqu’au trône après la chute d’Antikef. Seul survivant de la lignée royale. (je n’en dit spas plus ici je ferai un paragraphe sur lui à la fin).

 

La dynastie d’Ithakas

 

Yenekh : Haut amiral de la flotte de défense de Sedh et capitaine de l’antique cuirassé Akrops. Jouissant d’une grande renommée, il a été surnommé « Le Rasoir » après s’être couvert de gloire durant les guerres de Szarekh. Il souffre désormais des premiers symptômes de la malédiction de l’Écorcheur. C’est sûrement le plus vieil et le seul ami qu’ait jamais eu Oltyx. Il parvient pendant de nombreuses années à repousser la malédiction de l’écorcheur par le simple fait qu’il pense qu’il peut en être sauvé. C’est son espoir qui lui permet de tenir…

Mais petit à petit, entre le stress des combat et la déchéance d’Oltyx, il finit par succomber.

Avec Mentep, il a longtemps caché à Oltyx qu’il était lui-même touché par la malédiction. C’est eux avec l’aide de l’esprit de l’Akrops qui ont caché les écorcheurs et qui pensaient pouvoir garder le secret jusqu’à leur arrivée sur Drazak. Malheureusement pour eux, ils sont découverts par Oltyx qui exile Yenekh. Mais il n’en tiendra pas rigueurs à son ancien roi et quand ce dernier sombrera dans la malédiction, il reviendra se tenir à ses côtés.

 

Neth : Praetor de Sedh et chef de sa garnison. Anciennement assigné au service du monarque, mais congédié suite à l’ascension d’Oltyx. A toujours voulu être un vargarde. Il va participer a l’assaut contre l’arche du Mechanicus nommée Tiresias et il va donner sa vie pour permettre à Oltyx de survivre et de détruire l’arche.

 

Borakka : Ancien soldat du rang, promu Maréchal rouge d’Antikef chargé de s’assurer que les sujets du roi appliquaient le décret de bio-transfert. Désormais une machine de guerre affligée par la malédiction du Destructeur. C’est l’homme des basses œuvres. C’est lui qui sera chargé de purgé la flotte des écorcheurs en les jetant dans le vide. Et à la fin, n’ayant plus rien à combattre, il donnera l’assaut aux derniers débris du vaisseaux des Angels Incarmines où ils finiront par tous s’entre tuer.

 

Denet : Maître des Monolithes de Sedh – autrefois un grand général, affligé par une sévère ataxie. Ne possède plus de monolithes, mais a tendance à l’oublier. En fait, il n’a pas oublié qu’il n’avait plus de monolithes, il a juste oublié où il les avait mis. Comme tous les membres de la dynastie Ithakas, il est atteint de la malédiction de l’écorcheur et a donc accès aux « vents fantômes » (je l’expliquerais plus loin) et il avait juste rangé les monolithes dans le vent fantôme. Il va s’en servir pendant le combat final contre la flotte impériale pour sauver la flotte nécron. Mais dans la manœuvre, il va se retrouver réduit en confettis.

 

Parreg : Agoranomos de Sedh (un titre désormais obsolète qui conférait la responsabilité des importations de nourriture), et l’un des rares nobles de la planète à s’être attiré le respect d’Oltyx. Il va remplacer Yenekh au moment où se dernier va être banni. C’est un piètre stratège mais c’est quelqu’un de fidèle et il le restera jusqu’à la fin… Au moment où il est affligé de la malédiction il demande à être exécuté par Oltyx mais l’attaque des Impurs repousse son exécution. Quand Oltyx finit par succomber il se met à son service.

 

Taikash : Polémarque de Sedh. Un Nécron doté d’une richesse incroyable et de compétences stratégiques médiocres. On apprend l’origine de sa richesse. Il a détourné la production de plusieurs mines pour d’autres dynasties. Ce sont ses contacts avec les Mephrith qui lui permettent de savoir qu’il y a un trébuchet gravitationnel pas très loin de la flotte d’exode.

