Jump to content
Warhammer Forum

Aeneas

Membres
  • Content Count

    227
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

5,849 profile views
  1. @Kantor-81 Merci pour ta réponse très complète.
  2. Petite question concernant les clans des Iron Hands, les clans des Iron Hands (sauf le premier et le dixième) sont-ils l'équivalent de clans nomades qui existent sur Medusa ? et si oui, un guerrier du clan Garrsak est-il issu du clan Garrsak de Medusa ? ainsi par exemple, une jeune recrue du clan nomade medusien du clan Garrsak intègre la dixième compagnie le temps de sa formation et de sa transformation en space marine puis intègre le clan Garrsak des Iron Hands ou l'origine médusienne du clan n'aura aucune importance sur le clan que ce guerrier intègrera sa formation terminée ? Dernière question, il y avait lors de la Grande Croisade bien plus que dix clans Iron Hands, certains ont dû former les deux chapitres successeurs, les Red Talons et les Brazen Claws, mais d'autres ont dû être dissous ou détruits durant l'Hérésie d'Horus, existe-t-il une liste de ces clans ?
  3. En français tu as ce lien également: https://omnis-bibliotheca.com/index.php/Guardians_of_the_Covenant
  4. Aeneas

    Cegorach

    C'est probablement là que réside la clef de l'apparente contradiction. La toile recueillant les âmes des eldars morts, elle peut potentiellement agir comme le fait une défense immunitaire. Elle affaiblit voire détruit les entités warp qu'elle perçoit comme hostiles mais n'a aucune conséquence pour les entités warp perçues comme amicales.
  5. Il semble que Malal existe, non ? il n'est juste pas représenté (cf les Sons of Malice).
  6. Du côté fluff, Vigilus n'était pas terrible, je suis d'accord, mais il y a quelques bouquins des PA qui n'étaient pas si mal que ça, je pense en particulier à celui sur les BA et les Tyranides. Le fait que War Zone Charadon soit concentré sur 4 factions, dont deux très proches et complémentaires (Mechanicus et Imperial Knights), est plutôt bon signe. Quand à la menace principale des Necrons, cela n'empêche pas que les autres menaces d'exister également. Concernant les règles, comme je l'ai écrit plus haut, je pense que ça sera plutôt des règles permettant de jouer des sous-factions, bref rien de révolutionnaire mais en même temps personne n'est obligé d'acheter ce supplément, le codex se suffit à lui-même normalement. En tout cas ça ne sera pas des règles corrigeant d'éventuels déséquilibres des codex DG et Drukhari vu qu'ils sortiront en même temps. En gros wait and see...
  7. Il y a le bouquin La Dévastation de Baal qui en parle. En gros, plus l'occupation tyranide à été longue et plus l'écosystème et le climat sont modifiés, dégradés (sans compter les pertes humaines naturellement). Pour ce qui concerne les créatures tyranides elles-mêmes, il me semble qu'elles errent sans but et sont finalement éliminées plutôt facilement (avec du temps quand même)
  8. Les règles spéciales concernant la DG seront, à mon avis, dans l'optique de personnaliser l'armée de Typhus, de créer une DG bis basée sur la DG codex mais avec quelques règles spéciales pour la démarquer. Un joueur DG codex n'aura donc pas besoin d'acheter ce bouquin mais un joueur de DG mode "Typhus" pourra vouloir en faire l'acquisition.
  9. Je peux comprendre ta frustration et effectivement la force de GoT, c'est son côté réaliste face à la mort, on pense tous à certaines morts devenus iconiques genre Tywin Lannister mort sur ses toilettes, ou celle d'Oberyn Martell face à Gregor. Maintenant W40K est très différent de GoT dans le sens où comme l'ont souligné mes VDD c'est d'abord un jeu de figurines et le but premier de GW c'est de les vendre. De toute façon, tu ne pourras jamais tuer Guilliman dans ses toilettes, il ne peut pas enlever son armure.
