Aller au contenu
Warhammer Forum
  • Annonces

    • Crilest

      Facebook, Twitch et Youtube Warfo!   29/01/2017

      Facebook, Twitch et Youtube Warfo! N'hésitez pas à vous abonner! (Cliquez pour avoir les liens directs) :
      Twitch https://www.twitch.tv/warfo_ // Youtube https://www.youtube.com/channel/UCdfGqlNnp_NRXtUkD9zB1Uw // Facebook https://www.facebook.com/groups/28144942833/
ziafab

[40k][Séries HH] Chroniques de l'hérésie

Recommended Posts

Je viens de terminer le dernier opus de l'Hérésie d'Horus : Les chroniques de l'hérésie. Il s'agit en fait d'un recueil de 7 nouvelles écrites par autant d'auteurs différents (Dan Abnett, Graham McNeill, James Swallow, Mike Lee, Anthony Reynolds, Gav Thorpe et Matthew Farrer ).

Je doutais un peu de l'intérêt et de la qualité d'un recueil de nouvelles. Et bien, j'avoue avoir pris du plaisir à lire ce recueil de bout en bout. Il y a moins de combats testostéronés que prévu, et surtout il y a pas mal de fluff sur des éléments du système impérial rarement décrits dans les romans de la bibliothèque interdite.

Les styles d'écriture et de nouvelles sont assez disparates mais de bonnes qualité. Cela va de l'ambiance thriller politique, au déploiement tactique et à la confrontation dialoguée. Par contre, je trouve que les fins tombent souvent à plat (comme les nouvelles du white dwarf ou des codex d'ailleurs) et que les surprises sont souvent éventées bien avant leur divulgation. Mais le reste est généralement assez captivant.

Pour conclure rapidement, je conseille ce recueil à tous les fans du fluff (de la BI) de la période pré-hérésie et hérésie.

Dans le détail :

ATTENTION

Mode spoil on

Partie de chasse (Dan Abnett)

Amibance à la Eisenhorn. Polar, action, politique trahison sur Terra et avec les Custodes (enfin !) et les Imperial Fist. Franchement sympathique, surtout pour la découverte de l'ogranisation des custodes.

Dans la gueule du loup (Mike Lee)

Petite histoire traitant de la de colonisation d'une planète durant la Grande croisade avec la 13eme compagnie les Space Wolves et les edlars noirs. Je trouve que la description des space marines ne colle pas suffisamment aux loulous (elle correspondrait d'ailleurs autant à n'importe quel autre chapitre) mais l'histoire n'est pas mauvaise.

Les descendants de la tempête (Anthony Reynolds)

Pure reminiscence des premiers tomes de l'Hérésie d'Horus avec la découverte de la trahison de la Légion des World Bearers vue de l'intérieur (avec le Primarque Lorgar et le premier chapelain Erebus) au milieu d'un champ de bataille. J'ai trouvé cette nouvelle assez bien faite.

La Voix (James Swallow)

Nouvelle axée sur deux corps impériaux peu traités dans les romans de la BI : les soeurs de silence et les Vaisseaux Noirs. Honnêtement,rien que pour ça cette nouvelle est sympathique. Le début est vraiment passionnant mais plus le récit avance, moins il captive. Jusqu'à la fin que j'ai trouvé baclée.

L'appel du Lion (Gavin thorpe )

Les Dark Angels Pré-Hérésie. Avec le clivage des dark angels calibanites et terriens. Le reste de l'histoire est très (trop) semblable à la nouvelle de Mike Lee citée plus haut.

La dernière église (Graham McNeill)

Etonnant débat théologique entre le dernier prêtre de Terra et ... l'Empereur lui-même. Pas franchement adoré mais plaisant à lire tout de même. Les fans de l'Empereur Tout Puissant risquent d'être déçus.

Après Desh'ea (Matthew Farrer)

Récit de la première rencontre/confrontation entre les World Eaters (War Hounds à l'époque) et leur Primarque récemment découvert. Avec Angron et Kharn. Essentiellement basé sur un dialogue avec corps à corps. Nouvelle que j'ai trouvé très moyenne (surtout les dialogues avec Angron).

Mode spoil off

Modifié par Arkaal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les dialogues de primarques / de l'empereur sont toujours à chier dans les romans BI.

Les auteurs ne savent tout simplement pas trouver des choses intelligentes à faire dire à leurs personnages qui sont des génies surhumains.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un problème récurrent, quand les scenaristes abrutis décrivent des génies, ça ne vole pas bien haut. Déjà qu'ils ont du mal à représenter un simple type un peu malin ou un scientifique, un génie...

