Jump to content
Warhammer Forum

Toupitite

Membres
  • Content Count

    1,100
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Location
    Lyon

Previous Fields

  • Jeux
    Warhammer 40.000: Space Wolves et Eldars

Recent Profile Visitors

7,408 profile views
  1. Pas vraiment. Dans les 2 cas, ça donne des factions abandonnées par GW. Et le pire, c'est qu'il y a tellement de factions dans ce cas là que ça en devient malaisant. Les skavens n'ont pas du avoir des dizaines de nouveaux kits depuis l'arrivée d'AoS (les rats ogres peut être), CoS pareil, les nouveautés Gloomspite ne sont pas non plus légion, etc. Quasiment toutes les nouvelles factions créées pour AoS n'ont pas eu qu'une seule vague de figs. On voit bien que 90% des nouveautés sont absorbés par 2 ou 3 BT Quitte à être dans le littéral, il y a 3 kits OBR qui proviennent d'autres BT (Nagash, Arkhann, le dual-kit des Morghaist) et qui doivent aussi être des restes Battle.
  2. Et les OBR n'ont eu aucune sorti depuis leur sortie initiale non plus
  3. Justement, c'est là le souci. Les règles sont les mêmes quelque soit le type partie. Dire qu'on préfère le matched play parce que les règles sont plus complètes (ou mieux, ou plus simples, que sais je), c'est une erreur.
  4. Il y a une différence entre être dans le fluff et avoir une présence sur table On a des factions qui sont présentes dans quasiment toute la galaxie et ces 3 factions ont un impact ultra ponctuel par rapport à la taille du terrain de jeu (les arlequins ne doivent pas être légion et vivent leur vie comme ils l'entendent même vis à vis des eldars, les custodes sont 4 sur Terra et basta, le Culte est présent sur quelques planètes humaines). On est clairement sur un terrain de jeu ridiculement petit. Les arlequins ont eu des entrées depuis très longtemps, oui, mais en nombre limité, ce qui ne permettait pas de jouer une force full arlequin, juste un appui, comme la légion des damnées par exemple. Ca apporte un peu d'exotisme, un peu de mystère, de diversité, ok, c'est très bien. Mais il y a un monde entre une unité en appui et un codex entier. Les Custodes en sont un parfait exemple. Ils avaient une aura de mystère, des dessins, ok. Ce sont des supers-supers-soldats, ok. En les mettant en jeu, ils perdent de cette aura, enfin à mon sens. On passe d'un "super super soldat qui n'a comme objectif que de défendre la personne la plus importante de l'univers humain" à c'est un type avec X PV et une invul à 4+. Le fait de poser des stats amoindri cet effet. On a réussi à très bien vivre le jeu sans y voir débarquer des Custodes ou des primarques Pour ce qui est de la nostalgie d'un temps qu'on a pas connu, ça a toujours existé, c'est le coté un peu mythologique des temps anciens. A la renaissance, on essayait de s'imprégner de l'Antiquité, dans les années 90 des 30 glorieuses, etc.
  5. Avant de parler d'organisation de tournoi, il faudrait que le système existe et fonctionne bien. Pour ma part, il y a 2 concepts qui m'ont toujours bien plus Dans les temps très anciens, des gens avaient sorti pour Confrontation un système qui était dans cette idée. Les tables étaient fixes et chaque joueur tirait un scénario secret parmi 7 ou 8. Le scoring se faisait en fonction de chaque scénario (le scénar de baroud marquait des points en tuant des unités, le scénar de percée marquait des points en faisant sortir des unités de la table, certains scoraient en ramassant des reliques, en tuant les personnages, etc.). Comme les objectifs de chacun étaient différents, il fallait surtout essayer de trouver l'objectif de l'autre pour l'empêcher de le faire tout en marquant ses propres objectifs. C'était vraiment un système très réussi. L'autres système qui fonctionne bien à mon sens, ce sont les scénar de Flames of War. Un attaquant, un défenseur avec des objectifs différents et surtout le défenseur et l'attaquant sont définis par le type de liste jouées. Une liste de blindés sera attaquant face à une liste mécanisée qui sera attaquant face à une liste d'infanterie. Le point commun entre ces 2 systèmes? Des scénarios asymétriques pour des codex asymétriques.