  10. Lu Une bonne entrée en matière pour une nouvelle série. Un bouquin bien réussit sur pas mal de plans avec bizarrement un petit coup de cœur pour les aventures de Nawra dans les méandres de la bureaucratie impériale. J'espère qu'on retrouvera ce personnage dans un autre bouquin, réussira-t-elle à délivrer son message ? J'ai par contre pas trop accroché à la révélation de la toute fin sur les ambitions d'Abaddon. Dans les bouquins de la Black Guard, ce que j'avais apprécié c'était que finalement le sort de l'Empereur indifférait Abaddon, ce qui comptait, c'était de se tailler un empire sur les décombres de l'Imperium. Ici, sous réserve que la révélation soit confirmée, on a de nouveau un Abaddon nihiliste et trop dark, scénaristiquement je trouve ça dommage. Un personnage à suivre:
  11. Je rejoins l'avis d'Overlord (et donc je me contredis par rapport à mon post précédent ), tout dépend du lieu du conflit, si ce dernier à lieu dans le même sous-secteur, secteur ou même à la limite les secteurs voisins, le courrier peut-être acheminé (je pense qu'il s'agit de 95% des cas), le courrier peut effectivement être coincé dans un coin de vaisseau. Si le conflit a lieu dans un autre segmentum ou simplement un secteur éloigné, il deviendrait peu probable que l'acheminement du courrier soit pris en charge.
  12. Il semble en effet d'après la description des bouquins sur la GI qu'on est plus dans le "adieu" que dans le "au revoir". Un élément concernant les relations sentimentales, il y a de nombreuses femmes dans la GI et surtout dans la flotte. Même si ce n'est pas encouragé et même officiellement interdit (il me semble l'avoir lu). Les histoires d'amour se font principalement au sein de la flotte où des milliers de personnes vivent des semaines et des mois dans la promiscuité. Les histoires d'amour se font également sur les planètes en guerre. Pour ce qui concerne la famille, les nouvelles doivent être nulles ou quasi nulles sauf pour les officiers nobles qui ont les moyens de communiquer à l'échelle d'un secteur voire de l'Imperium. Pour moi, le simple soldat quitte sa famille jeune avec quelques souvenirs qu'il conservera précieusement et qui lui permettront de tenir moralement loin des siens, le tout sans véritable espoir de retour, en tout cas pas avant plusieurs années. Il vit en permanence dans la promiscuité et n'est donc jamais isolé et j'ai du mal à imaginer un service postale (même sporadique) mais ce n'est pas non plus impossible. J'imagine que si un tel système existe, la censure ne doit pas y aller de main morte. Pour nuancer mon propos on serait parfois surpris de l'effort qui est fait pour que le soldat transmette des nouvelles à sa famille, ainsi mon grand père qui était prisonnier de guerre de 40 à 45 a pu écrire toute la guerre même après le débarquement des alliés en France, quand on y pense, ça veut dire qu'un système postal restait en service malgré le front qui séparait mon grand père de sa famille. Il me semble que c'est la Croix Rouge qui s'en occupait, on pourrait imaginer que l'Adepta Sororitas des ordres mineurs non militants s'occupe de ce genre de tâche.
  13. Ben en même temps tu fais comme tu veux, c'est ton fluff perso
  14. Je m'étais fait la même réflexion en lisant les romans, si Abaddon est un clone, il devrait ressembler comme deux gouttes d'eau à Horus mais visiblement ça ne frappe personne.
  15. Je pense qu'Abaddon n'est pas très fan des clones.. Dans mon idée, ce clone devrait plutôt faire profil bas. Cela dit avoir une doublure peut toujours servir (genre Alpharius/Omegon). Une alternative "plus crédible" pour toi, il pourrait s'agir d'un seigneur de la Black Legion issu de des Sons of Horus qui ressemblerait étrangement à Abaddon. On sait par les romans que les space marines issus d'une même lignée (celle d'Horus en l'occurrence) et du même monde d'origine on tendance à se ressembler physiquement parfois au point d'apparaître comme de vrais frères voire pour les cas extrêmes comme des jumeaux.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.