 

 

Lysikor : Noble de rang inférieur d’un des mondes principaux d’Ithakas. Il s’est élevé au rang de némésor sur sa planète en assassinant tous ses supérieurs durant le Long Sommeil. Un traqueur au style très personnel, spécialiste en constructions canoptek. Il reste au service d’Oltyx aussi longtemps que possible en détournant de plus en plus de choses et au dernier moment il s’enfuit en trahissant ce dernier.

 

Autres dynasties

 

Zultanekh : Prince héritier de la dynastie Ogdobekh, premier de la ligne de succession du phaëron Anathrosis. Autrefois commandant des forces ogdobekh contre la rébellion ithakienne durant les guerres sécessionnistes, où il est devenu la Némésis de Djoseras. Considéré par tous, y compris les Ogdobekh, comme quelqu’un d’étrange. Il vient en aide à Oltyx en mémoire de son vieil ami/ennemi Djoseras. Malgré toutes les erreurs et les horreurs que fait Oltyx il reste fidèle à son serment et l’aide jusqu’au bout. Il prendra congé après que la flotte soit arrivée sur Drazak.

 

Nebbeshken : Une Cryptek dotée d’un caractère direct, connue pour sa maîtrise des systèmes de propulsion. C’est elle qui réussit à trouver comment faire avancer l’Akrops mais elle ne parviendra jamais à le réparer.

 

Mentep : Un Cryptek d’une dynastie inconnue, résidant précédemment sur Sedh pour y mener ses recherches sur la malédiction de l’Écorcheur. Ce fut lui qui a offert à Oltyx cinq esprits subordonnés et l’étrange capacité connue sous le nom de médium d’évocation. Se présente comme un engrammancien. Connu aussi sous le nom de Mentep le Carnotite ou de Mentep L’insondable, il a fait partie du conclave de Carnotite mais il a purgé son esprit de tout ce qu’il avait accompli à cette époque. C’est lui qui a fait cadeau à Oltyx de ses sous-esprits. Mais avant d’en faire profiter Oltyx, il a fait l’expérience sur lui-même et a implanté ses sous-esprit dans Xott. Il veut se racheter de ce qu’il a commis pendant et après la guerre céleste. Même s’il ne sait plus ce que c’est exactement, il en garde quand même un profond mépris pour lui-même. Il finira par se faire tuer par Oltyx quand ce dernier se rendra compte que Mentep l’a manipulé. (je reviendrai sur Mentep dans la suite de l’analyse).

 

Xott : Une créature de réanimation canoptek dotée d’une conscience inhabituellement développée. Mentep nie avec véhémence qu’il posséderait un esprit autonome doté d’une puissance interdite. Tout comme le scarabée est le réceptacle des esprits d’Oltyx, Xott est le réceptacle des esprits de Mentep. A la fin de l’histoire, les deux réceptacles partiront vers leur propre destinée.

 

4 : La dynastie Ogdobekh :

Révélation

C’est une dynastie de petite taille par rapport aux autres dynasties qui se partagent le pouvoir au sein de l’empire nécron. Mais sa puissance est bien plus grande qu’elle n’y parait. Les Ogdobekh sont réputés pour deux choses, leur maîtrise technique et leurs immenses ressources. Ils ont donc signé un pacte avec les Crypteks, ces derniers conseillent les nobles de la dynastie et leur fabriquent des armes et des Canopteks et en échange les Crypteks peuvent puiser dans les ressources inépuisables de la dynastie pour leurs recherches. La seule chose qui est interdite pour un Cryptek c’est de prendre le contrôle d’un Canoptek.

Cette interdiction a été mise en place pour éviter que les Crypteks imaginent pouvoir se passer des nobles.

Mais après soixante millions d’années plus aucun noble n’a les compétences nécessaires pour réparer les Canopteks et comme l’interdiction a été gravée dans les esprits pendant le bio-transfert, si un jour il y a un souci, c’est toute la dynastie qui s’effondre.