  6. En grande partie, si. Pour les dinosaures du hobby, clairement. Pour une partie des plus jeunes, les histoires de Père Castor qui raconte au coin du feu comment c'était mieux avant, etc. Quand se concrétise le retour d'un truc qu'on a jamais connu mais dont les grands anciens parlent, ça a tendance à attiser l'intérêt. La nostalgie par procuration, ça reste de la nostalgie On l'a bien vu avec d'autres petites factions un peu mythiques (arlequins, culte genestealer ou custodes par exemple).
  7. Les joueurs qui n'ont pas connus les squats aux temps héroïques peuvent vouloir ces nains pas par nostalgie mais par envie/hype/autre. Pour le coup, GW tape large, les grands anciens, les anciens qui n'ont pas connus les squats, les nouveaux joueurs. La nostalgie fait énormément: Space Hulk coté GW, tous les remakes/remastered/reforged/ressurected (je te laisse compléter cette liste au besoin) des jeux vidéos ou les remakes/versions en vues réelles des films montrent bien que l'industrie du "refaire avec des techno modernes" fonctionne à pleins régime, ce n'est pas juste une passade.
  8. J'aurai dit un genre de bébé vampire perso
  9. En tout cas, ça correspond bien à leur lance de chasse.
  10. A 14-15 ans, tu t'en cognes de la géopolitique, tu veux jouer à la guerre. Et surtout, à l'époque, c'était Battle le jeu phare, jeu qui est somme toute plutôt random en terme d'univers. Pour moi, les gens ne vont pas trop voir ailleurs pour 2 raisons: ils ont du GW en palette (et vu le prix du bousin, c'est chiant de tout mettre au placard) et le pull de joueurs. Tu peux avoir le meilleur jeu du monde, si personne n'y joue, que tout le matos est chiant comme la pluie à trouver, bah, tu jettes l'éponge très vite. De bons systèmes de jeu, y'en a plein. De bons univers, y'en a plein. De bons fournisseurs de matos, déjà, c'est plus compliqué. Si c'est pour un jeu un peu one-shot avec un investissement limité, on peut débaucher des gens (je pense à des "petits jeux" comme Dreadball ou des jeux d'escarmouche) si le ticket d'entrée est pas trop cher. Mais ça me semble très compliqué de faire basculer un groupe de personne s'il faut sortir 300 ou 400€ sans certitude de les "rentabiliser".
  11. Cette société a pour but de gagner plus d'argent, pas de faire des heureux. Faire des heureux, c'est un moyen de gagner plus d'argent, vu que ce sont les gens qui achètent. Si demain, ils dégagent autant d'argent sans se faire chier à produire/vendre des figs, ils le feront. Encore une fois, ce sont les consommateurs qui ont la main sur cette politique. S'ils vendent 10% de moins, ils se poseront peut être des questions, s'ils gagnent toujours plus, pourquoi auraient ils s'embêter?
  12. C'est pas moi qui compare les sorties WH+ et Netflix ou consort. GW n'a pas la puissance financière pour avoir 10 ou 15 équipes d'animation pour sortir un épisode par semaine. Mais penser qu'il y aurait des sorties hebdo, c'était juste de la naïveté
  13. C'est très certainement pas les mêmes budgets non plus, ni la même cible...
  14. J'ai eu le souci 2 fois, le livreur UPS qui n'est jamais passé. Il me semble que j'avais envoyé un mail à GW et qu'ils m'avaient donné l'adresse de retrait.
  15. Tu es bon pour te renseigner et aller chercher ton colis. Le livreur l'a posé dans le relais le plus proche.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.