Sinon, j'avions critié le truc en vo, si le patron peut la ressortir pour compiler ? Yaura mes avis qui sont achtement moins flatteurs, ça équilibrera le truc.

le squat

ces "auteurs" sont de vrais ratés...

Edit Arkaal: Les Voilà:

le recueil "Tales of Heresy"-

Le truc est comme d'habitude relativement inégal, voilà le détail sans trop de spoil :

"Blood Games" par Abnett-

Une histoire sur les Custodes et Terra au moment critique du début de l'Hérésie alors que tout le monde se prépare à la guerre. Comme déjà dit par d'austres, Abnett est le type qu'il faut pour apporter un peu de crédibilité aux histoires se penchant sur la technologie de l'univers oùsqu'il y a la guerre et ça tombe bien, ici, pépé est encore là et on n'est pas dans le côté trotro-gothique-TGCM qu'on trouve dans nos jeu. Du coup on sent qu'Abnett en profite, il invente, il cré quantité de gadgets pour ses Custodes qui ne sont pas que des gardiens mais aussi une police politique et des james bond en herbe.

Ca change des histoires habituelles tout en restant ancré dans l'univers qui nous plait avec des références posées ça et là. Grosso merdo, c'est sympa à lire et probablement un des meilleurs boulot du Abnett que j'ai été amené à lire jusqu'ici. Peut-être qu'être moins bridé par le côté trotro dark lui a été bénéfique.

"Wolf at the Door" par Lee-

La grosse nouvelle du recueil mais, coup de bol, elle se tient pas trop mal. Ca cause bien sur des louloups et l'Hérésie n'est guère qu'évoquée au loin, ça ressemble plus à une action de la Grande Croisade. Ya même du xenos qui sent des pieds dedans.

Là aussi on a une histoire intéressante avec des personnages louloups relativement simples mais pas mal définis, ne serait-ce que par les décisions qu'ils doivent prendre. L'intrigue laisse même un peu de suspance dont les dernières bribes ne se dissolvent que dans les deux dernières pages. C'est pas non plus du polar mais pour une fois, il n'y a pas une ficelle énorme mais deux ou trois (énormes aussi, quand même) et on ne sait pas laquelle il va choisir (ou presque quand même, n'exagérons pas).

"Scions of the Storm" de Reynolds-

Là, on entre dans les sujets qui fachent. Le type est le même qui a commis les deux romans sur les World Bearers du 41° et il se fait son petit clin d'oeil perso puisque ça cause des WB. Après le Counter, voilà que les WB pré-hérésie subissent le Reynolds. Le résultat est une constante dans cette série : les WB du 31° millénaire sont tous des abrutis finis (genre "puisque les macro-canons de la flotte ne sont pas assez puissants, descendons s'y attaquer au pistobolter"). Heureusement pour eux, leurs adversaires aussi sont des tanches.

L'histoire est sur les WB juste au moment où pépé vient d'engueuler Lorgar sur ses pratiques religieuses et ou le primarque s'est mis à bouder dans sa chambre. On sait donc que quand il en sortira, il sera corrompu mais pour l'instant, la légion est à un moment charnière avec le gros des marines qui sont loyalistes et un ou deux culs bénis qui commencent à susurrer aux oreilles de Lorgar des trucs sur le warp.

Quant à la trame elle même, je me dispenserais de commentaires pour pas faire de spoil, c'est une bataille de conquête d'une planète humaine en pleine Grande Croisade. Neuf sède, sinon je raconte l'histoire et sa fin.

"The Voice" de Swallow-

La suite de la fuite d'Enstein avec sa petite patronne sista du silence dans une nouvelle mission à haut risque. Là encore, ya pas grand chose à dire, c'est du Swallow, le type n'est pas clair dans sa tête et on le sent dans la nouvelle qui est brouillon.

L'histoire se passe dans le warp, entre deux vaisseaux noirs, un qui est à la dérive et l'autre de notre héroïne qui est missionnée pour enquêter. Bref, des sistas et du psyker sont au moins des ingrédients du truc. On ne peut guère en dire plus sans raconter la fin puisqu'il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

"Call of the Lion" du Thorpe-

C'est tu Thorpe.

D'ailleurs, l'histoire ressemble fortement à celle du Loup à la Porte mentionné plus haut mais comme c'est du Thorpe, c'est basique, haché, peu crédible et les personnages sont stupides et basiques.

