Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

[40K-Imperium] Astra Militarum : Forces de croisade d'Hélianthe IV (317ème régiment de chasseurs-forestiers selviens)


Annibal

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

J'ai le plaisir de vous partager l'armée que j'espère finir cette année, mais que j'ai commencé il y a plus de 20 ans et qui a été ma première collection GW.

 

51208072355_c67555068a_o.jpg

La 4ème escouade du 3ème peloton de la 5ème compagnie, 317ème selvien, telle qu'achetée en 2000.

 

Selva

 

Selva est un monde forestier renommé dans tout le Segmentum Tempestus pour sa production de bois rares et précieux. L’exploitation de cette ressource et l’absence de tout autre intérêt a préservé ce monde de transformations majeures. La légende raconte que le premier arbre aurait été planté par l’Empereur lui-même lors de la Grande Croisade et serait encore en vie aujourd’hui.
Si la nature est loin d’être aussi hostile que sur des mondes comme Catachan, la vie est néanmoins rude et Selva produit des générations de solides forestiers habitués à une vie sommaire.

 

51589709368_7cca4ac95e_b.jpg

 

 

L’origine du projet

 

Cette armée a plus de 20 ans, puisqu’il s’agit en fait de mon premier investissement dans l’univers GW, en rachetant une petite armée de Catachan lorsque j’étais au lycée à un camarade, soit une trentaine de gardes quasiment tous peints, et un Leman Russ. J’ai ajouté à l’époque quelques figurines, peintes dans un style très différent à la Humbrol, puis l’ai délaissé au profit de mes études. Lorsque j’ai repris en 2006, je me suis investi sur du fantassin de type cadien mais j’ai quand même acheté une boite de bataillon et quelques autres figurines afin de pouvoir compléter cette force. Refusant de repeindre les figurines que j’avais acheté en premier, j’ai longtemps été confronté au dilemme d’avoir une armée à deux styles de peinture difficilement conciliables.

Le dilemme a été résolu l’an dernier lorsque j’ai décidé de terminer cette armée dans le style dans lequel je l’avais acheté en 2000.

Je suis resté profondément marqué par le codex Catachan de la V3, et j’ai donc voulu rassembler une forces d’infanterie légère privilégiant les armes à courte portée, et dont les seuls véhicules sont des Sentinelles. Deux entorses cependant à ce codex, la présence d’une escouade de lance-missiles et de lance-plasmas.
 

 

 

Organisation régimentaire

 

 


Le 317ème régiment de chasseurs-forestiers selvien est un régiment d’infanterie légère destiné à opérer dans des zones boisées, et expert dans les missions d’infiltration, les coups de mains, les opérations de harcèlement ou les embuscades. Il peut être engagé sur un champ de bataille classique mais il manquera alors de puissance de feu et de portée.

Son organisation est la suivante :

 

52142821769_1955c3c5fd_b.jpg


Colonel Trautman commandant le régiment, et son escouade de commandement

 

  • Compagnie de commandement
    • Poste de commandement régimentaire
    • 3 postes de commandement de bataillon
    • Peloton transmissions
    • Peloton de protection
  • 12 compagnies de chasseurs
    • Capitaine et escouade de commandement
    • 3 pelotons de chasseurs
      • Lieutenant
      • Escouade d’assaut
      • 3 escouades d’infanterie
    • Peloton d’appui
      • Lieutenant en 1er
      • Escouade antichar
      • 2 Escouades d’appui-feu
      • Escouade mortiers
      • Escouade snipers
      • Escouade de démolition
  • Escadron de cavalerie
    • 4 pelotons de cavalerie
  • Batterie d’artillerie (Mortiers lourds)
  • Compagnie de reconnaissance & antichar (Sentinelles)
  • Compagnie commando
  • Compagnie de soutien
  • Base de soutien régimentaire

 

 
 

 

 

Edited by Annibal
Mise à jour
Link to comment
Share on other sites

Et bien hâte de voir tout ça ,  la base est installée. Sans blindés, ça va être chaud en terme de jeu, pourquoi pas en faire des genestealer cult pour le jeu,  peux de blindés, les véhicules qu'ils ont sont des engins de travail,  et concernant les monstres genestealer, ça pourrait être soit des locaux, genre ogryn soit des petits marcheurs pour les travaux forestiers reéquipés pour le combat,  le tout bien sûr à la sauce garde impériale.

Bon courage.

Link to comment
Share on other sites

Merci.

Je tiens à l'esprit Vétérans des mondes Hostiles, mais j'ai un autre contingent qui peut fournir un renfort blindé pour le jeu.

Mon objectif (presque atteint), c'est de vider tout mon stock de gardes type Catachan et de disposer d'une force d'environ 1500pts pour former la base ou un renfort pour un détachement, en privilégiant le fluff à la méta.

 

Un petit focus sur l'organisation de la 5ème compagnie, qui sera intégralement représentée à l'exception du 2ème peloton. 

51207324358_a097166192_b.jpg

 

La suite des photos, avec la 3ème escouade du 3ème peloton, elle aussi dans l'état dans laquelle je l'ai achetée en 2000.

51206291432_00db0bba0d_k.jpg

 

La 2ème escouade, à moitié en figurines achetées en 2000 et à moitié peinte par mes soins, dont des gardes d'abord peint à la Humbrol. Ce sont mes premiers gardes repeints et je tatonnais encore pour trouver la bonne teinte.

51207007001_06bf2e885e_o.jpg

 

Le chef du 3ème peloton, le sergent-major Christopher. L'usage veut au sein des forces selviennes que l'un des pelotons de chaque compagnie soit commandé par un sous-officier.

51207210338_bf9d9988b2_z.jpg51208072380_29244ec847_z.jpg

 

Et je termine le 3ème peloton avec la 1ère escouade d'assaut du sergent-chef Boram, entièrement mon oeuvre. Il me reste à finir les socles et à vernir.

51207210423_72a7cff900_o.jpg

 

La suite pour bientôt !

