Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

[30K] L’HERESIE D’HORUS [Projet évolution du fluff]


Recommended Posts

Il y a 2 heures, Kaptain a dit :

Juste pour répondre au sujet de Dorn : l'histoire avec un grand H dit que Dorn a participé à l'assaut sur le Vengeful Spirit, pas qu'il est parti du même endroit que l'Empereur et Sanguinius. 

Le Bastion de Bhab dispose aussi de téléporteurs. :)

 

Oui très juste j'avais pas vue ça comme ça ^^

 

Mais apparemment il n'est plus au bastion, vue que c'est Fafnir qui répond au dernier conseil de guerre.

Et même sans ça, j'ai du mal a imaginé que Dorn se laisse enfermé loin de l'empereur pour ce qui doit être la fin non?

Dorn c'est le mec qui est pas content que le Khan fasse une sortie, qui est pas contant que les Dark Angel soit pas venu directement sur le palais... Qui a fait une réflexion a Sanguinius au début du siège parce qu'il partait trop loin 😛

Link to comment
Share on other sites

Merci du résumé, ça fait du bien de voir rassemblé les points importants et avancées fluff du livre, par contre je constate que l'on interprété différemment le passage dans la toile
 

Révélation

Pour moi, le doute est largement permis pour savoir si l'Empereur ment ou pas. Vulkan au moment où il dit que les évènements de Fury of Magnus ne se sont jamais déroulés est possédé par l'Empereur, qui n'est pas la personne la plus sincère qui soit, de fait cette version me semble aussi douteuse que celle de Magnus. Qui plus est, le fait que Magnus ait réussi à s'infiltrer dans le palais impérial pour arriver jusqu'au trône sans l'assentiment de l'Empereur semble étrange. A mon avis, l'Empereur ne veut pas assumer d'avoir voulu reprendre Magnus.

Il est impossible de lire les évènements qui se sont déroulés dans Fury of Magnus sans que l'Empereur ne les ait autorisés. Dans l'affaire, je pense que c'est l'Empereur qui ment.

Je serai curieux d'avoir d'autres avis sur ce point car ça me semble vraiment bizarre 

 

PS: Il manque aussi Saturnite pour que tout soit complet

 

EDIT:

Citation

Et même sans ça, j'ai du mal a imaginé que Dorn se laisse enfermé loin de l'empereur pour ce qui doit être la fin non?

Il est dit qu'il attend la dernière minute pour quitter le bastion le temps d'organiser jusqu'au bout les opérations de guérilla, il peut très bien avoir un accès secret du style passage dans la toile, tp ou autre moyen en scenarium pour rejoindre le palais depuis le bastion de Bhab

Edited by Dias Irae
Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, Dias Irae a dit :

PS: Il manque aussi Saturnite pour que tout soit complet

 

J'ai mis Saturnine , j’espère que cette fois j'ai rien oublié. Si tu voix un truc hésite pas^^.

 

il y a 53 minutes, Dias Irae a dit :

Je serai curieux d'avoir d'autres avis sur ce point car ça me semble vraiment bizarre 

 

Tout dépend su point de vue en fait:

Révélation

 

Si on se place du point de vue Impérial, Magnus n'est jamais aller dans la salle du trône, c'est un fragment de son âme qui y était piégè et quand il a été détruit, Magnus a récupéré les souvenir.

Si on se place du point de vue de Magnus il a vue son père et donc comme tu le dis, l'Empereur l'a forcement laisser venir.

 

 

C'est la deuxième fois que j'ai ce soucis pendant le siège de Terra. Ici on a deux versions contradictoires Magnus Vs L'Empereur. Et il y'a eu la même chose avec Typhus Vs Mortarion.

Et en fait j'ai pris le partie de donner dans mon résumé la version présenté dans le livre comme la "vrais version".

Sinon j'y ai pas mal réfléchi surtout en lisant la post face d'ADB, au début il dit que donner une version officiel de l'Hérésie d'Horus apres avoir été vague pendent aussi longtemps c'est un risque de se mettre les fan a dos.

Et je pense que les versions différentes donner par deux personnes sont la solution de la blacklibrary a ce problème.