 

5 : La véritable histoire :

Révélation

Avant la guerre des cieux, un groupe de Crypteks pratiquant la Psychomancie s’est installé sur Carnotite pour y étudier l’âme et la science des Nécrons. Ils vont y faire des découvertes primordiales mais vont par là même attirer l’attention du roi silencieux. Ce dernier va demander à Mentep de créer une arme capable de tuer les dieux C’than. Cette arme sera installée sur l’Akrops et une flotte constituée de plusieurs dynasties choisies par le roi en personne est partie pour tuer Llandu’Gor.

Llandu’Gor sera tué a la bataille de la porte de Sokar mais avant de mourir, il va maudire les Nécrons et plus particulièrement les dynasties qui sont venues pour le tuer.

 

Mentep retournera sur Carnotite mais restera marqué à jamais par la culpabilité qu’il éprouve pour avoir pris part à cette entreprise. Il va chercher un moyen de lutter contre la malédiction.

Mais plus le conclave de Carnotite s’enfoncera dans ses recherches et plus il va commettre d’actes barbares et horribles à l’encontre des Nécrons de la dynastie Nuthyan.

Au final, Am-Heht, le chef du conclave, va se retrouver seul après avoir été abandonné par tous ses disciples .

 

De leur côtés, les dynasties qui ont participé a l’anéantissement de Llandu’Gor ont toutes succombé à la malédiction de l’écorcheur et ont disparu. Toutes sauf Ithakas qui est en train de chuter au moment où Oltyx devient phaéron.

 

Mentep qui veut toujours se racheter a décidé d’influer sur la destinée de la dynastie Ithakas pour essayer de permettre sa survie mais comme il a effacé sa mémoire c’est assez compliqué pour lui.

 

Tout finit où ça avait commencé, il s’avère que Drazak est en fait l’endroit où a eu lieu la bataille de la porte de Sokar. L’Arkops utilise encore une fois son arme pour dissiper les dernières barrières qui protègent la planète et Oltyx, après avoir déclaré que la dynastie Ithakas n’existait plus et que c’était un nouveau départ, s’installe sur la planète avec son peuple constitué d’écorcheurs…

La légende de Valgûl, le roi des Os, venait de prendre corps, à partir de maintenant il y a vraiment un roi des écorcheurs.

 

6  Le conclave de Carnotite et la Dynastie Nuthyan :

Révélation

Quatre psychomanciens de talent ont formé un conclave pour étudier l’esprit nécron et les différentes disciplines des Crypteks. Ils pensaient pouvoir découvrir une discipline qui engloberait toutes les autres.

 

Après avoir cherché un mécène, ils ont été accueillis par la dynastie Nuthyan sur la planète Carnotite.

Après avoir fait de nombreuses découvertes et avoir participé à la victoire des Nécrons pendant la guerre céleste, les choses ont commencé à mal tourner. Am-Heht, le plus puissant d’entre eux a commencé à avoir la folie des grandeurs et son ambition a fini par venir à bout du conclave et de la dynastie Nuthyan.

Chaque crypte est partie de son côté poursuivre ses propres recherches.

 

La plus grande découverte du conclave a sûrement été le «vent fantôme ».

 

A : Membres du conclave

Am-Heht : c’est le plus puissant des quatre psychomanciens, et c’est lui qui dirige le conclave. Alors que les autres membres du conclave cherchaient à faire progresser la connaissance des Nécrons.

Am-Heht était beaucoup plus ambitieux qu’eux et voulait briser les limites de la réalité elle-même. Il finit par devenir fou et dépasse les limites de ce qui est acceptable pour le reste du conclave.

Am-Heht finit par sacrifier toute la population de Carnotite et la planète elle-même dans son ultime expérience de fusion entre la matière et l’esprit. De nos jours, l’expérience se poursuit encore sur Carnotite.

 

Dagon était peut-être le moins puissant des quatre. Après avoir quitté Carnotite, il est allé sur la planète Gidrim et est entré au service du nemestor Zahndrekh pour qui il a créé des armes. Sa création la plus connue est le « Manteau Fantôme » qui utilise le « Vent Fantôme » pour déplacer son porteur d’un endroit à un autre.

 

Khertykh, c’est lui qui a en premier découvert le « Vent Fantôme », il a été le premier à quitter le conclave pendant la guerre pour s’installer loin des conflits sur Doathht, il est ensuite parti pour les Étoiles Goules et on a perdu sa trace.

