Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

[30K] L’HERESIE D’HORUS [Projet évolution du fluff]


Recommended Posts

il y a 35 minutes, Kaptain a dit :

Pour le coup je ne pense pas que l'Inquisition ait grand chose à voir avec la dérive de l'histoire d'Olly. 

 

Bin c'est les nouveau interrogateur de Sinderman qui écrivent et enjolivent son histoire dans le roman Saturnine ^^. Lea auteurs font la même chose dans Sanguinius le grand ange a propos de la religion impérial...
Après c'est une facilité de tout expliqué avec l’inquisition mais ça marche tellement bien^^

 

Link to comment
Share on other sites

Bon je double poste pour la bonne cause. Dans la soirée vous aurez droit au résumé de Garro mais j'ai mis la main sur un truc .....

 

Du coup 3 images de la fin et la mort :

 

Révélation

fin1.png

 

Révélation

fin_2.png

 

Révélation

fin3.png

 

 

Mais ce qui m'a surtout fait faire un bon c'est la liste des personnages :
 

Révélation


The Emperor – Master of Mankind, Last and First Lord of the Imperium

Horus Lupercal – Primarch of the XVI Legion, Ascendant Vessel of Chaos

 

The Defenders of Terra

Malcador the Sigillite – Regent of the Imperium

Constantin Valdor – Captain-General of the Legio Custodes

 

The Loyalist Primarchs

Rogal Dorn – Praetorian of Terra, Primarch of the VII Legion

Sanguinius – ‘The Great Angel’, Primarch of the IX Legion

Vulkan – The Last Guardian, Primarch of the XVIII Legion

 

Legio Custodes

Diocletian Coros – Tribune

Arcatus Vindix Centurio – The Emperor’s Eagle

Ios Raja – Hetaeron Companion

Harahel – Aedile-Marshal, Warden of the Sodality of the Key

Shukra – Companion, Warden of the Sodality of the Key

Caecaltus Dusk – Hetaeron Proconsul

Uzkarel Ophite – Hetaeron Proconsul

Dolo Lamora – Sentinel-Companion

Kliotan – Sentinel-Warden

Arzach – Prefect-Captain

Cazadris – Sentinel-Warden

Kintara – Hetaeron Companion

Damorsar – Shield-Captain

Krysmurthi – Hykanatoi

Avendro – Shield-Captain

Telemonis – Host-Marshal

Caercil – Companion

Tyrask – Sentinel

Systratus – Sentinel

Estrael – Companion

Geliden – Sentinel

Astricol – Companion

Valique – Sentinel

Mendolis – Sentinel

Vantix – Companion-Captain

Heliad – Hetaeron Companion

Amalfi – Shield-Captain

Entaeron – Vestarios

Justinius – Sentinel

Ludovicus – Proconsul Hykanatoi

Symarcantis – Warden

Xadophus – Warden-Companion

Frastus – Companion

Andolen – Prefect-Companion

Karedo – Tharanatoi (Hetaeron)

Ravengast – Hetaeron Companion

Braxius – Hetaeron Companion

Taurid – Hetaeron Sentinel

Nmembo – Hetaeron Companion

Zagrus – Hykanatoi (Hetaeron)

Amon Tauromachian – Custodian

 

Sisters of Silence

Kaeria Casryn – Oblivion Knight, Steel Foxes Cadre

Mozi Dodoma – Sister Vigilator

Vedia – Vigil Sister

 

The Chosen of Malcador

Khalid Hassan

Zaranchek Xanthus

Moriana Mouhausen

Gallent Sidozie

Garviel Loken – The Lone Wolf

Helig Gallor – Knight Errant

 

Officers and Seniors Militant of the War Court

Sandrine Icaro – Second Mistress Tacticae Terrestria

Ilya Ravallion – Strategist

Jonas Gaston – Junior

 

Lords of the Council of Terra and Lords Principal

Zagreus Kane – Fabricator-in-exile

Nemo Zhi-Meng – Choirmaster of the Adeptus Astra Telepathica

Eirech Halferphess – Astrotelegraphica Exulta of the Higher Tower

 

The VII Legion ‘Imperial Fists’

Archamus – Master of the Huscarls

Vorst – Veteran Captain

Fafnir Rann – Lord Seneschal, Captain of the First Assault Cadre

Fisk Halen – Captain, 19th Tactical Company

Val Tarchos – Sergeant, 19th Tactical Company

Maximus Thane – Captain, 22nd Company Exemplars

Leod Baldwin

Brastas – Captain

Calodin

Lignis

Bedwyr

Cortamus

Devarlin

Mizos

 

The V Legion ‘White Scars’

Shiban – Khan, called ‘Tachseer’

Ganzorig – Noyan-Khan

Jangsai – Khan

Chakaja – Stormseer

Yiman

Atrai

Sojuk – Khan

Zhintas – Khan

Gahaki – Khan of the Burgediin Sarhvu

Ainbataar – Khan

Namahi – Master of the Keshig

The IX Legion ‘Blood Angels’

Raldoron – First Captain, First Chapter

Azkaellon – Herald of the Sanguinary Guard

Taerwelt Ikasati – Sanguinary Guard

Zephon – Dominion, ‘The Bringer of Sorrow’

Nassir Amit – ‘The Flesh Tearer’

Sarodon Sacre

Maheldaron

Zealis Varens

Krystaph Krystapheros

Rinas Dol

Kystos Gaellon

Khotus Meffiel

Satel Aimery

Khoradal Furio

Emhon Lux

 

The Shattered Legions

Atok Abidemi – Draaksward, XVIII Legion ‘Salamanders’

Ari’i – Pyre Warden, XVIII Legion ‘Salamanders’

Ma’ula – Sigil Master, XVIII Legion ‘Salamanders’

Hema – Sergeant, XVIII Legion ‘Salamanders’

Bödvar Bjarki – VI Legion ‘Space Wolves’

Kratoz – Spearhead centurion, X Legion ‘Iron Hands’

Khrysaor – Sergeant-at-arms, X Legion ‘Iron Hands’

 

The I Legion ‘Dark Angels’

Corswain – Lord Seneschal, the Hound of Caliban

Adophel – Chapter Master

Tragan – Captain of the Ninth Order

Vorlois

Bruktas

Harlock

Blamires

Vanital

Erlorial

Carloi

Asradael

Tanderion

Cartheus

Zahariel

 

House Vyronii

Acastia – Bondsman-pilot of the Knight Armiger Elatus

 

The Imperial Army (Excertus, Auxilia and others)

Aldana Agathe – Marshal, Antioch Miles Vesperi

Phikes – Her adjutant

Mikhail – Captain, 403rd Exigency Stratiotes

Jera Talmada – Colonel, Corps Logisticae

Lantry Zhan – Forward observer, PanCon Fifth

Martineaux – Hort Captain

Sklater – Sire-Militant

Hetin Gultan – Sergeant, Royal Zanzibari Hort

Kucher

Derry Cassier – Junior loader

Naheena Praffet – Corporal, 467th Tanzeer Excertus

N’jie – Captain, Kovingian Light Ordnancers

And others

 

Prefectus

Ahlborn – Conroi-Captain, Hort Palatine (Command Prefectus Unit)

Stiglich – Hort Palatine

Hellick Mauer – Boetharch

 

The Order of Interrogators

Kyril Sindermann

Leeta Tang

 

The Citizen Conclave

Euphrati Keeler

Eild

Perevanna

Wereft

Katsuhiro

 

The Traitor Host

The XVI Legion ‘Sons of Horus’

Ezekyle Abaddon – First Captain

Kinor Argonis – Equerry to Warmaster Lupercal

Ulnok – Equerry to the First Captain

Azelas Baraxa – Captain of Second Company

Itha Clathis – Second Company

Kaltos – Second Company

Tarchese Malabreux – Master of the Catulan Reavers

Hellas Sycar – Master of the Justaerin

Taras Balt – Captain of Third Company

Tyro Gamex – Third Company

Vorus Ikari – Captain of Fourth Company

Xhofar Beruddin – Captain of Fifth Company

Ekron Fal – Centurion, Justaerin

Lycas Fyton – Captain of Seventh Company

Kalintus – Captain of Ninth Company

Selgar Dorgaddon – Captain of Tenth Company

Zistrion – Captain of 13th Company

 

The XIV Legion ‘Death Guard’

Typhus – First Captain

Serob Kargul – Lord Contemptor

Vorx – Lord of Silence

Kadex Ilkarion

Caipha Morarg

Melphior Craw

Skulidas Gehrerg

 

The XVII Legion ‘Word Bearers’

Sor Talgron

Barthusa Narek

 

The VIII Legion ‘Night Lords’

Khagashu

 

The Dark Mechanicum

Clain Pent – Fifth Disciple of Nul

Eyet-One-Tag – Speaker of the Epta War-Stead linked unity

 

Others

Basilio Fo – War criminal

Andromeda-17 – Selenar

 

The Long Companions

Oll Persson – Perpetual

John Grammaticus – Logokine

Katt – Unsanctioned psyker

Hebet Zybes – Labourer

Dogent Krank – Trooper

Graft – Agricultural servitor

Actae –Prophetess

Alpharius

Leetu – Proto-Astartes

 

Y'a telement de personnages que je desesperais de revoir avant la fin....

Et de surprise aussi ^^

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Kaptain a dit :

Le nombre de Custodes nommés. 😱

 

je pense qu'Abnett a voulu marqué le coup et les as tous nommé.

 

Par contre moi ce qui me fait vraiment plaisir c'est :
 

Révélation

Kaeria Casryn qu'on a pas revue depuis l'empereur de l'humanité

Khalid Hassan on le connait bien et j'espere savoir ce qui lui arrive

Moriana Mouhausen en agent de malcador pour ceux qui ne connaisse pas

Révélation

c'est la conseillere d'Abaddon dans la trilogie Black Legion^^

 

Zaranchek Xanthus codex inquisition V6^^

Atok Abidemi et Bodvar Bjarki qu'on a pas revue depuis la colère de Magnus

Zahariel alias

Révélation

Lord Cypher quand même

 

Katsuhiro le guerrier qui aurait du mourrir dans le tome 2 et qui a force est devenu un perso recurent^^

Barthusa Narek le Word Bearers qui est devenu le bras droit d'Eldrad quand ils ont massacrée la cabal

Vorx Le seigneur du silence

 

Il ne manque que yasu nagasena, dio promus et un ou deux autres...

 

 

Link to comment
Share on other sites

Oh bien vu !

 

Révélation

Pour Xanthus ! 

Il a quand même donné son nom a un courant radical de l'Inquisition.
Et pour Moriana également, je n'avais pas du tout fait le rapprochement.

 

Perso je suis très curieux du destin de Narek, qui est un personnage tout à fait atypique. Sniper Word Bearer non-corrompu, c'est un Kamoulox sur patte. 😄

 

J'ai lu une théorie rigolote : tous les Custodes sont nommés parce que... ce sont les derniers Custodes encore vivants. ^^

 

J'étais très hype, je me suis jeté sur le site de la BL pour acheter l'e-book et... j'ai seulement réalisé à ce moment là qu'il s'agissait d'une pré-commande. Plus qu'à ranger mon set-up plaid/fauteuil/fourneau/chocolat chaud jusqu'à la semaine prochaine.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Kaptain a dit :

Oh bien vu !

 

  Révéler le contenu masqué

Pour Xanthus ! 