On peut choisir la version qui nous convient^^ 

 

Link to comment
Share on other sites

@gilian Le problème est que dans Fury of Magnus il y a d'autres personnages en jeu et qui ont partagé le même chemin que Magnus

Révélation

Comment expliquer la mort de la perpétuelle pote de Malcador si Magnus n'est pas arrivé jusqu'au trône ?

Comment expliquer les combats entre SW et TS et les blessures et morts qui sont bien réelles si Magnus le rouge le vrai et se clique ne sont pas arrivés jusqu'au trône ?

Le point de vue impérial ne tient pas car il est incapable d'expliquer certaines morts et blessures des personnages qui sont pourtant effectives

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Le 03/10/2022 à 22:22, Dias Irae a dit :

@gilian Le problème est que dans Fury of Magnus il y a d'autres personnages en jeu et qui ont partagé le même chemin que Magnus

  Masquer le contenu

Comment expliquer la mort de la perpétuelle pote de Malcador si Magnus n'est pas arrivé jusqu'au trône ?

Comment expliquer les combats entre SW et TS et les blessures et morts qui sont bien réelles si Magnus le rouge le vrai et se clique ne sont pas arrivés jusqu'au trône ?

Le point de vue impérial ne tient pas car il est incapable d'expliquer certaines morts et blessures des personnages qui sont pourtant effectives

 

 

j'avais pas vue dsl^^.

 

Je dirais que ....:

Révélation

 

Magnus c'est bien introduit jusqu'au trône mais que c'est juste la conversation qui se passe autrement.

Le meilleurs fragment de Magnus supplie l'empereur de le reprendre, l'Empereur lui dit OK mais tu abandonnes ta légion et la pire partie de toi. Le fragment refuse. Le fragment est détruit ce qui fait pencher Magnus du coté du chaos.

Du coup c'est une question de point de vue^^: Pour Magnus c'est lui qui a décidé et dit non. Pour l'empereur c'est l'empereur qui n'a pas accepté Magnus en entier^^.

 

ATTENTION: C'est un exemple moi je vote pour la version Fury of Magnus, parce que ça donne plus de consistance au personnage et que ça reste dans ma vision de l'Hérésie d'Horus.

Mais après avoir lu "Ghazghkull le Prophéte de la Waagh" j'ai appris la technique Ork qui consiste a accepté deux vérité contradictoire comme possible 😛

 

 

Link to comment
Share on other sites

Je viens juste de terminer LA GUERRE SOLAIRE et woh punaise 😱 quel livre ! J'ai très peu de temps disponible pour lire en général mais ça a été vraiment dur de devoir le lâcher pour aller dormir. Incontestablement ce que French peut faire de meilleur.

Détail que j'ai vraiment apprécié ce sont les nouvelles recrues soh qui sont lancés en première ligne alors que visiblement ils ne sont pas physiquement aptes, la nécessité d'avoir des soldats l'emportant sur la qualité.

 

Détail que j'ai trouvé bête (mais impossible de faire autrement :

Révélation

Jubal Khan qui attire Abaddon sur son navire dans le but de le tuer, en se sacrifiant. Ben quitte à mourir fais sauter ton vaisseau avec le keum dedans ! Foutu pour foutu ne tente pas un duel d'armes que tu sais perdu d'avance ! A chaque fois qu'on se retrouve avec ce genre de situation je me pose la question de pourquoi, quitte à mourir ne pas emporter ton enemi avec à coup sûr ?

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, gaspard a dit :

Incontestablement ce que French peut faire de meilleur.

 

John French est vraiment bon quand on le laisse écrire une histoire (les guerres Horusienne sont pas mal d’après les écho que j'ai eu). Le soucis c'est que souvent, John French joue les pompier de service et ce tape les romans de transition, ceux ou faut réorganisé le foutoir laisser par les autres auteurs^^.

 

@gaspard comme on dit les grand esprit se rencontre 😛  (le 17 janvier 2020 dans mon résumé :p) :
 

Révélation

 

Mais il décide de tuer le capitaine de la flotte du chaos qu’il a devant lui. Il tend un piège à Abaddon, il fonce avec son vaisseau sur le vaisseau amiral d’Abaddon. Abaddon se téléporte sur la lance of Heaven qui a été évacué. (Jubal aurait pu faire sauter son vaisseau et le 40eme millénaire en aurait peut-être été changé^^), au lieu de ça il donne l’assaut a son propre vaisseau et combat en duel Abaddon. Il parviendra presque à le tuer mais l’intervention de Zardu Layak lui coutera la vie.

