Jump to content
Warhammer Forum

[WFB] Grosse Bagarre!


Barbarus

Recommended Posts

Je te rétorquerais que "j'ai l'habitude". Que ce soit à BB (lors de la L3B) ou lors des Apopo, avoir un MJ extérieur qui gère les conflits de règles, rappelle le timming, tranche dans le vif en cas de total déséquilibre, c'est important...

J'ai du faire une petite dizaine d'Apopo à 40k, clairement, la dernière partie (pré-covid, en V7) avec le MJ est celle qui a le mieux fonctionné, à tous les niveaux...

Donc, t'inquiète pas pour moi...

Et "re-re-re-re-oui", les objo perso sont chaud, c'est normal... Si l'idée c'était de juste vous poser comme objo perso "contrer un sort lors d'un tour", je suis pas sûr que tu aurais trouver ça amusant...

Et puis, à défaut de jouer, je pourrais peaufiner mes blagues reloues! Alors, attention, ça va fuser!

 

Barbarus : vais mette en ligne les résultats des choix de déploiements... c'est plus sérieux...

Edited by Barbarus
Link to comment
Share on other sites

Chaque armée a donc fait son choix en fonction des trois possibles :

- l'Alliance du Bien a fait le choix d'un déploiement Stratégique

- l'Alliance du Mal a fait le choix d'un déploiement Bourrin

 

Cela nous donne donc le déroulé suivant :

 

Citation

La poussière venait juste de retomber, les deux armées s'étaient positionnées l'une face à l'autre. L'Alliance du mal, menée par Archaon avait fait le choix de se déployer rapidement, pour être prête à charger l'ennemi rapidement. Même si cela prenait un peu de court l'Alliance du bien, mais offrait aussi un temps certain à Tyrion pour réorganiser ses forces et tendre son piège comme il le souhaitait. Un sourire pointa aux commissures de ses lèvres, qui laissait transparaître l'absence de doute qu'il avait sur l'issue de la bataille... Mais pouvait-il se douter qu'en face, Archaon arborait le même sourire sinistre et la même certitude ?

 

Les choix de chaque alliance ont été faits. Les dés sont jetés, voyons donc ce que ça donne :

  • L'alliance du Bien choisira son bord de table.

  • L'alliance du Mal doit se déployer en premier.

  • Une fois les déploiements effectués, l'alliance du bien peut redéployer jusqu'à 1D6 unités non-machine de guerre (les gyrocoptères et Gyrobombardiers ne compteront pas comme des machines de guerre) par armée. Chaque armée fera son jet indépendamment. (useless, puisque toute l'armée du mal sera déployée...)

  • L'alliance du Mal aura le premier tour.

  • Pour leur première charge de la partie, les unités de l'Alliance du Mal pourront lancer 1D6 supplémentaire et conserver le meilleur résultat.

 

Les chevaux lourdement armurés piaffaient d'impatience, les orques beuglaient à l'attention de leur divinité verte, les ogres regardaient la plaine avec des yeux plein de gourmandise, les Elfes Sylvains prenaient position dans les arbres et les nains commencèrent à frapper leurs boucliers pour se donner du courage et montrer qu'en dépit de leur petite taille, il allait désormais falloir compter sur leur ténacité légendaire ! Mais, surtout, tous avaient bien en tête un seul et même objectif : s'emparer de la Gemme de Lustrie !

 

Barbarus : les choses sont posées... Vivement vendredi soir!

 

Edit : correctif de formulation concernant le déploiement du Mal

Edited by Barbarus
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Barbarus a dit :

Et "re-re-re-re-oui", les objo perso sont chaud, c'est normal... Si l'idée c'était de juste vous poser comme objo perso "contrer un sort lors d'un tour", je suis pas sûr que tu aurais trouver ça amusant...

y a une petite différence entre chaud et injouable... L'idée et le principe sont très bien, les objectifs que tu m'as mis (et à priori à d'autres aussi, t'inquiètes, on ne les as pas révélés) sont très sympa à jouer, mais dans un autre format et un autre contexte. ici la table est "trop grande" (pour les objectifs, à voir si elle ne va pas être trop petite pour manœuvrer ?), on est trop nombreux et j'ai un trop petit mouvement. De plus les manœuvres risquent d'être difficiles au vu des simulations que l'on s'est fait entre nous, tout dépendra si on part sur 3 ou 4 tables... Les gemmes c'est jouable, pour ma part, je verrais bien, mais je doute de pouvoir jouer mes objectifs persos. Mais on verra bien.

Link to comment
Share on other sites

Citation

je doute de pouvoir jouer mes objectifs persos

Comme tous les autres généraux. Si tu joues "comme d'hab' " en mode "attente sur ma colline", oui, tu n'auras aucune chance (sauf hasard intempestif) de réussir ta mission... Après, je sais que tu bouge doucement... mais tu n'es pas totalement immobile non plus...

 

Barbarus : et à mon avis, tu ne seras pas le seul à ne pas pouvoir tenter son objo perso...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Barbarus a dit :

en mode "attente sur ma colline

ben, c'est des nains en même temps, j'ai bien essayé des liste disruptives avec de l'arbalétrier, des trucs qui "bougent" (un peu), mais ça ne marche pas vraiment. oui, ils vont bouger, t'inquiètes, c'est d'ailleurs comme ça que j'ai eu Guillaume la dernière fois, mais concrètement à part rapprocher la distance de charge de mes adversaires, sur ce contexte de tables encombrée, le mvt c'est pas la vie, c'est la mort pour les nains. C'est un peu comme si tu donnais un objectif statique à une croisade de chevaliers bretoniens (chevaliers, hein, pas piétons), leur truc c'est de charger, pas de défendre... Moi les nains c’est mon armée de cœur et j'aime les jouer à toutes les sauces car je suis persuadé qu'ils ont des qualités. Néanmoins tout ce qui est scénarios type tour de guet ou les trucs ou il faut aller chercher un machin à l'autre bout de la table ne sont pas compatibles avec leurs petites jambes. Donc ils jouent seulement pour l'honneur de jouer dans ces cas là.