Il a quand même donné son nom a un courant radical de l'Inquisition.
Et pour Moriana également, je n'avais pas du tout fait le rapprochement.

 

Perso je suis très curieux du destin de Narek, qui est un personnage tout à fait atypique. Sniper Word Bearer non-corrompu, c'est un Kamoulox sur patte. 😄

 

J'ai lu une théorie rigolote : tous les Custodes sont nommés parce que... ce sont les derniers Custodes encore vivants. ^^

 

J'étais très hype, je me suis jeté sur le site de la BL pour acheter l'e-book et... j'ai seulement réalisé à ce moment là qu'il s'agissait d'une pré-commande. Plus qu'à ranger mon set-up plaid/fauteuil/fourneau/chocolat chaud jusqu'à la semaine prochaine.

 

Oui le warp nous joue des tours, les dates de sorties sont variables (on a 3 semaines d'avance au final). Tu le prend en VF ou VO?

Link to comment
Share on other sites

Garro : Knight of Grey de James Swallow 144 pages


 

Révélation

0 : Avant-Propos

 

1 : L’histoire du livre

La bataille de Terra fait rage, et, dans les ruines du palais impérial, Nathaniel Garro apporte son aide aux dernières forces impériales encore en activité, en attendant la défaite finale. Mais son histoire n’est pas encore finie, il lui reste encore un ultime défi à relever.

 

2 : L’histoire avec un grand H

Révélation

Alors que Garro regarde l’avancée méthodique de la Death Guard en direction du bastion de la Marmax, il est rejoint par Helig Gallor.

Ce dernier lui apporte une nouvelle plutôt inattendue. Euphrati Keeler est sortie de sa prison et se trouve à la Marmax où elle galvanise les troupes.

Garro comprend alors que l’objectif de Mortarion est de tuer la sainte vivante et il décide d’aller l’exfiltrer.

 

Prenant de vitesse la Death Guard, Gallor et Garro arrivent au bastion de la Marmax juste après une attaque de troupe hérétique. Garro essaie de convaincre Keeler de partir mais cette dernière n’a plus envie de combattre et cherche la mort, il parvient malgré tout à lui faire entendre raison.

Les dernières troupes de la Marmax doivent se replier vers le palais intérieur pendant qu’il est encore temps.

 

D’ailleurs, il est presque déjà trop tard, la Death Guard est là et elle ne laissera échapper aucun transport de troupe.

 

Sauf si, bien sûr, elle est occupée ailleurs….

 

Après avoir confié la garde de Keeler à Gallor, Nathaniel Garro part défier en duel Mortarion pour gagner du temps.

 

Après un long duel au cours duquel Mortarion a essayé de convaincre Garro de revenir auprès de lui, ce dernier finit par se faire mortellement blesser.

Mais Mortarion a la rancune tenace et ne veut pas seulement tuer Garro, il veut que ce dernier devienne le nouveau seigneur des mouches, ce même démon que Garro a déjà vaincu deux fois.

 

Mais une intervention de l’empereur par l’intermédiaire de Keeler donne la force à Garro de résister et de porter un dernier coup à Mortarion avant de mourir.

 

3 : Marqueur Temporel :

Révélation

Les événements de ce livre se déroulent entre la fin du livre Mortis et le début du livre Le Faucon.

En effet, Garro, Gallor et les derniers des soixante-dix ont participé au combat sous la porte Saturnine avant d’être définitivement congédiés par Malcador et de partir pour le front.

A ce moment là , Keeler est encore en prison, elle ne s’évadera qu’à la fin du roman « Mortis ».

L’intervention de Loken et peut être de Garro (on a pas le nom du deuxième guerrier mais on sait que Loken et Garro sont partis ensemble après Saturnine) au moment de son transfert lui permet de s’évader et de disparaître.

Dans le roman « Le Faucon », Loken retrouve enfin la trace de Keeler qui se trouve dans le palais intérieur (à noter qu’il n’y a plus de trace de Gallor…). Et, dans le même temps, Mortarion s’est retiré du front et affronte le Khan.

 

C’est donc forcément entre Mortis et le Faucon que se déroulent les événements de ce roman court.

 

4 : Personnage :

Révélation

Euphrati Keeler : le roman sortant un an après « Le Faucon », on sait tous qu’elle va survivre et cela gâche un peu l’histoire. En effet, elle supporte mal le poids d’être la sainte vivante de l’Empereur. Elle n’a plus envie de continuer à fuir et attend la mort au bastion de la Marmax.

Bien sûr, elle ne se suicide pas directement, elle aide les soldats et sa présence les galvanise mais elle s’est placée sur la route de la Death Guard et sait très bien que ça sera sa perte.

Heureusement pour elle, Garro finit par la convaincre de partir et c’est son ultime sacrifice qui va redonner la foi à Keeler.

 

Helig Gallor : il faisait partie de la septième compagnie de la Death Guard, quand le capitaine Garro a décidé de fuir Istvaan et de prévenir l’imperium de la trahison d’Horus. Il a, comme les autres membres des soixante-dix, suivi son capitaine sans se poser de questions.

Mais ils en ont tous gardé rancune à Garro de les avoir coupés de leur légion sans leur demander leur avis.

Après une longue période d’emprisonnement sur Luna il est entré au service d’Amendera Kendel l’agentia Tertius de Malcador.

Il a ensuite rejoint les Kill Team sous la porte de Saturnine.

Et, pour finir, il a rejoint Garro pour le prévenir que Keeler était en danger.

Il ne croit pas en l’Empereur Dieu mais il croit en Garro et a décidé de l’aider dans sa dernière quête.

Il va réussir a sauver Keeler pendant que Garro combat contre Mortarion.

Mais on ne sait pas ce qu’il devient ensuite. 

 

Mortarion : bien qu’il ait fait un grand pas vers la damnation, il lui reste encore une petite part d’humanité. C’est pour ça qu’il veut rallier Garro à sa cause, pour sauver ce qui peut encore l’être. Au fond de lui, il sait qu’il a commis une erreur mais il est allé trop loin pour faire demi-tour.

Au moment où il tue Garro, il perd sa dernière part d’humanité et devient un prince démon à part entière et se transforme définitivement, son corps change et ses ailes poussent.

 

Nathaniel Garro : Agentia Primus de Malcador, anciennement Capitaine de la 7eme compagnie de la Death Guard, anciennement lieutenant des Dusk Raider. Après avoir été congédié par Malcador qui lui a dit que son histoire ne l’amènerait pas sur Titan et qu’il trouverait son destin sur Terra, il est allé combattre les Sons of Horus sous la porte Saturnine puis il est parti apporter son aide à qui en avait besoin sur la ligne de front.

Quand Gallor lui dit que Keeler est en danger, il décide d’aller la sauver. Il pense qu’elle est trop importante pour mourir dans la défense d’un bastion du palais extérieur qui est déjà perdu.

Mais pour la sauver, il va devoir défier en duel son père génétique Mortarion et accomplir sa destinée.

Avant de mourir, il blessera Mortarion au cou (la faille dans l’armure qui va permettre au Faucon de décapiter Mortarion un peu plus tard).

 

5 Autres :

Révélation

La rivalité entre Terriens et les autres humains : je n’en ait peut-être pas parlé assez souvent dans les autres romans mais encore une fois dans ce roman, on nous fait comprendre que la grande croisade n’a pas vraiment été vécue comme une libération par les planètes ramenées dans le giron impérial. Même parmi les légions de Space Marines, il y a au mieux une rivalité, au pire de l’incompréhension voire de l’hostilité.

L’empereur n’a jamais pris le temps d’asseoir ses conquêtes et finalement l’imperium n’a jamais vraiment été stable.

 

6 : Conclusion :

Je dois dire que j’ai été surpris par la fin du roman. Bien sûr, je m’attendais à la mort de Garro mais les auteurs de la Black Library ont toujours eu du mal à donner sinon une bonne mort au moins une mort crédible à leurs personnages. Ici la mort de Garro est héroïque et surtout assez bien menée avec le duel final où tout est dit et révélé.

James Swallow s’en sort plutôt bien. Il revient sur l’histoire de Garro, ses choix et leurs conséquences. C’est une bonne conclusion à cette saga.

L’intervention impériale à la fin était peut-être en trop. Après tout, l’empereur a autre chose à faire à ce moment-là que de se pencher sur le sort de Garro mais dans le même temps il aurait peut-être été trop cruel pour le lecteur de voir finir Garro en démon et seigneur des mouches.

 

Link to comment
Share on other sites

C'est sur, ce serait idiot de tuer la poule aux œufs d'or! Ils peuvent traiter la chute de Caliban, le duel entre Guilliman et Omegon, Fulgrim vs Guilliman, la création des chapitres, il y a 7 ans de purge. Après est ce que ça marchera, ce n'est pas sur à 100% vu que le point culminant c'est la bataille de Terra.

 

Ils vont aussi capitaliser sur la série sur les personnages, celle ou on a Luther, Valdor et Sigismund. Cette série, comme celle sur les Primarch ce sont des novellas vendu le prix d'un roman, tout bénef pour GW.

Link to comment
Share on other sites

Question, en tant que joueur et amoureux des Word Bearers, j'ai apprécié le personnage de Balthusar Narek, le dernier Imperial Herald. J'ai lu Vulkan est vivant où il apparaît pour la première fois, puis Imperium Secondus (à moins que ce soit les Anges de Caliban ?) où il entame réellement sa quête. A priori, pour en savoir plus sur ce personnage, je dois me farcir l'arc Salamanders (qui, on va pas se mentir, me fait pas forcément rêver). Est-ce que ça vaut le coup ?

 

D'autre part, j'ai tendance  pointer du doigt ce qui n'est pas forcément bon dans les bouquins que je lis, alors pour contrebalancer, j'avais envie de parler de deux œuvres que j'ai lu durant l'arc Night Lords que j'ai adoré.

 

La première, impossible de retrouver son nom, c'est celle des 5 Space Wolves envoyés par Leman Russ pour surveiller les Night Lords, qui débarquent sur le vaisseau de Curze juste avant Istvaan V. Dans les faits, c'est pas incroyable: ils débarquent, ils se font massacrer et les NL partent pour Istvaan. On le sait, y a rien à spoiler, pas de surprise. Et pourtant. Les Space Wolves sont incroyablement fiers et pour une fois, la notion d'honneur qu'ils portent les parent d'un manteau de classe. Les Night Lords sont présentés comme des prédateurs, des hyènes, qui se referment inexorablement sur eux. Il y a une tension tout simplement incroyable. C'est probablement l'une des meilleures nouvelles que j'ai lu depuis que j'ai commencé l'HH.

 

La deuxième, c'est le livre Primarchs de Conrad Curze. Bon déjà, c'est du ADB, c'est un gage de qualité. Ce qui est très fort, c'est que ça se passe après l'Hérésie. Le mec a dit "Non mais les origin storys moi ça m'intéresse pas, en plus j'ai déjà expliqué Nostramo, alors je raconte ses derniers instants.". Des moments on comprend pas où veut en venir ADB, mais il utilise à la fois le contexte - rappelons qu'une partie de ses frères sont morts, les autres perdus, l'Empereur est sur le trône d'or, la Purge est terminée - et la psyché de Curze pour livrer un livre magistral. La scène de fin, qui pré-destine la mort de Conrad Kurze, est très bien écrite, à tel point qu'il me paraît évident qu'à l'image d'un Josh Reynolds, ADB finira par quitter un jour la BL pour écrire ses propres romans.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Kaelis a dit :

t la psyché de Curze pour livrer un livre magistral. La scène de fin, qui pré-destine la mort de Conrad Kurze, est très bien écrite, à

La scène en elle-même est écrite dans sa trilogie sur les NL, au cas où tu ne les aurais pas encore mis. J'ai pas lu le livre sur curze, je précise.

