Jump to content
Warhammer Forum

[GW] Départ à la retraite de John Blanche


Recommended Posts

Il y a 14 heures, toubotouneuk a dit :

Paul Dainton, Alex Boyd, Adrian Smith et Karl Kopinsky ont pour moi nettement mieux incarné l'esprit warhammer, que ça soit en termes de qualité ou de représentation, et je trouve les illustrations récentes (depuis que GW a arrêté d'imposer de dessiner seulement les figurines) pas mal du tout.

 

John Blanche était le directeur artistique de GW depuis des lustres. Il supervisait l'équipe d'illustrateurs et avait un énorme role dans  la conception des livres et des différents univers., mais aussi des figurines (depuis une dizaine d'année il a fait des milliers de croquis préparatoires pour le studio conception des figurines).

Il a influencé et inspiré tous les illustrateurs que tu cites (c'est eux qui le disent).

Dans les années 90 c'est lui qui définissait la ligne artistique des bouquins.

Il est l'incarnation même de l'esprit Warhammer...

 

Message de Mark Gibbons qui apprend pas mal de chose sur le process artistique des années 90 (en anglais bien sur):

 

Citation
John Blanche retired from Games Workshop this week.
Not a decision I think he was happy to take, but one forced upon him due to ill health. Nevertheless, 40 years manning the bellows of the mighty Warhammer art forges (whilst simultaneously swinging the hammer himself) should be celebrated.
Although artists beyond number have contributed to the 'Grimdark' over the decades, John's singular vision, with its baroque eccentricities, defined the look and mapped the perilous landscape for the rest of us to follow.
When I joined the GW Design Studio in 1992 it was following the exodus of many of what I call the 'Golden Age' artists - Paul Bonner, Adrian Smith, Tony Ackland, Kev Walker, and Steve Tappin, all left the building, pretty much as I was walking in, leaving something of a skeleton art crew behind. Manning the pencil pumps in addition to John and myself were Dave Gallagher and the late, great, Wayne England. Although we were able to call upon the services of redoubtable freelancers (the legendary Geoff Taylor, most notably) and the unique triple-threat that is Jes Goodwin, it fell largely to the four of us to 'fill in all the blank bits' in every Games Workshop book. This is when I began to understand what it was John Blanche really brought to the table.
During the early '90s the art production on any given project would usually kick off with John creating a full page black & white army shot - a piece so crammed to bursting with character, detail and iconography it would provide most of the art direction required for the remainder of the book. With that foundational piece in place, we'd set about dividing up the rest of the illustration requirements between John, Wayne and myself (Dave painted covers almost exclusively). Not a lot of bodies to throw at a job, but we always seemed to create enough art to pack the books with an impressive amount of visual flavour.
As an Art Director, John was in the trenches with the rest of us grunts, not safely back at HQ, and as a result we tussled over assignments and quibbled over details, but I always regarded him as the grizzled veteran, looking out for my best interests and dispensing hard creative truths when required.
I could've shared any one of a thousand illustrations to accompany these words but settled on this particular Space Wolves piece because it's the perfect example of the army shot described above. When I began working on the 2nd Edition Space Wolves codex, this was the piece I filled my inspiration vat from.
I won't be wishing John a happy retirement because I hope he never stops working. I hope he continues to make art and share it with the rest of us, and I hope he continues to reimagine Citadel miniatures in his inimitable Blanchitsu style.
I trust that this is not the end of John Blanche's career, just the beginning of a new chapter, and that is something I will heartily celebrate.

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Eh bien désolé, mais je vais me ranger à l'avis de @toubotouneuk. Je reconnais sans mal l'influence de John Blanche sur le visuel de l'univers de Warhammer 40.000 mais personnellement, je n'aimais pas ses illustrations. Cela n'enlève rien à son oeuvre, entendons nous bien. Juste que son style ne me plaisait pas trop.