Link to comment
Share on other sites

Le combat en zone boisée nécessite une très forte autonomie. Les actions de feu ont de fortes chances d'être courtes mais intenses. Le peloton de chasseurs-forestiers ne peut donc que rarement compter sur l'appui du peloton d'armes lourdes de la compagnie, et encore moins sur les appuis régimentaires. C'est pourquoi chaque peloton dispose d'une escouade d'assaut fortement dotée en armes à courte portée et à forte puissance (pour des gardes impériaux ?). Fuseurs, lance-flamme lourd et fusils sont les armes idéales pour partir à l'assaut d'une position ennemie ou pour déclencher une embuscade. Cette escouade est commandée par le sous-officier adjoint du peloton, et elle remplace l'escouade de commandement et l'escouade d'armes spéciales que l'on peut trouver dans un peloton d'infanterie régulière.

 

Sur ce, j'ai l'honneur de vous présenter le 1er peloton, à la constitution identique au 3ème.

 

Le lieutenant Deacon, chef du 1er peloton

51207772694_a243f8c353_o.jpg51207007051_8102961352_o.jpg

 

La 1ère escouade (assaut) du sergent-chef Barnes, encore en cours pour trois vétérans. Vous pourrez noter que l'un de mes radios s'est trompé d'escouade le jour de la photo. Il a pris 30 jours de corvée de bois comme punition et a rejoint son unité.

51207006901_1c11c73412_o.jpg

 

La 2ème escouade du sergent Taylor

51208072425_a719b3036e_o.jpg

 

La 3ème escouade du sergent Big Joe

51208072415_37efdd2840_o.jpg

 

Et la 4ème escouade du sergent Jones

51207210463_b02984bc2b_o.jpg

 

A suivre, le peloton d'appui et le commandement de compagnie !

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Je comprends que les vieux gardes de la jungle n'enthousiasment pas les foules ?. Surtout qu'il y a une concurrence sur ce segment contre laquelle je suis loin de pouvoir rivaliser. Je poursuis quand même avec la suite de la 5ème compagnie.

 

Pour info, ci-dessous en spoiler la liste totale de mon détachement du 317ème selviens.


+ HQ +

Colonel Bidgear - Colonel 'Iron Hand' Straken: Warlord, WT (Catachan): Lead From the Front

Capitaine Kario 500 - Company Commander: Plasma pistol, Power sword

Chef peloton 510 - Company Commander: Bolt pistol, Chainsword

Chef peloton 530 - Company Commander: Bolt pistol, Chainsword

Chef peloton 540 - Company Commander: Boltgun

Caporal Sylvester - Sly Marbo

+ Troops +

Escouade 512 - Infantry Squad
. 8x Guardsman: 8x Lasgun
. Guardsman W/ Special Weapon: Flamer
. Sergeant: Chainsword, Laspistol

Escouade 513 - Infantry Squad
. 8x Guardsman: 8x Lasgun
. Guardsman W/ Special Weapon: Flamer
. Sergeant: Chainsword, Laspistol

Escouade 514 - Infantry Squad
. 8x Guardsman: 8x Lasgun
. Guardsman W/ Special Weapon: Flamer
. Sergeant: Chainsword, Laspistol

Escouade 532 - Infantry Squad
. 8x Guardsman: 8x Lasgun
. Guardsman W/ Special Weapon: Flamer
. Sergeant: Chainsword, Laspistol

Escouade 533 - Infantry Squad
. 8x Guardsman: 8x Lasgun
. Guardsman W/ Special Weapon: Flamer
. Sergeant: Chainsword, Laspistol

Escouade 534 - Infantry Squad
. 8x Guardsman: 8x Lasgun
. Guardsman W/ Special Weapon: Flamer
. Sergeant: Chainsword, Laspistol

+ Elites +

Escouade 001 - Command Squad
. Veteran: Lasgun
. Veteran w/ Medi-pack: Lasgun, Medi-pack
. Veteran w/ Regimental Standard: Laspistol and Chainsword, Regimental Standard
. Veteran w/ Vox-caster: Lasgun, Vox-caster

Escouade 501 - Command Squad
. Veteran w/ Regimental Standard: Lasgun, Regimental Standard
. Veteran w/ Special Weapon: Plasma gun
. Veteran w/ Special Weapon: Plasma gun
. Veteran w/ Special Weapon: Plasma gun

Père Forman - Ministorum Priest

Lieutenant Johnson - Officer of the Fleet

Ogryns: Ogryn Bone 'ead
. 3x Ogryn: 3x Frag Bombs, 3x Ripper Gun

Eclaireurs-snipers 545 - Ratlings
. 5x Ratling: 5x Sniper Rifle

Sergent-major Pernek - Sergeant Harker

Escouade démolition 544 - Special Weapons Squad [Legends]
. 3x Guardsman: 3x Lasgun
. Guardsman W/ Special Weapon: Demolition Charge and Lasgun
. Guardsman W/ Special Weapon: Demolition Charge and Lasgun
. Guardsman W/ Special Weapon: Demolition Charge and Lasgun

Escouade 511 - Veterans
. Veteran Sergeant: Chainsword, Plasma pistol
. Veteran w/ Heavy Flamer: Heavy flamer
. 5x Veteran w/ Shotgun: 5x Shotgun
. Veteran w/ Special Weapon: Meltagun
. Veteran w/ Special Weapon: Meltagun
. Veteran w/ Special Weapon: Meltagun

Escouade 531 - Veterans
. Veteran Sergeant: Chainsword, Plasma pistol
. Veteran w/ Heavy Flamer: Heavy flamer
. 5x Veteran w/ Shotgun: 5x Shotgun
. Veteran w/ Special Weapon: Meltagun
. Veteran w/ Special Weapon: Meltagun
. Veteran w/ Special Weapon: Meltagun

+ Fast Attack +

Sentinelle 546A - Scout Sentinels
. Scout Sentinel: Heavy Flamer, Hunter-killer missile, Sentinel Chainsaw

Sentinelle 546B - Scout Sentinels
. Scout Sentinel: Heavy Flamer, Hunter-killer missile, Sentinel Chainsaw

Sentinelle 546C - Scout Sentinels
. Scout Sentinel: Heavy Flamer, Hunter-killer missile, Sentinel Chainsaw

+ Heavy Support +

Escouade appui-feu 541 - Heavy Weapons Squad
. Heavy Weapon Team: Heavy bolter
. Heavy Weapon Team: Heavy bolter
. Heavy Weapon Team: Heavy bolter

Escouade antichar 542 - Heavy Weapons Squad
. Heavy Weapon Team: Missile launcher
. Heavy Weapon Team: Missile launcher
. Heavy Weapon Team: Missile launcher

Escouade mortiers 543 - Heavy Weapons Squad
. Heavy Weapon Team: Mortar
. Heavy Weapon Team: Mortar
. Heavy Weapon Team: Mortar

++ Total: [83 PL, 12CP, 1,627pts] ++

Created with BattleScribe

Les évolutions envisageables :
- l'ajout d'une escouade de cavaliers ; même s'ils sont passés en Légende, j'ai toujours rêvé d'avoir des cavaliers en réserve de contre-attaque, et le combat en forêt justifie la présence d'un escadron monté au sein d'un régiment de chasseurs-forestiers ;
- éventuellement, la constitution du 2ème peloton, mais certainement pas avec les gardes de la jungle actuels de GW : je ne survivrai pas à l'idée de devoir en assembler/peindre 40 de plus.