Link to comment
Share on other sites

Je fais une petite pause de "la fin et la mort" pour venir répondre (oui cette phrase est importante pour la suite).

 

@Kaelis on peut suivre les aventure de Barthusa Narek dans :

Vulkan est vivant

Imperium Secundus

Retour au mont Deathfire

La Vieille Terra

 

Il poursuit ça quete de vengeance et cherche toujours Lorgar.... Il va revenir pour la fin dans "la fin et la mort" mais j'en dis pas plus pour pas te spoil.

 

Par contre ce n'est pas le dernier des Imperial Herald, il y'a aussi Volkhar Wreth dont l'histoire est en partie raconté dans la nouvelle La purge d'Anthony Reynolds (HH tome 37), il faisait partie de l'ost de croisade et il lui est arrivé bien des malheures....

 

Il y a 9 heures, Kaelis a dit :

j'avais envie de parler de deux œuvres que j'ai lu durant l'arc Night Lords que j'ai adoré.

 

La nouvelle c'est Celui-Qui-Regarde et le chef de l'escouade c'est Fyodor Stromgren, on reparle de lui dans la dague enfouie ....

 

Il y a 9 heures, Kaelis a dit :

à tel point qu'il me paraît évident qu'à l'image d'un Josh Reynolds, ADB finira par quitter un jour la BL pour écrire ses propres romans.

 

J'espere qu'il finira mieux que Josh Reynolds quand même parce que Reynolds qui avait un peu de liberté a la blacklibrary est partie parce qu'on lui demandait de faire des livres commerciaux (Apocalypse par exemple) ... Tous ça pour finir chez FFG a écrire des nouvelles pour leur jeu de cartes et chez Riot Game a écrire des romans sur les personnage de League of Legend...

Quand on voit ce qu'il avait réussit a faire avec AOS et Fabius Bile c'est quand même du gachie...

 

ADB je pense pas qu'il parte de la blacklibrary, il a quand même une place privilégié, il ne fait pas de roman commerciaux, et il a beaucoup de temps pour écrire les histoires qu'il veut. Et surtout Dan Abnett l'aime bien^^, quand ADB en fait qu'a ça tête pour le Siège de Terra, Dan Abnett rattrape le tout :). (c'est pas moi qui le dit c'est ADB lui même).

Mais il est indéniable qu'il a du talent pour parler de personnage compliqué et plein de profondeur.

 

Je retourne a mon livre qui va me rendre fou^^

 

Edit : j'ai pas mis de spoile pour pas que tu sois tenté de les lire mais si tu veux une ou deux explications hésite pas

 

Edited by gilian
Link to comment
Share on other sites

il y a 57 minutes, Rogal_Dorn a dit :

Merci @gilian pour ces news.

 

Barthusa Narek est un personnage très intéressant ( pour un Word Bearer 😉 ).

Je ne vois pas Sigismund par contre ...

 

Non mais c'est fait exprès je pense parce qu'à un moment un y a fafnir qui dit: je me demande où est sigismund

 

J ai fini le livre en un peu moins de 20h... j'ai fini le résumé.... un peu plus de 20 pages....

Ya de très grosses révélations....

Link to comment
Share on other sites

Aaaaah ne me divulgachez rien !

Je ne suis que à Morris et Sigismond est en route pour la maison avec Luther. Il doit y avoir de l'ambiance dans le colis, avec la fin et la mort entre les deux ^^

Link to comment
Share on other sites

Le 03/03/2023 à 10:30, Rogal_Dorn a dit :

Merci @gilian pour ces news.

 

Barthusa Narek est un personnage très intéressant ( pour un Word Bearer 😉 ).

Je ne vois pas Sigismund par contre ...

Sans spoiler, la présence de Narek dans le Dramatis Personae c'est du gros gros troll, malheureusement. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Kaptain a dit :

Sans spoiler, la présence de Narek dans le Dramatis Personae c'est du gros gros troll, malheureusement. 

 

Sans aller jusque là, abnett nous fait une fin de film ou on revoit tout le monde. Ils ont même oublier de crédité Crossus qu'on retrouve avec typhus.

 

Après à voir ce qui va se passer dans le tome 2 parce que techniquement il reste pas grand chose à raconter pour 600 pages^^

 

Link to comment
Share on other sites

Ça dépend où tu t'arrêtes. Si ça se trouve ça ouvrira sur le duel final, et on aura 550 pages de "L'après", la débandade du Chaos, l'arrivée de Guilliman, le sauvetage de l'Empereur, les innombrables manœuvres politiques qui se mettent en place, etc. 

Révélation

Par exemple on est d'accord que Fo va atterrir sur Titan ? Faudra l'expliquer. Et ce qui va se passer dans la tête de Valdor. Dans celle de Vulkan. Etc. 

 

Link to comment
Share on other sites

Oui c'est aussi vrais... Surtout si ils comptent lancer une série sur la purge comme prévus en 2020 ...

Sinon @Kaptainpour Narek je reviens sur mon hypothése dattant d'impérium secundus...

 

Révélation

Narek est un Word Bearer qui veut tuer Lorgar parce qu’il sait que les dieux du chaos existent mais il pense que l’empereur est aussi un dieu. Il croit au premier livre de Lorgar le Lectitio Divinitatus ça vous rappel rien ?^^ Apocalypse ? Le dreadnought Word Bearer qui écrit des livres de l'inquisition depuis que Guilliman l'a éxilé plutôt que le tuer.
Comme il a pas croisé Guilliman sur Ulthramar il va peut être le croiser sur Terra

 

Link to comment
Share on other sites

Alors si je ne m'abuse, Guilliman fait emprisonner Anchorite quand ce dernier se rend, sur Calth. Il est détenu sur Terra au moment du Siège, et c'est là qu'il est tenté par des démons, qu'il bannit.

Néanmoins y a pas grand chose à modifier pour que ça se raccorde au destin de Narek (qui risque d'attendre Lorgar longtemps sur Terra en fait, il n'a pas du lire le mémo).

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

La fin et la mort tome 1 de Dan Abnett 628 pages

Révélation

0 : Avant-Propos :

J’étais là, le jour où Horus a tué l’Empereur … Il y a de cela dix-sept ans c’est par cette phrase que Dan Abnett commençait ce qui devait être une petite série de livres sur l’Hérésie d’Horus.

Dix-se^t ans plus tard, (cinquante  romans, quarante-cinq romans courts, cent quatre-vingt quinze  nouvelles, onze audio books et un roman graphique) c’est encore Dan Abnett qui est là pour boucler la boucle. Mais c’est un gros bouclage et il va être fait en deux parties. Pour cette petite analyse, c’est la première partie qui nous intéresse.

 

1 : L’histoire du livre

Il n’y a pas d’issue.

Les remparts sont tombés un à un, les défenseurs se sont repliés, la porte de l’éternité a été fermée et le Sanctum Imperialis isolé.

Le rêve impérial est en ruine et Horus n’a plus qu’à se baisser pour ramasser le prix de l’immortalité gagnée avec le sang de l’humanité.

 

Il n’y a pas d’issue mais l’Empereur se lève et part en guerre et il emporte avec lui les derniers espoirs de l’humanité.

 

2 : L’histoire avec un grand H

Révélation

Note : encore une fois le résumé va être plutôt difficile pour moi. Dan Abnett a décidé de nous plonger dans la confusion de la bataille en sautant à chaque chapitre d’un événement ou d’un endroit du champ de bataille a un autre. Il en profite pour nous remontrer certains personnages secondaires de cette grande épopée. Pour ne pas alourdir le résumé, certains événements ne seront abordés que dans les parties suivantes de cette chronique.

 

A : Première partie : Galaxie Cannibales

 

La porte de l’éternité a été fermée et c’est un aveu d’échec, c’est une reddition. Terra est perdue et a commencé a quitter la materium pour s’enfoncer dans le Warp.

 

Bien sûr, la résistance continue mais c’est une résistance désespérée, les troupes laissées à l’extérieur du Sanctum Imperialis vont vendre chèrement leur vie en attendant la fin et la mort.

 

Mais il n’y a pas que des soldats à l’extérieur des murs, il y a aussi des millions de civils qui essayent de survivre, et, avec eux, il y a Keeler qui les guide vers le nord, vers la lumière de ses visions parce que c’est la chose la plus importante qu’il reste à accomplir avant la fin.

 

Il y a aussi Ollanius et ses Argonautes (c’est le nom que leur a donné John) qui se rapprochent de plus en plus de leur objectif, grâce à l’aide apportée par Alpharius et Actae.

 

La fin approche, le temps est figé dans l’instant présent, Terra est en train de quitter le materium pour plonger dans le Warp, ce Warp qui s’immisce partout et qui susurre l’avènement du roi sombre.

L’ascension d’Horus au rang de divinité, comme la chute des Aeldari a permis l’avènement du prince des plaisirs, la chute de l’humanité va permettre l’émergence d’un nouveau dieu.

 

Même figé dans le présent, le temps commence à manquer, la salle du trône est sur le point de tomber et Malcador essaie par tous les moyens d’entrer en contact avec l’Empereur qui n’a toujours pas bougé de son trône et de son combat psychique contre les dieux du chaos.

Il doit se lever et venir combattre, Malcador en est persuadé, il doit arrêter de combattre les dieux et doit venir combattre Horus, même si, pour cela, Malcador doit prendre sa place sur le trône…

 

De son côté, Argonis, l’écuyer d’Horus essaie lui aussi d’entrer en contact avec son maître qui est perdu dans ses songes depuis au moins aussi longtemps que l’Empereur… Mais pour les rebelles, le temps presse aussi, la flotte des Ultramarines sera bientôt là et les forces des dieux sombres ont besoin de leur général en chef.

 

Alors Horus reprend peu à peu conscience de la réalité et de l’instant présent, son esprit toujours embrumé par ses souvenirs, il sait que Guilliman arrive et il a déjà tout prévu, il a tendu un piège à l’Empereur, il a fait baisser les boucliers du vaisseau et il attend.

 

L’Empereur a vu l’opportunité que lui laisse Horus, il sait que c’est un piège mais il sait aussi que c’est la dernière chance de pouvoir faire dévier le cours des événements, alors il répond enfin à Malcador et lui ordonne de réunir ses dernier généraux pour partir affronter Horus.

 

B : Deuxième partie : Combien semblable aux anges dans les conceptions, combien semblable à un dieu !

 

A la montagne creuse, les Dark Angels de Corswain continuent de chercher un moyen de réactiver l’astronomican. Le corps de Vassago l’Archiviste (il s’est fait tuer à la fin du roman Saturnine) a fini par être retrouvé et Corswain décide de permettre aux autres archivistes d’utiliser leur pouvoir pour l’aider à réactiver le phare.

Corswain ne sait pas que les hommes qu’il reçus en renfort sur Zaramund sont des traîtres et qu’ils ont renié le Lion et l’Imperium… Mais il a de la chance, devant l’horreur de la situation, Zahariel, leur chef, a finit par comprendre que ce n’était pas le bon moment pour une révolte ouverte et qu’il fallait aider leurs anciens frères d’arme à réactiver l’astronomican et à vaincre les troupes du chaos qui viennent reprendre la montagne creuse.