 

C'est le gros problème des personnage avec une armure en scénarium aussi ...

 

 

Il y'a une seul erreur vraiment flagrante:

Révélation

Il dit que Saturne et Venus ne sont pas dans la zone de combat et pourtant Mésallie fuit Saturne^^

 

Mais le ton de la série est donné, bonne lecture :)

 

Par contre fait pas le con et pense a intercalé les Fils des Selenar après premier Rempart et La fureur de Magnus après Saturnine, sinon tu te spoile. (Ne surtout pas lire le bundle des deux romans d'un coup)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, gilian a dit :

 

Par contre fait pas le con et pense a intercalé les Fils des Selenar après premier Rempart et La fureur de Magnus après Saturnine, sinon tu te spoile. (Ne surtout pas lire le bundle des deux romans d'un coup)

Merci pour le rappel, mais j'avais déjà été revoir ta chronologie de lecture ;)

Il y a 11 heures, gilian a dit :

(le 17 janvier 2020 dans mon résumé :

J'ai très peu de temps pour lire ☹️ j'ai beaucoup de retard par conséquent.

Mais ouais les armures en scenarium .. par contre à ma connaissance il y a d'autres personnages qui n'ont plus d'existence en 40k et dont le sort aurait pu être réglé bien plus tôt dans l'histoire de la même manière.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, gaspard a dit :

par contre à ma connaissance il y a d'autres personnages qui n'ont plus d'existence en 40k et dont le sort aurait pu être réglé bien plus tôt dans l'histoire de la même manière.

 

Oui mais les auteurs de la Blacklibrary n'ont jamais su faire mourrir leurs heros proprement... Ou alors c'est des ordres directes de la blacklibary pour réutiliser les perso plus tard...

 

Mais heureusement pour toi, c'est un peu plus sanglant pendant le siège de Terra.

Link to comment
Share on other sites

Le 16/10/2022 à 15:39, gilian a dit :

Je dirais que ....:

  Révéler le contenu masqué

 

Magnus c'est bien introduit jusqu'au trône mais que c'est juste la conversation qui se passe autrement.

Le meilleurs fragment de Magnus supplie l'empereur de le reprendre, l'Empereur lui dit OK mais tu abandonnes ta légion et la pire partie de toi. Le fragment refuse. Le fragment est détruit ce qui fait pencher Magnus du coté du chaos.

Du coup c'est une question de point de vue^^: Pour Magnus c'est lui qui a décidé et dit non. Pour l'empereur c'est l'empereur qui n'a pas accepté Magnus en entier^^.

 

ATTENTION: C'est un exemple moi je vote pour la version Fury of Magnus, parce que ça donne plus de consistance au personnage et que ça reste dans ma vision de l'Hérésie d'Horus.

Mais après avoir lu "Ghazghkull le Prophéte de la Waagh" j'ai appris la technique Ork qui consiste a accepté deux vérité contradictoire comme possible 😛

 

 

Effectivement cette explication est la meilleure et la plus vraisemblable

Link to comment
Share on other sites

Je suis plongé dans les égarés et les damnés et je me demande s'il n'y a pas une petite erreur : il est fait mention des massacres perpétrés par les World eaters sur leurs équipages durant la campagne de Thramas, mais Thramas c'est DA et NL essentiellement non ? Y'a eu petit bout de WS mais j'ai pas souvenir d'un passage concernant les WE.

Edited by gaspard
Link to comment
Share on other sites

En fait après  le départ des Word Bearer, les World Eather se sont amusé a ravager les 400 mondes et leurs environs, ça se passe a peut pret en même temps mais oui pour moi c'est une erreur. Les WE ne participent pas activement a la campagne. Ils massacrent pas loin mais rien de concerté^^.

Link to comment
Share on other sites

J'ai fini à l'instant les égarés et damnés, j'ai trouvé le style d'écriture moins chaleureux chez Haley que chez French, quelque chose dans la distance avec les personnages toutefois cette sensation s'est estompée au fil de chapitres.

Pas d'immenses reproches à faire au récit, j'apprécie avoir un calendrier des événements parce que je me suis toujours demandé exactement combien de temps le siège avait duré. Ben là on est déjà à deux mois et c'est pas mal.