 

Trêve de bavardages, et découvrons le peloton d'appui de la 5ème compagnie, commandé par le lieutenant Ring. En effet, si le combat peut souvent se résumer à des escarmouches gérées au niveau du peloton, il est utile de disposer au niveau de la compagnie de quelques armes permettant de disposer de plus de portée ou de plus de puissance de feu pour appuyer l'action des pelotons.

Le chef du peloton d'appui est aussi l'adjoint du capitaine commandant la compagnie, et son remplaçant si nécessaire. En effet, coordonnant les escouades d'appui au combat, il possède le recul à la fois physique et tactique pour être le plus à même de reprendre le commandement si le capitaine vient à tomber.

51207210323_c7cc6d871a_o.jpg51206291392_465ae16871_o.jpg


L'escouade d'appui-feu 541. Toujours utile pour interdire un sentier ou un découvert dans la forêt.

51206291387_8e47b8dace_o.jpg


L'escouade antichars 542. Le lance-missiles ne pouvait être inclus que dans les escouades d'infanterie et pas en escouades d'armes lourdes dans le codex Catachan, mais je voyais mal ma compagnie sortir sans un minimum de capacité antichar, et je ne voulais pas laisser seule mon équipe en métal.

51206291372_d432cb9f57_o.jpg
L'escouade de sapeurs 544. Les charges de démolition sont passées en Légende, mais je n'imagine pas une armée s'inspirant du codex Vétérans des mondes hostiles sans cette escouade. Et techniquement, le combo avec le stratagème 'Grenadiers' est possible pour lancer les trois charges en même temps.

51206291272_95a3e00f6d_o.jpg


L'escouade d'éclaireurs snipers 545. A défaut des règles des anciens snipers vétérans des mondes hostiles, l'idée c'est de les jouer en count-as Ratlings, ce qui représente leur prédilection pour l'infiltration et la discrétion. J'ai donc ajouté deux snipers aux trois en métal pour atteindre l'effectif minimal. L'un d'eux a reçu un fusil de scouts Astartes un peu disproportionné, heureusement il a des gros bras.

51206291352_9ab7892b32_o.jpg

51208072285_7b40082636_o.jpg


Enfin, il manque sur la photo de famille l'escouade de mortiers 543 et les 3 Sentinelles de l'escouade 546, en cours de peinture.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Elle est sympa comme tout cette armée de la garde. Même si la méta à l'air d'avoir fait mal. On vois les les inspi pour les nom! Ca me donne envie de faire mumuse avec les miens: Mon premier peloton de garde était constitué de catachan par absence d'autre fig plastique disponible. Depuis, ils sont devenu une compagnie à part entière tout en gardant le lien avec le régiment en terme de BG. Et bien sur leurs propres doctrines du codex V4 :)

Un jour néanmoins j'aimerai faire une partie avec le codex catachan, qui est juste fabuleux en terme d'ambiance!

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

@Miles C'est exactement ça ?. Je ferai peut-être le dernier peloton pour compléter la compagnie si un jour on a de nouvelles figurines, mais là je dois bien avouer que mon but était également de vider mon stock de Catachans plastiques qui ne sont pas spécialement agréables à assembler et à peindre. Par contre j'aime beaucoup les quelques figurines métal (officiers, charges de démolition, lance-flammes lourds et snipers).

 

Et maintenant, passons à la partie commandement.

Voici donc le capitaine Kario, commandant la 5ème compagnie.

51208072455_d1b9a15093_o.jpg51206291317_fd88a0439e_o.jpg
Et son escouade de commandement, en cours. Nouvelle entorse au codex Catachan, j'ai recruté quelques lance-plasma afin d'avoir un peu de pénétration d'armure.

51208072450_7507670396_b.jpg


Que ce soit pour l'appui-feu ou pour le ravitaillement, en forêt il est préférable de pouvoir disposer d'une aide venant des airs. Voici donc par conséquent l'officier de la flotte détaché auprès de la compagnie, le lieutenant Johnson Johnson, en cours. A la base, je cherchais quoi faire avec le corps+jambes de la boite d'escouade de commandement portant un gilet pare-balles. J'imaginais mal un officier censé montré l'exemple se promener avec un gilet pare-balles quand le reste de la compagnie porte au mieux un débardeur. Il fallait donc que ce soit un étranger au régiment. Le lieutenant Johnson conserve donc vareuse, casquette et gilet pare-balles de sa fonction d'observateur avancé, mais a adopté un solide pantalon de treillis des chasseurs forestiers pour pouvoir les accompagner sur le champ de bataille.

51207007171_bafb6017d0_o.jpg
Le chasseur-forestier est profondément pieux. Aussi, il est bon de le faire accompagner par quelques prêtres. Voici donc le père Forman, présent pour veiller à la foi des troupes.

51207772739_ced8d06f6b_z.jpg

 

Et voici pour les membres de la 5ème compagnie. Mais en cas de besoin, elle peut être rejointe par le colonel Trautman, commandant le régiment et qui apprécie tout particulièrement de montrer l'exemple en étant au coeur de l'action, et son escouade de commandement.

51206291597_be25ca8d13_z.jpg

51207772804_504be55cab_c.jpg


Et enfin le caporal Sylvestre, de la compagnie commando du régiment, spécialiste de l'infiltration en solitaire dans les lignes ennemies.

51208072225_3f35d32558_z.jpg

 

La suite en septembre, pour finir la peinture de la partie commandement (de compagnie et régimentaire), les 3 Sentinelles de reconnaissance, et l'escouade de cavaliers de l'escadron régimentaire, puisque je viens de recevoir mes cavaliers maraudeurs du chaos à convertir.