Les chevaliers de Caliban ont choisi leur camp et ils se battront pour la survie de l’humanité contre le chaos et les forces de Typhon qui viennent pour reprendre la montagne. 

 

Partout autour du Sanctum Imperialis, l’étau se resserre, mais tout cela n’a plus d’importance, l’Empereur s’est enfin levé et il a donné ses ordres : Malcador va prendre sa place sur le trône d’or et le décret de sanction tacite va à nouveau être appliqué.

Vulkan va rester auprès du trône parce qu’il est le dernier recours, le seul moyen d’empêcher la victoire totale  du chaos quand tout sera perdu.

Sanguinius restera sur Terra avec le titre de maître de guerre pour galvaniser les défenseurs et leur permettre de tenir le temps qu’il faudra.

Dorn et Valdor accompagneront l’Empereur sur le Vengefull spirit.

 

Malcador s’approche du trône et de sa mort et, dans les derniers instants de sa vie, partage mentalement avec ses élus tous ses plans et ses projets pour l’avenir.

Et Sanguinius va voir l’Empereur en privé pour lui dire qu’il ne suivra pas les ordres, et qu’il doit aller affronter son frère sur le Vengefull Spirit et contre toute attente il parvient a convaincre l’Empereur de changer ses plans…

 

Tout est en place et l’Empereur se téléporte à bord du Vengefull Spirit. Maintenant que plus rien ne peut arrêter la confrontation finale, les puissances de la ruine, dans un dernier acte cruel de déstabilisation, laissent passer le message de la flotte de Guilliman : « Nous sommes à moins de neuf heures de Terra, restez en position défensive ne tentez rien. »

Mais il est déjà trop tard…

 

C : Troisième partie : Le jour ne les sauvera pas

 

La téléportation ne s’est pas vraiment bien passée, les différentes forces d’assaut ont bien quitté Terra mais ne sont pas arrivées sur le Vengefull Spirit.

 

Rogal Dorn est piégé dans un désert sans fin depuis d’un siècle, le passage des jours, des années finit par éroder ses sens et sa détermination, il fut un temps où il a commandé à des armées mais c’est loin et même à cette époque, il aurait préférer se battre que de rester à l’arrière à donner des ordres… Mais cette inactivité depuis un siècle lui pèse, il a besoin de combattre, il a envie de se sentir vivant, il a envie de sentir la vie dans son sang… Du sang…

Oui du sang pour le….

 

Sanguinius et ses Blood Angels sont les seuls à être arrivés sur la baie d’embarquement numéro deux. Le fer de lance du grand ange prend rapidement le contrôle de la zone et commence à s’enfoncer dans le flanc du Vengefull Spirit… Ils avancent avec célérité, Sanguinius connaît le vaisseau comme si c’était le sien, son frère Horus Lupercal, son ami lui avait appris tout ce qu’il y avait à savoir sur ce vaisseau avant sa chute et il n’a aucun remord à utiliser ce savoir contre son traître de frère.

Mais les blessure qu’il a reçues à la porte de l’éternité l’on affaibli et diminué, et même s’il est toujours le terrible grand ange de l’Empereur, il souffre et il commence à douter de pouvoir affronter et vaincre Horus.

 

Constantin Valdor et ses hommes se matérialisent sur le Vengefull Spirit mais sont attendus et ils se font attaquer avant même d’être totalement là. Mais ce sont des Custodes, et six nanosecondes après la fin de la téléportation ils ont déjà commencé à prendre l’ascendant sur leurs ennemis. Le combat s’éternise, l’ennemi est innombrable et Valdor n’arrive pas à savoir où il est ni à entrer en contact avec l’Empereur. Tout en combattant, il cherche un moyen de sortir du piège qu’Horus a créé pour lui, et c’est à ce moment qu’il prend conscience du cadeau que lui a fait l’Empereur, la lance Apollinienne qui lui apprend les secrets de l’ennemi qu’elle frappe, alors il frappe, il frappe le pont du navire devenu vivant et il apprend…

 

 

L’Empereur et sa garde rapproché se sont retrouvés dans la baie de lancement huit du Vengefull Spirit mais ils sont seuls, le proconsul Caecaltus est septique et ne comprend pas ce qui se passe, l’ennemi devrait être là pour les combattre, mais il n’y a pas d’ennemi, pas de piège comme l’avait pensé Dorn, rien que le vide. Et c’est à ce moment que Caecaltus a une révélation… Il n’y a que six baies de lancement sur le Vengefull Spirit… La révélation est venue trop tard, il se retourne, la peur au ventre, la peur qu’il n’a pas connue depuis des siècles et voit les propres prétoriens de l’Empereur se retourner contre lui…

Dans sa tête il entend l’appel « l’Empereur doit mourir c’est la seule solution pour sauver l’humanité » mais Caecaltus résiste et plusieurs Custodes résistent aussi mais pas tous et l’Empereur est trahi par sa garde prétorienne.

Le piège d’Horus était parfait, il savait qu’il ne pourrait pas prendre l’Empereur par surprise alors il n’a même pas essayé, l’Empereur savait qu’il y avait un piège et il était prêt à tout affronter il avait tout prévu sauf la trahison de ses Custodes…

Pourtant, une fraction de secondes avant que la première Custode ne se retourne contre l’Empereur, ce dernier le décapite, les combats ne durent pas très longtemps mais sur les cent Custodes de sa garde rapprochée, soixante-quatorze ont succombé.

L’Empereur a repris l’ascendant et réimposé sa volonté aux Custodes restantes, ils peuvent enfin s’enfoncer dans l’enfer qu’est devenu le Vengefull Spirit à la recherche d’Horus.

 

 

Pendant ce temps-là, sur Terra, Archamus qui a été nommé Seigneur Militant de Terra, organise les dernières défenses et parvient à contenir tant bien que mal les forces de l’archi traître.

 

L’annonce de l’arrivée de la flotte de secours crée un certain remous dans la salle du trône, la flotte est là mais elle ne peut pas trouver Terra sans l’astronomican, et il n’est toujours pas fonctionnel. Corswain tient toujours la montagne mais les artifices de Typhus sont sur le point de la faire tomber, et c’est Zahariel qui met à jour le piège tendu par l’ennemi.

L’astronomican tient mais il est toujours éteint…

 

Les élus de Malcador continuent à mettre en branle ses derniers plans, ses dernières volontés pour le monde futur, comme s’il existait un futur à ce monde…

Malcador, bloqué sur le trône d’or, voit ce qui est en train de se passer sur le Vengefull Spirit, il aimerait envoyer un message mais il cherche encore la bonne personne parce qu’il n’a plus la force que pour un message, un signe, et il ne faut pas se tromper…

 

En attendant, il regarde son ami l’Empereur aux prises avec les illusions d’Horus ou plutôt des faux dieux qui le contrôlent et il ressent les sentiments contradictoires, les faux dieux se rient de l’Empereur et de l’avènement du Roi Sombre mais en même temps un doute commence à poindre, et si c’était une erreur d’avoir amené l’Empereur au contact du Warp, de l’avoir plongé si profondément dans le feu Empyréen alors qu’il a déjà prouvé qu’il savait si bien le manier….

 

D : Quatrième partie : Au milieu du chaos

 

Sur Terra, les élus de Malcador sous les ordres de Khalid Hassan le premier d’entre eux, ont pris les choses en mains.

Ils ont commencé à appliquer la Sanction Tacite et à amener des milliers de psykers pour aider le Sigilite dans son épreuve sur le trône d’or. Et ils voudraient faire plus, ils voudraient activer une balise de fortune raccordée au trône pour créer un phare et permettre à la flotte de Guilliman de trouver Terra.

Mais Vulkan s’y oppose, c’est un trop grand risque pour un espoir aussi faible. Risquer de perdre le trône sur une erreur ou de perdre le peu de temps qu’il reste en « brûlant » trop vite les psykers pour permettre l’arrivée d’une flotte de secours hypothétique, alors que tout ça pourrait n’être qu’une ruse supplémentaire…

 

Mais ce n’est pas le seul plan que le Sigilite a mis en marche. Il était au courant pour le projet de Valdor et le travail secret que ce dernier avait confié à Amon Tauromachian et Basilius Fo. L’arme a été créée et Fo n’est plus d’aucune utilité, il va être exécuté et les élus de Malcador ne peuvent pas le permettre.

Il ne faut pas laisser une arme aussi puissante entre les mains des Custodes. Si la victoire finit par arriver dans le monde qui va suivre, il n’y aura rien pour s’opposer à la puissance des Custodes et il serait trop dangereux de tout leur laisser.

Il faut donc récupérer Fo et son arme, l’arme ne doit servir qu’en dernier recours et un identifiant lui a déjà été trouvé, un identifiant de niveau XX, la sanction Terminus…

 

D’autres projets de moindre envergure occupent Hassan mais quelque chose d’inattendu vient troubler ses préparatifs. Un groupe hétéroclite vient de se présenter à la porte d’argent en provenance de l’extérieur du Sanctum et demande à voir l’Empereur…

 

 

Le  groupe d’Ollanius a enfin atteint le but de son voyage.

La dernière étape du voyage n’a pas été de tout repos entre les révélations de l’Alpha Légion, la trahison initiale et le retournement de veste d’Actae, les retrouvailles avec d’anciens complices de John Grammaticus mais ils sont enfin là. 

Ollanius finit par convaincre Khalid de le laisser rencontrer son souverain et il est surpris de rencontrer Vulkan, il s’attendait à rencontrer l’Empereur.

Vulkan est surpris aussi, mais lui c’est par la présence de John qu’il est surpris. John Grammaticus l’homme qui l’a tué et l’a ramené à la vie.

Pour cette raison, Vulkan décide d’écouter Ollanius mais il ne peut pas accéder à sa demande, l’Empereur est parti au combat et Malcador est sur le trône d’Or.

Tous ce chemin en vain, tout ça pour rien, ils sont arrivés trop tard.

 

De son côté, Malcador, coincé sur le Trône, a quand même réussi à bouger son dernier pion et à l’envoyer où il voulait, Garviel Loken est à bord du Vengefull Spirit et Malcador lui a envoyé un message, « l’Empereur est à bord » …

 

3 : Personnages Principaux :

Révélation

L’Empereur – Maître de l’Humanité, Dernier et Premier Seigneur de l’Imperium.

Il y a très peu de nouvelles révélations sur l’Empereur dans ce roman, mais on a la confirmation de certaines choses que l’on savait déjà et d’autres que l’on pouvait soupçonner.

Il est vieux pas aussi vieux qu’Ollanius mais très vieux quand même, il avait à peine deux cents ans au moment où les premiers hommes ont commencé à peindre sur les mur de leurs grottes au paléolithique. Au moment du siège de Terra, il a donc un peu plus de 70 000 ans.

 

C’est aussi à ce moment qu’il a commencé à tracer un plan pour l’avenir de l’humanité et à prendre conscience de l’existence des faux dieux. C’est le début de son entrée dans le grand jeu.