 

Encore une fois, j'apprécie le scénario, j'apprécie que tu aies fait l'effort de nous mettre en plus des objectifs persos mais moi j'ai rien demandé et j'anticipe que c'est pas jouable. Et encore une fois je ne veux pas dire fontaine je ne boirais pas de ton eau, car ton objectif et marrant malgré tout si le contexte s'y prête et que je ne suis pas le MJ. Tu remarqueras en outre qu'il vaut mieux être agréablement surpris que désagréablement surpris et que je te dirais lundi si finalement c'était une bonne idée ou pas en définitive (et j'apprécie du coup ton côté "nain" qui lâche rien ;) ). Allez, j'arrête de râler, et on attends de jouer pour bien en profiter. Et croyez moi, les 210 pitous ils sont pas venus pour faire de la figuration...

Edited by Prince Ulther
Link to comment
Share on other sites

C'est surtout que, comme je t'ai déjà dit, tu vois le verre à moitié vide...

Si le nain qui est en toi ne compte pas crapahuter à travers toute la table, il pourra toujours jouer le rôle du tanki qui garde les Gemmes de son côté de la table tandis que les autres vont chercher les autres... Et là, le nain, il est plutôt bon (mes ogres peuvent en témoigner!)!

Mais "oui", si tu veux "prendre" l'avantage sur tes collègues, faudra voir à faire autre chose... Mais ça reste "facultatif"... Vous êtes avant tout là pour les Gemmes! Et même pour LA gemme, je dirais...

 

Vu vos choix respectifs de déploiement, je pense qu'il y aura des "surprises" en terme de réalisation possible d'objo perso (comme je te l'ai dit, y'a des choix que je n'aurais pas fait "personnellement", mais c'est amusant de voir que des choix qui ne me semblaient pas optimum ont été faits malgré tout...Et je trouve même ça très "intéressant" au final...).

 

Barbarus : oublie pas tes quelques décors que je t'ai demandé de ramener...

 

Link to comment
Share on other sites

Petit retour sur ce WE harassant (deux nuits à 5h de sommeil en moyenne pour ma part) mais tellement trippant!

 

Tout d'abord, un TRES TRES grand merci aux 8 joueurs venus tester mon scénario, mes bidouillages de règles et qui ont acceptés de me faire confiance pour cette partie. Mes acolytes @leduuuc, @ShivaCalypso, @Mkar, @Norsca, Guigui, Benou, @Prince Ulther et @Grush ont donc déployé pas loin de 20.000pts d'armée (et donc, "oui", on a donc fait une partie de Warhammer 40.000... d'une certaine façon...).

 

Je ferais une rapport complet aussi vite que possible, mais il me faudra d'abord récupérer les photo... Je crois même qu'il y aura une petite vidéo, mais ça prendra un peu de temps de montage...

 

Mes premiers retours :

- le système de magie imaginé a plutôt bien fonctionné : une magie équilibrée dans l'ensemble, avec en moyenne un sort part armée passant par tour (soit 4 sorts par alliance).

- Le système des Pigeons : je persiste a pensé que c'est une bonne idée, même s'il est dur de contenir les élans humains. J'aurais du aussi préciser dès le départ "un pigeon = une info et pas de possibilité de lancer un second pigeon en cas d'échec". Ceci-dit, une fois cette règle posée au tour 2, ça a plutôt bien fonctionné.

- les Objectifs Perso : la plus grosse source de critique de la part des joueurs... Je comprend que certains étaient vraiment plus dur à réaliser que d'autres, mais de nombreuses choses ont été liées à des choix (ex : je devais tuer X, et il était à l'autre bout de la table... Bah oui, mais quand on peut positionner toute son armée en sachant où était déployer X...). L'Alliance du Mal devant in fine se déployer intégralement avant celle du bien, je suis effectivement plus compréhensif sur sa difficulté à elle (bon, y'a un joueur qui a vu sa cible se positionner face à lui... mais ce ne fut pas tout à fait le cas des autres joueurs de cette alliance...).

- Les coups tordus : ils ont plutôt bien marchés, même si certains étaient plus impactant que d'autres (je le reconnais volontiers). Il me faudra sans doute retravailler ça une prochaine fois...

- la Tribu de Géant : après échange avec les joueurs T3, la partie étant relativement équilibrée, j'ai pris la décision de ne pas la faire intervenir... Et je pense que je ne peux qu'être en accord avec @Mkar : ce fut une excellente décision...

 

Bref, un excellent WE, de belles actions, des armées full peinte (il n'y en avait qu'une avec du noir...), une table de ... plus de 7m de mémoire, sans "nappe à fleur"... Et une mention spéciale aux orques (je sais plus si c'est de @Norsca ou de @Grush) qui nous ont fait un tour 2 mémorable : une arrivée dans les lignes du Bien, puis une charge d'un dragon... fuite en cascade... qui a fait qu'au tour 3, ils se sont ralliés à moins d'1ps de leur bord de table et ont commencé à devoir remonter toute la table...

Et quelques mentions "rhooo les gars" :

- aux ogres du Benou qui ont lavés le bord de table leur faisant face... au tour 3 et qui ont passés le reste de la partie à tenter de venir contacter d'autres armées au centre;

- aux pitits loups de @Norsca qui ont parfaitement été joués dans le cadre du scénario;

- à Tyrion qui est mort en se prenant un gobelin en pleine poire (on a tous en tête ce "et paf!");

- aux nains de @Prince Ulther qui ont fait un sacré vide sur tout le front qui leurs étaient opposé;

- à la découverte que le Frappe toujours en Premier doublé d'une très haute I permettait la relance des touches ( je sais pas si @leduuuc s'est remis de ses parties antérieures du coup...),

- au chaos et aux elfes qui se sont sont neutralisés quasiment jusqu'au dernier tour!

 

Barbarus : aujourd'hui, c'est repos... et je me met au RdB dans la semaine... Mais vraiment, merci les gars pour ce WE!

Edited by Barbarus
Link to comment
Share on other sites

Et voici le RdB tant attendu... Il sera tapé en plusieurs fois...