Edited by Annibal
Link to comment
Share on other sites

  • 10 months later...

Bonjour à tous,

 

Déterrage de sujet, et grosse mise à jour puisque j'ai enfin terminé le "projet 317".

 

Et tout d'abord, le cadre de l'action : le sous-secteur Brutio.

 

51748278138_f68c4bc088_o.png

 

Des renforts

 

Le seigneur militant Krasnos consultait les rapports de la journée. Il parcouru le dernier message, en provenance d’un transport léger de la Marine Impériale qui venait de rentrer dans le système après son transit Warp. Il s’agissait d’un état de renforts qui devaient débarquer dans les prochains jours. La campagne de libération d’Hélianthe IV touchait à sa fin, même s’il restait encore quelques poches d’Orks à réduire, en particulier dans les montagnes. Des renforts continuaient cependant à transiter vers la planète. Ils n’étaient plus vraiment utiles, mais il y avait une telle inertie dans les rouages de l’Imperium qu’il était plus simple de les laisser rejoindre la zone de guerre que de chercher à les réorienter en cours de route. À la place, Krasnos avait pris le parti de libérer les troupes qu’il avait mené vers la victoire sur les Orks. Les Astartes n’avaient d’ailleurs pas attendus son accord pour repartir. En tant que seigneur militant, Krasnos avait autorité sur toutes les troupes engagées dans la reconquête d’Hélianthe IV. Sur les Astartes, cette autorité avait été purement théorique. Ceux-ci étaient arrivés, avaient mené une série de frappes décisives, puis leurs vaisseaux avaient quitté le secteur.

Krasnos apposa son visa sur l’état de renforts. Intrigué, il leva les yeux vers le lieutenant Vors qui se tenait au garde à vous devant son bureau, attendant de repartir avec la liasse de papiers à traiter.

- 317ème régiment de chasseurs forestiers Selviens ? C’est quoi ça, un régiment de mecs qui chassent des arbres ?

Servant le seigneur militant depuis le début de la campagne, le lieutenant Vors avait pourtant encore du mal à cerner sa personnalité, mais il appréciait le côté bourru et troupier de ce général issu du rang.

- C’est un régiment originaire de Selva, Seigneur Militant, un monde forestier du sous-secteur Brutio. Ce sont des experts du combat en milieu dense.

Le Seigneur Militant se leva, fit le tour de son bureau et se planta devant la grande carte qui couvrait le mur.

- On les déploiera ici, dit-il en désignant la zone occidentale de la main, celle où il y avait le plus de bois. C’est une zone refuge pour les Orks, ils n’auront qu’à la ratisser. Ca nous évitera d’y engager nos mécanisés, ou de tout brûler pour déloger ces vermines.

- Reçu, Seigneur Militant. Je fais transmettre les ordres.

- Rien d’autre pour ce soir, Vors ?

- Officiellement, non, Seigneur Militant. Mais officieusement, les services de renseignement ont signalé l’arrivée d’une petite délégation de l’Ordo Xenos en provenance de Prytanea ce jour même.

Krasnos soupesa l’information. Cette arrivée de l’Inquisition, bien que tardive dans la campagne, n’était pas surprenante. Mais l’absence d’information officielle la concernant l’était. Sur quoi pouvaient bien enquêter les Inquisiteurs ? Sur les Orks ? Pourquoi ne pas s’annoncer au commandant militaire alors ? Krasnos était un homme de terrain, qui avait gagné ses galons sur les champs de bataille de l’Imperium. Il avait en horreur les intrigues et les machinations mesquines qui s’exerçaient dans les hautes sphères.

Il s’approcha des fenêtres blindées de son bureau et jeta un regard à l’extérieur. La nuit était d’encre, et il ne put percevoir que quelques lueurs à l’horizon. Des lumières d’une zone habitée, malgré le couvre-feu, ou des incendies ? Un rapide regard sur la recopie de l’Auspex lui permis de voir que le Léviathan avançait vers le Nord.

- Très bien. Vous pouvez disposer, Vors. Bonne soirée.

- Bonne soirée, Seigneur Militant.

Le lieutenant ramassa la liasse de papiers et se retira du bureau. « Bonne soirée », se répéta Krasnos pour lui-même. Le soleil allait bientôt poindre à l’horizon. Krasnos retira sa vareuse, ses bottes, et avala une pilule en s’asseyant sur le bord de sa bannette. Il sombra presque aussitôt dans un profond sommeil.

 

51589709368_7cca4ac95e_b.jpg

 

Organisation du 317ème régiment de chasseurs forestiers selvien

 

Le 317ème régiment de chasseurs-forestiers selvien est un régiment d’infanterie légère destiné à opérer dans des zones boisées, et expert dans les missions d’infiltration, les coups de mains, les opérations de harcèlement ou les embuscades. Il peut être engagé sur un champ de bataille classique mais il manquera alors de puissance de feu et de portée.

52142821769_1955c3c5fd_b.jpg

Les Postes de Commandement de Bataillons assurent le commandement opérationnel des compagnies de Chasseurs en fonction des missions. Ainsi, chaque bataillon est en général formé de 3 ou 4 compagnies, facilitant ainsi la conduite des opérations par le régiment.

Les compagnies d'appui régimentaires (reco, cavalerie, mortiers lourds, commandos) peuvent être employées groupées aux ordres du régiment, ou fournir des renforts aux bataillons voire directement aux compagnies, en fonction de la mission et des ordres donnés par le régiment.

La compagnie de soutien assure le soutien logistique dans la zone des combats, alors que la base régimentaire à vocation à s'intégrer aux bases du Munitorum à l'arrière (voire en orbite).

 

Le 317 est renforcé par une compagnie d'auxiliaires Ogryns.

 

 

Déploiement

 

Les navettes faisaient l'aller-retour depuis l'orbite pour amener à terre le régiment. Les opérations étaient faciles, le 317 ne disposant pas de matériel lourd. Sa puissance de feu, c'était ses vaillants chasseurs et leurs fusils lasers.

Le colonel Trautman avait reçu sa mission : contrôler la zone des jungles d'Uzgueg, à l'ouest du théâtre d'opérations, et la nettoyer de toute présence Ork. A dire vrai, il était un peu dépité que son régiment arrive alors que la guerre était déjà quasiment terminée. Mais au moins avait-il la satisfaction de voire son régiment être employé sur le terrain et pour la mission pour laquelle il avait été créé. Sa précédente expérience des combats, alors qu'il n'était encore que capitaine, avec le 276ème selviens, avait été dans une cité-ruche, et par des températures négatives. C'est là qu'il avait perdu son bras. D'après les renseignements qu'il avait pu obtenir, cette jungle d'Uzgueg lui plaisait bien.