Des reproches à faire à la BL, par contre, concernant l'objet. Je trouve stupide de ne pas avoir gardé le même format de couverture pour SoT que pour HH, au moins en ouvrant les volets on pouvait admirer l'illustration en entier et aussi n'ai l'impression qu'ils sont descendus d'un cran dans la qualité du carton de couverture : il est plus marqué que d'autres que j'ai relu (pliures et pire : l'illustration se décroche aux coins).

 

 

J'ai dévoré le livre ici aussi, je vais dormir dessus pour voir si j'ai des choses qui me remontent en tête, Je suis content d'avoir fait la connaissance de Katsuhiro dont la carte dans le jeu HH Légion est un atout dans mon deck.

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, gaspard a dit :

Ôtez moi d'un doute, La Fureur de Magnus n'a pas été traduit, n'est-ce pas ?

 

Si.

La fureur de Magnus et son of s'élever ont été traduit et sont vendu dans un double livre en français nommé les fils brisés (pas sur du titre et je suis au boulot)

 

C'est pour ça qu'il faut faire attention en lisant le bouquin fr.... ils ont mis les deux livres en un sans dire qu'il ya un tome du siège de terra à lire au milieu

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Champion Of Oaths de John French

Révélation

0 : Avant-Propos

Un peu plus de quatre ans avant la sortie du livre sur Sigismund, John French s’était fendu d’une nouvelle exclusivement distribuée pendant un blacklibrary day, et elle est enfin disponible pour le commun des mortels.

 

1 : L’histoire du livre

Sigismund a réussi à devenir Templier des impérial Fists, mais il a toujours le regard tourné vers l’avant, vers le prochain défi et il veut devenir le Maitre des templiers.

 

2 : L’histoire avec un grand H

Révélation

Archamus, le Maître des Huscarls (et l’un des premier Impérial Fist recruter sur le monde du primarque) fut là pour voir Sigismund passer l’épreuve. Il était venu pour être les yeux de Dorn.

.

Sigismund passait l’épreuve pour devenir le maitre du temple et pour cela il devait battre en duel successivement les 199 autres templiers.

 

Alors que les duels se succèdent, Sigismund ce souvient d’où il vient et le chemin qu’il a parcouru.

Il était orphelin dans les bidonvilles du plateau Ionien et survivait caché pour ne pas se faire capturer par les gangs, mais un jour ça chance avait tourné et il avait été capturé mais pas par les gangs, par des recruteurs Night Lord Légions (oups pardon c’est dans le livre Sigismund cette petite révélation^^).

 

Et comme les combats se succédaient il finit par vaincre Calivar le porte bannière.

Mais alors qu’il pensait avoir gagné il lui restait un templier à vaincre : Appius sont anciens maitre d’arme qui avait été transférer dans le sarcophage d’un dreadnought, le dernier combat risquait d’être intéressant.

 

Avec le plus grand mal, il parvint à se défaire de son ancien mentor, en coupant une arrivé d’huile et en paralysant le  Dreadnought.

 

Rogan Dorn en personne lui donna l’épée du Maître des Templiers.

 

3 : Personnages :

Révélation

Anaxus le Gris : plus anciens des Templier, née dans les Ruches du Nord de Terra. Il se bat avec une masse à deux mains.

 

Ecturo : Né sur Arcanisis : Il combat à l’épée et au couteau et il était membre du 85ème bataillon d’assaut avant de devenir templier.

 

Calivar était le porte bannière des Templier et combattait avec la hampe de la bannière.

 

Appius : il a reçu les lauriers de la victoire apres la bataille de Mesora pendant les guerres d’unification.

Il a combattu sur Luna et ensuite au coté d’Horus quand ce dernier était le seul primarque retrouvé.

Il a été le premier space marine à être transformé en dreadnought.

 

4 : Conclusion :

Très bonne petite nouvelle, qui pose bien le personnage de Sigismund, par contre elle donne une version idéalisée de la grande croisade et des spaces marines. Des libérateurs qui protègent les faibles qui ne peuvent pas se défendre. C’était peut être l’idéal de la grande croisade a ses débuts…

 

C’est une très bonne introduction au roman Sigismund : The Eternal Crusader qui raconte l’histoire de Sigismund. Les deux Flashbacks sont développés dans le livre par contre John French aura l’intelligence de ne pas reprendre cette nouvelle dans son livre.