 

Mentep, le plus doué des Crypteks après Am-Heht, est aussi celui qui a le plus de regrets pour ce qu’il a fait pendant sa vie sur Carnotite. Il a participé à la découverte du « vent fantôme », il a créé les armes permettant de détruire les C’thans et il se sent responsable de la malédiction des écorcheurs.

Après avoir été obligé de transformer le phaeron de la dynastie Nuthyan en esclave asservi à Am-Heht, il a enfin pu quitter Carnotite.

Pour se punir d’avoir participé à tout ça, il a effacé sa mémoire avec le médium de réminiscence.

Mais tout n’as pas été effacé et sa culpabilité est restée. Et surtout son envie de trouver une solution à la malédiction de l’écorcheur.

Après avoir œuvré à la sure de la dynastie Ithakas, il finira par être tué par Oltyx dans un accès de rage.

Il a provoqué la colère d’Oltyx en connaissance de cause, il a toujours pensé qu’il méritait la mort.

 

B : Le vent Fantôme

C’est la plus basse des sous-dimensions qu’on jamais pu atteindre les Crypteks, elle est complètement vide et elle est, d’une certaine manière, parallèle à la dimension dans laquelle on vit.

Les Nécrons peuvent voyager par le moyen de cette dimension en utilisant un appareil pour asservir leur vaisseau, et ça leur permet en théorie de rejoindre n’importe quel coin de la galaxie rapidement. C’est une théorie parce que les seuls Cryptek capables de le faire faisaient partie du conclave et ont tous disparu.

 

Il y a une autre chose à savoir à propos du vent Fantôme : c’est la dimension qui sert aux écorcheurs à se déplacer.

Mentep et ses condisciples n’ont pas réussi à comprendre comment ils font mais c’est inné chez eux. Alors que les Crypteks avaient besoin de calibrer un appareil et de désigner un point de sortie dans l’espace réel, un écorcheur peut entrer et sortir de cette dimension à volonté juste en pensant à l’endroit où il veut aller.

 

C : La Malédiction de l’écorcheur

Personne ne sait vraiment comment elle marche mais d’après les recherches qui ont été menées par le conclave, il s’agirait en fait plus d’un manque, d’un désir de ce qui a été perdu que d’une malédiction.

Le meilleur moyen de repousser la malédiction c’est de développer une obsession : soif de pouvoir, de contrôle de violence … mais au final seule la chair peut apaiser le manque…

 

D : Le médium de réminiscence et les partitions mentales

Parmi toutes les création de Mentep, deux sont à ce jour inégalés : la partition mentale et le médium de réminiscence. Les deux sont intimement liés.

La partition mentale permettait d’avoir plusieurs points de vue sur quelque chose mais analysé de façon différente par chaque partition (par exemple Doctrinal, stratégique, xénologique etc etc).

Le médium de réminiscence est très différent mais découle de la même idée. Un souvenir est modifié et ne correspond jamais à la réalité. Plus le temps passe et plus la perception d’un souvenir est fluctuante. Le médium permet de revivre le souvenir de la manière exacte dont ça c’est passé à l’époque mais en contrepartie, le souvenir est irrémédiablement perdu et remplacé par la « rêverie » qui a été revécue à la place.

Dans le cas du médium de Mentep, le souvenir est effacé et la rêverie aussi ce qui fait qu’après des millions d’années Mentep ne se souvient plus de sa vie sur Carnotite.

 

7 : Oltyx et Vagûl

Révélation

C’est la révélation du livre, Oltyx devient Vagûl et s’installe sur Drazak dans le M’wt (le nom des étoiles Goules chez les Nécrons).

Il n’y a aucun doute la dessus, la description d’Oltyx à la fin du livre correspond à la description de Vagûl dans le codex de la version 5 de Warhammer 40K.

C’est assez inattendu mais c’est bien mené.

 

8 : L’Imperium :

Révélation

C’est assez drôle de voir les Nécrons mépriser l’Imperium et ses représentants.

L’Imperium dans ce récit ne sert qu’à tromper le lecteur.