Avec son état-major, il avait déjà planifié l'opération, et les capitaines recevaient leurs ordres au fur et à mesure de leur arrivée à terre avant de partir rejoindre la zone d'opération à bord des camions de transport mis en place par le Munitorum.

Les compagnies allaient devoir tenir des postes isolés sur des points clés et mener des patrouilles dans la jungle. Trautman conserverait une forte réserve située sur une base de l'Aeronautica Imperialis, afin de pouvoir la déployer rapidement par les airs au cas où une compagnie se trouverait sévèrement accrochée. C'est également des airs que proviendrait la majeure partie de l'appui-feu. Chaque compagnie recevrait par conséquent le renfort d'un officier observateur de la Flotte.

Trautman avait également décidé de répartir la majeure partie des éléments de ses compagnies régimentaires au sein des compagnies de Chasseurs, afin de leur donner le maximum d'autonomie.

 

Organisation de la 5ème Compagnie de Chasseurs au début de la campagne sur Helianthe IV :

52246637806_f06b45e446_b.jpg

 

Et, le décor étant planté, place aux figurines !

 

 

5ème Compagnie / 1er peloton

 

52142844609_1eff1c7f46_b.jpg

Outre le chef de peloton, le peloton dispose d'une escouade d'assaut (jouable en Diables de Catachans ou en vétérans suivant la version) et 3 escouades d'infanterie. Si ces dernières constituent la masse du peloton, l'escouade d'assaut en constitue la puissance de frappe avec ses fusils, fuseurs et son lance-flammes lourd.

Sans surprise, le peloton de chasseurs forestiers privilégie la puissance de feu à courte portée.

 

Le lieutenant Deacon, chef de peloton 051 :

52143091460_1045bb9d27.jpg52143091605_57cb34478d.jpg52141581887_fd6f39e3c5.jpg

Deacon est issu du rang. Il a servi dans la compagnie de Trautman du 276ème Selviens comme sergent au cours des combats de la Cité Ruche Azenor. C'est là qu'un éclat d'obus l'a blessé au visage.

Le statut d'officier est indiqué par son brassard rouge.

 

L'escouade d'assaut 0511 du sergent-chef Barnes :

52142621153_d75c8c445a_b.jpg

Barnes est à la fois le chef d'escouade et l'adjoint de peloton.

 

L'escouade 0512 du sergent Taylor :

52142620963_8fe2ab8e9c_b.jpg

 

L'escouade 0513 du sergent Big Joe :

52142604346_6cf2362cc2_b.jpg

 

L'escouade 0514 du sergent Jones :

52143090425_a3d2daa057_b.jpg

 

Les curieux qui remonteront en début de sujet constateront que ces figurines ont déjà été postées (et crieront donc à la supercherie). Mais en un an, l'herbe a poussé sur les socles. Surtout, j'ai amélioré les conditions de prises et donc de rendu des photos, et j'ai pris la grave décision d'abandonner le vert Dark Angel historique des tours de socles du 317 pour adopter le même que mes autres armées, ce qui facilitera l'intégration visuelle du régiment avec mes autres détachements de l'Imperium et avec l'hypothétique table de jeu que je rêve de faire un jour.

Enfin, j'ai du contenu exclusif pour la suite !

 

Bon hobby et à bientôt !

Edited by Annibal
Mise à jour de l'organigramme compagnie
Link to comment
Share on other sites

Du très bon contenu! C’est un plaisir de découvrir ce fil avec un fluff fourni et des organigrammes bien immersifs dignes des vrais collectionneurs GImp passionnés qui se respectent ! Hâte de lire la suite.

(on notera l’allusion qui n’est pas pour me déplaire à la 317e section, à la Selva, aux brutions et au vieux bahut ;)

Edited by Guilliman
Link to comment
Share on other sites

Mais où est la Sergent(e) Vasquez et son lance-grenades ?

 

Après tout, tu as déjà deux personnages nommés des Catachans, pourquoi ne pas avoir tous les personnages uniques.

 

D'ailleurs il y a la Sergent(e) Ripper également.

 

C'est également l'armée avec laquelle j'ai réellement commencé 40k.

 

Courage.

 

Edited by chikensoul
Link to comment
Share on other sites

C'est excellent! Cette remise à plat! Les cartes et textes sont très immersifs, et l'ambiance de fin de campagne, originale. 500 millions d'hab. c'est ça?

 

J'ai hâte de voir le 3ème peloton pour Boram et Forest, mais le reste promet aussi! Quel régal! Je piquerai peu être l'idée des "sergents chefs" pour présenter mes propres gardes un jour!

 

Et félicitation pour les noms!

Edited by Miles
Link to comment
Share on other sites

Merci pour les commentaires.

@Guilliman : à défaut de savoir faire des freehands de fou, je me suis dit que je pouvais toujours compenser par la qualité des organigrammes. Ça permet de joindre passions pour la Garde Impériale et l'Histoire, associé d'une grosse dose d'inspiration issue des Imperial Armour.

 

@chikensoul : j'ai quelques personnages nommés, héritage principalement de la période V5, mais je n'ambitionne pas de les collectionner tous (surtout lorsqu'un sergent de la Garde est vendu à des prix oscillants entre 30 et 100€ :blink:). Donc pour l'instant pas d'autre ajout de prévu*, j'ai déjà une bonne réserve de leadership pour mener mes petits chasseurs forestiers au combat.

 

@Miles : 3ème peloton à venir dans quelques jours (il ne faut pas que je balance tout trop vite pour avoir le temps d'avancer le projet suivant). L'inspiration est assez "basique" pour les noms, mais avec une armée comme ça c'était une occasion à saisir. Selva est bien à 500M d'habitants. Mais il faudra effectivement que je fasse une petite présentation d'Helianthe IV également. Et j'attends la présentation de tes Gardes !