Je vais m'arrêter à la phase déploiement (suis encore en attente de photo des joueurs...)...

 

 

 

Grosse Bagarre

 

 

L'aube venait à peine de se lever sur l'immense plaine, et chaque général l'observait avec une crainte mêlée d'une certaine excitation.

bCFMHeM.jpg  1gig1uB.jpg

Pour vous donner une petite idée de la taille de la table, elle faisait pas loin de 7m de long et garantissait un espace de déploiement suffisant pour laisser 24ps d'écart entre chaque alliance...

 

Chaque Général tenta de déployer au mieux ses forces : les forces de l'alliance du Mal avaient choisies de se déployer intégralement en première, ce qui risquait de compliquer leur tâche pour la réalisation de leur objectif personnel, mais qui leur garantissait le premier tour. Il ne leur fallut guère de temps (une bonne heure quoi...) pour déployer toutes leur troupes, et ils observèrent alors avec une certaine angoisse leur adversaire déployer leur troupe... Tout le monde sembla satisfait du déploiement, même si les forces du mal semblèrent tout à coup inquiète : l'opportunité de laisser leur adversaire se déployer en réaction n'allait-elle pas donner un avantage dès le début de la bataille...

 

idZRBFs.jpg

 

E2DC19b.jpg

 

La tension monta d'un cran lorsque les forces décidèrent de faire bouger leur premières troupes et de les lancer à l'assaut (ou à l’abattoir auraient dit certains)....

 

 

Barbarus : à suivre, les photo suivantes seront plus centrées sur des unités...

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Barbarus changed the title to [WFB] Grosse Bagarre!

Ah enfin le résultat et quelques photos après une telle préparation et de suspens pour les lecteurs!

 

ça fait du bien de voir du battle et une grosse bataille! 😉

Etant fan de grosses batailles (Battle et 40k), je ne peux que t'encourager à nous faire un jolis rapport de batailles avec plein de photos! 😁

 

Merci

Link to comment
Share on other sites

Alors, les photo sont en phase de collecte et de tri (je vais en avoir de nouvelles du déploiement... avec un super effet des rayons de l'aube...).

Mais ça demande "un peu" de travail...

 

Barbarus : mais je vais mener le truc à bout! Foi de Barbarus!

Link to comment
Share on other sites

Alors déja féliciatations a toi pour avoir réussi a organiser ca !!!

 

Après félicitations aux joueurs qui ont du bien se marrer .

 

Ca fait méga plaisir de voir une belle bataille de la sorte. Ca faisait longtemps que je n'en avais pas vu. Pour avoir deja fais un 8k vs 8k, je connais le boulot qu'il y a derriere. Le top reste les fous rire et les coups tordus qui découlent d'une bataille pareil.

 

Chapeau a vous.

Link to comment
Share on other sites

Alors, pour faire un ch'tit point rapide... J'ai plus de 150 photo à trier (je pensais en avoir max quoi... 25/30) du WE. Donc, "oui", ça va prendre un peu de temps...

Mais je vais m'y mettre...

 

Barbarus : franchement, je pensais pas avoir autant de clichés...

Link to comment
Share on other sites

Bon, je m'y colle.
Je jouais les elfes sylvains en mode « débutant »... cad que j'ai pas vraiment joué à battle, j'ai fait 4 parties en un week end il y a 3 mois avec un pote pour clarrifier et... m'expliquer un peu comment ça fonctionne 🤔
Je suis joueur de 40k et de bloodbowl mais battle m'a tjs interessé. J'ai chiné l'armée sylvaine il y a un peu plus de 10 ans en esperant un jour m'y mettre... et voilà !
Pour une premiere, ça a vraiment dépoté ! On s'est bien régalé !!!

Bref, voilà mon compte rendu :

 

Deploiement et Tour 1 des elfes sylvains

Gwouïnaïr l'enchanteresse n' était pas convaincu de cette bataille.
Le choix du noble Eldiouk pour se ré-incarner en Orion n'etait pas une bonne idée.
Elle connaissait ce noble plus connu pour ses soirée arrosées que ça réelle valeur martiale.
Bref, elle doutait...
Sa supérieure magicienne, le porteur de la banniere sacré et celui monté sur son aigle croyaient en lui... mais ça ne la confortait pas dans ses doutes...
L'armée sylvaine réunissait malgré tout une belle force : des archers équipés des meilleures flèches, une coalition solide et nombreuse de la foret avec les dryades, de nombreux lémures et 2 formidables hommes arbres, des sombres forestiers et les fantasques cavaliers de Kurnous...
L'enchanteresse pouvait aussi compter sur les sœurs du crépuscule montées sur leur dragon, capable de rattraper tous les ennemis qui auraient atteint leur ligne.
Mais bon... Orion et ses tonneaux de bières la troublait un peu. Et que dire des alliés, rustres nains, bretoniens fragiles et haut elfes sûr d'eux...
Flanqué de nains lourdeaux et des hauts elfes hautains, l'armée sylvaine se scinda en 2 sections spécialisées :
Les archers à droite pour affaiblir les horribles engeances du chaos , les créatures de la foret à gauche pour charger et éparpiller les raclures peaux vertes.
Orion se tenait au centre avec Gwouïnaïr et ses danseurs de guerre prêt à se jeter sur un flanc ou l'autre.
Les sœurs et leur dragon se placèrent derrière les archers pour contre attaquer tout ce qui s'approcherait trop prêt de ses amis... et bandèrent leurs arcs.
Des forestiers allaient aider nains et haut elfes. Les cavaliers de Kurnous restaient en réserve pour apporter leur soutien plus tard dans la bataille.
Un plan très simple...
Eldiouk aurait apprécié...