Chaque intervention de la flotte de croisade nous entraîne sur une fausse piste.

 

Au final, ce n’est ni la grande croisade ni la croisade Indomitus mais c’est une croisade lancée par une sainte pour libérer les mondes d’une sombre région du nord galactique autour de la planète Ithakas…

 

Le fait que les survivants Nécrons soient partis avec une partie du squelette de la sainte les a rendus fous furieux et la croisade s’est lancée à leur poursuite. Si Oltyx n’avait pas voulu garder l’or alors rien n’aurait eu lieu^^.

 

Alors oui j’avais fait le rapprochement entre la dynastie Ithakas, leur monde d’origine Ithakas et le monde forteresse des Iron Snakes, IthakaIthaka, mais je pensais juste à un concours de circonstance tellement j’étais persuadé d’être en présence de la croisade Indomitus…

 

Les différents passages où les Crypteks Nécrons analysent le comportement des humains, Space Marines et membres du mechanicus sont assez drôles, même si, au final, ça n’apporte rien à l’histoire.

Surtout la comparaison entre les Orks et les Space Marines :

Mais leur état… Ce que nous avons atteint en nous débarrassant totalement de la chair, et que les Orks ont presque atteint en la maîtrisant, ils l’ont accompli par l’entêtement. Le refus obstiné d’accepter leur infériorité.

 

9 : Le roman court « Amputés » :

Révélation

Dans le roman court « Amputés » écrit par Nate Crowley il y a 3 ans, le nemestor Zahndrekh de la planète Gidrim se rend dans les Astres Fantômes (mauvaise traduction ou à la rigueur autre nom des Étoiles Goules… Ghoul Stars dans les deux cas en anglais) pour prendre possession de la planète Doahht dont la dynastie Nécron a eu un souci.

En effet, les Nécrons n’ont plus d’âme, elles ont été effacées ou du moins envoyées ailleurs….

Je ne sais pas si Nate Crowley va poursuivre ce scénario mais ça pourrait être intéressant.

 

10 : Conclusion :

Ok je reconnais je me suis fait avoir depuis le début. Mais Nate Crowley a très bien joué son coup. Le livre sortant en 2022 on est presque obligé de faire le lien entre la croisade du livre et la croisade Indomitus. Franchement, qui aurait pu penser que ça se passe avant ?

La conclusion de l’histoire est parfaite.

 

Après, je dois admettre que le livre a parfois quelques longueurs et les 450 pages sont peut être un peu de trop avec quelques lourdeurs mais rien que pour la révélation finale ça vaut le coup.

 

Il est à noter que les révélations faites sur les participants du conclave de Carnotite font référence à des lieux que l’on retrouve dans le roman court « Amputé » écrit en 2019.

 

A voir si Nate Crowley poursuit sur sa lancée après son petit détour par les Orks…

 

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous,

 

Le 09/09/2022 à 08:48, Aeneas a dit :

PS: Je vient de terminer le tome 2, en effet, très bon diptyque avec une très bonne fin, à suivre peut-être ?

 

Je ne pense pas qu'il y ai de suite mais ça pourrait être intéressant.

 

J'attendais rien de ces deux livres. Je pensais qu'on allait encore avoir droit a un truc écrit a la vas vite parce que les nécrons étaient les nouveaux grand méchants de la V9.

Le premier livre m'a bien accroché, le nécron et ça bande de loser poursuivit par la croisade indomitus, c'était convenu et prévisible mais bien écrit avec des personnages haut en couleur.

 

Et la tu commence le deuxieme livre et tu te rend compte que .... mais c'est pas des primaris.... attend NAte Crowley se fou de ma gueule depuis le début en fait.... Et la révélation final te surprend...

 

Pour moi c'est la bonne surprise de l'année, la première bonne série sur les nécrons et sur les xenos en général ( a part peut être les eldars qui sont bien couvert).

 

Aprés on a été gaté entre l'infini et le devin, Ghazgkull, le roi mort deux fois... J'espere juste que la blacklibrady va comprendre que faire des bon roman sur autre chose que des marine et du chaos c'est bien aussi.

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.