Link to comment
Share on other sites

Après, son style a beaucoup évolué au fil des temps. Perso, j'adore certaines planches du JdR Warhammer (V1) par exemple (La vue de Marienburg !), ou son célèbre dessin "The Scouring of Ralgor VII". Mais d'un autre côté, je suis bien moins fans de ses œuvres pour les boîtes de base de Warhammer V2 et V3, ou ses concepts pour Inquisitor. : )  

Link to comment
Share on other sites

Bonne retraite John Blanche, je reconnais son héritage dans le monde de Warhammer et notamment dans l'univers de 40k, mais, même si il a officié aussi pour Battle, étant un fan du Battle des débuts, cet univers est pour moi beaucoup mieux représenté par Paul Bonner qui a illustré/immortalisé une bonne part des unités du Warhammer Armies V3 sinon toutes (pas toutes il me semble justement...?) et aussi les bas de pages de ce même bouquin. Si John Blanche est un modèle et apporte tout son flamboyant à l'épopée de GW et de Warhammer, Paul Bonner lui a apporté tout son lustre à force d'être la cheville ouvrière qui a rendu les figs sculptées par ses petits camarades en illustrations. Ce sont deux logiques différentes, mais je préfère celle-ci.

Link to comment
Share on other sites

Personnellement j'ai une sorte de relation amour-désamour cyclique avec le travail de Blanche. La couverture de la V3 est une des deux illustrations qui m'a fait plonger dans le hobby, mais début des années 2000 je me rappelle très bien d'un débat dans mon GW local où j'expliquais pourquoi je n'aimais pas le style de Blanche. Or depuis une quinzaine d'années je ne n'envisage plus une nouvelle armée sans penser à y incorporer des éléments "Blanchitsu", que ce soit dans les couleurs, les conversions et les motifs.

 

Parfois je m'essaye au dessin (40k) et en fait l'illustrateur sur lequel je pompe le plus c'est Blanche. Attention j'ai pas du tout le level hein, entre lui et moi il y a la même différence qu'entre un enfant de 4 ans et moi.

 

Peu importe l'appréciation que l'on ait du travail de notre bonhomme, au final le visuel du multivers GW c'est en bonne partie à lui qu'on le doit.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Ryuken42 a dit :

e il a fait des milliers de croquis préparatoires pour le studio conception des figurines

C'est surtout de ça que les gens ne se rendent pas compte. Beaucoup de figurines récentes viennent directement de ses œuvres. Les nécrons, le mechanicus, les démons, les tau, l'imperium... 

 

tumblr_o4gxfn2JMA1s0p7kpo1_540.jpgtumblr_pqbbsrfPsV1qhslato1_1280.jpgtumblr_p5dolwtW1q1sowo4zo1_1280.jpgtumblr_mg30ayZrTQ1qhslato1_400.jpg

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Ryuken42 a dit :

 

John Blanche était le directeur artistique de GW depuis des lustres. Il supervisait l'équipe d'illustrateurs et avait un énorme role dans  la conception des livres et des différents univers., mais aussi des figurines (depuis une dizaine d'année il a fait des milliers de croquis préparatoires pour le studio conception des figurines).

Il a influencé et inspiré tous les illustrateurs que tu cites (c'est eux qui le disent).

Dans les années 90 c'est lui qui définissait la ligne artistique des bouquins.

Il est l'incarnation même de l'esprit Warhammer...

 

Je ne le remets pas en cause, mais je considère que la qualité de ses dessins est inférieure à celle des dessins des auteurs que j'ai cités.

Tout comme je reconnais à Goodwin d'avoir imaginé plein de concepts, sans pour autant les trouver réussis.

 

Link to comment
Share on other sites

John Blanche c'est un artiste avant tout, c'est donc normal que certain aime, d'autre non.

 

Le style plus "beau art" de blanche  trouve c'est racines dans des œuvres complètement folles comme les peintures de Hieronymus Bosch ou de Francis Bacon.

une forme d'art qui se fiche d'être beau, mais qui exprime des pulsion, du dégout, du choc.

on sens d'ailleurs la différence avec jes goodwin qui est un artiste "technique", plus proche du dessin industrielle.

 

mais les deux on leurs places, et les deux sont des pilier créatif chez Citadel :

John blanche d'on les œuvres vont imprégner les autres artistes et leur fournir des idées, et Goodwin qui fait des concept très clean que les sculpteur vont suivre a la lettre.

 

Et ne pas oublier qu'un concept, de base ce n'est pas une illustration hein, c'est posé des idée sur papier.

Link to comment
Share on other sites

Au revoir M. Blanche, que j'ai eu la chance de rencontrer au GW de Londres en 91 (ça ne rajeunit pas 😉). Un mec au premier abord bourru, mais super sympa.

 

Concernant son oeuvre graphique, je préférais ces dessins en noir et blanc (dans les livres dont vous êtes le héros), et n'ai jamais accroché au "jaune Blanche".. Sauf sur les figurines qu'il avait présentées il y a quelques années.