 

Pour l'anecdote, j'ai profité d'un jour de vacance pour faire la grosse session socles + vernis. Je passe donc mes 20 premiers chasseurs du 1er peloton au vernissage avec une belle bombe de GW Purity Seal toute neuve. Je prépare la fournée suivante, et lorsque je reviens 5 minutes plus tard, mes figurines avaient blanchies. Une grosse catastrophe, surtout pour les soldats les plus bronzés. Je suis donc aller rechercher ma bonne vieille bombe de vernis acrylique pour tableaux, qui elle m'a fait un travail impeccable, et a même rattrapé partiellement le coup sur ma première fournée. Suffisamment au moins pour que ça ne se voit pas trop sur la photo. Heureusement que j'avais commencé par la troupaille et pas les QG.

 

*sauf si je trouve une bonne occasion. Entre le commandement régimentaire et le 2ème peloton, j'ai encore des marges d'évolution, mais par pitié plus de Catachans de 1999 !

Link to comment
Share on other sites

Salut,

J'ai bien aimé aussi que tu fasses tout un déroulé fluff, et la carte du sous secteur Brutio est superbe.

J'aime bien le réalisme des conditions d'engagement dans un conflit apparemment sur sa fin que tu décrits, et ta peinture de la peau noire sombre qui fait réaliste.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, Annibal a dit :

Selva est bien à 500M d'habitants. Mais il faudra effectivement que je fasse une petite présentation d'Helianthe IV également. Et j'attends la présentation de tes Gardes !

 

Merci, j'étais pas sur de l'abréviation! J'ai hâte de voir la présentation d'Helianthe IV, d'autant que le sitting est vraiment original: Campagne victorieuse qui tire sur la fin.

 

Pour mes gardes... Oulà, faudrait que je fasse des photos. Y'aurais de quoi alimenter le Milescredi pendant des années (vous me direz si on se bouge pas sur le climat, dans 3 ans pas sur que poster des pitoux sera encore d'actu...). Puis la qualité de peinture de la plus part n'approche pas les réalisations moyennes de la section ^^

Link to comment
Share on other sites

Bonjour camarades défenseurs du très vénérable Imperium,

 

Merci pour les commentaires.

Le niveau de peinture est largement inférieur à ce qu'on peut voir par ailleurs sur le forum, mais la publication de mon armée a pour but :

- de fournir des éléments d'inspiration pour d'autres,

- et surtout de m'obliger à finaliser / verrouiller les éléments de fluff, historique, lieux, organisation, noms, etc., ce qui est parfois difficile (pourquoi me suis-je donc mis dans le Segmentum Tempestus ??? il y a tellement d'autres coins intéressants de la galaxie...), mais nécessaire pour libérer un peu d'espace neuronal pour la suite.

 

Et voici la mise à jour. Mais tout d'abord, apprenons-en un peu plus sur cette histoire d'Inquisition...

 

 

Un sombre visiteur

 

Le colonel Trautman se tenait dans le poste de commandement régimentaire. Celui-ci était installé sous tente, au bord de la piste sommaire utilisée comme base opérationnelle avancée par la 8792ème escadre de la Flotte Impériale. Il n’avait ainsi que 20 mètres à faire depuis son PC pour se retrouver en soute de la Valkyrie d’alerte.
La situation était calme. Les compagnies étaient en train de transmettre leur compte-rendu quotidien, qu’il suivait d’une oreille distante. Aucun contact avec le moindre ennemi. Les compagnies étaient déployées depuis quelques jours sur leurs différents postes isolés qu’il avait fallu établir, et avaient en parallèle débuté leurs patrouilles dans la jungle. Mais pour l’instant l’essentiel des préoccupations étaient d’ordre logistique, et à défaut d’emmener le colonel avec la compagnie de réserve au cœur des combats, les appareils de la Flotte transportaient surtout du ravitaillement et des matériaux pour établir et fortifier les camps.
La jungle d’Uzgueg n’était pas plus hostile que les forêts de Selva, et même assez décevante en comparaison.
Trautman fut tiré de ses pensées par un planton qui venait de se glisser sous la tente.
-    Mon colonel, vous avez de la visite.
-    De la visite ?
Le colonel n’attendait personne, surtout sur une base fermée. Le commandant d’escadre de la flotte et les officiers du régiment avaient accès directement au PC, et Trautman n’était pas homme à s’entourer de protocole, on pouvait accéder directement à lui.
Il suivi le planton à l’extérieur. Il nota au passage la présence d’un Aquila Lander sur la piste, un engin inhabituel en ce genre de lieu, et qui trahissait la présence d’une autorité d’importance.
La vue de l’armure noire frappée du I de l’Inquisition confirma ses doutes.
-    Colonel Trautman ?
Selon la tradition selvienne, le colonel ne portait aucun élément permettant de connaître son rang, mis à part le foulard rouge distinguant les officiers, mais son bras bionique ne laissait aucun doute sur son identité.
-    En quoi puis-je me rendre utile à la très vénérée Inquisition ? maugréa le colonel, plus inquiet face à ce type d’individu que face à n’importe quel Xenos de la galaxie.
-    Je dois me rendre dans la jungle d’Uzgueg pour enquêter. J’aurais besoin d’un de vos détachements pour m’accompagner.
L’inquisiteur était assez jeune, avec un fort accent, beaucoup d’assurance et l’air d’avoir une haute estime de lui. Il se dirigea droit vers le poste de commandement, y entra sans y être invité et se planta devant l’une des cartes qui tapissait les murs.
-    Je dois aller là, dit-il en pointant son doigt sur la carte.
Le colonel trouvait cet individu extrêmement antipathique, mais savait bien qu’il valait mieux se méfier des inquisiteurs. Il regarda le point.
-    Le secteur de la 5ème compagnie, dit-il pour lui-même. Quand ?
-    Dès que possible, et aussi vite que possible.
Le colonel acquiesça. L’affaire paraissait étrange et bien énigmatique. Mais si ce secteur intéressait l’Inquisition, ce n’était pas plus mal qu’il soit au courant. Il se tourna vers le sergent-major Schaefer, le chef de son escouade de commandement.
-    Départ dans cinq minutes.
Le sergent-major, qui avait suivi la conversation, n’eut pas besoin de plus d’éléments. Le colonel se tourna vers l’homme en noir. Celui-ci paraissait satisfait.
-    Et comment doit-on vous appeler ?
-    Interrogateur Omega Zell, de l’Ordo Xenos.