Le trait précis du noble sur Archaon lança la bataille et les flèches noircirent le ciel en direction de l'armée chaotique.
Des nuées de gobelins chevauchant des loups constituaient l'avant garde et gênaient considérablement les archers. Nos ''alliés'' elfes et leurs pitoyables flèches nous interdire de correctement détruire la menace de trolls en laissant les agiles peaux vertes devant notre cible principale... mais les quelques ogres du chaos présent sur ce flanc subirent le courroux des archers aidés par les sœurs du crépuscule.
De leur côté, les êtres des bois ne bougèrent pas face aux loups et sangliers orques. Leur charge viendra.
Le plan se déroulait bien, le chaos subissait les pertes aux tirs et les orques s'approchaient de la future charge des bois...
Et le tout sans trop de pertes sylvaine mis à part les forestiers qui avaient écoutés les conseils de nos amis haut elfes ( la jupe d'Alarielle était vraiment très courte ! ).

Gwouïnaïr reprit confiance.

 

Tour 2 des elfes sylvains.

Les orques s'approchaient alors que le chaos non. Les volées de flèches avaient fait le travail et Gwouïnaïr sentaient la peur chez eux ( ?!!!! ).
Le flanc des archers aidé des sœurs continua de bombarder les sombres chaotiques. Des ogres du chaos et des chevaliers succombèrent sous les traits de feu et de poison. Ils s'écartaient de nous vers les hauts elfes.

Sur l'autre flanc, les orques avaient osé s'approcher de nos amis de la foret... mais une triple charge de nos plus grands arbres les terrorisa. La panique s'empara de tout le centre orque qui détala et laissa un désert face aux plus puissant arbres de la foret.

Le plan se déroulait à merveille pour les sylvains. Très peu de pertes, des peaux vertes en déroutent et des chaotiques fuyant la puissance de tirs de nos archers.
Les nains tenaient le centre en repoussant le reste des peaux vertes et sur les flancs du champ de bataille nos alliés chevaliers et hauts elfes avaient lancé une contre offensive décisive. Nos cavalier de Kurnous surgirent chez chacun d'eux pour appuyer les charges futures.

Orion se baladait au centre de la ligne sans réellement trouver d'ennemis à affronter.
Gwouïnaïr le surveillait du coin de l'œil.

Pour l'instant, tout se déroulait à merveille.

 

Tour 3 des elfes sylvains

C'est à partir de ce moment là, que Gwouïnaïr a commencé à douter...
Les haut elfes rebondirent sur les armures chaotiques tout comme les bretoniens sur l'autre flanc.
Dans la panique, notre allié, le magicien elfe sur son dragon, vint se placer entre nos archers et les troupes du chaos.

Le noble sur son aigle fut aplati par un gobelin volant dans un '' YEEEEAAAHHH PLOUTCH'' horrible.
Une énorme araignée sortit pour charger nos lémures mais un problème plus grave, un seigneur orque sur wyvern, chargea le centre et notre homme arbre blessé.
L'homme arbre fut détruit mais l'arachnarok rebondit sur les 6 lémures qui réussirent même à gagner le combat. Elle ne s'enfuit pas.

Orion chargea l'énorme araignée et laissa son allié haut elfe s'occuper du seigneur orque.
Tout en maitrise, l'araignée fut écrasé, les lemures redirigés et Orion pas trop blessé...
Mais le haut elfe face à la wyvern mourut et la panique entraina les archers alliés hors de la table... laissant un trou dans notre formidable plan de bataille !

La phase de tir fut calamiteuse à cause du dragon placé devant nous. L'unité ogre chaotique subit des pertes mais la troupe de trolls très peu...

Gwouïnaïr et ses danseurs face au gigantesque seigneur orque sur sa monture se souvint alors qu'il n'y avait pas de plan B.

 

Tour 4 des elfes sylvains

Gwouïnaïr n'avait pas l'habitude des champs de bataille.
Face à un monstre si grand, elle choisit l'option d'évitement et de la magie...
Ca ne fonctionna pas ! enfin, l'évitement si... la magie non !
Bref, le plan ne tenait plus du tout.

Le mage elfe sur son dragon avait été chargé par les trolls qui, non seulement l'avaient mangé tout cru, mais avaient ensuite enchainé sur nos formidables archers enflammés.
Des monstres cannibales étaient apparus nos arrières et, malgré leur quasi destruction par nos forestiers, l'un d'eux avait réussi à charger l’arrière d'autres formidables archers.
Une meute d'orques noirs sur sangliers commandée par un certain Morglum avaient explosé nos alliés bretoniens et enchainait maintenant nos dryades sur notre flanc nain.
Heureusement que les tirs des machines de guerre adverses ne firent pas plus de dégâts ... la ligne des sylvains devait tenir !!!
Les bretoniens face aux ogres étaient en déroute et les hauts elfes se rebondissaient et volaient face aux chaotiques. Les nains tenaient la ligne... en bon nain, quoi !

Les archers résistèrent aux trolls et au cannibale... Les dryades ne resisterent pas à Morglum et ses sangliers noirs qui enchainent alors des archers !

Les tirs quasiment absent, les sœurs et leur dragons décidèrent de sortir les épées ( et les dents...) pour charger les trolls.
Les archers face au cannibale se retournèrent et jouèrent avec lui en gérant habilement garce à leur initiative.
Un homme arbre chargea des chevaliers du chaos et au centre Orion et les lémures s'avancèrent dans le camp adverses pour chasser les gemmes.
Gwouïnaïr et ses danseurs évitèrent le big boss sur wyvern en espérant que la magie s'en occupe.

Nos charges et différents corps a corps se passèrent bien et, mis à part, les chevaliers du chaos qui résistèrent un peu, tous les autres monstres furent vaincus...

Les cavaliers de kurnous dispersèrent des chiens du chaos chez les haut elfes mais se firent disperser par des ogres chez les bretoniens ( d'un poil de cul, oui ! ).

La magie ne fit pas son boulot et le gros orque continua à vivre.

Gwouïnaïr ne savait plus quoi faire pour s'en débarrasser !

 

Tour 5 des elfes sylvains

Gwouïnaïr voyait la bataille pencher dangereusement contre les sylvains.
Quand elle aperçut Orion disparaître sous un tir de canon apocalypse, elle faillit craquer et tout abandonner.
Quand elle vit les lémures se faire charger et fuir sous l'assaut de cette horde de sangliers qu'ils avaient precedement repoussé... et les archers disparaître sous la puissance des orques noirs de Morglum...