 

Son coup de crayon est typique des dessins de fantasy des années 70-80 moins propres et plus "amateurs" (pour ne pas dire collégien -on faisait la même chose dans nos cahiers lors des parties d'AD&D) qu'aujourd'hui et qui rappellent à beaucoup l'époque perdue de leur jeunesse (ah nostalgie quand tu nous tiens), plus punk, rock n'roll.

 

Il faut le remercier pour l'élaboration de quasiment tous les concepts graphiques initiaux (je précise, initiaux) qui ont accouché des mondes Warhammer (JDR, FB, 40K) tels que nous les connaissons maintenant que les x successeurs ont (mieux) matérialisé/dessiné (Krinvitz les a cité, mention spéciale à Gibbons pour sa "Mad Donna" et à Adrian Smith que j'aime beaucoup).

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Je remonte le sujet avec un entretien, a priori récent (et en anglais évidemment), de John Blanche lui-même. Je ne ne crois pas me tromper en disant que ce n'est pas tous les jours que ce genre de chose arrive... Une bonne raison de rendre à nouveau hommage à son œuvre, majeure dans l'histoire de Games Workshop :

 

Citation

 

 

Link to comment
Share on other sites

Superbe interview ! Avec un caméo de Tuomas Pïrinen en plus ^^

 

Toutes les illustrations de 40k (en tout cas de John blanche), sont penser comme si il était un archiviste de cet univers ! Géniale !

Link to comment
Share on other sites

Merci à toi @Albrecht de Nuln pour ce superbe hommage que tu rends à cet immense artiste.

 

Artiste, comme bien dit plus haut, on aime ou on aime pas, mais qu'elle dynamique cet homme à instauré ! quelle lancée à t'il donné à cet univers si bien représenté depuis.

 

J'ai pris beaucoup de plaisirs à revoir ces œuvres dans ce sujet, remontant à ma plus tendre jeunesse, et me revoir ouvrir les boites de 40k V2 à Noël pour mes 6 ans, autour de personnes de ma famille qui me manquent tant, et battle l'année d'après, avec toutes ces photos qui ont marqué mon enfance.

 

Merci à vous John, et profitez bien de cette retraite !

Et encore merci à toi Albrecht pour ce partage d'information.

 

PS : en tant qu'artiste pur, et pour rester dans la même période, je suis beaucoup plus fan des œuvres de Mark Gibbons (facilement identifiable avec le fameux "MG" dissimulé sur chaque dessin)

Edited by ding
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Pour les amateurs de John Blanche, une biographie officielle est en précommande sur le site de Ral Partha Europe.

 

Voici le pitch (traduit par reverso) :

La biographie officielle et autorisée de John Blanche, célèbre artiste et illustrateur de fantasy et de science-fiction. En couleur, publication de 218 pages par Wombat Wargames.

La carrière de John, qui comprend une collaboration sans précédent de quarante ans avec Games Workshop, s’étend sur cinq décennies. Pendant ce temps, son travail a orné une pléthore de couvertures de livres et d’intérieurs, de couvertures de disques, de cartes postales et d’affiches, tout en servant de concepts pour un éventail de figurines wargaming, inspirant souvent de nouvelles gammes de figures. John Blanche est l’un des illustrateurs de fantasy et de science-fiction les plus remarquables et prolifiques de sa génération ou de toute autre. Ce livre, sa biographie officielle et autorisée, raconte l’histoire du maître du grimdark lui-même, le visionnaire qu’est John Blanche.
 

 John Blanche, Lin Blanche, Alan Merrett, Tim Pollard, Rick Priestley, Tuomas Pirinen, Tammy Nicholls, Ian Miller, Adam Weir, Eric Weir, Gregory Weir, Trish Carden, Tim Molloy, Alasdair Farrell, Jes Goodwin, Jon Flindall, Victoria Hayward, Lincoln Barnwell, Julian Barnwell, Tom Evans, Paul Bonner.

 

Ce livre a été écrit avec l’intention d’offrir un aperçu de John, la personne. Ainsi, en plus des copies de plusieurs de ses merveilleuses illustrations, certaines inédites, il y a aussi des photos de certains de ses modèles, ainsi qu’une vaste sélection de photographies personnelles de John, qui documentent à la fois John et sa famille.
 