 

Edited by gilian
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

Merci @Dias Irae pour la correction :)

 

Venu tout droit du fin fond d'une édition collector à la con (non mais sérieusement l'introduction d'un livre qui est dispo qu'a 500 exemplaire pendent 3 ans... ).

 

Enfin bref un petit texte HH en attendant l'arriver des deux résumé sur les primarch... Bonne lecture a tous .

Link to comment
Share on other sites

Mortarion : The Pale King de David Annandale

Révélation

0 : Avant-Propos

Et voila le quinzième livre (dix-huitième si on compte les trois recueils de nouvelles) de la série primarque. On va nous parler de Mortarion qui a souvent été maltraité par les auteurs de l’Hérésie d’Horus et c’est écrit par David Annandale qui n’a pas été vraiment flamboyant avec les deux autres primarques sur qui il a écrit.

 

1 : L’histoire du livre

Mortarion regardait Absyrtus brûler. Il avait essayé la méthode préconisée par ses frères mais au final, c’est lui qui avait raison. Absyrtus avait été une épreuve mais cela avait été une confirmation de la méthode de Mortarion.

 

2 : L’histoire avec un grand H

Révélation

Mortarion avait laissé une chance à la vision de ses frères et, par la même occasion, au gouvernement d’Absyrtus. Il leur avait proposé d’abandonner leurs anciennes pratiques pour rejoindre l’Imperium de l’Humanité, mais ils avaient menti et continuaient leurs rites en secret.

 

Cela avait été une erreur de leur faire confiance, et Mortarion avait fait ce qu’il devait faire, et maintenant la planète était en train de mourir…

 

Absyrtus n’avait pas été une erreur mais un test, un débat qui avait commencé sur Galaspar avec ses frères il y a un an…

 

Un an avant, après la chute de Galaspar , la campagne contre l’Ordre s’était achevée de manière rapide avec la chute de Galaspar. Cela avait été la première campagne et la première victoire de la Death Guard sous les ordres de Mortarion.

 

Mais alors qu’il partait pour une prochaine mission, il avait été rappelé sur Galaspar pour avoir une discussion avec ses frères Sanguinius et Horus.

 

Cette « discussion » ressemblait plus à un procès qu’autre chose, et même si Horus avait l’air ouvert et voulait savoir ce qui s’était exactement passé, Sanguinius lui, avait l’air d’avoir déjà tiré ses conclusions au vu des millions de cadavres et de la destruction de la planète.

 

Alors Mortarion leur avait expliqué les raisons de son intervention.

 

L’Ordre était une dictature qui asservissait les plus faibles, quand l’Imperium avait essayé d’entrer en contact avec eux, l’Ordre avait détruit le navire diplomatique.

Au même moment, la Death Guard était en train de finir l’incorporation de son premier contingent de Space Marines venant de Barbarus et Mortarion attendait d’être affecté à une première campagne.

 

Après en avoir appris plus sur les agissements de l’Ordre, il avait décidé d’intervenir. Les généraux impériaux, n’ayant pas assez de troupes pour un assaut contre les systèmes contrôlés par l’Ordre, avaient décidé d’un blocus de la zone spatiale en attendant qu’une force suffisante puisse être détournée du reste de la croisade.

 

Mortarion ne voulait pas attendre et avait pris l’initiative d’attaquer l’Ordre avec la Death Guard. L’Ordre étant trop puissant pour être vaincus dans une action à long terme par la seule Death Guard, Mortarion avait imaginé un plan plutôt direct.

La Death Guard allait foncer à travers les systèmes contrôlés par l’Ordre directement en direction de sa capitale et faire s’écraser une barge de bataille sur la ruche principale de la planète capitale.

 

Avec onze mille Space Marines à bord cela devrait être suffisant pour tuer le gouvernement et prendre le contrôle de la ruche, après cela, le reste de l’empire devrait s’effondrer.

 

L’arrivée dans le système de Galaspar s’était passé comme prévu, la flotte était arrivée à traverser toutes les défenses du système, même si plusieurs navires avaient dû être abandonnés à la mort pour ne pas perdre de temps.