Mais les sœurs du crépuscule lui rendirent son courage.
Elles chargèrent et détruisirent les chevaliers du chaos occupés avec l'homme arbre.
Elles ramenèrent l'espoir chez l'enchanteresse.
Hélas...
Archaon lança ses dernières forces et balaya l'homme arbre ainsi que les rares archers survivants. La grande enchanteresse et son porte banniere furent dechiqueté par la violence chaotique...

Et le seigneur orque sur wyvern était toujours vivant, gardant sa précieuse gemme avec lui.

Le flanc bretonien n'était plus. Les haut elfes se faisaient enfoncer par le chaos. Les nains tenaient et repoussaient tous les orques mais les gemmes étaient majoritairement la propriété des force du mal.

Gwouïnaïr perdit confiance.

Tour 6 des elfes sylvains

Gwouïnaïr comptait le reste de son armée.

Des lémures en fuite face aux sangliers qui chargeaient les quelques forestiers survivants...
D'autres forestiers se tenir vaillamment face à la mort future causé par un char orque...
Ses danseurs et elle, cachés dans la foret mais entourés de monstres et de cavaliers chaotiques...

Mais au loin, elle vit le dragon vert des sœurs croquer des sangliers, elle vit des lémures récupérer une gemme en détruisant des ennemis...

La bataille serait perdu mais l'honneur sylvain n'aura pas faillit.
Le dragon des sœurs s'envolera repu de troll, de chevaliers chaotiques et autres sangliers.

Les chevalier bretonien, les hauts elfes et la magie auront failli.
La discipline naine et l'agilité sylvaine aura tenu.

Gwouïnaïr se demandera toujours pourquoi ce fut le noble Eldiouk qui fut choisit pour Orion...
Les intrigues de la cour, les puissances chaotiques, les convoitises haut elfes...
Elle ne saura jamais...

Ce qu'elle sait, c'est que ce soir, elle trinquera jusqu'à plus soif dans une orgie avec ses danseurs en l'honneur de ses morts...

Et pour ce coquin d'Eldiouk !!!


Voilà... je savais que ma découverte du jeu allait etre violente... et elle le fût !!!
Je vois plein de petites erreurs qui m'ont flingué la partie ( surtout la 2eme moitié ).

Mais on s'est bien amusé et c'est l'essentiel.
Vivement la revanche, ça sera pas pareil !!!

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Alors, avant même le RdB (en cours de rédaction), quelques petites images de l'installation :

La veille, y'a déjà fallut monter "quelques" plateaux de mouvement (merci à @Mkar et @Prince Ulther!)

WI3Yfj5.jpg

Le vendredi en début de soirée, nous nous sommes attaqué à l'installation de la... surface (?) de jeu :

r7rqWWb.jpg   M2ivxv6.jpg

 

56UCEMj.jpg

 

jbQqetE.jpg  2SvNU47.jpg 

 

CrOiYQz.jpg

 

Comme vous pouvez le voir, il nous a fallut plus de 3 tables équivalent table GW pour faire la partie. Sur l'intégralité des forces en présence, un seul régiment d'Orques Noirs et, de mémoire, un régiment d'HE n'ont pas pu se déployer (objectivement, en se serrant, on aurait pu les mettre, mais ça aurait vraiment gêné pour les mouvements suivants).

 

Une fois la (les?) table montée, les joueurs ont enfin pu se déployer...

 

Barbarus : la suite... dès que je peux...

Edited by Barbarus
Link to comment
Share on other sites

A leurs très grande majorité, "oui", sauf quelques unités et le joueur Hautes Zoneilles qui a fait le choix de se disperser un peu partout sur la table...

Etait-ce le bon choix? Nous verrons...

 

Barbarus

Link to comment
Share on other sites

Sans trop en dire, sur les déploiements côté du bien et pour te répondre @Miles

Pour les elfes sylvains, les cavaliers de Kurnous ont été déployés T2 mais c'était leur règles de base il me semble (?). Pour les nains, il y avait les 10 mineurs qui ont été déployés T3 (t4?), dans le dos des Orques et gobelins, à peu près à la jonction des troupes de Morglum et de Grimgor.

 

Du côté du "Bien" on avait des noyaux d'armées assez cohérents, mais certaines unités ont été déployée en cohésion avec les autres, afin de profiter des forces et faiblesses de chaque armées.

 

Concrètement, et de gauche à droite, on avait le noyau bretonnien, le noyau nain, le noyau elfe sylvain et enfin le noyau haut elfe. Mais déjà les machines de guerre on eu un déploiement pensé "collectif". En gros on a mis les machines (1 trébuchet bretonnien, 2 catapultes naines, 3 canons nains, 1 canon-orgue nain et 3 (?) balistes haut elfes) de guerre en "commun" et on les a réparties à peu près équitablement le long des tables afin de pouvoir faire un max de dégâts, sachant qu'en face, c'était à peu près le cas aussi. Pour nous seuls les sylvains n'avaient aucune machine de guerre.

 

C'est ce qui s'est passé aussi avec les "Volants", les pégases, gyros, aigles et autres dragons ont été plus ou moins répartis sur la table afin de maximiser leur déploiements et leurs impacts sur la partie. On a eu deux grosses ailes de cavalerie, un côté bretonnien et un côté Haut elfes, mais avec des cavaliers haut elfes parmi les bretonniens, des chevaliers du royaume entre les nains et les sylvains (milieu de table), un char de chrace derrière la ligne des nains, quelques cavaliers légers bretonniens devant/sur la gauche des nains... des elfes sylvains étaient aussi intercalés, notamment des tireurs, derrière les nains, les tueurs nains ont été déployé avec les haut-elfes, là ou il y avait des monstres et troupes puissantes (chaos notamment). Sur les jonctions de nos armées, il y avait de fortes porosités entre les différents corps et les unités étaient imbriquées, mais globalement, oui, nos armées étaient en "bloc", à l'image de ce que l'on avait en face, ou chez le mal, il y avait des cœurs d'armées avec quelques unités déployées ici ou là ou des cannibales ogres qui se sont déployés en renforts derrière les lignes ennemies (vers les machines notamment).