 

Il a toujours été un acteur, personne pas même son ami Malcador ne sait vraiment qui il est ni à quoi il ressemble. Il n’a jamais voulu être l’Empereur de l’humanité, il n’a jamais voulu être un chef de guerre, c’est même le personnage qu’il aime le moins interpréter (à part  bien sûr celui de dieu..). Mais il a vite compris que les apparences sont tout ce qui importe vraiment pour la plupart des gens alors il joue un rôle et chacun le voit comme il a besoin de le voir. Pour la grande croisade, pour ses généraux et pour ses fils, il restera l’Empereur conquérant de l’humanité.

 

Au cours de sa vie, il a fini par comprendre qu’il ne pouvait pas repousser éternellement les dieux du chaos sans utiliser leurs propres pouvoirs. Il a fini par se rendre sur Molech pour aller leur voler le « feu » et depuis il s’en sert pour les tenir éloignés. (c’est une figure métaphorique, il a passé un pacte avec eux en échange d’une partie de leurs pouvoirs et il les a trompés).

 

Il est devenu aussi puissant que les faux dieux et il peut vaincre n’importe qui/quoi que ce soit dans l’univers matériel ou immatériel, malheureusement il ne peut pas être partout à la fois.

 

Horus Lupercal – Maître de Guerre de l’Imperium, réceptacle ascendant du Panthéon.

Il n’est plus qu’un instrument aux mains des quatre, il est prisonnier de son corps et de son esprit, il est spectateur des événements.

D’ailleurs, il n’a même pas vraiment conscience de ce qui se passe autour de lui. Il est piégé dans ses songes à raconter sa vie et sa relation avec l’empereur à sa commémoratrice personnelle Mersadie Oliton, ce qui nous permet à nous d’en apprendre plus sur lui.

D’après lui, les Primarques et les Astartes ont été forgés pour la guerre mais pas seulement pour ça et au fond d’eux, si on excepte leurs améliorations physiques qui ne sont finalement que des outils pour leur mission, alors ils sont juste des humains.

Quand l’Empereur l'a nommé maître de guerre après Ullanor, il a été flatté et honoré mais pas surpris, il a même été soulagé d’avoir été choisi, il se serait senti offensé qu’un autre soit choisi à sa place.

Il était le premier fils que l’Empereur a trouvé et le seul qu’il a élevé lui-même, ils ont passé trente ans seuls ensemble, avant d’être rejoints par un de ses frères. Alors, c’était une évidence qu’il devait être choisi pour être le maître de guerre.

En fait, il aurait pu y avoir un autre choix : Sanguinius, si Horus avait dû choisir il aurait choisi Sanguinius et il n’aurait pas été jaloux, il n’aurait pas eu de ressentiment et il l’aurait suivi jusqu’à la fin.

 

Alors pourquoi l’Empereur a-t il  choisi Horus ? Parce qu’Horus a le contact facile, Sanguinius est trop noble et céleste et ça le rend inapprochable. Il était trop parfait.

 

Mais tout cela reflète le passé, maintenant il est le roi sombre, celui dont la venue est annoncée depuis des millénaires, celui qui doit marquer la fin et la mort de la race humaine, et il attend la venue de son père pour le tuer.

 

Malcador le Sigilite – Régent de l’Imperium.

L’ami de l’Empereur, son Sigilite, le seul perpétuel qui lui soit resté fidèle jusqu’au bout. Le seul à le comprendre en partie. Celui qui arrive parfois à lui faire entendre raison.

 

Mais il est bien plus que cela, il a aussi été le régent impérial, celui qui a fait tourner la boutique pendant que l’Empereur avait l’esprit tout tourné vers son grand Œuvre.

Il est le seul « humain » que les Custodes respectent vraiment, et tous les Primarques ont de l’affection pour lui. (Quand il trébuche et tombe presque au pied du trône d’Or, tous se précipitent pour le rattraper, aussi bien Primarques que Custodes).

C’est un peu comme s’il était la meilleure partie de l’Empereur, sa conscience de ce qui l’entoure.

Il sait qu’il va devoir prendre la place de l’empereur sur le trône à un moment donné et que ça marquera la fin de sa vie mais il le fera sans regret, pour servir le plan de son roi.

 

Une fois sur le trône d’Or, il a accès a de nouvelles informations, il ne sait pas si c’est volontaire de là par des faux dieux pour le torturer en sachant qu’il ne peut plus communiquer ou si le fait qu’ils soient parvenus à attirer l’Empereur hors du palais fait qu’ils ont tourné leur regard ailleurs.

Dans tout les cas, il profite du peu de pouvoir qui lui reste pour envoyer des messages aux dernières personnes qui peuvent sauver encore accomplir quelque chose.

 

Constantin Valdor – Capitaine-général de la Legio Custodes

 Valdor, le premier des dix milles, le plus fidèle. Il a été créé différemment des autres, il a été créé pour être le troisième membre du triumvirat qui dirige l’Imperium de l’Humanité et pour apporter un avis objectif sur les réalisations de l’Empereur.

L’Empereur a fini par comprendre qu’il devait partager un peu de son savoir avec Valdor pour pouvoir lui faciliter la tâche, cette tâche très basique en fait qui est de le protéger.

Alors l’Empereur lui a confié la lance Apollonienne qui apprend à Valdor à chaque fois qu’il prend une vie.

 

Malcador craint qu’il n’en ait trop appris et qu’il ait changé bien au-delà de ce qu’avait prévu l’Empereur. Valdor est son propre maître, il n’est plus soumis à la volonté impériale, il a acquis le libre arbitre. Bien sûr, il reste fidèle à l’Empereur mais il pourrait changer d’avis.

D’ailleurs, il a toujours considéré que le projet Primarque était une erreur et au cours du siège de Terra il a autorisé et supervisé la création d’une arme capable de tous les tuer. Il a fait ça de son propre chef sans en avertir l’Empereur ou Malcador.

Mais il reste fidèle à l’Empereur en toute chose.

 

Vulkan – Le Dernier Gardien, Primarque de la XVIIIe Légion.

 Il a réussi à revenir de sa mission dans la toile où il a tué (autant que l’on peut tuer un prince démon) Magnus, mais il n’est pas revenu indemne, ou plutôt si, il est indemne mais parce que c’est un perpétuel, il est mort des milliers de fois sur le chemin du retour et à chaque fois a ressuscité.

Il ne peut pas accompagner l’Empereur sur le Vengefull Spirit parce qu’il est son dernier rempart pour empêcher Horus de tout gagner si par malheur il parvenait à vaincre l’Empereur.

Vulkan possède le Talisman des sept Marteaux qui doit lui permettre, une fois inséré dans le trône d’Or, de détruire le trône la toile et Terra et d’empêcher Horus d’avoir une victoire totale.

 

Étant le seul Primarque restant sur Terra c’est lui qui devient le premier seigneur commandeur de Terra.

 

Rogal Dorn – Le Prétorien de Terra, Primarque de la VIIe Légion.

Après de longues années de préparation et une longue année passée à endurer les assauts des forces d’Horus, Rogal Dorn a enfin pu sortir du bastion de Bhab pour se joindre au combat. Bien sûr, c’est le plus grand stratège au service de l’’Empereur, c’est son prétorien mais rester en retrait lui a pesé pendant tout ce temps et c’est avec soulagement qu’il va partir sur le Vengefull Spirit.

Malheureusement pour lui, les dieux du chaos le connaissent mieux que lui ne connaît le Warp et ils ont prévu un piège tout à fait adapté pour lui.

Après la téléportation, il va se retrouver piégé dans un désert labyrinthique sans moyen d’en sortir et il va errer pendant ce qui va lui sembler des siècles.

Il est sur le point de craquer et de succomber à l’appel de la guerre et du sang… Du sang pour….

 

Sanguinius – Le Grand Ange, Primarque de la IXe Légion.

Il a fermé la porte de l’éternité mais cela lui a beaucoup coûté, sur le plan physique il est ressorti grièvement blessé de ses combats contre Ka’Bantha et Angron.

Et sur le plan moral aussi, il ne se pardonnera jamais d’avoir fermé la porte et condamné des millions de combattants à mourir à l’extérieur du Sanctum Imperialis.

A cause de son état physique, l’Empereur ne veut pas qu’il participe à l’assaut sur le Vengefull Spirit.

Mais Sanguinius veut absolument en être, et pour cela il est obligé de dire la vérité à son père.

Il s’est vu mourir des mains d’Horus. Il s’est vu mourir de plusieurs façons et il a toujours affronté chacune des « permutations » qui se sont présentées à lui. Sur Signus, sur Ultramar, sur Beta Garnon, à la barre de la Gorgone et enfin à la porte de l’éternité.

Il ne reste plus qu’une permutation possible : un combat singulier contre Horus sur le Vengefull Spirit. Il doit aller affronter Horus pour vaincre le destin parce que s’il n’y va pas alors il y aura d’autres « permutations » qui vont apparaître. S’il ne met pas un point final à cette histoire alors, pour que se réalise sa vision, il faudra qu’Horus survive à sa rencontre avec l’Empereur pour avoir une nouvelle chance de tuer Sanguinius.

Alors l’Empereur accepte et Sanguinius part vers son destin.

 

4 : Personnages secondaires importants :

Révélation

Jaghataï Khan

Il est mort ou presque et n’intervient pas dans cette partie de l’histoire. Mais il est important quand même. Malcador a promis de le sauver mais il n’y arrive pas, le corps physique de Jaghataï est trop abîmé et à chaque fois qu’il essaie d’empêcher son âme de s’en échapper, il doit abandonner sous peine de le tuer. Le premier acte qu’effectue l’Empereur au moment où il décide de quitter le trône d’Or, c’est de sauver la vie du Khan.

 

Caecaltus Dusk – Proconsul Hetaeron.

Avec Uzkarel Ophite il protège l’Empereur quand il est sur le trône d’Or, il est choisi pour escorter l’Empereur sur le Vengefull Spirit. Il fera partie des vingt-quatre Custodiens à résister à l’influence d’Horus.

 

Archamus – Maître des Huscarls.

Tout comme son Primarque, il a enfin pu quitter le bastion de Bhab pour aller se battre sur le terrain. Mais comme il reste un des esprit militaires les plus brillants encore en capacité de commander sur Terra c’est à lui que revient le titre de seigneur militant de Terra et c’est lui qui commande toutes les forces encore à l’extérieur du Sanctum Imperialis.

 

Kaeria Casryn – Chevalier de l’Oubli, cadre des Renards d’Acier.

Comme lors de la guerre dans la toile, c’est à elle que revient la lourde tâche de faire appliquer la Sanction Tacite. C’est aussi elle qui prévient Khalid Hassan de l’intrusion de la bande à Personn dans le Sanctum Imperialis.

 

Amon Tauromachian – Custodien.

C’est à lui que Valdor a donné la garde de Basilio Fo, et maintenant que Fo a fini de fabriquer son arme, il a ordre de l’amener se faire exécuter.

Mais en chemin il va rencontrer Andromeda-17 qui va réussir à le faire changer d’avis en lui faisant croire que peut être Basilio Fo a commis une erreur.

 

Basilio Fo – Criminel de guerre.

Le dernier seigneur de la longue nuit encore vivant. Il cherche par tous les moyens à survivre et est prêt à tout pour cela. Il promet à Constantin Valdor une arme capable de tuer Horus. Il oublie juste de lui préciser que son arme est basée sur les gènes des Primarques et que si elle va tuer Horus et tous ses fils, elle va aussi tuer tous les autres Primarque et guerriers Astartes.

Malgré tout, Valdor le laisse mettre au point son arme.