Cette édition limitée est livrée avec une carte postale A6, signée par John Blanche et est exclusivement disponible en précommande cette semaine seulement.
La précommande se termine le jeudi 23 avant le début de notre vente du Black Friday, il n’y aura pas de réduction offerte sur la précommande du livre.

 

Le livre est officiellement publié le 1 décembre et nous commencerons à les expédier dès que le stock sera reçu, à temps pour Noël. Si vous commandez d’autres articles avec le livre, nous les expédierons tous ensemble une fois que le stock arrive, de même si vous passez une commande de vente du Black Friday nous pouvons le conserver pour l’expédier avec le livre.

 

Je n'ai pas trouvé d'extraits du livre permettant de se donner une idée. Si quelqu'un en trouve, peut-il partager ?

Plutôt partant pour l'acheter, j'ai vite été refroidi par la douloureuse : on approche les 90 € (frais de port inclus)...

Est-ce que cela vaut le coup (coût... ;) ) selon vous ?

Edited by Alsryn
Link to comment
Share on other sites

... Ah oui, ça douille! Oo

Moi aussi, je me serais bien laissé tenter mais vu le prix... D'autant que je ne vois pas d’indications sur le format de l'ouvrage (s'il y a des photos et des artworks, c'est important que le lecteur puisses bien les voir).

A titre de comparaison, le Art Book de Elden Ring, c'est dans les 60 balles.

Link to comment
Share on other sites

En effet, le lien n'est plus valide :(

Les précommandes étaient pourtant ouvertes jusqu'au 23 novembre.

 

Complément d'info :

D'après un commentaire sur le forum dakkadakka, le tirage de cette édition aurait été limitée à 90 exemplaires. Une autre édition à plus grand tirage et moins chère serait prévue par la suite.

Edited by Alsryn
Ajout information
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Alsryn a dit :

Une autre édition à plus grand tirage et moins chère serait prévue par la suite.

Ah, bonne nouvelle!

Par contre, ça m'étonne que ce ne soit pas Gw qui s'occupe de ça: John Blanche, c'est quand même un pilier de leur univers à eux. Et vendre des livres ne leur fait plus peur.

...Les "Jes Goodwin Sketchbooks", c'étaient quel éditeur? C'était aussi Ral Partha?

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Haemacolyte a dit :

Les "Jes Goodwin Sketchbooks", c'étaient quel éditeur? C'était aussi Ral Partha?

Il me semble que c'était une exclusivité Games Workshop.

 

De manière générale, je suis vraiment surpris du silence radio de la part de GW concernant le départ en retraite de John Blanche. Même pas un mot dans White Dwarf ni Warhammer Community, contrairement à Jervis Johnson.

Le fait que ce soit Wombat Wargames qui édite un livre sur John Blanche et Ral Partha qui le distribue, cela laisse songeur.

A se demander si GW et John Blanche se sont quittés en bon terme.

Link to comment
Share on other sites

@Albrecht de Nuln a fait un bon message sur le départ de 3 autres grands illustrateurs récemment, qui n'a pas non plus fait couler beaucoup d'encre du côté de Games pour l'instant... cf c'est dans le sujet "évolution des illustrations chez GW" dans cette même section.

Est-ce les illustrateurs qui sont mis en retrait?; hypothèse: dans la mesure où Games a plutôt évolué en les plaçant dans un rôle d' "exécutants", réalisant des artworks uniquement des figurines existantes ou proxis, avec faible de marge de liberté?

Edited by gekko
Link to comment
Share on other sites

Je viens de recevoir la lettre d'information de RPE qui explique un succès inattendu de l'édition limitée. C'est pour cela que le lien pour commander a disparu rapidement.

L'édition classique sera disponible début décembre.

 

Message traduit via Reverso :

La version limitée avec carte signée s’est vendue très rapidement, mais nous sommes ravis de pouvoir offrir des précommandes de l’édition régulière.
La date de sortie via Amazon est le 1 décembre, mais nous ne commencerons pas à les expédier jusqu’à ce que tous les livres en édition limitée aient été expédiés. Comme il s’agit d’une période très occupée pour nous et que nous avons maintenant un assez grand nombre de livres à expédier, nous ne pouvons pas garantir qu’ils seront tous livrés avant Noël. Nous les posterons aussi vite que nous pouvons gérer, mais si vous voulez le livre comme un cadeau alors Amazon pourrait être votre meilleure option.

 

Précommande chez RPE.

Fiche sur Amazon.

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.