 

La barge de combat avait réussi à s’écraser comme prévu sur la ruche ennemie et la progression de la Death Guard avait commencé dans un énorme bain de sang.

Les chefs de l’Ordre avaient bien compris qu’ils n’arriveraient pas à battre la Death Guard sans les renforts du reste de la planète.

Une course contre la montre s'était donc engagée entre Mortarion et la Death Guard qui massacraient tout ceux qu’ils rencontraient pour atteindre les dirigeants ennemis et ces derniers qui envoyaient les civils par millions pour retarder l’ennemi jusqu’à l’arrivée des renforts…

 

Malgré la vitesse de l’attaque de Mortarion, les renforts étaient en train d’arriver alors que la Death Guard arrivait seulement au pied du centre de commandement ennemi.

Il fallait retarder les renforts pendant qu’un petit groupe escaladerait la spire de commandement.

 

Mortarion n'avait pu s’empêcher de voir l’ironie de la situation, comme sur Barbarus il allait être privé de l’ascension finale, son devoir était de retenir les renforts ennemis, il serait plus utile là bas qu’à massacrer les maîtres de l’Ordre.

 

Et la Death Guard avait gagné et massacré les membres de l’Ordre jusqu’au dernier, en refusant leur reddition.

 

Après le récit des événements, Horus avait essayé d’expliquer à Mortarion qu’il n’avait pas vraiment libéré la planète mais juste apporté la peur de l’Imperium à un peuple d’esclaves et que c’est pour cela que l’Empereur était triste. Le but de l’Empereur n’était pas de remplacer une tyrannie par une autre mais de libérer les humains de leurs tyrans.

 

Mais après Absyrtus, Mortarion en était certain il avait raison, et même l’Empereur pouvait se tromper.

 

3 : Personnages :

Révélation

L’empereur de l’Humanité : on ne le voit pas dans cette nouvelle mais on sait qu’il a rencontré Mortarion après la campagne de Galaspar et que Mortarion a pu voir le chagrin dans le regard de son père… C’est étrange parce qu’en général l’Empereur ne montre que ce qu’il a envie.

 

Mortarion : On en apprend un peu plus sur la façon de penser et de diriger son armée. Il y a deux choses qu’il ne supporte pas : la tyrannie et l’esclavage. Cela lui rappelle Barbarus et son combat pour libérer son peuple.

La magie et les psykers : Toujours à cause des Overlords de Barbarus, il ne supporte pas la corruption du Warp et les psykers.

Il est pactisant de la guerre totale, l’attaque sans position de replis, pour sa première campagne il n’a pas hésité à utiliser des bombes au Phosphex et des armes de destruction massive.

 

On voit déjà poindre les penchants de Mortarion.

 

4 : Relations entre primarques.

Révélation
De l’avis de Mortarion : Horus et Sanguinius sont proches. Perturabo aurait pu être un allié et comprendre ce qu’il avait fait sur Galaspar

 

5 : L’ordre :

Révélation

L’ordre est un empire millénaire. Aussi loin que remonte les archives, il n’y a que l’Ordre. C’était un empire pyramidal, avec à sa tête une caste de dirigeants qui décide de tout. Bien sûr, les postes sont héréditaires de sorte que rien ne bouge vraiment. Chaque strate du pouvoir contrôlant la strate inférieur par la force, les drogues et l’asservissement.

Quand le premier vaisseau de l’Imperium a atteint les frontières de l’Empire de l’Ordre, il a été détruit. La Death Guard était en pleine reformation et les rapports de la marine impériale ont attiré l’attention de Mortarion, ce qui a précipité la fin de l’Ordre.

 

6 : Death Guard :

Révélation

Cérémonie du poison : partager une gorgée de toxines concentrées avec l'un de ses guerriers, c'était reconnaître la réalité de leur vie. Lui et ses légionnaires se sont soutenus, ont combattu avec unité, mais n'ont jamais prétendu que la vérité ultime de la guerre était autre chose que la mort. Dans le toast aux poisons, il n'y avait aucune promesse qui ne pouvait être tenue. C'était une acceptation du risque et de l'inéluctabilité de la fin.

 

Antavus Barrazin, premier capitaine, c’est un ancien Dusk Raider Terrien, il va trouver la mort pendant la campagne de Galaspar

 

Vellian Tersus, capitaine de la septième compagnie, c’est un ancien Dusk Raider Terrien, Il est le capitaine de bataille de la Death Guard, lui aussi va trouver la mort pendant la campagne de Galaspar. Il sera remplacé par le sergent Garro.