Une fois celle-ci mise au point, il sait qu’il n’est plus utile et qu’il va sûrement être tué, c’est pourquoi il saute sur l’occasion qui se présente à lui de sauver sa peau quand Andromeda-17 vient le soustraire à la garde d’Amon Tauromachian.

 

5 : Les élus de Malcador :

Révélation

Khalid Hassan.

Il est le premier dans la hiérarchie, celui que l’on surnomme l’élu. C’est à lui que revient la lourde tâche de mettre en branle tous les plans inachevés de Malcador.

Il va envoyer Xanthus et Andromeda-17 récupérer Basilio Fo et si possible l’arme qu’il a créée.

Il va aider Kaeria Casryn à mettre en place la Sanction Tacite et essayer de convaincre Vulkan d’utiliser le trône et la sanction pour alimenter une balise éphémère pour permettre à Guilliman de trouver Terra.

 

Zaranchek Xanthus.

Tout comme Moriana, il est chargé par Hassan de récupérer la garde de Basilio Fo, et pour ce faire, il a l’idée de demander de l’aide à Andromeda-17. Bien qu’il ne fasse rien de particulier, il est à noter qu’il deviendra plus tard le fondateur de la faction radicale de l’inquisition et qu’il sera exécuté au 32eme millénaire pour avoir été corrompu par le chaos.

 

Moriana Mouhausen.

Zaranchek la charge de trouver Andromeda-17. Elle est réticente à demander de l’aide à Andromeda mais se laissera convaincre. Tout comme Zaranchek, elle n’accomplit pas grand-chose à ce moment de l’histoire mais, bien des années plus tard, elle fondera le courant Horusians de la faction radicale de l’inquisition et finira elle aussi par tomber sous la coupe du chaos. Elle va devenir la conseillère d’Abaddon et lui permettre de s’emparer des forteresses noires.

 

Gallent Sidozie.

Elle est de faction au centre de commandement de l’Hégémon et c’est elle qui relaie les informations importantes à la salle du trône, comme par exemple l’arrivée imminente de Guilliman ou la perte de communication avec Anabase.

 

Andromeda-17 – Selenar.

Elle accepte d’aider Zaranchek à subtiliser Fo aux Custodes mais on ne sait pas très bien pourquoi. Sa seule raison valable semble être que cela soit amusant…

 

6 : Le dernier recours de Malcador

Révélation

Euphrati Keeler.

Elle a continué à se battre mais quand elle a compris que tout était perdu, elle a dirigé les civils survivants vers le Sanctum Imperialis, elle est guidée par ses visions.

Il y a plusieurs centaines de milliers de civils qui ont commencé à la suivre, peut être même des millions quand elle a une nouvelle vision lui disant d’aller au nord vers une grande lumière.

Elle ne sait pas pourquoi, ils (elle et les réfugiés) doivent se diriger la bas, elle ne sait pas qui lui envoie cette vision ni même s'ils seront en sécurité une fois arrivés mais elle a conscience que c’est la seule chose qui compte, la chose la plus importante de toute sa vie.

(Note : Malcador sur le trône d’Or a eu des visions de l’arrivée de Guilliman et du fait qu’il ne trouve pas Terra parce que l’astronomican est éteint, il sait qui contacter pour apporter son aide et il lui envoie un signe).

 

Hellick Mauer – Boétharque.

Il était chargé d’escorté Euphrati Keeler à sa sortie de la prison mais quand le convoi est attaqué, il la perd de vue. A la place, il décide de suivre Sindermann et d’aller dans les Halls de Leng pour chercher un moyen de combattre les démons. 

 

Kyril Sindermann.

Comme Hellick Mauer, il devait aider Keeler, mais lui aussi est séparé. Quelque chose le pousse à aller dans les Halls de Leng chercher une arme contre le chaos. Il se rend compte que quelqu'un œuvre pour les mettre sur la bonne voie. Il a conscience que l’idée ne vient pas de lui et que ce n’est pas juste la chance qui guide ses découvertes, il ne comprend pas vraiment pourquoi. Mais c’est grâce à ses explications que Loken comprend ce qui est en train de se passer.

(Note : Encore et toujours Malcador a l’œuvre qui envoie Sindermann pour aider Loken à trouver son chemin dans une bibliothèque. Dan Abnett en profite pour rejouer une scène du premier roman de l’Hérésie d’Horus quand Loken va rencontrer Sindermann dans la bibliothèque du Vengefull Spirit).

 

Garviel Loken – Le Loup Solitaire.

Depuis qu’il a été libéré de son service auprès de Malcador, il a rejoint Keeler et s’est donné pour mission de la protéger aussi longtemps que possible. Mais il arrive des choses étranges à Loken depuis qu’il a rejoint Keeler. A un moment donné, il a été retenu à l’arrière de la colonne de réfugiés par un combat et ensuite chacun de ses déplacements l’a de plus en plus rapproché du Sanctum Imperialis, jusqu’à se retrouver dans une boucle le ramenant invariablement à l’entrée des Halls de Leng.

Une fois entré dans les Halls, il rencontre Sindermann et cherche avec lui un moyen de combattre les démons. Ils finiront par trouver des informations sur le roi sombre, et juste après ,  Loken découvre une trappe au fond de la bibliothèque qui le transporte sur le Vengefull Spirit.

(Note : Encore une fois on en revient à Malcador qui, sur le trône d’Or, cherche à aider l’Imperium à triompher. Après avoir envoyé Keeler pour aider à réactiver l’astronomican, il envoie Loken pour aider l’Empereur).

 

7 : Les Argonautes

Révélation

Oll Persson – Perpétuel.

Même si sur cette partie de l’histoire il est moins présenté au premier plan, on continue à en apprendre de belles sur lui. Non seulement il a été le premier maître de guerre de l’Empereur et il a participé à la prise de la tour de Babel, mais en plus il a été à divers moments de sa vie Hercules, Cadmos, Ulysse, Thésée et même Uther Pendragon. Il laisse Alpharius diriger le groupe, et, après être entré dans le palais, il réussit à convaincre John de ne pas tuer Actae.

Une fois que le groupe est arrêté par les Custodes à l’entrée de la salle du trône, c’est lui qui reprend le contrôle de la situation et qui demande à parler à l’empereur. Malheureusement, ils sont arrivés trop tard et l’Empereur est déjà parti.

 

John Grammaticus – Logokine.

Toujours en recherche de rédemption depuis qu’il n’appartient plus à la cabale, il prend son rôle de protecteur d’Oll Personn très au sérieux. Il est persuadé qu’Actae et Alpharius représentent une menace pour le groupe et décide d’en apprendre plus sur eux.

Il finit par découvrir qui est vraiment Alpharius et à avoir une conversation en tête à tête avec lui. Il va ensuite mettre au point un piège pour pouvoir se débarrasser d’Alpharius et d’Actae mais il sera stoppé par Oll Personn qui pense pouvoir faire confiance à Actae.

C’est aussi grâce a lui que Vulkan accepte d’écouter ce qu’Oll a à dire. (Vulkan se souvient que John l’a sauvé sur Ultramar).

 

Alpharius.

Qui n’est pas vraiment Alpharius (on s’en serait douté mais je garde le suspens encore un petit peu). Il a été envoyé sur Terra pour réactiver les cellules dormantes de l’Alpha Légion et les mettre au service de l’Imperium. Malheureusement, en cours de route, il a été intercepté par Actae qui a utilisé son conditionnement psychique contre lui pour le détourner de sa mission et l’asservir.

Il va quand même réussir à trouver le moyen de prévenir John.

 

Actae – Prophétesse.

On a la confirmation qu’Actae est Cyrene Valantion. Elle est venue sur Terra en pensant pouvoir asservir Horus et s’en servir pour contrôler le chaos. Elle a asservi Alpharius pour avoir un moyen d’entrer dans le palais.

Mais après sa rencontre avec Erda, elle va changer ses plans. Elle va laisser une chance à Oll Personn de parler à l’Empereur et de le convaincre, ou de tuer Horus s'il en est capable. Au pire, elle est même prête à laisse John tuer l’empereur avec l’Eununcia. Erda l’a convaincue de leur laisser une chance. Mais si tout échoue alors elle essayera d’asservir Horus et de contrôler le chaos.

Pendant la discussion entre Vulkan et Oll, c’est elle qui va révéler ce que signifie le Roi Sombre. C’est l’avènement d’Horus et son ascension à la position de cinquième divinité majeure du chaos.

 

Katt – Psyker non assermentée.

Toujours aussi puissante, la petite protégé d’Ollanius va servir à contrôler Actae au moyen d’un lien psychique entre les deux. Elle va être la garante de la bonne volonté d’Actae. Elle va lire dans son esprit pour être sûre qu’elle ne ment pas.

 

Leude – Proto-Astartes.

On n’apprend pas grand-chose sur lui dans ce roman mais son nom en anglais fait phonétiquement LE2 … LE2 c’est le nom de code de la toute première figurine Space Marine édité par GW en 1985 avant même la V1 du jeu. LE2 pour Limited Edition 2.

 

Hebet Zybes – Ouvrier journalier.

Toujours rien à signaler pour ce personnage.

 

Dogent Krank – Soldat .

Toujours rien à signaler pour ce personnage.

 

Graft – Servitor agricole.

Toujours rien à signaler pour ce personnage.

 

 

8 : Les seconds rôles de passage

A Forces Impériales

Révélation

Diocletian Coros – Tribun.

 Il a participé a la guerre de la toile, c’est lui qui a été chargé de diriger les renforts dans la toile. (Avec Zephon, Arkham Land mais aussi les chevaliers de la maison Vyridion). Il fait partie du groupe d’assaut commandé par Valdor lors de la téléportation sur le Vengefull Spirit.

 

Helig Gallor – Chevalier Errant.

Toujours vivant et fidèle au poste ,il continue le combat

 

Ilya Ravallion – Stratège.

Après avoir exfiltré le faucon de Chogoris du spatioport de la porte du Lion et l’avoir ramené au Sanctum Imperialis, elle rejoint le commandement Hégémon en tant que Stratège.

 

Zagreus Kane – Le Fabricator en exil

Toujours vivant et aux commandes de l’adeptus Mechanicus. Il se lamente sur les pertes des Légions Titaniques et organise la résistance des derniers titans qui restent encore actif.

 

Shiban – Khan, dénommé « Tachseer ».

Toujours aux commandes du spatioport de la porte du Lion, avec sous ses ordres une grande partie des White Scars, il continue de faire bombarder la flotte d’Horus. Il va être nommé Ahn-Ezen, Maître de la Chasse, il sera le premier à porter ce titre. Il lui est donné pour que la 5eme ne meure pas sans chef.

 

Nassir Amit – « Le Déchireur de Chair »

Il est de garde sur le mur du Sanctum Imperialis et il est malheureux en pensant au poids des décisions prise par Sanguinius et au tourment que cela va lui causer. Sanguinius ne se pardonnera jamais d’avoir abandonner des millions de défenseurs à leur sort.

 

Acastia – Femme-lige, pilote du Chevalier Armiger Elatus de la maison Vyronii.

C'est la chevalière qui avait repéré l’avance de la Legio Mortis. Elle combat aux côtés de la Legio Solaria mais son Armiger va se faire détruire par une monstruosité du chaos.

 

Leeta Tang.

Elle a rejoint les rangs du conclaves des citoyens de Keeler

 

Katsuhiro.