 

Et maintenant, passons à la replublication du 3ème peloton (le contenu inédit, ce sera pour plus tard ?) :

 

5ème Compagnie / 3ème Peloton

 

L'ensemble du peloton rassemblé. L'organisation est strictement identique à celle du 1er peloton.

52142624338_97c73df45c_b.jpg

 

Le sergent-major Christopher, chef du peloton 053

52142603736_715eda70d7.jpg52142839944_48ee66483d.jpg52142619893_c6385aa0f8.jpg

Il est courant de trouver des pelotons commandés par des sous-officiers dans les forces selviennes. Pour marquer son rang, le sergent-major Christopher porte un foulard bleu (le rouge est réservé aux officiers), et a également choisi l'option "signe particulier" sous la forme d'une grande cape.

Il s'agit de l'une des figurines achetée tel quel en 2000. J'ai juste retouché le socle. Il est baptisé du nom de celui à qui je dois mes premières figurines GW.

 

L'escouade d'assaut 0531 du sergent-chef Boram :

52142619573_22cf9116ba_b.jpg

Boram a gagné ses galons au sein de la compagnie commando du 276ème, avant de prendre un rôle d'adjoint de peloton.

Son petit-frère, le caporal Sylvestre, sert au sein de la compagnie commando du 317.

Les fusils viennent des anciennes grappes d'armes en métal pour Necromunda. J'avais fait un stock à l'époque de la vente au détail.

 

L'escouade 0532 du sergent Davis

52142602926_93f382956b_b.jpg

Un mélange de figurines achetées peintes en 2000, et quelques unes peintes par moi-même par la suite. Le sergent a d'abord été peint à la Humbrol il y a plus de 20 ans avant d'avoir le droit d'être mis au standard de ses camarades.

 

Escouade 0533 du sergent Forrest

52142602841_0b7647d1cc_b.jpg

Escouade entièrement peinte par Chris.

Le sergent Forrest détient bien évidemment le record de course à pied du régiment.

 

Escouade 0534 du sergent Grodin

52142619218_a329006181_b.jpg

Escouade entièrement peinte par Chris. A noter le bionique fait avec un bras de SM et l'auspex pour ne pas se perdre dans la jungle.

 

A la semaine prochaine pour la suite avec le peloton d'appui, et gardez foi en l'Empereur !

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Annibal a dit :

Le niveau de peinture est largement inférieur à ce qu'on peut voir par ailleurs sur le forum

 

Ne te sous estime pas ? tes Catachans n'ont peut être pas le budg' pour embaucher 5 peintres par escouade mais tu leur donne une vraie vie avec leurs histoires c'est épatant ????

Link to comment
Share on other sites

Superbe Peloton!

 

Si la cape de Christopher doit être particulière à gérer en forêt sa tête pose tout de suite le bonhomme! Quand aux Boram et Sylvestre, c'est génial! Me demande s'ils ont pas un cousin dans l'Eclésiarchie aussi...

 

Et le sergent Forest... J'en attendait pas moins de lui!

 

Mais je serai pas contre une photo du soldat à bras bionique on le vois mal sur celle de groupe. C'est une astuce intéressante...

Link to comment
Share on other sites

Bonjour nobles citoyens impériaux,

 

La suite pour bientôt, mais en attendant voici pour @Miles la photo demandée (j'ai du aller rechercher dans la première série de photo, la mise en place du studio de fortune demande trop de logistique - non, je n'ai pas repeint tous les socles en vert après les avoir passé en marron).

52167167197_524659169f_w.jpg

Le soldat Savalas a eu son bras écrasé par une caisse lors de l'embarquement du régiment dans le transport impérial, alors que la dernière navette avait rejoint le bord. A une heure près il retournait se faire soigner sur Selva et passait en réforme. A la place il a été pris en charge par le medicae du transporteur et a pu bénéficier d'un bionique rudimentaire lui permettant de continuer à servir avec ses camarades en première ligne.

 

Jusqu'à récemment j'avais imaginé quelques histoires de background pour mes pitous, mais je n'avais jamais pris le temps de les coucher par écrit. C'est un exercice intéressant car ça oblige à se poser pas mal de question, à aller chercher de l'info aussi pour ne pas écrire trop de conneries par rapport à l'univers, et du coup de combler des éléments de fluff perso. Je vais donc essayer de tenir ce rythme d'un paragraphe avec chaque livraison.

 

L'ambiance de fin de campagne a été dictée par... l'objectif à terme de pouvoir jouer une campagne s'appuyant sur les hexagones de Planetary Empires. Or, ceux-ci illustrent plutôt une zone de guerre, avec beaucoup de ruines. Il a donc fallu que j'imagine une explication pour justifier le début d'une nouvelle campagne et l'arrivée de troupes neuves sur un monde déjà ravagé par la guerre. Donc méfiance, une campagne peut en cacher une autre !

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Annibal a dit :

Je vais donc essayer de tenir ce rythme d'un paragraphe avec chaque livraison.


Trop bien! 
Je me régale de l’histoire du soldat avalas en tout cas! On s’attendait à une histoire bandasse de première ligne et en fait, non, un accident couplé aux aléa administratifs...  :) 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Annibal a dit :

Je vais donc essayer de tenir ce rythme d'un paragraphe avec chaque livraison.

Bien connu en physique des pitous sous le nom d'effet @Miles!

 

Il y a 13 heures, Annibal a dit :

Jusqu'à récemment j'avais imaginé quelques histoires de background pour mes pitous, mais je n'avais jamais pris le temps de les coucher par écrit. C'est un exercice intéressant car ça oblige à se poser pas mal de question, à aller chercher de l'info aussi pour ne pas écrire trop de conneries par rapport à l'univers, et du coup de combler des éléments de fluff perso.

Bien connu en historiographie des pitous sous le nom de second effet @Miles. Mais bien décrit je trouve.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour fiers citoyens impériaux !

 

@gekko Je suis complètement démasqué ! Oui, j'avoue, @Miles est mon modèle.

 

En attendant, chose promise, voici la livraison du vendredi soir.

 

Poste avancé

 

 

 

Le lieutenant Ring était globalement satisfait. Les travaux avançaient bien. Les chasseurs forestiers étaient arrivés sur le site cinq jours plus tôt, après avoir été déposés dans un marécage par les Valkyries de l’Aeronautica Imperialis puis avoir marché pendant trois jours dans la jungle.