 

Artur Corrius, maître de siège, lui aussi née sur Terra, il survivra à la campagne de Galaspar mais on ne sait rien de plus sur lui.

 

Calas Typhon : il va gagner le grade de sergent pendant la campagne de Galaspar. C’est aussi pendant cette campagne qu’il va pour la première fois utiliser ses pouvoirs psychiques (première fois depuis qu’il est devenu un Space Marine). Il va aussi rencontrer un psyker de Nurgle dans les profondeurs de la ruche de Galaspar.

 

7 : Conclusion :

L’idée de base était bonne, raconter la première campagne de Mortarion. Le mettre d’entrée en porte-à-faux (oui elle était facile ;) ) par rapport aux méthodes des autres primarques était aussi intéressant.

Par contre, j’ai du mal à comprendre le mélange des genres. Mortarion est confronté à deux de ses frères venus juger le bien-fondé de ses actions pendant la campagne de Galaspar et donc Mortarion leur explique ce qui c’est passé.

Enfin c’est ainsi que cela devrait se passer, et pourtant, les trois quarts du livre nous montrent les événements vus soit par des membres de la légion, soit par les dirigeants de l’Ordre qui ont tous été exterminés et qui ne peuvent donc pas raconter leur histoire.

 

Au final, on n’a pas vraiment le point de vue de Mortarion.

 

Et l’idée de sanctionner Mortarion parce qu’il a été trop brutal et que ses actions ont rendu les masses laborieuses de l’ancien Empire de l’Ordre trop dociles envers l’Imperium, c’est un peu gros, même pour un Imperium aussi hypocrite que celui de l’Hérésie d’Horus.

 

Au final, l’histoire n’est pas mauvaise mais son introduction ne colle pas avec le récit.

 

David Annandale fait à peine mieux avec Mortarion qu’avec Guilliman il y a six ans.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir a tous,

 

Les affaires reprennent avec Mortarion de David Annandale.

 

J'ai encore Rogan Dorn en retard que j’espère pouvoir poster d'ici la fin de semaine et bien sur Sanguinius m'attend pour samedi prochain.

 

Bonne lecture a tous .

 

PS: samedi prochain Mortarion sort en version française.

Link to comment
Share on other sites

Merci pour le retour @gilian. Au moins, ça n'a pas l'air aussi simpliste que le roman sur Guiliman, même si l'exécution ne semble pas excellente à te lire. Dommage car à ce stade de l'Hérésie, Annandale avait toutes les cartes en main pour signer un bouquin à même d'expliquer la trajectoire de Mortarion depuis ses débuts jusqu'à ses actions sur Terra (voire mettre en perspective certains éléments de la trilogie de Sombre Imperium). Là j'ai l'impression que ça sert juste à mettre Garro et Typhon à la bonne place pour le début de l'Hérésie.

 

il y a 39 minutes, gilian a dit :

Et l’idée de sanctionner Mortarion parce qu’il a été trop brutal et que ses actions ont rendu les masses laborieuses de l’ancien Empire de l’Ordre trop dociles envers l’Imperium, c’est un peu gros, même pour un Imperium aussi hypocrite que celui de l’Hérésie d’Horus.

 

Je n'ai plus la chronologie en tête, mais si cet épisode a pris place assez tôt dans la Grande Croisade, ça pourrait coller au niveau de l'idéologie dominante et officielle à l'époque. Ça ne devient véritablement hypocrite que si les agissements des Night Lords sont déjà bien connus de l'Empereur et des autres Primarques. :P

 

Schattra, le galapiat de Galaspar

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, gaspard a dit :

Est ce que ça vaut la peine de lire le Mortarion de annandale ?

Parce que j'ai pas envie de me gâcher mon cadeau de Noël, si c'est dispensable.

 

heuu.... ça vaux pas un cadeau de noël de sur, après c'est intéressant a lire. Mais pour noël cherche autre chose ...

 

Echo d'éternité ou le livre sur Sanguinius (mais j'ai peur qu'il ne sorte pas en fr avant noel), j'ai de très grosses attentes pour Sanguinius surtout après écho d’éternité.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.