Le camp du bien s'est déployé complètement en second, du coup on a plus ou moins pu choisir ou on allait, mais le scenario et les objectifs nous on quand même pas mal orientés... que l'on ait voulu jouer les objectifs ou pas !

Pour ce qui est du camp du "bien", on a pas mal discuté en amont, pour créer nos listes et élaborer une stratégie globale. On a pu anticiper un peu en partant du principe que même si le MJ souhaitait (pour une plus grande fluidité de jeu) que l'on se déploie en bloc (les objectifs persos des armées étaient officiellement et ouvertement conçus pour) et que l'on manœuvre pour aller vers les objectifs, on avait conscience que le problème principal serait l’encombrement des tables et qu'une logique de "je fonce tout droit" serait rapidement la règle, au détriment des objectifs, quels qu'ils soient. De fait, pour jouer les objectifs, ce que de notre côté on a considéré secondaire au vu du contexte des tables, de nos armées (des nains qui manœuvrent pendant 6 tours sur une table de 6 ou 7 mètres, mais bien sûr !), etc... on a réparti un minimum les unités sur toute la table, sachant que les "bulles de commandement" étaient de toutes façons réduites sur une armée de 5000pts. On avait conscience, grâce à des indices, de ce qu'étaient les objectifs adverses, donc on savait qu'il fallait empêcher le camp adverse de les atteindre, c'était plutôt notre état d'esprit, puisque l'on avait tous des doutes sur la faisabilité de nos objectifs persos... et sur notre capacité à réunir un maximum de gemmes, surtout lorsque l'on a vu la tonne d'unités de cavalerie et cavalerie légère en face, qui était clairement là pour collecter ces gemmes. Avec le déploiement en second, puis le camp du mal qui commençait, ils avaient l'opportunité de capturer un max de gemmes dès le départ. On a donc joué l'élimination des forces adverses.

 

En face, il y a eu peu de contacts en amont, les joueurs ayant fait le choix de jouer leurs objectifs à fond ainsi que le scenario, ils étaient équipés en conséquences (cavalerie légère notamment). Ils se sont donc plutôt déployés un peu plu sen bloc que nous, même si pour eux aussi, quelques unités se sont invitées chez les collègues...

 

Pour savoir si c’était la bonne chose à faire, d'un côté et de l'autre, il faudra lire la suite du rapport de bataille, mais je dirais qu'il y a du pour et du contre. On était un peu obligés de mixer des troupes pour essayer de tirer le meilleur parti de ce que l'on avait, mais de fait, ça cassait les forces et faiblesses de nos armées, pour le meilleur et pour le pire. En face je dirais que les deux armées d'orques et gobelin on manqué de certaines unités qu'ils ont "prêté" aux autres et qui leur ont manqué face aux nains (machines de guerre, géant, cavaliers...). Les Ogres et le chaos se sont beaucoup moins mélangées et sont ressorties beaucoup plus intactes pour moi, même si le chaos a bien mangé quand même.

Du côté du bien, de mon point de vue, notre stratégie a plutôt bénéficié aux nains et moins aux elfes, sylvains comme haut. Les Bretonniens ne sont peut-être pas tombés contre le bon adversaire, les ogres (je rappelle que c’est nous qui avons choisi nos déploiements du coup !), ni la partie de décor la plus propice à la cavalerie (la rivière...). Il leur a manqué un bus de chevaliers du royaume placé au centre de la table, mais ils avaient d'autres alliés avec eux pour compenser et ils ont eu les full ogres ou presque plus une bonne partie de l'armée de grimgor face à eux, mais il est possible aussi que nos tergiversations avec le MJ sur  l'adaptation en battle V8 du livre d'armées Bretonniens leur ait été fatal. Je pense notamment aux objets et règles de Louen qui ont été jugés trop puissants et donc nerfés, c'est peut-être ça qui leur a manqué car de fait leur roi a manqué de pêche même si l'ensemble de l'armée bretonnienne a quand même fait des trucs très sympas.

 

Avec 6 tours de plus on aurait pu voir quel camp était véritablement le plus fort car les osts survivants au t6 étaient bien trop éloignés pour pouvoir s'affronter. Je dirais qu'un redéploiement des survivants du bien autour du pack nain encore plutôt opérationnel aurait pu faire un beau trou dans le camp d'en face. Mais il aurait pu aussi se faire prendre en sandwich par les forces du chaos restantes et le pack des ogres, harcelé sur le troisième côté par les unités peaux vertes. la table était trop grande pour que, autrement que par des inclusions ici ou là de quelques unités, nos armées ne puissent se soutenir entre-elles. Bien souvent elles se sont même gênées.

C'était à faire, à vivre, c'était super, mais pas à chaque partie, je suis pressé de refaire une partie sur un format plus classique.

Link to comment
Share on other sites

Du haut du bastion où il avait décidé de se réfugier avec Ben Poulet, Marco observait les lignes de batailles se mettre en place. Les hordes malveillantes avaient hâte de se ruer au combat, de sortir leur lames et de faire couler le sang.

Elles se positionnèrent donc en premier, sans savoir où ni comment leurs ennemis allaient s'installer... Mais elles avaient l'assurance d'être les premières à se ruer au combat...

A l’extrême gauche du champ de bataille, les ogres avaient déployé leurs forces : quelques régiments de ventre-durs, un boutefer et un lance-ferraille se soutenant mutuellement, un megastodonte... On pouvait sentir l'odeur des chairs pourries que trimbalaient leurs désosseurs.... Marco espérait qu'une ingurgitation malencontreuse d'un de ces bouts de carne avariée allait causer quelques difficultés gastriques aux sorciers ventripotents.