 

Le capitaine Kario avait choisi un ensemble de ruines situées sur un point haut, à proximité d’un carrefour de pistes et d’un cours d’eau, pour établir le poste avancé de la 5ème compagnie. Aussitôt les gardes impériaux s’étaient mis à creuser des postes de combat et à ouvrir des axes de tirs dans la végétation. L’escouade de sapeurs avait créé à l’explosif une zone d’atterrissage, permettant dans les heures suivantes aux appareils de la Flotte de venir livrer les stocks d’approvisionnements nécessaires à la compagnie. Les Sky Talon et les Spectre étaient ainsi venu livrer munitions, eau, ration, carburant, batteries, matériaux pour le renforcement des postes de combat et toutes les fournitures nécessaires à la compagnie pour pouvoir créer et occuper ce poste dans la durée.

 

La compagnie avait adopté un dispositif en triangle assez étendu autour des ruines, les pelotons de chasseurs occupants chacun l’un des côtés, tandis que le groupe de commandement et les renforts régimentaires restaient en réserve au centre. Ring avait pour sa part réparti ses hommes pour se préparer à faire face à toutes les situations. Crapgame avait ainsi une équipe de bolter lourd sur chaque côté, mais des positions de tir alternatives avaient été préparées pour pouvoir regrouper toute l’escouade sur un même côté en cas d’attaque unidirectionnelle, et les munitions réparties pour en avoir toujours assez sous la main. Les mortiers de Mulligan s’étaient profondément enfouis près du centre du dispositif. Les équipes antichars de Lerner et les sapeurs de James étaient pour leur part intégré à la réserve, et en charge de la réalisation du « donjon », le dernier périmètre de défense au cœur du dispositif. Enfin, les éclaireurs-snipers de Vronsky s’étaient dissous dans la jungle, à la recherche de renseignement.

 

Ring faisait deux fois par jour le tour du dispositif du peloton d’appui afin de contrôler le travail effectué, de le faire améliorer si nécessaire, de valider avec les chefs d’escouade des positions alternatives et de s’assurer de la cohérence d’ensemble avec le reste de la compagnie. Ce travail lui permettait également d’avoir une connaissance intime de chaque emplacement, chaque trou de combat, chaque accès. C’était essentiel. En tant que chef du peloton d’appui, Ring devait être capable de coordonner ses escouades pour appuyer correctement les pelotons de chasseurs. En tant que lieutenant en premier, il devait également être capable de suppléer le capitaine, et donc soit de prendre le commandement d’ensemble de la compagnie soit de prendre la tête de la réserve pour renforcer un secteur affaibli ou mener une contre-attaque.

 

Ring n’avait encore jamais combattu. A l’instar de la majorité des gardes du régiment, il s’agissait de son premier engagement sur une zone de guerre. Il n’avait connu que l’entraînement sur Selva, puis le transit à bord du transport de troupe de la flotte. En fait, au sein de la 5ème compagnie seuls Deacon, Christopher et Boram étaient des vétérans, tous les trois ayant combattus dans les rangs du 276ème sur Kerasnova Prime. Mais leur expérience et leur présence avaient été des émulateurs lors de l’entraînement, et plus encore maintenant que les Selviens se préparaient à faire face aux Orks.

 

Y aurait-il seulement des combats ? C’était étrange d’être engagé sur un théâtre où les opérations étaient quasiment terminées. Combien de temps allait durer leur mission ?

 

Cette jungle lui donnait un petit peu la nostalgie de Selva.

 

Trois coups de sifflet retentirent dans la jungle. Un long, un court, un long. Ring leva la tête. Le capitaine faisait appeler les chefs de pelotons. Ring remis son bolter en bandoulière, et se dirigea vers le poste de commandement du capitaine, dans les ruines.

 

 

Maintenant, place aux pitous.

 

5ème Compagnie / Peloton d'appui (1ère partie)

Le lieutenant Ring, chef du peloton 054

52142838694_c8b3ba75d5_w.jpg52142618838_cf9e6a84c1_w.jpg52142601971_8274a0e16b_w.jpg

Il s'agit de l'une des figurines originelles. En l’occurrence il y avait deux gardes avec bolter, une option disponible chez les vétérans en V3 parmi les armes spéciales. Celui-ci a donc gagné un statut d'officier (et a donc déterminé le port des foulards rouges pour les officiers) tandis que l'autre l'a échangé contre un fuseur (escouade d'assaut 0511, le chasseur tout à gauche).

 

L'escouade d'appui-feu 0541 du sergent Crapgame

52141579297_90e0edeca5_b.jpg

Je voulais au départ mettre une escouade d'appui-feu par peloton, en accord avec le codex Catachan V3. Mais j'aurais du pour cela acheter une nouvelle escouade d'armes lourdes, et peindre encore plus de pitous. Et puis finalement, je me suis dit que le combat du peloton en forêt serait plus retardé qu'appuyé par une telle escouade, et qu'il fallait donc mieux la garder au niveau compagnie.

Mise à jour : la compagnie compte à présent deux escouades d'appui-feu dans son organisation, dont une seule représentée en figurines.

 

L'escouade antichar 0543 du caporal Lerner

52142602006_b47ef2ee72_b.jpg

"Grosse" entorse au codex Catachan V3, les lance-missiles n'étant alors autorisés que dans les escouades d'infanterie. Mais j'avais acheté en 2000 l'équipe du centre, en métal (qui a connu une première vie en peinture Humbrol avant d'être repeinte l'an dernier), et il me fallait un peu de force de frappe anti-blindés pour ma compagnie. Sans leur bipied, les lance-missiles font beaucoup plus dynamiques (et ça permet de garder les bipieds pour les mortiers).

 

C'est tout pour cette semaine, je garde la deuxième partie du peloton d'appui pour vendredi prochain.

 

 

 

Edited by Annibal
Mise à jour de l'organisation du peloton d'appui
Link to comment
Share on other sites

Cher confrère général, vos troupes sont fantastiques et ont l'air aguerries ☺

 

Nos FDP y gagneraient à accueillir l'un de vos instructeurs ! Cela leur apprendrait peut-être à tenir un fusil laser au lieu d'un pinceau 😅

Link to comment
Share on other sites

Superbe Peloton! Et n plus ça puise les inspi dans la V3! Que du bon goût! Le Bolter comme arme spé de vétéran faut reconnaitre que ça avait de la gueule! Et ta conversion d'officier est magnifique. Je veux le même!

 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.