Remarquez, entre ça et le "Descent of Angel", on comprend pourquoi la légion s'est divisée : avec un patron aussi con que le Lion, ça devait être dur de suivre, même pour des militaires.

"The Last Church" de McNeill-

Après une série de sombre bouses, on revient sur un truc sensiblement intéressant : on est avant même le début de la Grande Croisade, sur Terra, dans la dernière église (le titre vous avait déjà donné un indice?) en pleine période où pépé fait le ménage et cherche à virer les culs bénis de la population humaine.

Ca change un peu, on cause de Terra, ya des clins d'oeils parfois pas trop fin à des lieux qu'on connait mais surtout des références aux guerres d'unification des pré-marines en Thunder Armour. Plein de nouveau flouffe à se foutre sous la dent pour les gens qui aiment les petiots détails à con et toujours le travail main dans la main avec le Abnett : ils reprennent leurs nouveaux gadgets.

Ya guerre que deux personnages mais ils sont pas trop trop mal branlés. La encore, la ficelle est grosse mais c'est pas plus génant que ça. Le gros reproche qu'on pourrait faire à la nouvelle à part cette totale absence de suspanse est que le débat entre le cureton et le messager de pépé est quand même superficiel, naïf. Genre les arguments pour et contre la religion sont les plus connus des arguments basiques, ya pas de vrai reflexion derrière. Mais bon, tout le monde n'est pas un auteur des lumières (voire un auteur tout court) et on peut se consoler en se disant que de toute façon, les vrai raisons de pépé de virer les religions (le danger du ouarpe), ils les a gardé secrètes justement parce que ce sont des connaissances dangereuses et que c'est pour ça qu'on reste dans le superficiel.

"After Desh'ea" par Farrer

Non, ce n'est pas une histoire de tausx mais le retour d'Angron dans le giron de l'empereur. Vous savez, cette histoire oùsqu'il était un gladiateur rebelle (oui on sait, Spartacus) sur son monde et où pépé est venu le tirer de là et a abandonné ses potes gladiateurs à leur sort et où le fiston n'en était pas content ? Exactement ça.

Ce qui est le plus étonnant, c'est que le Farrer m'avait plutôt habitué à des histoires sympas. Là, je ne sais pas si c'est une commande ou quoi mais on apprend des choses : Angron est le Géant d'Emeraude de la Marvel (Hulk, quoi). Il a les mêmes tics, les même cris, la manie d'avoir mal à la tête quand il pense un peu et celle de taper partout pour ponctuer les trois mots qui lui tiennent lieu de phrases. Mais c'est pas sa faute, on voit que ce sont ses implants dans le dedans de la tête qui lui font ça, c'est de suite plus rassurant et on comprend pourquoi on lui confie une légion. Et on y apprend aussi que l'Empereur est lui aussi un abruti mais sans excuse. Et qu'il ne s'assume pas.

Bref, c'est dispensable du point de vue de la cohérence du flouffe général parce que c'est une reprise d'une histoire de merde tirée de l'IA sur les WE. La bonne nouvelle c'est que ça n'est pas mal écrit et que les descriptions de Hulk sont parlantes, visuelles (bon oké c'est aussi ptet parce que j'ai trop lu de bédés de la fin des 70). C'est déjà ça de pris : ce sont des conneries dignes de ThorpoCounter mais bien écrites, pour de la BL.

le squat

quelqu'un veut acheter des WB pré-hérésie ?

Modifié par Arkaal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de finir les chroniques (en VF).

Et bien moi, ça me plait bien.

Après, il faut faire la part des choses, ce ne sont pas des livres destinés à devenir des prix goncourt ni des classiques de la littérature française/anglaise et il y a encore beaucoup trop de fautes d'orthographe, d'impression, de lourdeurs et de ratés de traduction sur les termes de l'univers 40k.

Mais ça détend, c'est du 40K et en partant du principe que c'est ce que j'attends d'eux, ces romans me vont très bien en règle générale (oui, je suis bon public, je sais...).

Un peu de spoil inside donc évitez si vous n'avez pas encore lu les nouvelles.

Les custodes, ça fait plaisir d'entendre un peu parler d'eux, bien écrit.

La nouvelle avec les space wolf est excellente, j'adore le final, tout à fait dans l'esprit de la croisade ^^

Les word bearers jolie histoire même si le final était plus que prévisible...