Ensuite venaient les Orques et les Gobelins... Une immense armée, avec en avant garde de tous petits régiments de cavalerie (Marco était sûr d'avoir repérer de grosses araignées parmi eux)... Enfin, plutôt, un conglomérat hétéroclites d'unités qui semblaient n'être, au final, que l'assemblage malencontreux de deux hordes menées par des chefs de guerre différents. Enfin, sur la droite de cette ligne de bataille maléfique, se tenait la sombre armée du chaos, avec à sa tête nul autre qu'Archaon ! Il était à la tête de son tristement célèbre régiment d'Epée du Chaos, montées sur de sombres destriers... Et la Tueuse de Rois semblait pour l'instant reposer dans son fourreau.

 

                 48tkhXc.jpg erszk5S.jpg

 

jB53CbS.jpg QfeEXjW.jpg

Marco tourna la tête : de l'autre côté du champs de bataille, les forces du bien se mirent elles aussi en ordre de marche. En face des ogres, les fiers Bretonniens prirent place. Il lui sembla a plusieurs reprises entendre Louen crier à ses alliés que ses forces n'avaient aucune chance contre les ogres, qu'il fallait lui permettre de se déployer ailleurs, ou qu'il lui faudrait de l'aide et rapidement... Mais ces cris et cette colère à peine contenue n'empêchèrent pas les hommes de la Bretonnies de prendre leur position et de s’apprêter à faire leur devoir, quoi qu'il arrive.

A la gauche des Bretonniens, les nains prirent tranquillement position, sélectionnant les meilleurs endroits où placer leur artillerie, cherchant à optimiser les lignes de tir au maximum. Il sembla à Marco que le seigneur nain avait une idée en tête : et que de nombreuses lignes de vue donnaient sur l'immense statue orque en pierre se trouvant au centre du champ de bataille.

Ensuite, de façon plus discrète, vinrent prendre position les archers Elfes Sylvain. Orion organisa ses troupes de façon à ce qu'elles fassent face aux Orques et Gobelins, mais aussi à la force du chaos : nul doute que la divinité sentait que les orgueilleux Hauts Elfes auraient fort à faire avec les forces de Khorne et de Nurgle... Enfin, à l'extrême gauche de cette alliance, les Hauts Elfes se déployèrent. Mais Tyrion n'avait guère confiance dans ses alliés, aussi dissémina-t-il certaines de ses forces (de la cavalerie, un griffon, une baliste) tout le long de la ligne d'armée des forces du bien, pour pouvoir donner un coup de pouce à ses alliés le cas échéant...

     ZmCVcBG.jpg

 

hIUOznm.jpg     YQQznQn.jpg

 

Bhoccei.jpg

 

BHkHUix.jpg     JPYwPZR.jpg

Les armées étaient déployées, la bataille allait commencée... C'est alors que Marco remarqua quelques unités de chaque camp qui tentèrent de se faufiler au nez et à la barbe -des nains, sourit-il- des troupes adverses. Il déplia sa longue-vue : de nombreux régiments de cavaliers gobelins sur loup ainsi que quelques rutilants régiments d'humanoïdes sur fiers destriers tentèrent de s'infiltrer sans être vu...

m2X6gcf.jpg     V6qJZRC.jpg

 

mDAgpiN.jpg     c0ZgcuT.jpg

 

 

Edited by Barbarus
Link to comment
Share on other sites

Tour 1 :

 

Marco observa les lignes du mal avancer quasiment de concert : un seul objectif les animait, faire couler le sang... Cependant, quelques rusés gobelins gardèrent en tête qu'ils ne pouvaient pas grand chose contre leurs adversaires, aussi commencèrent-ils à chercher à s'emparer de Hachi ou des mystérieuses pierres verdâtres qui se cachaient sur le champ de bataille... D'autres encore se ruèrent en direction de la grosse statue de pierre orques... Marco commença à comprendre que leur objectif n'était peut-être pas de simplement se protéger derrière elle lorsqu'un étrange éclair vert jaillit des yeux de la statue... Celle-ci commença à bouger...

De l'autre côté du champ de bataille, le chaos se précipitait vers ce qui semblait être un vieil autel, probablement d'origine hommes-bêtes. Eux aussi semblaient vouloir l'atteindre pour d'obscures raisons, et celles-ci n'avaient pas l'air d'être une recherche d'un terrain stratégique...

 

Avancée du Chaos :

if0vsm0.jpg    2cAyBeq.jpg

 

4tQ4Lgz.jpg LuAXjUz.jpg

 

 

Avancée des Orques et Gobelins :

m2X6gcf.jpg    RNbwuCw.jpg

 

KcCLxXQ.jpg    ZZ2r4Cm.jpg

 

sLQ5iT2.jpg    5z6GjA6.jpg

 

Puis Marco se concentra sur les forces du bien : certaines ne bougèrent guère, semblant attendre que l'étau se resserre sur leurs ennemis, d'autres au contraire, se ruèrent à l'assaut...

 

Les nains patientent... et tirent... et détruisent l'idole (-la grosse idôle-) de Gork à peine ranimée...

AmPqWlp.jpg

 

Les premiers fanatiques sont lâchés (et ont détruit ce qui les a fait sortir, des aigles de mémoire) :

8YyzLcE.jpg

A la fin du tour 1, les Ogres semblent attendre une charge des Breto, même si les pégases avaient déjà annihilé une unité de Gnoblards avant de s'en prendre aux machines de guerre ogres :

yPArNFG.jpg   erszk5S.jpg

 

Edited by Barbarus
Link to comment
Share on other sites

Tour 2 :

 

Hachi venait d'être enlevé par des Gobelins montés sur de grosses arraignées, et Marco n'avait rien pu faire... La horde du mal s'élançait à l'assaut... Une charge de gobelin montés sur des choses étranges, rouges et bondissantes heurta la ligne naine de plein fouet...

 

tQZv5AX.jpg  u6FuMIB.jpg

 

bqQ6kbz.jpg   xRcfFg5.jpg

Des formes étranges, semblables à des ogres, surgirent dans le dos des lignes du bien, commençant à répandre la panique...