Il est toujours vivant et a toujours sous sa garde l’enfant que lui a confié Shiban Khan. Lui aussi a rejoint le conclave des citoyens de Keeler.

 

Abidemi – Draaksward, XVIIIe Légion.  les Salamanders

Il est toujours vivant et assiste Vulkan dans la salle du trône.

 

Ari’i – Gardien du Brasier, XVIIIe Légion, les Salamanders.

Aux côtés de Ma’ula et de Bödvar il participe à la défense du Sanctum Imperialis en se battant à l’extérieur des murs.

 

Ma’ula – Maître des sceaux, XVIIIe Légion, les Salamanders.

Aux côtés d’Ari’i et de Bödvar, il participe à la défense du Sanctum Imperialis en se battant à l’extérieur des murs.

 

Bödvar Bjarki – VIe Légion, les Space Wolves au côté de Ma’ula et d’Ari’i

il participe à la défense du Sanctum Imperialis en se battant à l’extérieur des murs.

 

Corswain – Seigneur sénéchal, le Dogue de Caliban.

Il contrôle toujours l’astronomican mais les Dark Angels ne parviennent pas à le réactiver. Il dirige la défense contre Typhus et la Death Guard, et est secouru par Zahariel.

 

Zahariel.

Le maître des Mystay est bien sur Terra comme on pouvait s’en douter après le meurtre de Vassago. A ma grande surprise, il se range du coté des impériaux pour lutter contre le chaos.

 

Maximus Thane – Capitaine, 22e Compagnie des Exemplars.

Il se bat encore aux alentours de la porte du Lion mais il ne lui reste plus que soixante-dix hommes.

 

Raldoron – Premier Capitaine, 1er chapitre.

Il a l’honneur d’accompagner Sanguinius sur le Vengefull Spirit.

 

Fafnir Rann – Seigneur Sénéchal, Capitaine du 1er Cadre d’Assaut.

Sous les ordres d’Archamus il participe à la défense du Sanctum Imperialis aux côtés de Namahi, Azkaellon et surtout de Zephon avec qui il forme un duo de choc.

 

Namahi – Maître de la Keshig.

Sous les ordres d’Archamus, il participe à la défense du Sanctum Imperialis aux côtés de Fafnir Rann, Azkaellon et Zephon

 

Azkaellon – Héraut de la Garde Sanguinienne.

Sous les ordres d’Archamus, il participe à la défense du Sanctum Imperialis aux côtés de Fafnir Rann, Namahi et Zephon

 

Zephon – Capitaine, « le Porteur de Tourments ».

Sous les ordres d’Archamus, il participe à la défense du Sanctum Imperialis aux côtés de Namahi, Azkaellon et surtout de Fafnir Rann avec qui il forme un duo de choc. Pendant les combats il succombe à la soif rouge et massacre ses ennemis en les démembrant.

 

B L’Ost Renégat

Révélation

Kinor Argonis – Écuyer du Maître de Guerre Lupercal.

Il n’arrive plus à gérer le maître de guerre, et ne comprend pas pourquoi il a fait baisser les boucliers du vaisseau. En désespoir de cause, il prévient Ezekyle et lui demande son aide.

 

Ezekyle Abaddon – Premier capitaine.

Il fait le même constat que Perturabo avant qu’il ne quitte le système Sol. La guerre a changé, ce n’est plus une guerre d’Astartes mais une guerre de démons. Une tornade de violence sans aucune tactique ni stratégie. Il décide de quitter Terra et de retourner sur le Vengefull Spirit pour essayer de raisonner son père. A ce moment-là, il ne reste plus que six compagnies de Sons of Horus qui ne se sont pas livrés corps et âme au chaos.

 

Typhus – Premier capitaine.

Maintenant que Mortarion a été renvoyé dans le Warp, c’est lui qui commande la légion de la Death Guard. Il a décidé d’aller reprendre la montagne creuse et d’affronter les Dark Angels pour se venger des années où il a été traqué par Corswain.

En fait, il a surtout décidé ça parce que le reste de la légion allait suivre les ordres laissés par Mortarion… Et Mortarion voulait prendre la montagne.

 

Vorx – Seigneur du Silence.

Il monte à l’assaut de la montagne creuse avec le reste de la légion. Il deviendra plus tard tristement célèbre pour les dépravations de sa bande après l’ouverture de la grande cicatrix.

 

Caipha Morarg.

Lui aussi participe à l’assaut sur la montagne creuse.

 

Zadal Crosius.

Lui aussi participe à l’assaut sur la montagne creuse.

 

Sor Talgron.

Il a eu plusieurs vies, il a été un combattant intègre même après la trahison de son Primarque, il lui est resté fidèle mais n’a jamais cautionné le culte du chaos et les tortures… Jusqu’à sa mort sur Percepton, il va vendre son âme pour revivre sans être incarcéré dans un dreadnought. Pendant le siège de Terra, il va affronter Fafnir Rann et finira par se faire tuer une seconde fois et comble de l’ironie, cette fois il va devenir un dreadnought.

 

Barthusa Narek.

Après sa fuite d’Ulthramar et sa collaboration avec Eldrad Ulthran, il va rejoindre sa légion et partir à l’assaut de Terra. Il n’a pourtant pas retourné sa veste et il cherche juste un moyen de se rapprocher de Lorgar pour le tuer. En attendant, il combat sur Terra.

 

Bal’makor.

Pas grand-chose à dire mais il participe à la bataille pour le Sanctum Imperialis. Il est sous les ordres d’Horus.

 

9 : Les grands absents

Révélation

Il y a un nombre impressionnant de personnages connus dans ce roman et pourtant il en reste quelques un que l'on n’a pas vus. Je pense bien entendu à Sigismund qui était en compagnie de Fafnir et qui a disparu. Ou encore d’Arkhan Land que l’on a laissé juste derrière la porte de l’éternité.

Mais il y a aussi Yasu Nagasena que l’on a plus revu depuis très longtemps ou Ashul l’agent de terrain de l’Alpha Légion qui a accompagné Katsuhiro pendant la première partie du siège de Terra.

 

Mais rien n’est perdu, il reste encore un tome complet avant de finir l’histoire.

 

10 L’Empereur et l’art pariétal ou à l’assaut de Lascaux

Révélation

Alors qu’il avait à peine plus de deux cents ans, l’Empereur a vu un homme peindre sur le mur d’une grotte. Après l’avoir longuement observé il a compris que cet homme ne peignait pas ce qui s’était passé mais ce qui allait se produire. C’était une déclaration d’intention, demain il allait partir à la chasse et il allait tuer du gibier et ramener de la viande.

C’était une sorte de magie imitative. Demain, ça allait être accompli parce que c’était déjà écrit.

Pour faire échouer ce plan il faudrait que les dieux défassent les lois du monde et de cela même les dieux en étaient incapables.

 

Note : Dan Abnett nous livre ici une libre interprétation de l’art pariétal du paléolithique supérieur, ce qui lui permet de nous donner indirectement l’âge de l’empereur (soixante-quinze milles ans à l’époque de la grande croisade) et surtout d’introduire la façon dont l’empereur a eu l’idée de son grand œuvre.

 

11 L’Empereur en mode Hari Seldon

Révélation

L’Empereur s’est toujours méfié des dieux, des faux dieux, il n’y en a pas de vrais. Il a donc commencé à concevoir un plan qui devait permettre à l’humanité de prospérer librement.

Quand il a commencé à mettre son plan sur papier, il a commencé à en prévoir toutes les variations et les configurations. Et pour chaque variation, une solution et pour chaque solution, une solution de secours.

Il a fait de même pour les primarques, avec Malcador ils ont prévu leurs morts et leurs trahisons mais pas au sens d’une prédiction certaine. Ils se doutaient qu’il pourrait y avoir des pertes collatérales et ils ont donc prévu des plans de secours. L’Empereur avait aussi prévu un plan pour désintoxiquer ses fils de leur passion pour la guerre une fois la paix revenue.

Dès le départ, les dieux du chaos ont œuvré contre le plan et plusieurs fois il a été mis en échec et l’Empereur a dû en réécrire des pans entiers.

Pour les tenir éloignés, l’Empereur s’est rendu sur Molech et leur a volé une partie de leurs pouvoirs, ça lui a permis de les tenir éloignés pendant presque trente mille ans.

Mais il a commis deux erreurs : la première a été de croire que les dieux ne pouvaient pas briser les lois qui régissent le monde.

La deuxième a été de croire que la leçon de Molech leur avait fait peur. Sur Molech, l’Empereur a passé un pacte avec les quatre dieux ce qui lui a permis de devenir assez puissant pour leur tenir tête. Il ne pensait pas que les quatre prendraient à nouveau ce risque avec quelqu’un d’autre.

 

12 Le plan du Chaos

Révélation

Contrairement à ce que pensaient la plupart des défenseurs de Terra, le chaos n’est pas juste venu pour tuer l’Empereur. Leur véritable but est l’ascension d’un cinquième dieu du chaos : le roi Sombre.

Avec le sacrifice de Terra qui est en train de quitter le materium pour passer dans l’immaterium, Horus doit réussir son ascension et devenir un dieu du chaos.

 

13 Le grand plan de Malcador

Révélation

On se rend compte que Malcador est le vrai maître de l’Imperium. L’Empereur est le maître de l’Humanité mais pour ce qui est de la gestion du monde physique c’est Malcador et ses élus qui sont à la manœuvre. Même au moment où il doit aller s’asseoir sur le Trône d’Or, il pense encore à l’avenir de l’Imperium.

Limiter la puissance des Custodes qui n’auront plus de contre-pouvoir après la guerre, récupérer l’arme créer par Basilio Fo, mettre sous surveillance Valdor qui commence à prendre trop de liberté etc. etc…

Une fois assis sur le Trône, Malcador a accès à de nouvelles connaissances mais il ne peut plus communiquer directement avec les gens, il se sert donc de son nouveau pouvoir pour guider les bonnes personnes au bon endroit. Il envoie Loken sur le Vengefull Spirit et Keeler à la montagne creuse.

D’ailleurs, on apprend à ce moment-là que c’est lui et pas l’Empereur qui est à l’origine des visions de Keeler.

Malcador a aussi participé à l’éducation des primarques et, à ma grande surprise, c’est une personne respectée et aimée du plus grand nombre.

 

14 La Sanction Terminus

Révélation

L’arme que met au point Basilio Fo au cours du siège de Terra est une arme biologique créée pour détruire l’ADN des primarques et des Space Marines. Les élus de Malcador veulent mettre la main dessus pour ne pas la laisser entre les mains des Custodes.

Cette arme reçoit un numéro et un nom de code « Sanction Terminus ». Au 41eme millénaire on sait qu’elle est sous la garde des chevalier gris sur Titan.

C’est assez drôle de savoir qu’il existe des tensions entre Chevaliers Gris et Custodes et de se rendre compte que l’arme la plus puissante de l’arsenal impérial a été retirée à la garde des Custodes pour être donner aux Chevaliers Gris.

 

15 Vulkan et le talisman des sept marteaux :

Révélation

Il existe une autre arme encore plus dévastatrice mais, si elle est utilisée, elle marque la fin de tout. Vulkan a fabriqué sur ordre de l’Empereur un talisman. Une fois ce talisman introduit dans le Trône d’Or et Vulkan assis sur le trône, cela doit provoquer la destruction de Terra, celle de la toile et du trône d’or, emportant tous les secrets de l’Empereur et privant Horus de la victoire finale.