Les nouvelles dark angels/soeurs de bataille, pas top (mais je n'aime pas les sisters donc bon)

La dernière église, mouis, original de voir intervenir l'Empereur même si ça discute bizarrement.

La nouvelle avec Angron/Kharn, très bien ; lue en moins d'une heure, j'aime beaucoup entendre parler de l'arrivée d'Angron à la tête de sa légion.

Voili, voilou

Modifié par Arkaal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Monsieur, vous estes mesquin, vous avez oublié tous les types qui se font tuer pour rien avant la Kharne qui est trotro forre et survit, lui. Ils étaient achtement plus courageux parce que eux ne sont pas des persos spéciaux du 41° et allaient à la mort.

Mais c'est un style particulier, c'est vrai. Qui passait très très bien en bd dans les années 60 et 70. Non, c'est pas si pire, pas fin et ridicule dans le comportement de pépé mais pas mal écrit en fait. C'est juste la totalité de l'histoire qui est une merde, pas le texte en soi.

Sinon :

Les soeurs de bataille n'en sont pas mais des soeurs de le silence.

Et j'ai une question : l'histoire des WB qui descendent s'attaquer à la main au bouclier qui résiste aux tirs orbitaux est jolie ? Celle où les adversaires sont encore plus cons parce qu'ils ont foutu les générateurs des boucliers à l'extérieur du bouclier ? Et où les WB arrivent à être encore et toujours plus cons en descendant flinguer les générateurs à la main plutôt que de tirer dessus depuis l'orbite quand ils ont vu que le bouclier résistait ?

le squat

arh arh

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et j'ai une question : l'histoire des WB qui descendent s'attaquer à la main au bouclier qui résiste aux tirs orbitaux est jolie ? Celle où les adversaires sont encore plus cons parce qu'ils ont foutu les générateurs des boucliers à l'extérieur du bouclier ? Et où les WB arrivent à être encore et toujours plus cons en descendant flinguer les générateurs à la main plutôt que de tirer dessus depuis l'orbite quand ils ont vu que le bouclier résistait ?

le squat

arh arh

Cette nouvelle est sympa pour le côté description des combats et les WB qui passent du côté obscur de la force.

Après, pour le coup des générateurs installés à l'extérieur et qu'on ne peut détruire qu'à la grenade mais pas au bombardement orbital, j'ai du m'y reprendre à deux fois avant de comprendre qu'effectivement l'erreur ne venait pas de moi ^^

Pas contre pas trop de fautes de typo/orthogrape dans cet opus pour changer (j'ai bien dit "pas trop"...).

Et Kharn... c'est Kharn. C'est le + fort (oui, j'assume le côté fbdm).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ma part, j'ai seulement entamé l'oeuvre, je vous en donne mon impression:

Après De'Sha:

Alors très sincérement, jouant World Eaters, c'est la nouvelle pour laquelle j'ai acheté le bouquin. Bon eh ben on aprend que l'Empereur délaisse Angron de base avec sa Légion, doncque comme papa, ben le Maître de l'Humanité, il était pas fameux. On sait juste qu'il a pété un cable parce que Angron a cassé un de ses jouets dorés (Custodes). Mais à peine on voit ce qu'il s'est passé, qu'on sait que dès le début, Angron va tomber dans Khorne et se retournera contre l'Empereur qu'il hait déjà...

Pour le dialogue et l'action, bon, et ben trop bien, y a une quinzaine de patrons qui se sont fait buter avant d'avoir ouvert la bouche, mais Kharn, qui est trotro charismatique, se fait balancer une vingtaine de fois à travers toute la pièce comme si un suppôt de Slaneesh s'amusait avec lui (certains verront le paradoxe, d'autres non), et à le temps de taper la discut' avec son Primarque adoré.

Une note perso: je trouve que Kharn est super mal dessiné durant l'Hérésie. J'veux bien qu'il devienne haineux quand il passe chez Khorne, mais là, la description de Kharn est CONTRAIRE à ce qu'il est: il est diplomate, posé, réfléchi,...! C'est comme si Garro, Tarvitz et Loken étaient passé au Chaos quoi...

Parties de Chasse:

Une version un peu infiltration de Terra en M.31, qui nous renseigne pas mal sur le côté "vie de tout les jours" des Terriens. Très intéressante, et super sympa à lire. J'ai été surpris de voir qu'à l'aube de l'attaque du palais de l'Empereur, Terra n'est pas encore entièrement sous la coupe de ce dernier.