VKNNLLx.jpg  j7D9feD.jpg

Du côté des Hauts Elfes et des Elfes Sylvains, les lignes tenaient bon, arrosant l'ennemi de flèches précises et meurtrières. D'étranges nains à crêtes oranges se trouvaient en plein milieu du dispositif Haute Elfe, rugissant leur haine des monstres et de la vie en même temps. Marco se surprit à trouver cela paradoxal, mais ainsi en allait-il avec l'étrange psyché naine... Le reste de l'armée naine continuait de détruire tout ce qui passait à portée de tir, rajoutant sa puissance de feu à celle des Sylvains.

2iDX0Od.jpg  w8WRN0V.jpg

Du côté ogre, la triple charge d'un régiment bretonien, d'un perso HE et de Louen avait été stoppée nette par l'extrême résistance d'un régiment de 6 ferox... Et la charge bretonnienne sur les deux machines ogres n'avait pas eu l'effet escomptée... Les fiers cavaliers semblaient désormais voir les mâchoires ogres se refermer sur eux... Au milieu des armées Elfiques, le chaos vit venir sur lui l'ombre glacée d'un Phénix.

uYesgJs.jpg  FkR8Oxm.jpg

 

A la fin de ce tour, les nains semblaient sereins : un grand espace vide leur faisait face...

og6d8ae.jpg

Marco pouffa de rire lorsqu'il s’aperçut que le régiment de cavalier orque sur sanglier, qui avait traversé quasiment toute la table lors du tour précédent avait fuit comme des pleutre, fuyant de régiments alliés en régiments alliés pour se retrouver à moins d'1ps de son propre bord de table (on peut l'apercevoir en haut à droite sur la dernière photo, juste à côté de la colline...Petit clin d'oeil @Norsca pour cette unité qui doit probablement être l'unité non-volante ayant parcouru le plus de distance lors de cette partie...)! Les choses semblaient assez mal engagées pour les orques et gobelins, mais la cavalerie sur loup avait commencé à ramasser pas mal de gemmes...

 

Edited by Barbarus
Link to comment
Share on other sites

Tour 3:

 

Marco entendit un immense rugissement venir de sa gauche... Les ogres rentraient dans la danse, et ils le firent savoir à l'ensemble du champ de bataille :

jZJeoqX.jpg  eDsIiFg.jpg

A la fin de son tour, le joueur ogre semblait assez satisfait, alors que paradoxalement, les choses semblaient bien plus tendues pour les forces du chaos :

vBY4f5O.jpg   sCNrkP4.jpg

L'attention de Marco se porta alors sur le centre du champ de bataille, où tout semblait se compliquer fortement pour les joueurs peaux-vertes, même si les chevaucheurs de sangliers parvinrent à se rallier :

GeczwCW.jpg    bvC1iTa.jpg

 

3XD9ClS.jpg    nQUGyKi.jpg

Côté nain, la stratégie restait la même : tirer sur tout ce qui était plus haut qu'1,2m et/ou qui avait la peau verte... Et cela semblait porter ses fruits :

jxqCLVT.jpg    S4Ps6YL.jpg

 

aeDtCl0.jpg   8uEQ64w.jpg

 

zxODgV3.jpg   ZDGVaOu.jpg

A ce moment de la partie, Marco vit le flanc droit de l'alliance du bien s'effondrer : les bretonniens n'avaient pu tenir le choc face à la violence (et la faim) des ogres. Louan venait de tomber... Le centre de l'alliance du mal continuait d'encaisser les coups de boutoirs de l'artillerie naine, en perdant de nombreuses troupes, tandis que les elfes et le chaos se neutralisaient gentiment (avec moult morts, mais gentiment quand même...) sur le flanc droit de l'alliance du mal...

Link to comment
Share on other sites

Tour 4 :

 

Marco continuait de frissoner en haut de sa tour, et tout le monde semblait l'ignorer... Hachi était parvenu à s'enfuir, et la météo qu'il avait fait s'abattre sur le champ de bataille avait réduit les velléités de tir de pas mal de monde... Pour autant, la charge des ogres fut terrible et de nombreux bretonniens gisaient désormais à terre, piétinés ou démembrés par les terribles monstres affamés... Le chaos était toujours aux prises avec les Hauts Elfes, le phénix parvenant à tenir en échec Archaon et ses élus...

Y2WLJGZ.jpg   tZqiZfk.jpg

 

xv23Hfo.jpg   k6PQXNg.jpg

De nombreux peaux-vertes avaient été décimés, mais ceux qui restaient en vie continuèrent de pousser des hurlements de défis à l'armée naine tant haït et à ses alliés "qui sentent bizarre":

fkXr97r.jpg   5c3jfuj.jpg

Les nains finirent quand même pas accepter de se déplacer pour aller au contact. Les Dracs de feu hurlèrent moult imprécations contre les lanciers hauts elfes qui chargèrent les trolls alors que l'unité naine se faisait une joie de fourbir ses puissantes armes de tir enflammées. La Vouivre orque semblait avoir une cible en vue pour le prochain tour, mais Orion veillait :

geFZkAe.jpg     YsFjU4Z.jpg 

 

HHbmzpR.jpg  ZHAeMoN.jpg

Marco fut assez surprit d'entendre les piaillements d'agonie d'une énorme araignée, éventrée par les elfes sylvains. Ceux-ci semblaient avoir pris la mesure de leurs adversaires :

xsUNsQH.jpg    5nnJBCr.jpg

 

A ce moment de la bataille, Marco ne pouvait toujours pas dire qui allait l'emporter : le flanc droit de l'alliance du bien s'était effondrer, mais il faudrait du temps aux ogres pour rejoindre le reste de la bataille. Le centre de l'alliance du mal était proche du point de rupture et l'artillerie et l'infanterie naine avait bien nettoyé l'espace central. Les elfes sylvains tenaient leur partie du champ de taille et les rares gobelins leur faisant face semblaient être trop peu nombreux et trop faiblards pour leur opposer une résistance digne de ce nom. Il déplia sa longue-vue pour tenter de comprendre ce qui se passait sur le flanc droit de l'armée du mal : le chaos et les elfes s’étripaient à qui mieux-mieux, mais les monstres qui accompagnaient la horde chaotique semblaient avoir été sous-estimés. Pour l'instant, sur ce flanc de la bataille, la victoire restait indécise et capricieuse...

 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.