Mais le contrecoup de l’explosion détruira la race humaine.

 

16 Le Warp et les Visions de Sanguinius :

Révélation

Terra est bloquée entre le materium et l’immaterium et est en train de glisser dans le Warp. Il n’existe plus d’hier ou de demain, elle est bloquée dans l’instant présent. Toutes les horloges sont arrêtées et le temps ne s’écoule plus.

Sanguinius explique à l’Empereur qu’il a vu qu’il devait mourir de la main d’Horus. Il aurait dû mourir à plusieurs occasions et à chaque fois il a réussi à repousser le destin. Il ne reste plus qu’une confrontation qu’il voit dans ses visions, c’est sur le Vengefull Spirit. Il doit y aller parce que s’il évite la confrontation alors d’autres possibilités vont se développer. Ce qui signifierait qu’Horus survivra à la confrontation avec l’Empereur….

Le passage où Sanguinius explique tout ça à l’Empereur nous fait remettre en perspective les mots qu’il a souvent prononcés pendant l’hérésie.

« Je ne mourrai pas aujourd’hui », en fait si on recoupe les moment où il a dit ça et la liste des moments où Horus a tenté de le faire tuer on se rend compte que c’est les mêmes. Signus, Ultramar, Beta Garnon et la Barre de la Gorgone.

Donc c’était plutôt une façon de conjurer le sort plutôt qu’une vérité absolue.

 

17 : Les chevaliers de Caliban

Révélation

Comme on pouvait le penser, quand Vassago est surpris de voir quelqu’un parmi les Dark Angels sur Terra, c’est bien Zahariel qui s’est caché parmi les renforts donnés par Luther à Corswain.

Devant l’horreur du chaos et la menace que celui-ci fait peser sur l’humanité, Zahariel décide qu’au lieu de trahir Corswain, les chevaliers de Caliban allaient se battre pour Terra contre le chaos.

Il pense qu’en aidant Corswain il peut le convaincre de se joindre aux Chevaliers une fois la crise gérée. (Comme on l’apprend plus tard en lisant le livre sur Luther ça n’a pas vraiment bien marché).

Zahariel fait la différence entre le bon Warp (l’ouroboros de Caliban qui pour lui est pure) et le mauvais Warp corrompu par le chaos. Il n’a pas conscience d’être déjà sous l’influence du chaos.

 

18 : L’alpha Légion

Révélation

On apprend que l’Alpharius du groupe d’Ollanius est en fait Ingo Pech, le capitaine de la première compagnie de l’Alpha Légion.

Il explique qu’il a été envoyé sur Terra pour activer les forces de l’Alpha Légion qui ont été cachées sur Terra. Les forces ayant été cachées sur Terra avant le début de l’Hérésie d’Horus et Alpharius étant prévoyant, ils ont implanté un conditionnement qui se déclenche avec un mot code. Il existe plusieurs mots pour plusieurs réponses :

« Sagittaire » allait déclencher la loyauté à Horus.

« Xénophon » déclencherait la loyauté à l’Empereur.

« Paramus » déclencherait une directive d’anéantissement bilatéral, pour éliminer les deux si cela était jugé nécessaire…

« Thisbe » déclencherait une évacuation et un repli.

« Orphaeus » déclencherait une politique visant à ignorer les deux camps et à se concentrer sur le Chaos en lui-même. Pour l’affronter ou pour s’emparer des moyens de le contrôler.

Et ainsi de suite. Il y en avait beaucoup. Toutes les situations, toutes les options possibles sont hypno-encodées.

 

Ingo Pech et un autre capitaine Mathias Herzog ont été envoyés pour activer la directive Xénophon, la loyauté à l’Empereur.

Mais Pech a été pris par Actae et Mathias Herzog va se faire tuer.

 

Note : on sait depuis longtemps qu’Omegon n’était pas pour le plan de la cabale et qu’il voulait prendre une autre voie, j’ai donc pensé que c’était lui qui avait changé les directives de l’Alpha Légion.

Mais Ingo Pech dit que le plan de la cabale a été abandonné quand ils ont compris qu’Horus devenait trop puissant trop vite et qu’il allait devenir inarrêtable.

Dans le roman « Délivrance perdue », l’Alpha Légion vole les souches génétiques mais ne les donne pas à Horus (c’est d’ailleurs pour ça que 10000 ans après Fabius Bile n'arrive toujours pas à ses fins). Dans le même temps, ils évacuent le représentant de la cabale par le sas du vaisseau. Plus tard, dans Prétorien de Dorn, Alpharius essaie de parler à Dorn mais ce dernier ne veut rien entendre et le tue…

Du coup, Alpharius était peut-être aussi du côté de l’Imperium mais Dorn ne lui a jamais laissé une chance :x

 

19 : Les Argonautes

Révélation

Ollanius finit par arriver dans la salle du trône mais l’Empereur est déjà parti et Ollanius pense qu’il a fait tout ça pour rien.

Mais avant cela, il a aussi dit qu’Erda avait toujours été la plus intelligente et qu’elle avait prévenu l’Empereur de ce qui allait arriver. L’Empereur ne l’a pas écoutée et elle est donc partie.

C’est Erda qui a mis John sur la piste d’Ollanius. C’est aussi Erda qui a envoyé Alpharius et Actae en sachant qui ils étaient, elle s’est aussi sacrifiée pour retarder Erebus. Elle avait donc elle aussi un plan et sûrement des alternatives au cas où ça ne marcherait pas. On est donc loin d’en avoir fini avec cette histoire.

 

20 Les Hall de Leng et l’Empereur

Révélation

L’Empereur, même s’il a la capacité d’apparaître comme son interlocuteur aimerait qu’il soit, est avant tout un érudit. Même si très peu de gens ne l’ont jamais vu comme ça.

Et comme tout érudit, il a une énorme bibliothèque : les Hall de Leng.

C’est un endroit un peu spécial qui s’étire en dehors de l’espace et du temps. C’était les appartements privés de l’Empereur et une bibliothèque de plus de 20 millions de livres.

Les gens qui connaissaient son existence pensaient qu’il s’agissait d’une bibliothèque comme il en existe d’autres sur Terra mais elle abritait des choses tellement dangereuses que des Custodes montaient la garde devant.

Malcador va se servir de la bibliothèque pour envoyer Loken sur le Vengefull Spirit.

 

21 : Les Custodes et la corruption

Révélation

On a toujours cru que les Custodes étaient incorruptibles et immunisées au Warp mais il n’en est rien. Le processus de création des Custodes et surtout le contact de l’esprit de l’Empereur les rend incorruptibles mais au moment de la téléportation sur le Vengefull Spirit, la connexion avec l’Empereur s’est relâchée et la pression psychique du Warp est telle que ça permet à Horus de tenter quelque chose. Il n’arrive pas vraiment à corrompre les Custodes mais il arrive à les poser devant un choix impossible à gérer pour eux.

Il insère  dans leur esprit l’idée que, pour que l’humanité survive, l’Empereur doit mourir. Et certains d’entre eux finissent par succomber au chaos et attaquent l’Empereur.

 

22 : Le culte impérial et Malcador

Révélation

Keeler a fini par comprendre que toute résistance était inutile et au lieu de sacrifier des milliers de civils pour tuer un ou deux Space Marines renégats, elle décide d’aider les civils à fuir les zones de combat.

Mais elle a des visions qui la guident et qui, petit à petit, lui indiquent quoi faire et où se rendre.

Ces visions qui depuis le début son attribuées à l’Empereur sont en fait envoyées par Malcador.

C’est donc Malcador qui utilise le culte impérial depuis le début…

 

23 : Les primarques et les Sons of Horus vus par Horus

Révélation

Avec les petites séquence flash-back de l’interview d’Horus on en apprend un peu plus sur ce qu’il pensait des autres primarques : Ferrus a parfois été plus fort que lui, Perturabo avait une force de concentration implacable, Alpharius était le plus rusé, Rogal Dorn était le meilleur représentant de l’esprit martial de la fratrie mais il était trop austère et sans imagination.

Magnus, même si l’Empereur avait l’air d’avoir un lien particulier avec lui était quelqu’un d’étrange toujours à l’écart. Il y avait une certaine tension entre lui et l’empereur, ils se ressemblaient trop en fait. Roboute, il l’a toujours admiré, il a été le meilleur d’entre eux tous, le seul à se forger un empire, il aurait pu faire un merveilleux maître de guerre. Sanguinius le plus semblable à son père, sûrement son fils préféré. Et le frère préféré de tous les primarques, personne ne peut haïr Sanguinius.

 

Mais aussi de ses « fils ». 

Ezekyle accomplira des choses dont je suis incapable ; « il me dépassera de loin dans ce qu’il accomplira. J’en suis certain . Il est le plus fort, le plus déterminé, le plus à mon image. »

Sejanus possède une force d’une autre qualité.

Ezekyle est son Lupercal, son premier fils,

Sejanus serait son Guilliman.

Sedirae est son Dorn,

Torgaddon est son Ferrus.

Loken est son Sanguinius. Son fils préféré

 

24 : Le spleen d’Ezekyle Abaddon

Révélation

Abaddon finit par faire le même constat que Perturabo un peu plus tôt pendant le siège de Terra : ce n’est plus une guerre de guerriers mais une guerre de démons.

Il n’y a plus de victoire possible, tout est hors contrôle. Et cette situation ne lui convient pas.

Il est nostalgique de ce qu’ils ont perdu en s’alliant au chaos et décide de partir avant la chute du Sanctum Imperialis.

Il veut rejoindre Horus pour le protéger de lui-même et d’une possible contre-attaque impériale.

 

888 : Le code du chaos

Révélation

Chaque fois qu’une intervention du chaos est détectée le code d’erreur 888 apparaît. Et dans les Hall de Leng, la collection de livres qui parle du chaos est numérotée 888.

 

25 : Conclusion :

Dan Abnett a mis les bouchées doubles pour la première partie de ce roman. Avant de passer à  l’analyse finale  du roman, il faut avoir l’honnêteté de dire que ce roman aurait sûrement pu être écrit en une seul fois plutôt que divisé en deux tomes.

On a vraiment l’impression qu’Abnett a écrit l’histoire principale et rajouté des « fragments » entre chaque chapitre, ce qui rallonge d’autant le livre.

Je ne saurais pas dire pourquoi il a fait ça. Si c’est une idée de la Black Library pour vendre deux volumes au lieu d’un seul, si c’est à cause du roman d’Aaron Dembsky-Bowden qui s’est penché sur Sanguinius et les Blood Angels plutôt que de faire avancer l’intrigue, ou alors si Abnett a voulu donner un petit Caméo final à tous les seconds rôles de l’Hérésie d’Horus.

Sûrement un peu des trois.

Une fois évacuées certaines lourdeurs du texte et la lenteur du développement de l’intrigue, il faut reconnaître qu’Abnett a fait un bon boulot. Alors que tout le monde connaît l’histoire depuis longtemps, il arrive à nous surprendre (entre autre avec les Custodes corrompus, l’Alpha Légion et les Chevaliers de Caliban dans le camps impériaux… etc. … etc.).

Finalement le roman est bien même si parfois il est un peu long.

Cependant j’ai une petite crainte pour le grand final… Parce que même là, en plus de 600 pages Abnett n'a pas réussi à tuer plus de deux personnages secondaires…

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.