Dans la Gueule du Loup:

Super sympa, avec explication de ce que ressent le Wulfen, et une vision un peu moins grossière des SW que d'habitude. Au lieu de nous la faire "Gros Khorneux, mais côté loyaliste", on a vu que les SW étaient capables de traquer l'ennemi et de le frapper chirurgicalement. La fin est très sympa, et elle est presque triste, mais un peu prévisible...

L'Histoire avec les WB:

Bon, ben de base, je les aime pas trop. Mais là, encore plus. En gros, les types font un assaut planétaire, alors qu'ils sont pas foutus de péter un tripode au tir, ils pétent à la BàF des pylones qui ont résisté aux tirs de la flotte, bref, c'est la fête.

Par contre, on voit bien le retournement de situation avec les WB qui massacrent les fidèles de l'Empereur. Mes avis que Sol Talgron se fera tuer avant la fin de l'Hérésie par Lorgar. En fait c'est presque écrit dans le bouquin...

Là j'en suis à l'histoire avec les Soeurettes du Silence, mais je sais pas trop où ça va mener. J'ai peur que ça se base trop sur une histoire style "Un vilain psyker, qui a fait du mal à personne et qui voudrait bien se rentrer sur sa planète pour cultiver ses choux, deviens un Démon et se balade dans le vaisseau pour bouffer de la gente féminine". On verra bien :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Là j'en suis à l'histoire avec les Soeurettes du Silence, mais je sais pas trop où ça va mener. J'ai peur que ça se base trop sur une histoire style "Un vilain psyker, qui a fait du mal à personne et qui voudrait bien se rentrer sur sa planète pour cultiver ses choux, deviens un Démon et se balade dans le vaisseau pour bouffer de la gente féminine". On verra bien :D

Tu vas peut-être être déçu alors ^^

Modifié par WG_Yggdrasil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On continue, je l'ai fini ^^! Attention donc ---> SPOILERS

La Voix:

Nan, nan, naaaaaaan! C'etait super bien parti cette histoire d'investigation du vaisseau façon Space Hulk (bon, j'ai pas bien dompris comment elles avaient trouvé un vaisseau perdu dans le Warp, mais passons), avec des sistas pleines de caractères, que ce soit la Novice, le Chevalier Amandera ou l'autre excitée balafrée. Et à partir du moment où elles rentrent en contact avec la Chose, ça devient n'importe quoi. Pourquoi la Novice ferait-elle un massacre sur un de ses propres navires? De quoi veut-elle prévenir Amandera (de l'Hérésie? Muhahahaha) ?

Alors forcément, explosion finale, la Novice meurt et la Méchante balafrée s'en sort et nous tape un sermon en fin de nouvelle. Tout ça pour dire que le 31ème, ben c'est comme le 41ème, de toute façon c'est les méchants qui gagnent, 40k c'est pas pour les kikoulol. Blasant.

L'Appel du Lion:

Le soucis, c'est que juste après l'histoire des Space Wolfs et des World Bearers, ben ça fait un peu redite: on arrive, on essaie de négocier, on massacre tout le monde et on se casse. Le seul aspect nouveau, c'est le combat Calabanite/Terran qui fait poindre en mon esprit un amusement: au vu de comment le Lion est une bouse en diplomatie, ce sont les Terrans qui formeront les Loyalistes et les Calabanites les Chaotiques, donc il va devoir taper sur ces potes avec des "étrangers"?

Du coup, ça m'a donné envie de lire le second tome qui leur est consacré, surtout qu'après la "Descente des Anges", j'étais resté sur ma faim...

La Dernière Eglise:

Bon, là c'est plus posé, pas d'action, mais c'est assez interessant. Bon, c'est pas vraiment les arguments dévellopés qui m'ont plus, car comme dit plus haut, ils sont usés de chez usés. Mais l'ambiance est sympa, et même si on se doute tous que Papa est parmi nous, ben on essaie de jouer le jeu jusqu'au bout. Un bon point donc pour Mc Neil qui fait remonter le niveau du bouquin dans mon estime.

Je viens de relire "Après De'Sha", et je me suis rendu compte que j'avais oublié de préciser que ce qui m'a le plus fait rigoler, c'est qu'à la fin, Angron part pour emmener Kharn la Bouillie à l'Apothecarium, mais qu'en fait, il redescend avec son "Kooooopain" dans les entrailles de sa piece où gisent tous les potes blanc et bleu. En fait, on avait oublié de nous dire que Kharn était déjà mort une fois avant de re-crever sur Terra :)

Modifié par Arkaal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Important Information

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.